1. //
  2. // 9e journée
  3. // Osasuna/FC Barcelone

Neymar, de Youtube au terrain

Arrivé à Barcelone avec la réputation d'être un artiste du ballon trop jeune, trop tendre et trop maniéré pour percer à court terme en Europe, Neymar a fait son trou sans faire de bruit. Les Barcelonais savent maintenant que ce garçon peut leur apporter bien plus que quelques grigris bien sentis…

Modififié
30 18
« 1m73, 62 kg, poids plume dans la vie, mais c'est un costaud au micro. Balèze, c'est pas la peine quand t'en as dans le cerveau. » Des paroles qui rappellent sans doute quelque chose aux fans du Hit Machine du début des années 2000. À cette époque, Neymar da Silva Santos Júnior avait 10 ans, jouait dans les équipes de jeunes de Santista et n'avait sûrement jamais entendu parlé du fameux tube de Scottie aux paroles pourtant prophétiques…

Jusqu'à l'été dernier et son transfert au FC Barcelone, les amateurs de foot du Vieux Continent avaient des idées assez arrêtées sur Neymar. Ils connaissaient sa coupe de cheveux, son duo avec Michel Teló sur l'air de Ai se eu te pego et ses dribbles fous qui leur parvenaient après chaque week-end via Youtube. Son choix de faire le grand saut et de rejoindre l'Europe un an avant sa Coupe du monde brésilienne a été admiré par quelques-uns, a rendu sceptiques les observateurs avisés et a laissé un sourire moqueur sur le visage de ceux qui avaient hâte de voir la danseuse brésilienne se faire découper par les rugueux et rigoureux défenseurs européens. Après deux moins de compétition, l'heure est au premier bilan. Pour être honnête, il fait mentir pas mal de monde.

Tata a soigné son poulain

Sur le papier, l'intégration n'avait rien de facile. Transfert le plus cher de l'histoire du club blaugrana — si l'on met de côté l'échange Ibrahimović-Eto'o —, à seulement 21 ans, Neymar devait quitter un club dans lequel il évoluait depuis une décennie, une équipe qui ne jouait que pour le mettre en valeur et un pays dont il était le chouchou, pour rejoindre à des milliers de kilomètres la formation du meilleur joueur du monde, évoluant avec une philosophie de jeu inaltérable devant le public le plus exigeant du globe. Pour mener à bien cette tâche herculéenne, le petit Brésilien a pu compter sur la protection et les conseils d'un homme qui avait lui aussi traversé l'Atlantique pendant l'été et qui avait lui aussi une légère pression sur les épaules. L'intégration de Neymar était aussi un peu le défi de Tata Martino. Le technicien argentin n'a pas voulu brûler les étapes. Il n'a pas non plus accordé de traitement de faveur à son nouveau poulain. Pour ses premiers pas sous la liquette bleue et grenat, l'ancienne vedette de Santos ­— qui plus est perturbée par un problème d'anémie — a dû se contenter de bouts de matchs. Pas assez pour épater la galerie, mais suffisant pour faire montre d'une véritable entente avec les autres joueurs offensifs de l'équipe.

Plus qu'un simple dribbleur

En accord avec la philosophie de turn-over qu'il a mise en place — qui s'applique même à Messi d'ailleurs —, Martino considère Neymar comme une arme offensive au même titre que Pedro, Alexis ou Fàbregas. C'est justement sur ce point que le gamin a réalisé un tour de force. Il n'est pas à part dans le groupe. Il est un +1 efficace. Depuis son arrivée, il s'est bien plus distingué par son jeu collectif et ses passes décisives — 6 en 11 matchs toutes compétitions confondues — que par ses passements de jambe. Malgré sa tendance à vouloir souvent déborder ou dribbler avant de lâcher la balle, Neymar Jr épate par sa capacité à lire les appels de ses coéquipiers. Lorsqu'il joue aux côtés de Messi, il lui libère des espaces en monopolisant des défenseurs sur son côté gauche. En l'absence de la Pulga, il prend la place de l'Argentin et évolue dans ce fameux rôle du « falso nueve » . Celui qui porte le numéro 11 dans le dos a d'ailleurs profité de l'absence de l'Argentin lors des deux derniers matchs contre le Celtic Glasgow en C1 et Valladolid en Liga pour prendre davantage le jeu à son compte. Il a été le meilleur Barcelonais de ces deux rencontres. Contrairement à Pedro et à Alexis qui sont surtout performants pour déborder sur un côté et centrer, Neymar peut perforer une défense dans l'axe et offre une alternative plaisante en cas d'indisposition du quadruple Ballon d'or. Il fut un temps pas si lointain où l'absence de Messi était une calamité pour le Barça, ce temps est en passe d'être révolu…

Maintenant que l'intégration et les premiers pas sont réussis, le joueur peut se concentrer sur les prochaines étapes qui l'attendent. Tout d'abord, comme disait si bien le père Aimé Jacquet, Neymar doit « muscler son jeu » . Avec son physique d'anorexique, ses jambes épaisses comme des bras et ses bras comme des doigts, le garçon finit souvent les fesses par terre, une attitude qui ne lui vaut d'ailleurs pas que des compliments. Avec 32 fautes subies, le Scottie du foot est l'attaquant le plus cisaillé de ce début de championnat espagnol. Nul doute qu'avec les médecins du Barça, un régime alimentaire riche en protéines et quelques séances de musculation, le maigre devrait prendre de l'épaisseur. Épatant techniquement et à l'aise dans le collectif, Neymar doit encore épurer son jeu, il tourne en moyenne à 70% de passes réussies, très loin de ses compères sur le terrain. Il doit surtout apprendre à être plus décisif et notamment plus « matador » devant les goals adverses. Avec un Messi en délicatesse avec son physique et la série de cinq matchs en deux semaines qui attend son équipe — dont le choc contre Milan en C1 suivi du Clásico —, Neymar va avoir l'occasion de montrer qu'il peut aller encore plus haut.

Par Pablo Garcia-Fons, à Madrid
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Note : 2
"avec la réputation d'être un artiste du ballon trop jeune, trop tendre et trop maniéré"

En même temps si vous tenez compte des réputations propagées par des mecs qui n'y connaissent rien... Pour ceux qui suivaient un minimum ses performances au Brésil il n'y avait aucun doute sur sa réussite en Europe.
Qu'est-ce qu'on peut lire comme bêtises...

Déjà, Neymar n'a joué qu'une mi-temps dans l'axe, et il n'a pas vraiment évolué en "faux-9". Il a plus évolué en 10 qu'autre chose, ne s'aventurant pas dans la surface et distribuant le jeu.

Ensuite, Pedro et Alexis ne sont pas performant pour déborder et puis centrer... C'est dingue de dire ça étant donné que les 2 ne font pas ça au Barça, qu'Alexis est d'ailleurs meilleur dans l'axe (lui même le dit), et que Neymar est justement meilleur sur un côté que dans l'axe où il a moins d'espace pour dribbler...

L'article part d'une bonne intention, mais si c'est pour raconter des bêtises...
Thierry-henry-the-best Niveau : DHR
depuis que je commençais à regarder les matchs du goss avec le brésil, je sentais qu'il avait d'autres atouts au dela des gris gris:, la percussion, le jeu collectif, les dédoublements et la rapidité. Maintenant c'est vrai qu'il a un petit quelque chose en plus un peu commemes rares joueurs qui ont l'air surdoués mais on verra avec le temps donc en gros c'est pas trop étonnant pour moi
Note : 4
Message posté par Elessar
Qu'est-ce qu'on peut lire comme bêtises...

Déjà, Neymar n'a joué qu'une mi-temps dans l'axe, et il n'a pas vraiment évolué en "faux-9". Il a plus évolué en 10 qu'autre chose, ne s'aventurant pas dans la surface et distribuant le jeu.

Ensuite, Pedro et Alexis ne sont pas performant pour déborder et puis centrer... C'est dingue de dire ça étant donné que les 2 ne font pas ça au Barça, qu'Alexis est d'ailleurs meilleur dans l'axe (lui même le dit), et que Neymar est justement meilleur sur un côté que dans l'axe où il a moins d'espace pour dribbler...

L'article part d'une bonne intention, mais si c'est pour raconter des bêtises...


Heureusement que t'es là pour tout nous expliquer.
Message posté par hmiller


Heureusement que t'es là pour tout nous expliquer.


Prend cet air ironique si tu veux, ça change rien au fait que l'article raconte des bêtises.
Problema ? Niveau : DHR
attendons la trève hivernale pour tirer un vrai premier bilan, néanmoins c'est vrai qu'il montre de belles choses, MAIS il faut se rappeler qu'il a peu de temps pour atteindre un top-niveau pour SA coupe du monde, j'ai peur que le temps lui manque à vrai dire
Moi je trouve qu'il tient pas mal debout, au vu de son physique d'ado
Elessar a bien raison, Neymar n'a joué qu'une fois à la place de Messi, c'etait contre Valladolid, sinon pour les autres matchs où Messi était absent, c'est Fabregas qui jouait le rôle de "faux neuf".
Sinon pour Pedro et Alexis, je crois que ça se saurait si le Barça était une équipe qui multipliait les centres.
Spikelee92 Niveau : CFA2
C'est la recrue du mercato passer au second plan par le transfert de bale,et ozil a arsenal les vidéos youtube ne montrent pas que c'est un formidable joueur collectif fcb ou brésil y'a qu'a voir le nombre de but qu'il donne.
Comme dit la haut faut peut être regarder les match avant d'écrire un article il a été dans l'axe a valladolid et très bon d'ailleurs bravo martino son entente avec alexis et toute l'équipe du reste, petit à petit il prend confiance et tente bref un régal faut pas se mentir sur so foot 40% des commentaires étaient négatif à son sujet vous vous reconnaitrez hein.
Pour la prise de poids pas trop hein je veux pas qu'il ressemble a cr7version madrid mais celui de man u fantasque créatif bref magique. Intégration express, retour du ptit génie, et du capitaine et javier même piqué s'améliore bartra s'affirme bref moi je plane
La tournure de l'article est un peu bizarre , l'auteur se réfère sans doute aux commentaires ici sur ce site et non des spécialistes , recruteur a dirigeants de clubs Européens !
Le Neymar du FC Santos est un jeune crack , champion d'Amérique du Sud déja pour son jeune age , et internationale en sélection !
Son potentiel est qu'il avait le choix de signer dans les plus grands clubs Européen sans passer par un club intermédiaire comme certains l'ont fait , pour commencer leurs carrière Européenne en étant Sudaméricain ! etc
Maintenant il lui reste a s'adapter au futbol Espagnol , car les coups il les collectionnes effectivement , et de passer de joueur espoir ultra talentueux a joueur confirmé , ce qui sera la prochaine étape !

Et si un joueur fait de belle chose via you tube , c'est qu'il les réalises réellement .
Et pour ceci il existe une a deux chaines tv ou les chaines streaming , pour découvrir un joueur , un club ou une compétition Sudaméricaine afin d'avoir une opinion sans forcément dénigrer de suite ! etc

( c'est drole mais on les voit plus commenter les médisants d’antan ) :)
"danseuse brésilienne", "Malgré sa tendance à vouloir souvent déborder ou dribbler avant de lâcher la balle", "Neymar doit encore épurer son jeu". Je ne sais pas si c'est le cas ici mais ce qui est marrant avec ceux qui tiennent de tels propos à son égard, c'est qu'ils sont également ceux qui ont regretté que Ronaldinho ne soit pas resté plus longtemps en France. Neymar est certainement la meilleure chose que Barcelone pouvait souhaiter pour retrouver un nouveau souffle sportif. Mais à condition qu'il ne devienne pas qu'un porteur d'eau comme l'avait été trop longtemps Alexis Sanchez. Il faut savoir changer de façon de penser sur les talents plus individualistes avec les "il a croque trop" ou "c'est qu'un joueur youtube" parce qu'en L1 on en aurait bien besoin à mon avis. Le foot est sport fondamentalement collectif sublimé par le Barça mais du Robben ou du Ronaldo (surtout celui de Man U) ça fait bien plaisir quand même. Je me régale autant à voir jouer Yaya Toure, Moutinho ou Pirlo que de voir Neymar s'arrêter les mains sur les hanches avant d'entamer ses dribbles. N'en déplaise à qui que ce soit.
Message posté par OkayP
Je me régale autant à voir jouer Yaya Toure, Moutinho ou Pirlo que de voir Neymar s'arrêter les mains sur les hanches avant d'entamer ses dribbles. N'en déplaise à qui que ce soit.

Que tu te régale est bien la dernière chose qui importe tu sais.

Faut que le gens comprennent que Neymar ne pourra plus se permettre se s'arrêter devant un adversaire et se mettre à "danser".
Non, ça ne fait pas de lui un "porteur d'eau". Ça fait de lui un meilleur joueur, plus efficace et plus utile, et peu importe si des millions de personnes aimant le voir narguer ses adversaires ne peuvent pas comprendre cela.

Dans la carrière d'un footballeur il y a plusieurs étapes. La 1ère étant celle où on doit faire ses preuves, prouver au monde qui on est. Neymar a déjà fait cela.

Après vient la phase on l'on doit mûrir. Car on est plus tout jeune, tout fou, et que les joueurs adverses comment à vous connaitre. Neymar est en là aujourd'hui.
Il ne pourra plus faire ce qu'il faisait à Santos. Comme CR7 et Messi ne sont plus les feu-follets qu'ils étaient à l'époque. Mais ils ont mûris, épurés leur jeu et sont devenu bien plus fort bien qu'étant moins "spectaculaires".
Et si finalement la meilleure recrue de Barcelone ce n'était pas Neymar mais Martino.
Sa conception du jeu, plus directe sans pour autant renier les fondamentaux du club, installer un turn-over sans passe droit (dont on devrait voir les résultats à partir de février) et réussir à s'imposer au yeux de l'effectif pour intégrer Neymar, redonner du temps de jeu (et de la confiance) à Sanchez, à Fabregas et co. (Song dans une moindre mesure), sortir messi et Alves ou Alba et faire progresser Bartra.
Bref cet entraineur me plaît, il impose son style et est en réussite pour le moment.
super-pistache Niveau : District
Dédicace à Scottie !
Elessar, la question n'est pas forcément de "comprendre" ce que tu dis, on peut très bien le comprendre et ne pas être d'accord. En mon sens le foot est un spectacle, sa raison d'être est de divertir le public. A partir de là, je me fous qu'un joueur soit ultra performant ou qu'une équipe soit imbattable si je n'ai aucun plaisir à les regarder jouer. C'est précisément mon problème avec Messi (sauf quelques exceptions) ou Ronaldo, qui ne me font pas rêver, justement parce qu'ils ont un jeu de "machine", sans magie.
Message posté par Wanakas
Elessar, la question n'est pas forcément de "comprendre" ce que tu dis, on peut très bien le comprendre et ne pas être d'accord. En mon sens le foot est un spectacle, sa raison d'être est de divertir le public. A partir de là, je me fous qu'un joueur soit ultra performant ou qu'une équipe soit imbattable si je n'ai aucun plaisir à les regarder jouer. C'est précisément mon problème avec Messi (sauf quelques exceptions) ou Ronaldo, qui ne me font pas rêver, justement parce qu'ils ont un jeu de "machine", sans magie.


Tu sembles avoir COMPRIS mon idée et avoir le même ressenti mais comme je n'ai assurément pas l'indéfectible capacité d'assimilation dans la matière football d'Elessar qui dans sa magnitude nous permet de retrouver le Nord de la raison, alors conséquemment en temps qu'idiot, semblerait-il, tu le deviens aussi par extension. Mais bon je suis un idiot qui ne regrettera jamais les bons moments passés à regarder jouer Okocha, Ronaldinho, Ronaldo, Sanchez à l'Udinese, Cristiano et Nani à Manchester voire même Quaresma à Porto. L'avantage d'être un idiot c'est de ne pas avoir beaucoup de leçons à donner mais certainement plein à recevoir.
Message posté par Wanakas
Elessar, la question n'est pas forcément de "comprendre" ce que tu dis, on peut très bien le comprendre et ne pas être d'accord. En mon sens le foot est un spectacle, sa raison d'être est de divertir le public. A partir de là, je me fous qu'un joueur soit ultra performant ou qu'une équipe soit imbattable si je n'ai aucun plaisir à les regarder jouer. C'est précisément mon problème avec Messi (sauf quelques exceptions) ou Ronaldo, qui ne me font pas rêver, justement parce qu'ils ont un jeu de "machine", sans magie.

Pour Ronaldo, je suis plus ou moins d'accord, mais concernant Messi ce n'est pas vrai du tout. Il n'est plus le joueur foufou qu'il était à ses débuts, mais il a évolué dans un registre autrement magique (voire même plus pour moi). Il est toujours capable de ses accélérations, perforations dribbles... mais quand il prend le jeu à son compte et sort ses passes qui feraient même pâlir Xavi... il est juste magique.

Moi je dis qu'il faut apprécier toutes les étapes de la carrière d'un joueur.
Il faut savoir apprécier quand un joueur est encore dans sa phase "d'euphorie", dribbleur, etc... Mais il faut savoir aussi apprécier quand un joueur évolue, montre son intelligence de jeu, ce qui est tout aussi extraordinaire, voire plus. Parce que, combien de joueurs ont été des dribbleurs fou durant leur jeunesse? Combien de ceux là sont devenu des patrons d'équipe? Un Neymar qui n'évoluera pas deviendra un Robindo en puissance.

Je peux comprendre que beaucoup aiment les joueurs qui sortent des gestes techniques, dribblent à tout va. Mais il faut s'ouvrir et apprécier les autres qualités qu'ils peuvent offrir en évoluant avec l'âge, même si moins spectaculaire à première vue.
Jack Facial Niveau : CFA
Deux mois encourageants.
C'est pas dans la poche, mais ça a déjà le mérite de fermer la gueule de 90% des détracteurs.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
30 18