Du foot anglais, encore du foot anglais, toujours du foot anglais. Au menu de ce soir : la suite et fin de la 21e journée de Premier League. Dos au mur, Newcastle s'incline pour la troisième fois en trois matchs. Liverpool, lui, s'est régalé.

Modififié
0 26
Newcastle-Everton : 1-2
Après en avoir pris quatre face à Manchester United puis sept à l'Emirates face à Arsenal, Newcastle terminait sa semaine d'enfer chez lui, à St James' Park, face à Everton. Un autre morceau. Cette fois-ci, pas de scénario de dingue, ni d'orgie de buts mais une défaite, encore une. Sans Hatem Ben Arfa, Yohan Cabaye, Jonas Gutiérrez et Danny Simpson, mais surtout sans Demba Ba, le club ayant autorisé son meilleur buteur à s'absenter pour aller discuter gros sous avec Chelsea, Newcastle aurait pu accrocher le nul sur sa pelouse si seulement ses attaquants avaient été plus efficaces. Pourtant tout avait si bien commencé. En l'absence du natif de Sèvres, Shola Ameobi avait une lourde responsabilité à la pointe de l'attaque. Mais c'est l'autre Sénégalais, Papiss Cissé, qui s'est illustré. Offensivement d'abord. Sur un long ballon de Tim Krul, l'ancien Messin profite d'une erreur d'Heitinga dès la première minute pour lober Tim Howard (1re). Après une mauvaise entame de match, Everton se reprend et se prend même à faire le jeu, comme à la maison. Maîtres du ballon, les Toffees ont été maladroits dans la surface, multipliant les coups de pied arrêtés qui ne donnent rien. Enfin jusqu'à la 43e minute et ce missile de Leighton Baines à 30 mètres qui vient déchirer les filets de Tim Krul.
Après la pause, la défense des Toons – celle qui a pris 12 buts pris en une semaine, 38 depuis le début de la saison – va à nouveau rompre. Cette fois-ci sur un mouvement d'école. Jelavić sert parfaitement Anichebe, tout juste entré en jeu, qui n'a plus qu'à pousser au fond (60e). La suite n'est qu'un défilé d'occasions pour Newcastle mais ni Ameobi, ni Cissé, ou encore Santon ne parviennent à trouver la faille. Désormais à seulement deux points du premier relégable Wigan, l'heure est grave pour Newcastle, qui s'enfonce un peu plus. Les Toffees, eux; repassent devant Arsenal et recollent au train de Chelsea.

Liverpool-Sunderland : 3-0
« Il y a de quoi être optimiste pour cette nouvelle année » . Onzièmes avant de recevoir Sunderland, Captain Gerrard et les siens avaient pris une bonne résolution pour 2013 : quitter ce triste milieu de tableau et revenir dans le game. Même si la route est encore longue, les choses commencent bien. Auteurs d'un match maîtrisé de bout en bout, les Reds ont débuté l'année comme ils avaient terminé la dernière : par un succès net et sans bavure, 3-0. Sous les yeux de sa recrue Daniel Strurridge, c'est un autre ailier de poche, anglais lui aussi, qui a débloqué son équipe après 20 minutes de domination stérile (70% de possession de balle). Son nom ? Raheem Sterling. La pépite d'Anfield (17 ans) bénéficie d'abord d'un superbe travail de Luis Suárez - contrôle orienté de la poitrine puis ouverture à la limite du hors-jeu – puis prend tout son temps pour ajuster Simon Mignolet d'un lob plein de sang-froid.
Mais qu'on se le dise, l'homme du match s'appelle une fois de plus Luis Suárez. Des contrôles orientés à la pelle, des remises parfaites, des accélérations ravageuses. L'Uruguayen a livré quelques échantillons de sa palette, fatiguant au passage l'arrière-garde des Black Cats. Passeur sur l'ouverture du score, El Pistolero s'est offert son doublé. D'abord sur un redoutable exter' du droit après avoir laissé à terre Cuellar (25e) puis d'un plat du pied sur une ouverture magistrale de 50 mètres de Gerrard au retour des vestiaires (52e). Ses quatorzième et quinzième buts en championnat. Peu mis en danger, les Reds ont néanmoins pu compter sur Pepe Reina pour faire la taf derrière. Liverpool débute 2013 de la meilleure des manières. Et dire que Martin O'Neill, la coach des Black Cats, se vantait avant le match d'avoir toujours réussi à Anfield...

Par Thomas Porlon
Modifié

Alex_Magpie Niveau : CFA2
Nos attaquants ont peut-être été maladroits mais on aurait pu gagner ce match si, comme le disent si bien certains supporters de Newcastle, on avait un peu plus de discipline défensive... Perch-Williamson-Colo-Santon, dans cette ligne défensive y'en a 2 qui devraient être en D2 à l'heure qu'il est. L'arrivée de Debuchy va nous faire énormément de bien. Mais il faudra aussi un défenseur central, et un attaquant.

En tout cas, une bonne nouvelle que le départ de Ba pour Cissé, qui va enfin pouvoir rejouer à sa vraie place et qui semble maintenant libéré du poids de son ancien coéquipier. Reste plus qu'à se sortir les doigts du fion parce qu'avec 2 points d'avance sur les relégables et 20 pts en 20 matchs, ça devient de plus en plus stressant...
leopold-saroyan Niveau : Ligue 2
 //  Supporter de Liverpool
Note : 4
Putain* Suarez s'il continue à ce niveau de jeu, sa cote va devenir monstrueuse !
Quelle qualité de jeu encore affichée par les Reds aujourd'hui, un pur régal. La fête aurait été totale si Allen avait pu inscrire son premier but mais bon..

Maintenant fumer United chez eux sera une autre paire de manche, mais les Reds sont à bloc, full of confiance et je crois à l'exploit.
Note : 2
Allen voulait vraiment marqué ce soir, je ne l'avais encore jamais vu aller de l'avant comme ça !

Prochaine étape: United.

Go reds !!
Quelle patate de Baines. Bon retour de Fellaini, il a joué sobre mais est impliqué dans les deux buts. La grosse différence entre les deux équipes c'est qu'il y en avait une qui savait attaquer et l'autre où c'était beaucoup trop brouillon.

Et purée Suarez est on fire. A voir après l'interlude Cup mais un duel RVP/Suarez ça fait quand même saliver.
Note : 2
Un duel RVP-Suarez? Pour moi, Suarez est au dessus. Une bête ce joueur!
 //  Fidèle de Liverpool
L epl ce "liga-ise" de plus en plus.
2 gros bonnet devant pratiquement intouchable.
Derriere, Un enorme fight club pour 2 place qualificative avec les 3 anciens du big four Liverpool/Chelsea/Arsenal et un troupeau d'outsider Newcastle(en debut de saison il l'etait en tout cas)/Everton/Tottenham.

Apres la difference c'est qu'il faut aller les gagner les match contre les "petits" en premier league.
 //  Fidèle de Liverpool
Note : 4
RVP-Suarez il n'y a meme pas match...
Rooney-Suarez par contre...

RVP c'est une Hype, Rooney cela fait des années qu'il porte ManU a bout de bras.
c'est moins bling bling mais qu'est que c'est efficace.
Note : 1
RVP - Suarez, y a pas match. RVP c'est une hype.

Arrêtez de lire vos blagues carambar les gars.
Mark Renton Niveau : CFA2
Kigur, mouais.
Surtout que Liverpool, ça ne lutte pas du tout pour la champions league. Le board l'avait même précisé lorsque Rodgers avait signé. C'est Tottenham à cette place.

L'Angleterre c'est donc:
Manchester qui se bat pour le titre.
Londres pour la LDC.
Et Liverpool... pour Liverpool.
Partenaires
Vietnam Label Trash Talk basket Le kit du supporter
0 26