1. // Français de l’étranger – Angleterre

Nelson Mota : « Une meilleure ambiance au FC United qu’à Old Trafford ! »

Entretien avec Nelson Mota, 24 ans, nouvelle recrue française du FC United of Manchester, le club des supporters dissidents de MU, qui tente de percer dans les petites divisions anglaises. Comme le chantait Johnny, l’aventure c’est l’aventure.

Modififié
4 23
Raconte-moi un peu tes débuts et comment tu en es arrivé à quitter la France pour tenter l’aventure étrangère…
J’ai commencé le football chez moi aux Lilas quand j’étais petit. J’y ai été repéré par le club de Niort, où je suis parti en centre de formation pendant trois ans, de 15 à 18 ans. De là, n’ayant pas percé, je suis reparti une saison aux Lilas, puis une saison en DH à Saint-Maur et six mois au Paris FC. Ça n’a pas duré plus longtemps, car je me suis mal entendu avec l’entraîneur… Résultat, je suis parti en Espagne pendant trois ans avant d’atterrir en Angleterre en mai dernier, où je suis toujours actuellement, à Manchester plus exactement.

Attends, ça va un peu vite là. Comment ça se fait qu’après le Paris FC tu n’aies pas décidé de rester en France ? T’étais si mal que ça avec l’entraîneur que t’as choisi l’exil ?
(Rires) Non, quand même pas, mais disons que le courant ne passait pas entre nous ! J’ai donc cherché une porte de sortie et je l’ai trouvé via mon ex-copine, une Espagnole. Je suis partie chez elle et j’ai commencé par jouer dans l’équipe du patelin pendant six mois. Ça s’est bien passé, ce qui fait que j’ai été repéré par un club de Tercera (la 4e division espagnole, NDR), l’Atlético Sanluqueño. J’arrive là-bas, et direct, on monte en Segunda B (la troisième div’). Mais on ne me faisait pas beaucoup jouer, alors j’ai été prêté à un autre club de Tercera, le Conil CF. Et là, ça s’est compliqué, vu que je n’étais plus payé. À un moment, il faut bien vivre, tu vois… C’est là que j’ai décidé de partir en Angleterre, où on m’a dit que ça pouvait marcher pour moi.

Comment as-tu débarqué en Angleterre ? Tout seul ? Sans aucune piste ?
Je suis arrivé avec un ami espagnol qui voulait aussi tenter l’aventure. On n’avait effectivement aucune piste. Londres, on m’a vite déconseillé parce que la concurrence est énorme et il y a trop de Français. Comme je voulais apprendre la langue, j’y suis allé en immersion à Manchester. Au début, ça a été difficile. Déjà, on débarque en mai en pensant que c’était la bonne période pour se faire repérer par un club. Erreur ! Saison terminée, aucun essai possible, rien… Pendant trois mois, je me suis retrouvé à m’entraîner seul, à m’entretenir physiquement en allant courir… J’ai au moins pu en profiter pour apprendre la langue. Au bout de trois mois, j’ai eu un essai dans une petite équipe du coin qui s’appelle Salford City (dans la banlieue de Manchester, club évoluant cette saison en Non League Division, la 8e division anglaise, NDR). J’ai été pris et j’y ai joué pendant un mois et demi. Je me suis débrouillé pour me faire repérer par le FC United of Manchester, qui joue une division au-dessus. J’y suis depuis décembre.

T’as signé un contrat ?
Non pas encore, mais j’espère que ça va se faire. Je suis payé à la semaine. J’ai déjà joué cinq matchs depuis mon arrivée, je commence à être titulaire, pour l’instant ça se passe bien. On vise la montée, même si on sait que ça va être difficile (l’équipe est actuellement 10e de son championnat, mais à seulement 3 points des play-offs, NDR).

Comment ça joue, à ce niveau ?
Oh le niveau est pas terrible dans l’ensemble, mais ça va, j’ai connu pire. Je dirais que c’est de l’équivalent CFA, CFA2. Le truc cool, c’est que notre équipe joue quand même pas mal au ballon, en tout cas on essaie. Perso, je joue milieu excentré et ça va à 100 à l’heure. Le rythme est étrange aussi : on joue le mardi et le samedi. Et on ne s’entraîne quasiment jamais !

Sérieux ?
Ouais, ça m’a vraiment surpris aussi. On a un entraînement le jeudi, un autre le mardi quand on n’a pas match et c’est tout généralement. Et pourtant, je peux te dire que les mecs ils y vont, y a du rythme ! Je sais pas comment ils font, c’est peut-être la bière qui fait ça !

« Je suis payé un peu moins de 400 euros par semaine »

Mais t’es payé un peu quand même ?
Ouais, enfin, c’est pas terrible, un peu moins de 400 euros la semaine. C’est deux divisions au-dessus qu’on commence à bien être payé (en Conference National, la 5e div’, NDR). Le timing était pas bon aussi : je suis arrivé en décembre, à la fin du budget annuel consacré aux salaires. Si je reste une année de plus, j’ai de bonnes chances d’être mieux rémunéré quand même.

Parlons un peu du FC United of Manchester : drôle de club !
Exact. En fait, c’est un club qui a été créé à l’initiative de fans de Manchester United mécontents du changement de propriétaire (en 2005, au moment de l’arrivée de l’homme d’affaires américain Malcolm Glazer, NDR). Ils voulaient revenir aux origines de ce club et l’ont donc nommé FC United of Manchester, en hommage. Du coup c’est un club particulier à notre niveau, il y a beaucoup plus de monde à venir nous voir jouer et les mecs sont à bloc. C’est du 1 500 personnes d’affluence minimum. Et encore, ça devrait être plus à l’avenir, car le club a décidé de construire son propre stade. En attendant, on évolue dans celui du Bury FC, un club de League Two (4e div’).

Est-ce que ça t’arrive de croiser d’autres Français qui ont tenté l’aventure comme toi à ce niveau ?
Des Espagnols surtout, plein d’Espagnols ! C’est la crise là-bas, ils doivent tous partir tenter leur chance ailleurs. Moi, j’ai pu le voir quand j’y habitais, d’autant que j’étais en Andalousie, où c’est encore pire qu’ailleurs.

Tu crois à un avenir pro dans les divisions supérieures ?
Oui, j’y crois. On me dit que j’ai les qualités pour jouer plus haut, à moi de travailler et de continuer à y croire. Faut pas lâcher. En Angleterre, ça peut aller vite : une série de bons matchs comme titulaire et tu peux vite te faire repérer. Au bout d’un mois et demi à Salford, j’avais trois ou quatre clubs intéressés. Il y avait notamment Borough (en 6e div’), mais les dirigeants ont mis trop de temps à se décider, donc je suis parti au FC United. Comme c’est un club particulier, il est plus suivi que la moyenne des autres clubs de ce niveau.

Et la vie à Manchester sinon, bien ?
Ouais, sympa. Après, je préférais l’Espagne pour le cadre de vie, le soleil toute l’année, tout ça. Mais c’est ici qu’il faut être pour essayer de percer.

Tu es allé voir des matchs de City ou de United ?
Je suis allé une fois voir Manchester United en Ligue des champions contre le Bayer Leverkusen. Honnêtement, j’étais déçu. C’était pas impressionnant. Je sais pas si c’est parce que c’était la Ligue des champions et pas la Premier League, mais je m’attendais à plus de bruit. On est plus chanté au FC United, l’ambiance y est meilleure qu’à Old Trafford ! Non vraiment, les mecs en tribunes t’encouragent tout le match, ils arrêtent jamais, ça motive.

Propos recueillis par Régis Delanoë
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Prochaine fois que je peux aller à Old Trafford... J'essaie d'aller voir un match du United of Manchester :)

J'aime bien l'initiative et ce club m'est forcément bien sympathique
Note : 15
La vrai vie , celle de toi et moi , de tenter sa chance a fond a vouloir croire que le monde professionnel est pas encore tout a fait refermer et de s'accrocher a sa foi et sa persévérance !
Celle de vouloir vivre a fond de sa passion , au détriment d'etre au rsa , chomeur , smicard , ou etre sous payé en faisant partie du prolétariat en France !
Il y a pas que les Africains et les Sudaméricains qui tente leurs chances dans des divisions inférieurs en Europe espérant un jour se faire détecter ..

Comme dit ce genre d'article c'est le kif , dont on se délecte et qu'on trouve bien trop court !
Au antipode de la masse , des groupies , des gens décalés de la réalité ..
Bref , j'en rajoute un peu , mais il y a de ça !
Bravo pour l'article Régis .
Le club de 7e div qui construit son propre stade et qui sous-paie son joueur à 400€ la semaine. Amusant.
7ème division avec ce FCUM ça donne DSR en France, soit 2ème niveau régional. 400? par semaine c'est 1600? par mois. C'est pas une fortune mais c'est mieux que l'usine garçon, surtout pour jouer dans un club du niveau de triffouillis-les-3-galoches (près de la zone commerciale de saint-bigoudis-les-groles, là où il y a le bricoltout, rocade est)
Calle Infierno Niveau : District
Le mec s'est quand même accroché à son rêve... Il est allé jouer dans des clubs pourris partout où il est passé et maintenant il pourra peut-être goûter au fruit de son labeur...

Respect garçon!
Message posté par sny86000
7ème division avec ce FCUM ça donne DSR en France, soit 2ème niveau régional. 400? par semaine c'est 1600? par mois. C'est pas une fortune mais c'est mieux que l'usine garçon, surtout pour jouer dans un club du niveau de triffouillis-les-3-galoches (près de la zone commerciale de saint-bigoudis-les-groles, là où il y a le bricoltout, rocade est)


Oui c'est exactement ce que je sous-entendais en une phrase.
Note : 14
Ce genre d'article qui sont l'essence même de Sofoot ! J'adore.
Frappe2mule Niveau : Loisir
Super interview, le sujet est excellent.

Bravo l'auteur
WTF, 1600 livre sterling par mois en septième division anglaise oO
Je vais aller dire bonjour à mon président pour voir.:)
Ça c'est le foot qu'on aime!
Limitless10 Niveau : CFA2
Mata à manchester ,Mota aussi
Zont fait exprès jsuis sûr
gregoirelenormand Niveau : DHR
Et il joue sur une pelouse de ligue 1! classe
Vortigern Niveau : CFA2
Message posté par dylan93
Prochaine fois que je peux aller à Old Trafford... J'essaie d'aller voir un match du United of Manchester :)

J'aime bien l'initiative et ce club m'est forcément bien sympathique


Ken Loach leur fait une dédicasse dans "Looking for Eric... enorme!"
Dendecuba Niveau : CFA
Note : 5
Superbe article, on se régale à le lire comme toujours quand c'est cette rubrique. Mais quand même quelle étrange contrée que l'Angleterre où un joueur de 7ème division touche le salaire d'un bon joueur de National chez nous. Sans compter les pelouses magnifiques et la ferveur du public même à bas niveau! J'espère que les footeux anglais se rendent compte de la chance qu'ils ont putain!
Qu est ce que j aurais aime être un français de l étranger.
Qu est ce que j aurais aime être un français de l étranger.
Qu est ce que j aurais aime être un français de l étranger.
Désolé.utain de tactile.
Message posté par AeyronSk
WTF, 1600 livre sterling par mois en septième division anglaise oO
Je vais aller dire bonjour à mon président pour voir.:)


Tu découvres le foot anglais?
ToxikCheese Niveau : Loisir
Le football fraicheur ! Réussir à vivre de sa passion dans l'anonymat. Le mec parles Français, Espagnol et Anglais. Il joue dans un stade plein de ferveur et peut malgré tout se promener tranquille dans la rue...


Les Français de l'étranger est clairement une putain de rubrique ! Elle mériterait que vous en fassiez une compilation en format papier ! Je l’achète direct !
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Brest, le bateau ivre
4 23