1. // Jeux olympiques 2016

Neymar : pour tout l’or du Brésil

Et voilà, c’est fait ! La Seleção est enfin parvenue à la plus haute marche du podium et a décroché son premier or olympique. Une victoire riche en symboles pour un peuple brésilien littéralement habité depuis ses origines par la quête fascinée du métal précieux…

Modififié

Eldorado


Le Brésil est or. L’or est brésilien. Le jaune d’or du losange qui orne son drapeau est une référence aux richesses de son sous-sol (aurifère, donc). Le maillot emblématique de la Seleção est de la même couleur, jaune d’or 1970 et non pas le jonquille pisseux dont les Brazileiros se sont affublés aux coupes du monde ultérieures. Auriverde ( « or et vert » ) est l’autre surnom de l’équipe nationale. A taça do mundo é nossa ( « La Coupe du monde est à nous » ) est l’hymne des supporters de la Seleção depuis des décennies et il est tout aussi explicite : l’Esquadrão de ouro dont on y chante les louanges se traduit littéralement par « l’équipe en or » . Depuis la découverte du Nouveau Monde, le mythe fabuleux de l’Eldorado (la Contrée de l’Or) a traversé tout le continent sud-américain pour se fixer enfin au Brésil, et plus précisément en Amazonie. L’Homme de Rio (1964), le film français avec notre Bébel national, n’était en fait qu’une réécriture de la légendaire quête du gigantesque trésor caché dont l’itinéraire était révélé par l’alignement des trois statuettes sacrées. Sur l’affiche du film, le Pain de sucre carioca est couleur or…

L’attrait pour l’or, la conquête de l’or appartiennent aux mythes anciens de ce grand pays. Le Carnaval de Rio y transcende même les couches sociales par son déploiement de dorures, de paillettes dorées et de brillants éclatants. Pendant le Carnaval, les pauvres accèdent symboliquement à la richesse des patriciens en se parant à leur tour du (faux) métal précieux. À sa sortie en 1959, l’affiche du film Orfeu Negro (1959) du Français Albert Camus étalait le doré du Carnaval, avant de décrocher l’or de la Palme à Cannes, puis l’Oscar à Hollywood. L’or du Brésil, ce sont aussi ses plages au sable pailleté et son soleil quotidien dont le cours élevé ne varie jamais. Yves Bigot notait finement aussi que les coupes du monde remportées par le Brésil jusqu’en 1994 scellaient le mariage de l’or et de l’ébène, le doré qui ne brille jamais aussi beau que sur la peau noire (référence à la Seleção métissée d’Afrique)…

Suède 1958 : première Toison d’Or


En football, la conquête de l’or avait été longue et marquée par une malédiction tenace. Car on perd la raison ou la vie à trop vouloir l’or et le posséder (voir le mythe du roi Midas). Au Mondial 1950, la statuette dorée (coupe Jules Rimet) si convoitée échappa à la Seleção qui avait cru la remporter avant même de l’avoir disputée face à l’Uruguay (1-2). Le drame du « Maracanaço » était là pour rappeler que la quête durerait encore huit longues années avant que les nouveaux Argonautes Didi, Pelé, Vava et Garrincha ne ramènent la Toison d’or au pays (1958). Après la Suède, le Chili et le Mexique, la Coupe Jules Rimet resta définitivement au Brésil avant que son équipe ne conquiert le nouveau trophée doré créé en 1974 et décroché en 1994 et 2002. Mais la quête n’était pas achevée : manquait au Brésil l’or de la médaille du tournoi olympique qui avait fait la richesse de ses rivaux sud-américains. Car outre la « soif de l’or » , littéralement, qui exacerbait la volonté de triomphe aux Jeux olympiques, c’est encore et toujours la vieille rivalité de la Seleção avec la Céleste (Uruguay) et l’Albiceleste (Argentine) qui obsédait le quintuple champion mondial.


L’écusson qui orne le maillot uruguayen affiche quatre étoiles : les deux coupes du monde de 1930 et 1950, plus les deux tournois olympiques de 1924 et 1928 que la patrie de Cavani et Suárez a toujours considérés comme des titres mondiaux incontestables. Soucieuse elle aussi de rehausser son palmarès international en égalant sa jumelle de la Plata, l’Argentine s’est récemment mise à jour en raflant deux médailles d’or olympiques. En 2004 (Athènes) et surtout en 2008 (Pékin), les Gauchos avaient mis le paquet en alignant en Chine Riquelme, Messi, Mascherano, Di María, Agüero, Lavezzi, Gago ou Zabaleta. En demies, ils avaient balayé les Brésiliens 3-0…

Neymar, l’autre pibe de oro


En 2012, à Londres, la Seleção partait favorite avec un gang calibré pour gagner enfin : Hulk, Neymar, Pato, Thiago Silva, Ganso, Lucas et Marcelo. Mais c’est le Mexique, l’autre mythique « Pays de l’or » (celui des Aztèques), qui priva le Brésil de la médaille suprême (2-1). Restait le rendez-vous ultime pour s’assurer de ce titre universel qui faisait défaut à la bijouterie nationale : Rio 2016 ! À la maison, tous les espoirs reposaient sur les frêles épaules de Neymar, unique héros d’un futebol passé au laminoir allemand au Mondial 2014 (1-7)… Et comme dans les contes et légendes qui finissent en épopée triomphale, la quête de l’or a été couronnée de succès. En battant l’Allemagne en finale (1-1, puis 5 tab à 4), le Brésil a exorcisé les démons de 2014. Superstitieux comme aucun autre peuple au monde, le Brésil s’est aussi assuré que sa victoire face à la Mannschaft atteste que le nouveau Maracanã n’est pas maudit comme l’était l’ancien de 1950. Dans la nouvelle enceinte carioca, la Seleção a gagné la Coupe des confédérations 2013 et le tournoi olympique.


L’année 2016 aura donc été celle des premières avec la victoire du Portugal à l’Euro et de son fils colonial, le Brésil, aux JO. Mais la quête de l’or n’est jamais finie ! Même si le tournoi olympique ne compte pas autant qu’un Euro ou qu’une Ligue des champions, la compétition individuelle pour le Ballon d’or (puisque c’est de ça qu’il s’agit) a jeté un concurrent sérieux entre les pattes de CR7 : Neymar da Silva Santos Junior. Le capitaine de la Seleção, acteur très attendu et pile au rendez-vous du grand tournoi et auteur d’un coup franc sublime et du tir au but victorieux, a brillé à un niveau « universel » . Voilà donc Neymar embringué à la poursuite de Cristiano dans sa ruée vers l’or. Il a encore quelques mois pour accéder au trésor avant l’Atlante de Madère…

Par Chérif Ghemmour
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article

Orfeu Negro c'est Marcel Camus et non Albert.
Tant que CR7 et Messi seront encore dans le game ça va être dur pour Neymar de gagner le BO.

Mais personnellement si on prend joueur de moins de 26 ans j'en vois aucun a son niveau.

Je le met meme dans le top 5 des meilleurs joueurs du monde.

Il est très fort techniquement. Bonne frappe. Sens assez bien le jeu (pendant la période ou messi était absent sa combinait vraiment bien avec Suarez)

De plus il a l'air imperméable a la pression (seul brésilien a avoir a assumé son rôle en CDM, cassages de reins réguliers pendant les clasiscos, but en demi et finales de C1).
Donc le Brésil aurait exorcisé une fessée internationale et inédite (et je pense qu'on n'en reverra pas une comme ca de notre vivant) en CDM à la maison et Neymar concurrencerait Cristiano vainqueur de l’Euro et la C1 dans la course au BO (qu’il essaie déjà de concurrencer Pepe) parce qu’ils ont gagné la coupe de la ligue du football international ? Faut arreter le crack les mecs!
Message posté par Muforever
Tant que CR7 et Messi seront encore dans le game ça va être dur pour Neymar de gagner le BO.

Mais personnellement si on prend joueur de moins de 26 ans j'en vois aucun a son niveau.

Je le met meme dans le top 5 des meilleurs joueurs du monde.

Il est très fort techniquement. Bonne frappe. Sens assez bien le jeu (pendant la période ou messi était absent sa combinait vraiment bien avec Suarez)

De plus il a l'air imperméable a la pression (seul brésilien a avoir a assumé son rôle en CDM, cassages de reins réguliers pendant les clasiscos, but en demi et finales de C1).


J'en sais rien pour Neymar, le mec a arrêté de jouer en Janvier après des premiers mois de LIGA epoustouflant... Top 5 des meilleurs du monde? Il est deja pas dans le TOP 3 de sa propre equipe (Messi, Suarez, Iniesta sont meilleurs)

Au moins il a l'air de resister a la pression oui, car voir tous les bresiliens en pleurs au premier coup de pression ca fait flipper (thiago silva like this)
Message posté par Muforever
Tant que CR7 et Messi seront encore dans le game ça va être dur pour Neymar de gagner le BO.

Mais personnellement si on prend joueur de moins de 26 ans j'en vois aucun a son niveau.

Je le met meme dans le top 5 des meilleurs joueurs du monde.

Il est très fort techniquement. Bonne frappe. Sens assez bien le jeu (pendant la période ou messi était absent sa combinait vraiment bien avec Suarez)

De plus il a l'air imperméable a la pression (seul brésilien a avoir a assumé son rôle en CDM, cassages de reins réguliers pendant les clasiscos, but en demi et finales de C1).


Top 5? Rien que ça?

Il n'est même pas dans le top 30 en 2016, à son meilleur niveau il est top 10 sachant que je ne prends pas en compte messi et ronaldo.

Il fait des JO plutôt médiocre sachant que c'est même pas une compétition du niveau espoirs.

Une condition physique qui se dégrade, si les gens se respectent il ne sera jamais ballon d'Or.
Message posté par ofwgkta
Donc le Brésil aurait exorcisé une fessée internationale et inédite (et je pense qu'on n'en reverra pas une comme ca de notre vivant) en CDM à la maison et Neymar concurrencerait Cristiano vainqueur de l’Euro et la C1 dans la course au BO (qu’il essaie déjà de concurrencer Pepe) parce qu’ils ont gagné la coupe de la ligue du football international ? Faut arreter le crack les mecs!


Surtout qu'a part l'Allemagne en finale ils ont pas joué grand chose serieux...La Colombie peut etre?


Et puis faut voir la tete de l'equipe d'Allemagne aussi...

En tous cas j'avais rien contre les bresiliens avant mais depuis la CDM 2014 et les JO 2016, j'ai beaucoup de mal...
Entre les pleurs incessants et les insultes et huees a tout va... Champion mon frère...
Ehrmantraut Niveau : Loisir
Cristiano Ronaldo fait une année 2016 relativement quelconque. Ok les équipes dans lesquelles il est ont gagné 2 trophées européens, mais pas de copa, ni de liga.
Et ces victoires tiennent plus du hasard que vraiment du talent.
Même si le ballon d'or ne veut plus rien dire, CR7 en lauréat, faut pas abuser.
Jimmy Gatete Niveau : District
Message posté par Saprissa
Surtout qu'a part l'Allemagne en finale ils ont pas joué grand chose serieux...La Colombie peut etre?


Et puis faut voir la tete de l'equipe d'Allemagne aussi...

En tous cas j'avais rien contre les bresiliens avant mais depuis la CDM 2014 et les JO 2016, j'ai beaucoup de mal...
Entre les pleurs incessants et les insultes et huees a tout va... Champion mon frère...


Alors que CR7 a deja joue qlqch de serieux cette annee??? Serieux les gars!
en tout cas,
ni CR7 ni Messi n'avaient encore fait le quart de ce qu'à fait le Ney en sélection à 24 ans ... (72x décisif en 70 matchs au passage)
IscariotWorld Niveau : Loisir
100% jesus...
Heureusement que ces jeux se terminent, que ces gens retournent dans leur mediocrité.
Je suis assez surpris de lire constamment des commentaires négatifs sous les articles parlant de Neymar depuis quelque jours.

1- Pour ceux qui, comme Bestclic, critiquent le niveau actuel du joueur :
Je ne suis pas le football européen avec une attention des plus fines, mais il me semble tout de même que Neymar fut exceptionnel il y a à peine six mois. Que derrière ces performances majuscules, il a tout de même présenté un niveau correct par rapport à son talent. Je n'ai pas vu Neymar passer à côté d'une saison entière, je n'ai pas vu Neymar enchaîner les blessures et je ne l'ai pas non plus vu ralentir de manière irrémédiable le jeu de son club.
Il faut savoir garder la mesure des choses : ce qu'il fait depuis qu'il est en Europe est extraordinaire et parler de décadence après quelques mois un peu plus difficiles, mais toujours bon, c'est soit essayer de faire l'original, soit mettre des mots sur un espoir malsain de le voir un jour se casser la gueule. Chez mon ami Bestclic (que j'ai le grand regret de voir maintenant censuré), c'est peut-être aussi une bouteille d'eau jetée à la mer avec l'espoir de revenir nous dire dans deux ans : " je vous disais quoi en 2016 ?".

2 - Pour ceux qui critiquent la joie olympique.
Le football n'est certes pas un sport majeur aux olympiades et cette compétition ne semble pas avoir plus d'intérêt que ça.
Je pense cependant, quitte à passer pour un doux rêveur, que glaner une médaille olympique vaut tout de même son pesant de cacahuètes et je ne cracherais vraiment pas sur un tel butin dans mon salon.
La médaille de Neymar le met dans la même caste que Bolt, Jordan, Ali, Gebreselassie ou même Messi, Eto'o ou Tevez.
Je trouve que c'est manquer franchement de romantisme que de ne pas réussir à imaginer le bonheur qui doit envahir un joueur gagnant une médaille olympique, quelques soient les circonstances.
Concernant le pays, je ne vais pas vous apprendre que le rapport du Brésil au football est viscéral. Que ce rapport est maintenant troublé par des performances de plus en plus anodines, par une fédération abracadabrantesque et par le traumatisme de 2014.
Dès lors, rien d'étonnant à voir ce peuple qui vit le football tatoué au cœur se lover dans la moindre occasion de joie éphémère liée à ce sport.
Lorsqu'on voit la joie de Neymar et de ses coéquipiers, on sent plus du soulagement qu'autre chose. On sent plus un groupe (et je pense que le public était dans le même état d'esprit) qui a réussi à préserver la face.
Vous seriez d'ailleurs les premiers à critiquer la défaite des brésiliens à coup de "ils ne sont même pas capables de gagner une compétition aussi pourrie".

3 - Pour ceux qui se sentent heurtés par le "100% Jesus".
Ce bandana me fera toujours rire personnellement : je m'imagine la caricature "bdesque" du japonais cuisinant des sushis en voyant Neymar l'arborer et c'est franchement hilarant.
Mais vos commentaires traduisent une impression d'être agressés qui me dépasse. Je ne veux pas faire de discours à la miss univers sur la tolérance, mais je suis heureux de voir les gens exprimer leur joie selon leurs croyances, leurs cultures ou leurs humours (https://www.youtube.com/watch?v=hH9bzXOwfpo). Quand je vois un basketteur ou un sprinteur américain surjouer l'egotrip après une victoire, j'y vois autant d'expression culturelle que le "100% Jesus" d'un latin ou la la danse d'un camerounais contre un poteau de corner.
C'est juste, ne vous en déplaise, ce qu'il y a de plus cool dans les compétitions mondiales.
Vous sentir agressés, ce n'est pas seulement pisser froid, c'est aussi prouver que vous n'êtes pas totalement ouverts, mais surtout confiants de ce que vous êtes.
Au risque de faire de la psychologie de comptoir, hein.
Et je vois que j'ai fait quelques fautes, mineures mais inhabituelles.
Juste pour dire que ça me fout presque le seum.
Pragmatique Niveau : CFA2
"Dans la nouvelle enceinte carioca, la Seleção a gagné la Coupe des confédérations 2013 et le tournoi olympique."

D'accord.Donc ils n'ont rien gagné.
Message posté par Crede Leo
Orfeu Negro c'est Marcel Camus et non Albert.


Merci. On va dire qu'on pinaille, mais quand même...
Note : -1
Message posté par Ehrmantraut
Cristiano Ronaldo fait une année 2016 relativement quelconque. Ok les équipes dans lesquelles il est ont gagné 2 trophées européens, mais pas de copa, ni de liga.
Et ces victoires tiennent plus du hasard que vraiment du talent.
Même si le ballon d'or ne veut plus rien dire, CR7 en lauréat, faut pas abuser.


Hélas, l'abus étant un principe chez la FIFA, il sera bien élu. Malheureusement pour ce qui reste du football.
Paradigm Shift Niveau : National
Message posté par Algiers
Je suis assez surpris de lire constamment des commentaires négatifs sous les articles parlant de Neymar depuis quelque jours.

1- Pour ceux qui, comme Bestclic, critiquent le niveau actuel du joueur :
Je ne suis pas le football européen avec une attention des plus fines, mais il me semble tout de même que Neymar fut exceptionnel il y a à peine six mois. Que derrière ces performances majuscules, il a tout de même présenté un niveau correct par rapport à son talent. Je n'ai pas vu Neymar passer à côté d'une saison entière, je n'ai pas vu Neymar enchaîner les blessures et je ne l'ai pas non plus vu ralentir de manière irrémédiable le jeu de son club.
Il faut savoir garder la mesure des choses : ce qu'il fait depuis qu'il est en Europe est extraordinaire et parler de décadence après quelques mois un peu plus difficiles, mais toujours bon, c'est soit essayer de faire l'original, soit mettre des mots sur un espoir malsain de le voir un jour se casser la gueule. Chez mon ami Bestclic (que j'ai le grand regret de voir maintenant censuré), c'est peut-être aussi une bouteille d'eau jetée à la mer avec l'espoir de revenir nous dire dans deux ans : " je vous disais quoi en 2016 ?".

2 - Pour ceux qui critiquent la joie olympique.
Le football n'est certes pas un sport majeur aux olympiades et cette compétition ne semble pas avoir plus d'intérêt que ça.
Je pense cependant, quitte à passer pour un doux rêveur, que glaner une médaille olympique vaut tout de même son pesant de cacahuètes et je ne cracherais vraiment pas sur un tel butin dans mon salon.
La médaille de Neymar le met dans la même caste que Bolt, Jordan, Ali, Gebreselassie ou même Messi, Eto'o ou Tevez.
Je trouve que c'est manquer franchement de romantisme que de ne pas réussir à imaginer le bonheur qui doit envahir un joueur gagnant une médaille olympique, quelques soient les circonstances.
Concernant le pays, je ne vais pas vous apprendre que le rapport du Brésil au football est viscéral. Que ce rapport est maintenant troublé par des performances de plus en plus anodines, par une fédération abracadabrantesque et par le traumatisme de 2014.
Dès lors, rien d'étonnant à voir ce peuple qui vit le football tatoué au cœur se lover dans la moindre occasion de joie éphémère liée à ce sport.
Lorsqu'on voit la joie de Neymar et de ses coéquipiers, on sent plus du soulagement qu'autre chose. On sent plus un groupe (et je pense que le public était dans le même état d'esprit) qui a réussi à préserver la face.
Vous seriez d'ailleurs les premiers à critiquer la défaite des brésiliens à coup de "ils ne sont même pas capables de gagner une compétition aussi pourrie".

3 - Pour ceux qui se sentent heurtés par le "100% Jesus".
Ce bandana me fera toujours rire personnellement : je m'imagine la caricature "bdesque" du japonais cuisinant des sushis en voyant Neymar l'arborer et c'est franchement hilarant.
Mais vos commentaires traduisent une impression d'être agressés qui me dépasse. Je ne veux pas faire de discours à la miss univers sur la tolérance, mais je suis heureux de voir les gens exprimer leur joie selon leurs croyances, leurs cultures ou leurs humours (https://www.youtube.com/watch?v=hH9bzXOwfpo). Quand je vois un basketteur ou un sprinteur américain surjouer l'egotrip après une victoire, j'y vois autant d'expression culturelle que le "100% Jesus" d'un latin ou la la danse d'un camerounais contre un poteau de corner.
C'est juste, ne vous en déplaise, ce qu'il y a de plus cool dans les compétitions mondiales.
Vous sentir agressés, ce n'est pas seulement pisser froid, c'est aussi prouver que vous n'êtes pas totalement ouverts, mais surtout confiants de ce que vous êtes.
Au risque de faire de la psychologie de comptoir, hein.


C'est génial mec, c'est génial...
nononoway Niveau : CFA
Ouais, aucun tournoi ni trophée ne vaut rien sauf la Coupe du Monde. Et encore, y'a que le mondial 82 qui vallait quelque chose, le reste c'est insignifiant.
nononoway Niveau : CFA
Note : 1
Message posté par Saprissa
Surtout qu'a part l'Allemagne en finale ils ont pas joué grand chose serieux...La Colombie peut etre?


Et puis faut voir la tete de l'equipe d'Allemagne aussi...

En tous cas j'avais rien contre les bresiliens avant mais depuis la CDM 2014 et les JO 2016, j'ai beaucoup de mal...
Entre les pleurs incessants et les insultes et huees a tout va... Champion mon frère...


A part le Brésil en finale, France 98 a pas joué grand chose sérieux... l'Italie peut etre ?
Si il avait été la au 7-1, il aurait mis un 0% jesus?
Neymar est clairement très fort et dans le top 10 mondial (voire top 5) mais tant qu'il portera ce bandeau je continuerai à l'insulter chaleureusement.
Hier à 09:24 202€ à gagner avec le Real Madrid & l'OM il y a 28 minutes Trezeguet bouscule Besiktas 4 mercredi 16 août NOUVEAU : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 13:48 Nantes, la mascotte et le plagiat 25 Hier à 11:48 Brian Fernández arrive à Metz 7
jeudi 17 août Valdés lance sa société de production 8 jeudi 17 août Zlatan à l'affiche d'un jeu vidéo 13 mercredi 16 août Un match arrêté par des jets d'œufs 11 mercredi 16 août Des lions sur les murs d'un vestiaire 30 mardi 15 août La belle ouverture du score de Liverpool 16 mardi 15 août Macron s'est invité à la Commanderie 31 mardi 15 août Un mercato raccourci en Premier League ? 26 mardi 15 août Gignac donne son nom à un tigre 22 mardi 15 août Déjà un doublé pour Gomis en Turquie 6 lundi 14 août Ribéry défait les lacets de l'arbitre en plein match 42 dimanche 13 août Le premier but de Neymar avec Paris 10 dimanche 13 août La banderole guingampaise pour Neymar 33 dimanche 13 août Gignac claque son premier pion de la saison dimanche 13 août La douceur de Bendtner 11 dimanche 13 août L'expulsion invraisemblable de Kaká 29 samedi 12 août Un joueur expulsé après 39 secondes 3 samedi 12 août Les Farc veulent une équipe professionnelle 23 vendredi 11 août Sneijder présenté à l'Allianz Riviera 11 vendredi 11 août 340€ à gagner avec Bordeaux & Caen-Saint-Etienne vendredi 11 août Watford annonce une recrue via Football Manager 13 vendredi 11 août L'énorme raté de Van Wolfswinkel 6 vendredi 11 août Burnley s'intéresse à De Préville 25 vendredi 11 août Botafogo et le Club Nacional voient rouge en Libertadores 5 vendredi 11 août La photo de Fellaini en street-art à Melbourne 11 jeudi 10 août Un club estonien marque sans avoir touché le ballon 7 mercredi 9 août La drôle de vidéo de présentation de Boudebouz au Betis 9 mercredi 9 août Taye Taiwo s'exile en Suède 23 mercredi 9 août Peux-tu résoudre l'énigme de Geoffrey Jourdren ? (via BRUT SPORT) mercredi 9 août Il se blesse en enjambant un panneau publicitaire 36 mercredi 9 août La mine exceptionnelle de Tierney pour le Celtic 7 mercredi 9 août Et si c'était la saison d'Arsenal ? (via BRUT SPORT) mardi 8 août Patrick Montel s'indigne du transfert de Neymar (via BRUT SPORT) mardi 8 août Maradona est prêt à se battre pour Maduro 61 lundi 7 août Nainggolan, Strootman et Cafu s'essayent au drone challenge 12 lundi 7 août Djourou finalement à Antalyaspor 13 lundi 7 août Ils remboursent leurs supporters après une défaite 8-2 18 lundi 7 août Bricomarché partenaire de la Coupe de la Ligue 83 lundi 7 août David Villa plante un triplé dans le derby new yorkais 4 dimanche 6 août Le PSG aurait dépensé 50 000€ pour illuminer la Tour Eiffel 28 dimanche 6 août Une reprise de volée monumentale en Russie 9 dimanche 6 août Aboubakar Kamara : appelez-le "AK 47" 9 dimanche 6 août Quand Buffon rend hommage à Bolt 32 dimanche 6 août La praline de Drogba 5 samedi 5 août La merveille de Graziano Pellè 28 vendredi 4 août 400€ à gagner avec Neymar meilleur buteur de la Ligue 1 ! 1 vendredi 4 août Le vrai salaire de Neymar au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 3 août En direct devant l'hôtel de Neymar à Paris (via BRUT SPORT) jeudi 3 août Comment accueillir Neymar à Paris ? (via BRUT SPORT) jeudi 3 août L'ouverture du score du Videoton contre Bordeaux 2 jeudi 3 août La Premier League interdit les dessins sur ses pelouses 10 jeudi 3 août L'ancien boss de Disney s'offre Portsmouth 14 jeudi 3 août Le Real Madrid accroché par les All-Stars MLS 16 jeudi 3 août Domenech : « Les entraîneurs français ont un déficit d'image » 88 jeudi 3 août La lettre du maire d'Ostende aux supporters de l'OM 69 jeudi 3 août Un tifo du Legia revient sur la révolte de Varsovie 53 jeudi 3 août La franchise MLS de Beckham prend forme 35 jeudi 3 août 200€ à gagner avec PSG & FC Bâle jeudi 3 août Lampard embrasse la carrière de consultant 11 jeudi 3 août Aly Cissokho rejoint un promu turc 18 mercredi 2 août Kylian Mbappé souhaiterait quitter l'AS Monaco 114 mercredi 2 août Le super but collectif qui libère Nice 15 mercredi 2 août Le tifo en l'honneur de Nouri 2 mercredi 2 août Un joueur rémunéré en huile d'olive 39 mercredi 2 août Dundee met en vente son gardien sur Twitter 6 mardi 1er août Schweinsteiger trolle la presse US 7 mardi 1er août Les supporters bâlois s'invitent en conférence de presse 3 mardi 1er août Un cycliste parodie le tweet de Piqué 6 mardi 1er août Nainggolan met un coup de tondeuse à des supporters 5 mardi 1er août Excuse-toi comme Echouafni ! (via BRUT SPORT) mardi 1er août La formule « ABBA » lancée pour les TAB 33 mardi 1er août Klopp répare le micro de Simeone 22 lundi 31 juillet Adu testé en Pologne 26 lundi 31 juillet Les joueurs de Colo-Colo rentrent sur la pelouse avec des chiens 30 lundi 31 juillet "On peut te tuer dans la rue pour un téléphone portable" (via BRUT SPORT) lundi 31 juillet Giovinco claque encore un coup franc 16 lundi 31 juillet Dybala ridiculise Nainggolan 38 dimanche 30 juillet Le plus vieux derby du monde (via BRUT SPORT) dimanche 30 juillet La jolie praline de Kaká 16 dimanche 30 juillet Griezmann en saucisse sur Twitter 15 dimanche 30 juillet L'énorme boulette de la gardienne danoise 19 dimanche 30 juillet Un gardien égalise en dégageant 7 samedi 29 juillet Le derby de Soweto endeuillé 2 samedi 29 juillet Podolski débute par un doublé 5 samedi 29 juillet Laszlo Bölöni oublie le nom d'un joueur recruté la veille 15 samedi 29 juillet Kondogbia inscrit un superbe but... contre son camp 23 vendredi 28 juillet Les frangins dos Santos réunis aux Los Angeles Galaxy 23 vendredi 28 juillet Jermaine Pennant va signer en septième division anglaise 20 vendredi 28 juillet Le fils de Rivaldo claque une mine devant les yeux de son père 8 vendredi 28 juillet Metz veut rapatrier Emmanuel Rivière 27 vendredi 28 juillet Ángel María Villar démissionne de ses postes à la FIFA et l'UEFA 25 vendredi 28 juillet Brandão retrouve Anigo en Grèce 15 jeudi 27 juillet Le triplé de Valère Germain 20 jeudi 27 juillet La boulette de la gardienne portugaise 29 jeudi 27 juillet Bob Bradley va revenir en MLS à Los Angeles FC 2 jeudi 27 juillet Leroy Sané se tatoue son portrait dans le dos 103 mercredi 26 juillet Le Dynamo Kiev et Astana rigolent, Ludogorets et le Celtic font la moue 30 mercredi 26 juillet Les supporters niçois déjà bouillants 2 mercredi 26 juillet Un joueur quitte son club à cause de la croix catholique sur l'écusson 139 mercredi 26 juillet Siniša Mihajlović enquille les lucarnes à l'entraînement 22 mercredi 26 juillet Les fans de San Lorenzo reprennent Despacito (via Brut Sport)
À lire ensuite
La fiche de Schalke 04