Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Amical
  3. // Brésil-Croatie (2-0)

Neymar fait gagner le Brésil contre la Croatie

En sommeil jusqu'à l'entrée de Neymar, les Brésiliens ont regardé leur numéro 10 faire le spectacle pour battre la Croatie. Firmino a scellé le score au bout du temps additionnel. Et voilà une (petite) victoire pour le Brésil, bien content de retrouver sa star.

Modififié

Brésil 2-0 Croatie

Buts : Neymar (69e) et Firmino (93e)

Voilà. Neymar a rejoué au foot. Son programme détaillé contre la Croatie ? Une entrée en jeu à la 45e avec les doigts pointés au ciel. Des espoirs donnés aux supporters de son pays pour que sa présence relève un peu la purée toute fade servie par les deux équipes en première période. Un jeu brésilien transformé. Un but. Et une victoire pour sa nation. Les Croates, victimes du revenant et dangereux par phases en début de match, rentrent donc à la maison avec une défaite et une copie à revoir. Pour leur adversaire, c'est avec l'esprit rassuré qu'on se tourne désormais vers le Mondial.

Un match de préparation doit-il être chiant ?


Imaginez une carte « match de préparation » au Pictionary. Vous la piochez. Quel dessin faites-vous ? Un grand stade qui dort un peu, du soleil, des bouteilles d'eau en désordre au bord de la pelouse, une équipe jaune et une équipe rouge. C'est le tableau des premières minutes de ce début d'après-midi à Anfield, où Brésiliens et Croates jouent sur la pointe des pieds pour ne pas réveiller l'adversaire. Heureusement, quelques rares faits de jeu sont là pour nous tenir éveillés dans un match entre amis qui finit par doucement décoller au quart d'heure de jeu.


Lovren, dans son jardin, est proche d'ouvrir le score à la treizième minute, mais son coup de tête à la réception d'un corner frôle le but d'Alisson. Profitant du pressing efficace des siens et d'une improbable tentative de une-deux des défenseurs centraux de Tite, Kramarić récupère le ballon à vingt mètres et chauffe les gants du gardien jaune. Beaucoup plus à l'aise quand le ballon est dans le camp adverse que dans le sien, le Brésil sort peu à peu de la pression collective croate grâce aux rushs individuels de Willian, Marcelo et Paulinho. Coutinho frappe dans le ciel de Liverpool, Willian trouve des décalages, et la Seleção finit un peu mieux une première période quand même bien dégueulasse.

Neymar règle l'addition


L'entrée de Neymar, quoiqu'assez discrète, amène au moins de l'action. C'est d'ailleurs de son pied droit que jaillit la première frappe cadrée brésilienne, à la 57e. Les Croates sont très rigoureux défensivement et continuent de laisser peu d'espace aux attaquants brésiliens. Mais peu, c'est déjà assez pour Neymar. Trouvé par Willian, Coutinho sert le numéro 10 sur la gauche de la surface. Il élimine Vrsaljko et Ćaleta-Car en deux crochets laser avant de fusiller Subašić de près. 1-0 pour Neymar.


Regonflés par l'entrée du joueur parisien, les Brésiliens asseyent leur domination face à une Croatie qui ne répond plus, et marquent une deuxième fois par Firmino, à la réception d'une belle transversale de Casemiro. Et si les (très) nombreux changements dans les deux camps rendent la fin de match illisible, cette rencontre aura néanmoins permis d'esquisser au brouillon le portrait du Brésil 2018 : pas génial, mais suffisamment équilibré pour espérer aller loin quand Neymar peut compter sur ses deux jambes.


Brésil (4-3-3) : Alisson – Danilo, Thiago Silva, Miranda (Marquinhos, 65e), Marcelo (Filipe Luís, 60e) – Paulinho, Casemiro, Fernandinho (Neymar, 45e) – Willian (Taison, 81e), Gabriel Jesus (Firmino, 60e), Coutinho (Fred, 81e). Sélectionneur : Tite.

Croatie (4-5-1) : Subašić – Vrsaljko (Jedvaj, 87e), Lovren, Ćorluka (Ćaleta-Car, 52e), Vida – Badelj (Brozović, 61e), Rakitić (Bradarić, 83e) – Rebić (Pjaca, 64e), Modrić (Kovačić, 58e), Perisić – Kramarić. Sélectionneur : Dalić.


Par Albert Marie
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Hier à 15:45 Harry Redknapp au casting d'une télé-réalité en Angleterre 21 Hier à 12:59 Entraîneurs de Premier League : une stabilité inédite 22

Le Kiosque SO PRESS

Hier à 12:52 René Girard à Casablanca, c'est déjà fini 14 Hier à 12:00 Venez regarder un match chez So Foot ! 11 Hier à 11:54 Les Chivas sortent un maillot rétro pour le Mondial des clubs 22
Partenaires
Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom Un autre t-shirt de foot est possible MAILLOTS FOOT VINTAGE
À lire ensuite
Mukiele, cap au Nordi