Newcastle : un coach frappe son joueur

Modififié
0 12
Rien ne va plus, à Newcastle, depuis le départ de Yohan Cabaye au Paris Saint-Germain.

Après la déroute subie à domicile face au rival de Sunderland samedi dernier (0-3, 24e journée de PL), le départ forcé de Joe Kinnear lundi, c’est au tour du coach de la réserve, Willie Donachie, de se faire licencier.

La raison ? Il aurait frappé l’un de ses joueurs, le jeune défenseur Remie Streete, 19 ans, en raison d’un penalty concédé dans le derby face à la réserve de Sunderland, lundi (0-2). Le père du jeune défenseur se serait rendu dans le bureau de Pardew, réclamant le licenciement immédiat de Donachie.

L’ancien international écossais était responsable de la réserve depuis trois ans. PP
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

MichelLeBerger Niveau : District
La reconversion de Jethro Gibbs est un exemple pour tous.
Note : 27
A 19 ans, aller chialer chez son père après s'être pris une mandale par son coach...
Pu*ain de phénomène sociologique de l'enfant-roi !
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
0 12