Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 13 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Nice-Vitesse

Ne pas confondre Vitesse et précipitation

Ce jeudi, l'OGC Nice affronte Vitesse Arnhem, vainqueur de la Coupe des Pays-Bas la saison dernière. Un adversaire dont on ne connaît pas grand-chose, et c'est bien là le problème pour les Aiglons.

Modififié
Un maillot à rayures jaunes et noires des plus classieux, un blase qui l'est tout autant, une réputation de laboratoire pour les espoirs de Chelsea depuis le rachat du club par l'oligarque russe et poteau d'Abramovitch, Alexander Chigrinsky. C'est peu ou prou l'image que l'on se fait du Stichting Betaald Voetbal Vitesse, AKA le Vitesse Arnhem, lorsqu'on ne s'intéresse pas plus que ça au championnat néerlandais. Seuls représentants bataves en C3 cette saison, les soldats de Henk Fraser ne sont pourtant pas venus servir de chair à canon au gratin européen. La Lazio a d'ailleurs pu le découvrir la semaine dernière. Par deux fois menée au score, l'équipe romaine peut dire merci à une défense gueldroise en bois, coupable sur deux des trois buts inscrits par les hommes de Simone Inzaghi (2-3). L'OGC Nice est prévenu, mais voici néanmoins une petite présentation des forces en présence du côté du GelreDrome.

Encore plus de Blues babies, un bulldozer slovène en attaque


Habitué des places pour les barrages européens en Eredivisie, Vitesse a particulièrement performé la saison dernière en terminant cinquième du championnat tout en remportant la première Coupe des Pays-Bas de son histoire. Des résultats à mettre sur le compte de l'efficacité retrouvée de Ricky van Wolfswinkel, auteur de 23 buts en 37 matchs toutes compétitions confondues – dont les deux seuls buts de la finale de KNVB Beker – mais aussi à la montée en puissance de Lewis Baker et Nathan, deux valeurs montantes de Chelsea prêtées à Vitesse pendant deux saisons. Loi du marché oblige, la doublette de Blues babies est repartie vers Londres pour être à nouveau dispatchée en Europe (respectivement à Middlesbrough et Amiens), vite remplacée par d'autres prêts sans option d'achat prometteurs en direction d'Arnhem : Mason Mount, que certains comparent déjà à Frank Lampard (doucement quand même), Fankaty Dabo, qui s'est déjà confortablement installé dans le couloir droit de la défense de Vitesse et l'Américain Matt Miazga, pilier de la deuxième partie de saison dernière en défense, prêté une nouvelle année par Chelsea.

Vidéo

Surtout, le club néerlandais a vite pallié le départ de Ricky van Wolfswinkel vers le FC Bâle en recrutant le bulldozer slovène Tim Matavž, ancien du PSV et du FC Groningen, qui a déjà fait parler la poudre à cinq reprises en six rencontres de championnat. Au rayon tableau noir, le club gueldrois fait ce qu'il sait faire de mieux depuis plusieurs années : respecter le sacro-saint 4-3-3 du football Oranje, jouer l'offensive un maximum en pratiquant un jeu de passes courtes. Comme entraîneur de l'ADO Den Haag, Henk Fraser avait produit un jeu séduisant quoique assez brouillon, encore en gestation et pas obligatoirement servi par un effectif poussif. Pour sa seconde saison à la tête de Vitesse, le natif de Paramaribo est troisième d'Eredivisie, à deux points du leader PSV, devant Feyenoord et l'Ajax, que les hommes de Fraser viennent de sécher à l'Amsterdam Arena (2-1).

Vidéo

La tour de contrôle Serero qui dirige les rafales Linssen et Rashica


Toutefois, le plus grand danger viendra avant tout des ailes sur le terrain de l'Allianz Riviera. À gauche, Bryan Linssen, 26 ans et l'une des rares satisfactions du FC Groningen la saison dernière ; à droite, Milot Rashica, dribbleur fou, international kosovar de 21 ans et déjà deux saisons pleines avec Arnhem. À eux deux, ils symbolisent la puissance offensive de l'équipe et le nom Vitesse prend tout son sens sur le terrain lorsqu'ils repiquent au centre. Il ne serait d'ailleurs pas étonnant de voir un club du top 5 européen faire l'acquisition de Rashica d'ici la fin de saison et ce dernier serait remplacé chez les Jaune et Noir par le wunderkind de l'attaque : Mitchell van Bergen, 18 piges. Sans oublier l'apport non négligeable des montées fréquentes des latéraux Dabo et Büttner, ce dernier étant considéré comme le meilleur joueur de Vitesse depuis la reprise, accessoirement aussi meilleur passeur.


Vidéo

Mais la véritable bonne pioche de la saison 2017-2018 demeure le Sud-Africain Thulani Serero. Le milieu défensif de poche (1,72m pour 68kg) gâchait son talent en équipe B de l'Ajax après des débuts enthousiasmants sous Frank de Boer et une quasi-signature à l'AC Milan en 2015, Henk Fraser est venu le sortir de ce trépas. Résultat : à Arnhem, quand Serero est là, tout va. Quand Thulani est parti, c'est fini. Depuis le début de saison, l'international Bafana Bafana a réussi 94% de ses passes. Mieux, lorsque le club a concédé ses deux seules défaites dans le jeu et son unique nul (AZ, Lazio et Venlo), Serero n'était pas sur la feuille de match. Si le club batave laisse filer un second but face à la Lazio, c'est en partie à cause de son remplaçant au poste de 6, Maikel van der Werff, qui s'emmêle les pinceaux face à Immobile. C'est d'ailleurs là où le bât blesse. La menace offensive de Vitesse n'a d'égal que sa fragilité défensive. Au niveau continental, les erreurs se paient cash et la passe à dix neurasthénique pratiquée par la défense gueldroise sur le premier but laziale en est le meilleur exemple. Plus que jamais, l'OGC Nice devra faire face à la plus simple des équations footballistiques : marquer plus de buts que son adversaire du jour.

Par Matthieu Rostac, à Amsterdam
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article