1. //
  2. //
  3. // Chelsea-Newcastle (5-1)

Newcastle se noie dans la vague bleue

Grâce à une entame parfaite durant laquelle ils ont marqué trois fois en 17 minutes, Chelsea a tranquillement atomisé de très fragiles Magpies. Newcastle retombe dans la zone rouge, alors que les Blues, 12es, sont prêts pour Paris.

Modififié
754 12

Chelsea FC 5-1 Newcastle United FC

Buts : Costa (5e), Pedro (9e, 59e) et Willian (17e)pour Chelsea // Townsend (90e) pour Newcastle

Avec sa touffe sur le crane et son mètre 75, il n'a rien du meilleur joueur du monde. Ni grand-chose de particulier. Pourtant, ce Brésilien est depuis de longs mois le plus fort de sa team. Et de loin. C'est simple : à 27 ans, il semble avoir atteint la maturité décisive si difficile à approcher. Ce joueur-là sait à peu près tout faire, et de manière régulière : courir pendant 90 minutes, attaquer, défendre, jouer dans l'axe, manger la ligne, dézoner, décrocher, récupérer, temporiser, conserver la balle, accélérer, provoquer, dribbler, obtenir des coups francs, les envoyer au fond des filets, passer, marquer, briller, sourire. Ce type-là s'appelle Willian. Et si peu de personnes en parlent, il est certain que Laurent Blanc a noté son nom en rouge pour éviter tout désagrément en Ligue des champions.

Aujourd'hui, Willian a inscrit un but et donné une passe dé. Voilà pour les stats. Au-delà des chiffres, le milieu offensif des Blues n'a cessé de porter le danger dans la surface adverse et été le principal acteur de la victoire des siens. Grâce à lui, les Blues se sont baladés au Bridge face à un Newcastle très limité, et offrent du même coup à leur entraîneur sa première victoire à domicile en Premier League cette saison. Ainsi qu'une bonne dose de confiance avant d'affronter le PSG en C1.

Un Costa masqué en vaut deux


« Il faut commencer à gagner » , avait sereinement posé Hiddink avant la rencontre. Le technicien allie les actes aux paroles en laissant Mikel, son talisman, sur le banc, pour le remplacer numériquement par Pedro. Hazard profite quant à lui de l'absence d'Oscar. Offensif, donc. Et ses choix payent d'entrée. Les Blues, précis et volontaires, mènent déjà de deux buts après dix minutes de jeu grâce au Costa masqué (sur une superbe accélération de Willian) et Pedro. Newcastle et Aarons, très fragiles défensivement, peuvent regretter leur entame : la partie semble déjà pliée au bout d'un quart d'heure, puisque l'inévitable Willian inscrit le troisième pion sur une passe décisive impeccable de Costa. Sans avoir commencé leur match, les coéquipiers de Sissoko sont donc menés de trois unités. En face, c'est fluide, c'est costaud, c'est chouette. Un beau Chelsea qui fait plaisir à (re)voir. Seul Hazard a un peu de mal à faire les bons choix.

Chelsea fait tourner pour Paname


Le plus dur étant fait, les Blues jouent tranquille. Ils peuvent régulièrement compter sur des boulettes de leur adversaire pour se créer des occasions. Après un coup, et sans doute de manière préventive - le huitième de finale contre le PSG ayant lieu dans quelques jours -, Terry laisse sa place à Rahman. Newcastle tente deux-trois trucs à proximité des cages de Courtois, mais sans idée ni conviction. Pendant ce temps-là, Willian manque de convertir un nouveau coup franc, bien stoppé par Elliot. Au retour des vestiaires, McClaren décide de changer Wijnaldum par Colback, pour la forme. Un changement qui provoque une petite différence sur le jeu de Newcastle, un peu plus dangereux, mais pas sur le score. Ou plutôt si, mais pas dans le bon sens : les Blues, toujours friables en défense, se font plaisir en attaque, à l'image de la magnifique passe de Fàbregas pour le doublé de Pedro. Le moment pour Costa d'aller souffler et penser à la charnière Luiz/Silva, qui affichera une tout autre adversité que celle proposée aujourd'hui. Laurent Blanc, lui, réfléchit déjà aux consignes anti-Wilian, qui sort sous les applaudissements des supporters avant le cinquième caramel signé Traoré et la réduction du score de Townsend. Car l'origine du danger, aussi minime puisse-t-il paraître face à l'ogre parisien, porte le nom du Brésilien.

Retrouvez toute l'actualité de la Premier League

  • Résultats et classement de Premier League

    Par Florian Cadu
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié

    Dans cet article

    Ce trio Taylor-Coloccini-Tioté affligeant...
    Une victoire contre un Newcastle très faible,ca ne donne aucunement le baromètre du match contre Paris. Big up a Coloccini qui a été dégueulasse tout le match et qui m'as fait de la peine a voir lorsque il devait bouger sa carcasse.
    read my mind Niveau : National
    Note : 1
    Message posté par Elchapo
    Une victoire contre un Newcastle très faible,ca ne donne aucunement le baromètre du match contre Paris. Big up a Coloccini qui a été dégueulasse tout le match et qui m'as fait de la peine a voir lorsque il devait bouger sa carcasse.


    Coloccini était déjà nul du temps de ben arfa. Je me souviens d'ailleurs que c'était le leader d'une fronde anti ben arfa pour s'en plaindre auprés de pardew.

    Donc un sale mec doublé d'un trés mauvais joueur de foot.
    Message posté par Rems-Kj
    Ce trio Taylor-Coloccini-Tioté affligeant...


    Sissoko, c'est pas mal dans le genre, cette saison!
    Message posté par read my mind
    Coloccini était déjà nul du temps de ben arfa. Je me souviens d'ailleurs que c'était le leader d'une fronde anti ben arfa pour s'en plaindre auprés de pardew.

    Donc un sale mec doublé d'un trés mauvais joueur de foot.


    Le seul sale mec dans l'histoire, c'est BenArfa
    pierre ménès 2.0 Niveau : Ligue 1
    Cette saison seulement?

    Moi Sissoko je l'ai jamais trouvé fort a part quand l'équipe adverse a la bonne idée de laisser des gros trous d'air au milieu.

    Il est à sa place a Newcaslte au contraire d'un certain Wijna
    Message posté par pierre ménès 2.0
    Cette saison seulement?

    Moi Sissoko je l'ai jamais trouvé fort a part quand l'équipe adverse a la bonne idée de laisser des gros trous d'air au milieu.

    Il est à sa place a Newcaslte au contraire d'un certain Wijna


    Arrête mec!
    Je vais pleurer!
    T'as vu? Il est allé se coucher à la mi-temps!
    Alex_Magpie Niveau : CFA2
    Message posté par pierre ménès 2.0
    Cette saison seulement?

    Moi Sissoko je l'ai jamais trouvé fort a part quand l'équipe adverse a la bonne idée de laisser des gros trous d'air au milieu.

    Il est à sa place a Newcaslte au contraire d'un certain Wijna


    T'as vu son match à Wijna pour dire ça? Il a été tout autant affligeant que les autres.

    Le plus affligeant étant McLaren.
    Message posté par Alex_Magpie
    T'as vu son match à Wijna pour dire ça? Il a été tout autant affligeant que les autres.

    Le plus affligeant étant McLaren.


    Il a pas trop vu le ballon surtout....

    Bref, je te l'ai dit, Newcastle commençait à remonter la pente, ce mercato d'hiver les a tués.
    Ils vont descendre.
    Alex_Magpie Niveau : CFA2
    Ca dépend, si on vire celui qui nous sert de coach et qu'on en prend un compétent...
    Message posté par Alex_Magpie
    Ca dépend, si on vire celui qui nous sert de coach et qu'on en prend un compétent...


    Je pense que c'est une erreur à ne pas faire.
    La marge est très ténue.
    Alex_Magpie Niveau : CFA2
    Il doit bien exister des coachs qui ordonnent aux joueurs de réfléchir un peu sur le terrain, ne pas se laisser aspirer par les joueurs adverses, d'éviter de balancer devant, d'être un peu plus solidaire défensivement... Mclaren est une pipe. Le dernier club qu'il a connu l'a viré, c'était en D2 à Derby. Je vois pas ce qu'il fout chez nous. Il fut un temps où on avait Keegan, Gullit, Robson. Aujourd'hui on se tape des coachs de 3ème zone. Ca aide pas.
    Partenaires
    Olive & Tom Logo FOOT.fr
    754 12