1. //
  2. //
  3. // Deportivo-Barcelone

Neymar, l’amour dure trois ans

Symbole d'un Barça convalescent, Neymar paraît en bout de course depuis un mois. Une situation lassante que le Brésilien ferait mieux de corriger le plus vite possible.

Modififié
1k 37
Le Camp Nou retient son souffle, puis s’incline devant ce condensé de talent. En cette soirée du 8 novembre 2015, l’exigeant public barcelonais trouve son bonheur dans les dribbles chaloupés et les voltes d’un joueur au-dessus des autres : Neymar da Silva Santos Junior. Contre Villarreal, les Culés mènent déjà 2-0 quand un contre se lance à cinq minutes de la fin du match. Servi côté gauche, Luis Suárez accélère et remet en une touche la balle à son compagnon, bien placé pour engendrer une occasion de but. Où se trouve Lionel Messi ? Dans les tribunes. La Pulga est blessée depuis bientôt deux mois, et ce soir, Luisito et Ney assurent le spectacle sans leur troisième force. Sandro Ramirez est à la rue, le Brésilien fait donc parler la magie. Un contrôle rapide des abdominaux, un sombrero suivi d’une demi-volte pour se jouer de Jaume Costa, puis une reprise de volée imparable pour Alphonse Areola. 3-0. Dans un style capillaire classique et sans chichi, Neymar jubile, mime la folie avant d’aller s’empaler dans les bras de Suárez. Tout va trop vite pour le monde réel, et même sans son M, la SN mène un train d’enfer. Le Barça prend trois points d’avance sur un Real Madrid en péril à Séville, puis s’apprête à jouer le premier Clásico de la saison dans la peau du leader de Liga. Le Barça va coiffer le Real, parce que Neymar le vaut bien.

Youtube

Consonne abandonnée


Si le scénario est idéal côté Barça, il date déjà d’hier. Une partie de la peau de l’ours était vendue après avoir laminé les Blancos au match aller, cela semblait presque légitime. Cinq mois plus tard, les dynamiques se sont inversées. Certes, les Blaugrana sont encore devant au classement et gardent l’avantage de la différence particulière sur ses deux rivaux, mais l’élimination en quarts de C1 contre l’Atlético constitue un tournant dans sa saison. Depuis ces deux matchs à enjeu, la tension se lit davantage sur les visages des têtes d’affiche, à commencer par la MSN. En baisse de forme notable depuis les matchs éliminatoires pour le Mondial 2018, le M tend à refaire surface sans s’avérer décisif. Le S donne tout, garde son impact offensif et reste irréprochable. Et le N ? Une âme en peine, à la recherche d’un but depuis un penalty qu’il avait obtenu après simulation lors du match retour contre… Villarreal, le 20 mars dernier (2-2). D’ailleurs, cette rencontre jouée il y a tout juste un mois sonne comme le début des ennuis pour le Barça, après s’être fait remonter de deux buts en seconde période. La suite ? L’annonce du décès de Johan Cruyff, l’hommage émouvant du Nou Camp, la perte du Clásico, la victoire de Suárez contre un Atlético réduit à dix, la malédiction d’Anoeta, les deux banderilles assassines de Griezmann et, cerise sur le gâteau ce dimanche, une défaite à domicile contre le quatorzième du championnat. Une sacrée spirale négative, dans laquelle Neymar est tout de même parvenu à s’illustrer.

« Ferme-la, je touche dix fois plus que toi ! »


Habitué aux joutes verbales à chaque fois que son chemin croise celui de Juanfran, Neymar est cette fois-ci tombé sur un os. Au courage et à la ruse, le défenseur droit s’est amusé de l’ailier auriverde, bien aidé par la capacité de celui-ci à réagir de façon très vive à la moindre altercation. Certes, Neymar prend des coups. Certes, son jeu incite à venir provoquer l’adversaire. Mais sans utiliser sa matière grise et son sang-froid, Ney se condamne tout seul à entrer dans des jeux de vilains où il ne sera jamais le meilleur. Mercredi dernier, Diego Godín et le tout jeune Lucas Hernandez se sont fait des petits plaisirs à défier la star du regard, à venir lui faire des caresses de compassion… Comme trop souvent, Neymar est tombé dans le panneau, à proférer des insultes qu’il aurait mieux fait de garder bien enfouies dans son esprit. En clair, dès qu’il sort de son match, les défenseurs gagnent désormais la bataille. Et tant que Neymar ne grandira pas sur cet aspect comportemental, sa dynamique ne changera pas. Le week-end dernier, sa nouvelle altercation avec Antonio Barragan, la quatrième en une semaine donc, est là encore symbolique. L’origine de la brouille entre les deux hommes remonte à l’écrasante victoire du Barça contre Valence en coupe, le 3 février dernier (7-0). Ce soir-là, Neymar s’était adressé au latéral droit des Chés avec une petite danse en prime. « Ferme-la, je touche dix fois plus que toi ! » Dimanche, c’était donc l’heure de la revanche pour Barragan : « Hé, maintenant tu ne danses plus et tu n’insultes plus, pas vrai ? » Fragile, Neymar répond par un lancer de bouteille d’eau, mais pour le bien de tout ce beau monde, son habileté manuelle est restée inefficace. Toujours est-il qu’en période de mini-crise au Barça, Neymar ne trouve rien d’autre à faire que de créer davantage de zizanie. De quoi agacer.

La porte ouverte à Paris ?


Étant donné la dynamique actuelle et les effets secondaires au sein du Barça, l’éventualité d’une saison sans titre devient plausible. Si tel est le cas, des changements seront à prévoir, au-delà de changer l’entraîneur ou de renforcer le banc de touche. L’un de ses changements, aussi fou soit-il, serait la vente de l’une des trois lettres offensives du Barça, histoire de démarrer un nouveau cycle. Intransférable, Lionel Messi va rester au Barça jusqu’à son départ pour l’Argentine. Depuis un an et demi, Luis Suárez s’est rapproché de son pote sur le terrain comme en dehors, et semble être le plus heureux des hommes où son homonyme Ballon d’or 1960 s’est mis à briller. Nouveau quid de Neymar ? Depuis l’affaire de sa visite au mémorial Johan Cruyff avec comme attirail des lunettes de soleil et une casquette à l’envers, La Vanguardia dévoile que le style de vie du joueur, souvent amené à connaître le monde de la nuit, commence à déplaire aux dirigeants du Barça. Une couverture médiatique qui fait écho au départ pour le Milan AC d’un certain Ronaldinho Gaucho, en 2008. Même si, bien entendu, des hic sont visibles : Neymar est âgé de 24 ans contre 28 pour son aîné, son contrat court jusque juin 2018 et sa clause libératoire est fixée à 190 millions d’euros. Une somme encore astronomique, c’est vrai. Mais pour combien de temps encore ? Quand on sait que Marquinhos cire encore le banc de touche du PSG, il y aurait sûrement matière à s’arranger. Si c’est le prix pour entrer dans la cour des très grands…

Par Antoine Donnarieix
Modifié

Dans cet article

Note : 2
Si je comprends bien tout ce qui se dit depuis l'élimination face à City, le PSG aura Mourinho, CR7, Neymar et Ben Arfa l'an prochain.
Vous vous enflammez vite, surtout sur l'éventuel départ.
Vous pensez que Barcelone le laissera partir?
C'est le plus jeune du trio, le plus bankable.

Paris mettrait 193M sur la table? 193M???? Avec le FPF au cul?
Message posté par Warum
Si je comprends bien tout ce qui se dit depuis l'élimination face à City, le PSG aura Mourinho, CR7, Neymar et Ben Arfa l'an prochain.


Et Lassana Diarra, t'oublies Lassana Diarra
Message posté par Warum
Si je comprends bien tout ce qui se dit depuis l'élimination face à City, le PSG aura Mourinho, CR7, Neymar et Ben Arfa l'an prochain.


T'as oublié Reus, Griezmann, Pogba et Lassana Diarra! Il faut au moins tout ça pour arriver en demies de C1!
Top-player Niveau : CFA
Message posté par Warum
Si je comprends bien tout ce qui se dit depuis l'élimination face à City, le PSG aura Mourinho, CR7, Neymar et Ben Arfa l'an prochain.


Oublie pour CR7
90% de chances pour que Neymar n'aille pas au PSG et reste au Barca pour moi
Mourinho a pour moi un pied a Man Utd. Blanc devrait rester au PSG
Et pour Ben Arfa, je pense qu'il y a moyen pour qu'il soit a Paris en septembre
Aujourd'hui il est cramé, avec Rakitic et Suarez c'est certainement le joueur qui a joué le plus de matchs depuis l'an dernier. Quand je pense que la fédé brésilienne fait pression sur le Barça pour le laisser jouer la Copa America ET les JO de Rio...
Note : -2
Durant la première moitié de saison, Messi était blessé, et le Barça injouable. Depuis que Messi est revenu, la saison du club c'est nettement complexifié. Pourtant, le coupable tout trouvé s'appelle Neymar. Tout cela me laisse bien perplexe. Gageons qu'il en sera de même pour le Ballon d'Or 2016...
Note : 2
Avant même de lire la première ligne je savais que ça allait parler d'un transfert au PSG...

"Rêvons plus grand" comme il dise la haut.

C'est pas parce qu'il traverse 1 mois compliqué que ça signifie ou va signifier une envie de départ.

A part laisser les supporters du PSG baver sur cet article, je vois pas à quoi il sert ...
quand je pense que les memes qui jouent les footix de mauvaises augures, disaient y'a 1 mois que le real allait dans le mur avec zidane (apres 3 matchs)...

taisez vous un peu...il reste du temps on verra...au lieu de faire des prédications en carton
Frenchies Niveau : CFA
Message posté par Top-player
Oublie pour CR7
90% de chances pour que Neymar n'aille pas au PSG et reste au Barca pour moi
Mourinho a pour moi un pied a Man Utd. Blanc devrait rester au PSG
Et pour Ben Arfa, je pense qu'il y a moyen pour qu'il soit a Paris en septembre


Benzema va être prolongé 2 ans incessamment sous peu,
assurément CR7 aussi va aller jusqu'au mondial russe ...
et alors à 33 ans il ira chercher l'oseille ailleurs, pour sûr.
** 10 années au Real ptin **

Conserver ce duo, serait le moindre des cadeaux à Zizou :)
Message posté par THEMAX27
Avant même de lire la première ligne je savais que ça allait parler d'un transfert au PSG...

"Rêvons plus grand" comme il dise la haut.

C'est pas parce qu'il traverse 1 mois compliqué que ça signifie ou va signifier une envie de départ.

A part laisser les supporters du PSG baver sur cet article, je vois pas à quoi il sert ...


Pour le coup moi je pense que le BArca devrait le laisser partir, ca sent le mec cramÉ, qui va avoir du mal a revenir... Il a pas l'air d'ettre au top dans le vestiaire... Tu demandes 100M au PSG et bim ca part...
Paul_et_Mickey Niveau : CFA
Note : 3
@ Hyperboreen
T'es serieux? Depuis que Messi est revenu la saison du club c'est nettement compliqué?

T'as regardé combien de match du barça depuis novembre? ou t'as juste regardé à partir du clasico. putain ce qui faut pas lire...

Sinon la chasse à Neymar continue. Il va falloir qu'il se mette unr bonne grosse armure autour de lui, entre les coups qu'il se tape constament, les reproches parcequ'il sort un geste tecnhique fabuleux, son"mode de vie", ses futurs départ à : Madrid, Paris, M.U., City... c'est limite du harcelement.
Frenchies Niveau : CFA
Note : 2
Concernant Neymar,

l'article abuse un peu avec son "depuis mois"
... au matin du 2 avril il restait sur 4 buts en 3 matchs (en ayant marquer dans chacun).
Y a 18 jours donc, même pas 3 semaines.

oui il a raté 5 matchs de suite (assez "spectaculaire" en soit
mais moins étonnant quand tu te rends compte qu'on parle de 5x 90mn tous les 3 jours quoi ...

comment on peut prétendre qu'à 24 ans,
il serait "en bout de course" alors qu'on parle de 30 buts et 19 assist en 50 matchs ????



bon par contre,
il s'avère qu'il aurait insulté jordi alba bien comme il faut -_-
(feu follet brésilien et catin catalan, bimbamboom étincelles)
Note : 2
Message posté par Saprissa
Pour le coup moi je pense que le BArca devrait le laisser partir, ca sent le mec cramÉ, qui va avoir du mal a revenir... Il a pas l'air d'ettre au top dans le vestiaire... Tu demandes 100M au PSG et bim ca part...


Quel est l'intêret de partir ? il a 24 ans, et forme avec les 2 autres la plus grosse attaque d'Europe, tant pis pour cette saison, l'année prochaine ça recommence.

Il reste conscient qu'en restant ça va lui assurer de gagner encore des titres, puis Barcelone c'est pas le cadre de Manchester ou de Paris.
Feijoada e Caipi Niveau : DHR
Note : -1
On tacle Neymar. Mais Messi a marqué contre Valence ok mais il a été vraiment transparent je trouve. Je le trouve bouilli encore plus que les autres.

Le Kiosque SO PRESS

Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
1k 37