Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options

Neville défend Rooney

Il y a quatre ans, à l'occasion du Mondial allemand, Wayne Rooney avait craqué en quarts de finale face au Portugal, en se faisant expulser pour avoir sauvagement piétiné Ricardo Carvalho.

Un pétage de plomb qui avait coûté cher à l'Angleterre, finalement sortie aux tirs au but. Du coup, les observateurs d'outre-Manche se demandent si l'attaquant de Manchester United peut tenir la pression d'une grande compétition.

Une question qui ne devrait même pas se poser selon Gary Neville, son coéquipier chez les Red Devils : « Je ne sais pas s'il faut rire, pleurer ou s'énerver quand j'entends des gens se questionner à propos du tempérament de Wayne. Un problème ? Son caractère est l'une de ses forces. Wazza donne tout, se bat, et seulement quelques fois ça peut lui causer des ennuis. Et c'est très rare –il n'a pas été averti dans un match officiel de l'Angleterre depuis plus de deux ans et n'a pas été expulsé avec Manchester United au cours des quatre dernières saisons. Mais quid de ses qualités ? Quid de son désir, de son courage, de son enthousiasme sans retenue ? Ça me rend fou de voir les gens chercher des poux. S'attendent-ils à la perfection ? » a-t-il écrit dans une chronique parue dans le Times.

Maître Collard peut aller se rhabiller...


AP
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.


Partenaires
Tsugi Olive & Tom Un autre t-shirt de foot est possible Podcast Football Recall MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
mardi 17 juillet Usain Bolt pourrait jouer en Australie 17
À lire ensuite
Tosic allume Manchester