En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 25 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // PSG-Lyon (2-0)

Neymar-Cavani, le PSG pénalisé

Paris a obtenu une victoire tardive contre Lyon et poursuivi un début de saison parfait. Ou presque, puisque derrière le carton plein du PSG, les premiers signes de mésentente apparaissent entre Neymar et Cavani, à propos des penaltys...

Modififié

Paris bute depuis une heure sur un bloc lyonnais bien organisé. Une nouveauté pour les hommes d'Unai Emery, habitués à marcher sur tout le monde depuis le début de la saison. La triplette Neymar-Cavani-Mbappé est forcément ce qu'il y a de mieux en Europe, et rien ne peut y résister. La belle symphonie connaît une fausse note discrète, mais éloquente : le PSG obtient un bon coup franc qu'Edinson Cavani veut tirer, mais – l'image est immortalisée par les caméras de télévision – lui est refusé par Dani Alves. Le latéral droit fait main basse sur le ballon avant de l'offrir à son compatriote Neymar. La nouvelle star parisienne a employé son « homme de main » pour remporter le premier round d'une mini-guerre d’ego. Le coup de pied arrêté est repoussé par Anthony Lopes, mais l'important est ailleurs, car quelques jours avant le match du dimanche soir, les premières rumeurs ont commencé à circuler sur les envies de Neymar. S'adjuger tous les coups de pied arrêtés, y compris les penaltys jusqu'ici chasse gardée de Cavani, le canonnier en chef du PSG.

Mbappé, pas perturbé


Ce n'est donc qu'une demi-surprise de voir l'ancien joueur du FC Barcelone venir tenter de parlementer avec l'Uruguayen quand, à dix minutes du terme, Paris obtient un penalty. El Matador refuse, avant de voir sa frappe repoussée sur la barre par Anthony Lopes.


Plus qu'un but manqué, la possibilité d'une querelle personnelle à désamorcer pour Unai Emery. Heureusement pour le coach parisien, Kylian Mbappé – bien servi par Neymar – part provoquer un nouveau but contre son camp – de Jérémy Morel cette fois-ci – et double l'avance parisienne. Quant à l'harmonie de la nouvelle meilleure ligne d'attaque européenne, elle aura besoin de pommade. Car face à l'OL, c'est finalement le seul attaquant sans aucune revendication qui a joué à son niveau. Malgré son jeune âge et son statut de bizut au Parc.

Définir les rôles avant les matchs à enjeu


Neymar et Cavani ? Dans la lignée de sa prestation au Celtic Park, le Brésilien est légèrement rentré dans le rang. Toujours très fort, mais plus prompt à s'énerver, comme lorsqu'il reproche un coup de coude à Marcelo qui l'a simplement maîtrisé en pleine surface. L'Uruguayen, lui, a été assez discret avant d'être dans le coup sur l'ouverture du score. Rien d'inquiétant dans le résultat donc, mais de quoi se poser des questions sur la compatibilité à long terme de deux hommes qui convoitent la même chose. À première vue, l'hypothèse de voir deux des meilleurs attaquants du monde plomber la saison parisienne pour une embrouille de gosses est improbable.



Dans les faits, elle va obliger Emery à trancher rapidement. À Madrid, à Barcelone ou dans toute autre grande équipe européenne, les rôles sont clairement assignés, que ce soit l'entraîneur ou le vestiaire qui décide. Face à Lyon, avec une avance d'un but, le raté de Cavani sera vite effacé, comme le léger mal-être de Neymar. Mais dans un quart de finale de Ligue des champions à couteaux tirés, la chamaillerie des deux Sud-Américains et l'échec éventuel du tireur seront des fautes professionnelles aux potentielles conséquences désastreuses. Comme quoi, malgré 400 millions d'euros investis, Paris va devoir faire attention aux grains de sable.

Par Nicolas Jucha
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié




Dans cet article


Hier à 15:30 OFFRE SANS DÉPÔT : 10€ gratuits jusqu'à mercredi pour parier chez Winamax !!! jeudi 22 février Pronostic PSG OM : 10€ offerts sans dépôt et 1260€ à gagner
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
Hier à 09:19 Génésio : « On est capables de faire des grandes choses » 24 jeudi 22 février Euro Millions spécial : 174 Millions d'€ + 25 Millionnaires garantis ! jeudi 22 février Un joueur équatorien se défend avec le poteau de corner 15 jeudi 22 février Football Recall, ép. 7: PSG - OM, Guardiola, la forme des joueurs
À lire ensuite
Les notes du PSG