Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options

Navas veut être numéro 1 au Real

Meilleur gardien de Liga la saison passée et auteur d'une superbe Coupe du monde avec le Costa Rica, Keylor Navas avait su faire les yeux doux à toutes les grosses écuries européennes. Bingo. Le Costaricain arrive dès la fin du Mondial brésilien au Real Madrid.

Le problème, c'est qu' « El Halcon » reste bien au chaud sur le banc merengue, et regarde Iker Casillas briller (ou pas) depuis le début de la saison.

L'ancien de Levante n'a joué que trois petits matchs, de quoi lui faire perdre patience. Le Costaricain en a marre et veut le faire savoir. « Je ne suis pas quelqu'un qui va accepter cette situation, je n'abandonne pas facilement » a-t-il déclaré au quotidien espagnol AS de ce vendredi avant d'ajouter qu'il ne peut pas progresser dans de telles conditions : « Je savais, avant d'arriver, que la situation n'allait pas être ce que j'aurais espéré, mais j'ai besoin d'apporter le meilleur de moi-même. Ce n'est pas la première fois que je suis dans cette situation. Pourtant, je reste détendu, même si, c'est vrai, je voudrais jouer plus. »

Pourtant, l'international aux 58 sélections avec la Sele essaie de prendre les choses avec philosophie : « Je sais où est le chemin pour pouvoir faire des résultats et essayer d'apprendre. Pour moi, c'est un privilège d'être au Real Madrid et d'essayer de prouver tous les jours pourquoi le club m'a engagé. »


Dur dur, d'être l'ombre de San Iker. GM
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.


Hier à 15:57 Quand Bryan Mélisse plante ses pieds dans un adversaire 24
Partenaires
Un autre t-shirt de foot est possible Podcast Football Recall MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
À lire ensuite
L'AEK Athènes sanctionné