1. // Coupe des confédérations
  2. // Finale
  3. // Brésil/Espagne
  4. // Les notes

Neymar et Fred intouchables

Tous les Brésiliens ont brillé d'un jaune éclatant, mais Neymar et Fred peut-être encore plus que tous les autres.

Modififié
10 76
Júlio César (8) : JC a pu profiter de la meilleure place pour assister à la démonstration, et à ce qui restera, peut-être, comme le match où le Brésil a repris la ceinture du football mondial à l'Espagne. En plus, il a sorti les grosses parades qu'il fallait pour garder sa cage inviolée.

David Luiz (7) : Quel sauvetage sur sa ligne pour garder l'avance des siens et leur permettre d'ainsi cogner l'Espagne ! Tout à l'arrache, mais tout à l'envie. Tahiti a dû faire saliver bon nombre de supporters parisiens…

Thiago Silva (9) : O Monstro. Comme sur ce geste où il stoppe Villa, le fait tomber, récupère le ballon et relance. Le tout dans le même geste.

Dani Alves (7) : Ce bon vieux Dani n'avait même pas besoin de monter pour apporter le danger dans le camp espagnol. Alors il a gardé sa ligne, contribué à l'effort de guerre, et peut-être même filé deux-trois conseils. Car hier soir, le Brésil a utilisé les mêmes recettes que le Bayern contre le Barça : pressing, vitesse et impact physique. Dani avait dû se souvenir que ça n'avait pas trop plu à ses petits copains catalans…

Marcelo (6) : Plein d'entrain, mais de grosses erreurs. Sur une belle passe de Neymar, Marcel s'est montré trop gourmand et a préféré la cogner petit filet extérieur plutôt que de centrer en retrait pour Fred. Il a aussi laissé traîner le pied sur le mollet de Jesús Navas dans sa surface tout en sachant qu'il n'atteindrait pas le ballon. Et cette faute un peu stupide, mais jugée assez sévèrement par l'arbitre, aurait pu changer le match alors que la confiance était complètement dans le camp brésilien.. Sauf que Ramos a complètement foiré son péno, une habitude, et définitivement enterré les espoirs des siens, s'ils en avaient encore. La preuve, après leur début de saison tout en nervosité, que les Espagnols n'y étaient vraiment pas.

Gustavo (8) : Avec ses deux centraux, il a assuré une base solide, et une qualité de relance dès les lignes arrières qui, d'un coup, rendait le pressing espagnol un peu vain. La preuve, ils l'ont vite arrêté.

Paulinho (9) : Rien que pour ce lob exquis, sauvé par Casillas sur sa ligne, et surtout pour cette activité incroyable au milieu. Même s'ils étaient un peu en vacances, même s'ils ont sans doute laissé filer la Coupe des confédérations, sachant pertinemment que son vainqueur n'emporte jamais la Coupe du monde, on a rarement vu Xavi ou Iniesta perdre autant de ballons.

Oscar (8) : Il faudrait revenir sur cette attente avant la remise pour Neymar, une fois qu'il n'était plus hors-jeu. Dans cette attente se situe toute l'intelligence de jeu d'Oscar. Si Neymar est les jambes de ce Brésil nouveau, Oscar en est le cerveau. On ne l'a pas vu venir, mais le meilleur dix pur actuel joue peut-être du côté de Chelsea, aussi étrange que cela puisse paraître…

Hulk (6) : Puissant, parfois trop, c'est peut-être lui le titulaire que l'on ne retrouvera pas au coup de sifflet de la Coupe du monde. D'ailleurs, il est sorti pour Jadson.

Neymar (9) : Sans doute le joueur le plus frisson de la compétition, et donc le meilleur, finalement. Un but ultra-décisif, alors que l'Espagne semblait revenir, d'une frappe sous la barre limpide, comme risque de l'être son arrivée en Europe. A mis Arbeloa au supplice, le défenseur du Real a dû sortir à la mi-temps, déjà averti, puis son prochain coéquipier au Barça, Piqué, exclu. Le gamin respire la confiance en lui. Il pue la confiance même. Mais à dribbler et simuler comme ça, il va se faire découper..

Fred (8) : A raté ce qui aurait été un très beau but sur une super passe entre les deux défenseurs et dans le parfait timing de Neymar. Mais il se rattrape sur le troisième but du match, dès la reprise, dans une nouvelle combinaison avec Neymar (belle entente entre les deux d'ailleurs, Neymar a l'air d'apprécier s'appuyer sur un vrai neuf, ce qu'il n'aura pas forcément à Barcelone, mais bon, il aura Messi…). Le but du 3-0 donc pour Fred, un score qui redonne un peu de baume au cœur aux Bleus, qui s'étaient inclinés sur ce même score avant cette Coupe des confédérations. Mais il faut reconnaître que, depuis, le Brésil est sacrément monté en régime... Remplacé par Jô.

Par Simon Capelli-Welter
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Et dire que fred était tout bonnement scandaleux avec l'ol! Grand amateur de boite de nuit et fan de la femme de wiltord...c pas joli joli!
MOREL_EST_UNE_PIPE Niveau : CFA2
La carrière de Fred mériterait presque un "un jour un destin"...
Message posté par TomiGones
Et dire que fred était tout bonnement scandaleux avec l'ol! Grand amateur de boite de nuit et fan de la femme de wiltord...c pas joli joli!


c'est l'inverse Wiltord était fan de sa femme !
Petite dédicace à ceux sur ce forum qui, après la final de C3, caractérisaient Oscar comme une arnaque.
Sans déconner, y'a eu viol en réunion là. Du Brésil comme ça, j'en veux tous les jours !
ToxikCheese Niveau : Loisir
Fred les gars... Fred ! C'est lui le véritable meilleur finisseur au monde...

Qu'est ce que je surkiffe ce mec !

C'est pas le meilleur buteur du tournoi d'ailleurs ?
Bah non torres meilleur avec son quadruplé contre tahiti ...
Jack Facial Niveau : CFA
Il paraît que le Brésil n'a pas d'équipe et que Neymar est surcoté. Il paraît...
Qu'est ce que j'entends pas ts les jours sur le niveau du championnat brésilien, quand je vois Paulinho, Neymar et Fred pour ne citer qu'eux, je souris légèrement, très légèrement...
nononoway Niveau : CFA
Je viens seulement de comprendre la blague du titre de l'article...
Match énorme, très heureux d'avoir veillé.
Quel pressing, et quelle agressivité, je n'ai jamais vu l'Espagne prise à la gorge comme ça, un gardien en état de frâce, une défense de fer (pff TS qui dégoupille Villa, le sauvetage de Luiz), un milieu affamé, et une attaque menée par Neymar avec Fred en forme de ouf. Seul hic: Hulk effectivement.

Cette perf va changer les choses psychologiquement et vont un peu faire tomber le mur de peur et le sentiment d'invincibilité qui entoure la roja (et pas sur des matches amicaux). Les espagnols vont devoir chercher des choses neuves pour affronter les prétendants allemands, italiens, brésiliens, et argentins.

Grosse grosse perf, après il faut un peu se calmer, les brésiliens ont eu le scénario idéal en marquant d'entrée, ils aussi un peu profité aussi de la clémence de l'arbitre au début (pas de jaune pendant un bon moment, main de Marcelo non sifflée) et ont réussi à faire le break au bon moment.
Autre raison de ne pas s'emballer et ne pas enterrer les autres (notamment espagnols) trop vite: la coupe des confédérations porte malheur, le gagnant se plante au général au mondial.

Mais quel pied!!
derIngenieur Niveau : CFA
Note : 1
Hello, pour des raisons personnelles*, je n'ai pas pu voir le match.

Qqn connait un site ou on peut voir les matchs en replay ? Je pense que je suis pas le seul interessé..



*Maman voulait que j'étaigne, j'ai interro demain ^^ ;)
Paulinho était en mode PL (comme l'arbitre !) hier, de l'intensité, du pressing, du découpage, de la relance. Un très gros match.

Les Spurs seraient bien inspirés de le faire signer.

Hulk reste pour moi la grosse déception, puissant mais maladroit, choix douteux ou maladresse techniques. Une très grosse activité, surtout défensive. Je ne sais pas si c'est l'air de Russie ou si il atteint son niveau max. . Méconnaissable.
Message posté par b3t1nh0
Bah non torres meilleur avec son quadruplé contre tahiti ...


Cara você é brasileiro mesmo ou ta so de sacanagem ?
Mehmet Scholl Niveau : CFA
Message posté par JuizDeFora
Qu'est ce que j'entends pas ts les jours sur le niveau du championnat brésilien, quand je vois Paulinho, Neymar et Fred pour ne citer qu'eux, je souris légèrement, très légèrement...


Bah on peut pas dire que c'est un championnat majeur hein.

Après on sait tous que le Brésil est la terre de football number one et que les talents sortent à la pelle.

Non ce tournoi n'a pas mis en exergue le championnat brésilien, il a plutôt mis Scolari à l'honneur. La ou Menenzes tâtonnait grave, instaurait un turn over sans réelles convictions apparentes, LFP ( Scolari hein, pas la ligue ! ) a su tirer la quintessence du talent de ses hommes en mettant en place un bloc équipe cohérent ainsi qu'une réelle complicité offensive.

Il est la le réel enseignement de cette coupe des confédérations.

Pour ma part, ce tournoi m'a bien enthousiasmé, j'ai pris un réel kiff à suivre ca, des équipes qui en voulaient, qui se donnaient sans retenue.

Au rayon des satisfactions, à part le Brésil, j'ai vraiment aimé l'Italie, Prandelli fait vraiment un taf énorme, son équipe à du coeur et est prete à mourir pour le maillot, ca fait plaisir à voir. Voir Bouffon et consorts chanter l'hymne avec tant d'amour, c'est beau. ( Non ceci n'est pas un taunt caché envers les bleus, quoique... )

Big up pour l'Uruguay, qui s'est bien battue et semble déterminée à sortir de son marasme post 2010.

Un beau tournoi qui m'a fait patienter en attendant impatiemment la reprise !
GenzoLloris Niveau : DHR
Avec cette victoire, l'équipe du Brésil va monter au moins à la 18eme place au classement FIFA (Grèce, Équateur et Suisse, tremblez !)
Fredinhovic95 Niveau : Ligue 2
Note : 3
Parait que les défenseurs brésiliens sont des guignols,Neymar un Robinho 2.0 et le Brasileirao un championnat de merde he ben cette Coupe nous a prouvés tout le contraire
@Mehmet Scholl

Bien sûr que c'est avant tout le travail de Felipao et Parreira qu'il faut mettre en avant, surtout le charisme du premier qui a permis en 10 matchs depuis sa prise de fonction de créer une véritable cohésion entre les joueurs et une osmose avec le public. Il a prit le travail tactique de Mano Menezes ( qu'il ne faut pas lyncher non plus) et l'a apprimoré. Tout ça avec un état d'esprit guerrier, parfois violent qui est caractéristique de la région de Felipao, d'où viens un certain Dunga par exemple.

Surtout que le problème des seleçao en CDM est rarement leur niveau technique mais leur capacité mentale à surmonter les moments difficiles d'un match, avec l'état d'esprit affiché ça devrai le faire.

Maintenant j'insiste sur le fait que non les défenseurs brésiliens ne st pas des plots, non rennes ( sans vouloir manquer de respect) n'aurait pas sa place en d1 brésilienne. Que le Bayern,le Barça et un ou deux clubs européens soient au-desus oui après le reste..
Chris-Sheva92 Niveau : DHR
On pensait être débarrassé de CJP de TF1 pendant quelques matchs mais on a trouvé Xavier Gravelaine.
En même temps ça doit le changer des Troyes-Brest en coupe de la ligue.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
10 76