1. //
  2. // 24e journée
  3. // Lyon/PSG

Nathalie Chabran : « Gourcuff a le coffre pour les sports d'endurance »

Championne de course en montagne, Nathalie Chabran s'est occupé de Yoann Gourcuff en 2012, lorsque l'international français revenait d'une blessure au genou. Outre ses souvenirs d'un garçon « agréable avec une grosse culture sportive » , elle n'a pas oublié les capacités physiques hors normes du joueur.

Modififié
419 19
À l'été 2012, alors qu'il se remet d'une entorse au genou droit, Yoann Gourcuff part s'entraîner avec Nathalie Chabran, championne de course en montagne. La rencontre est immortalisée par les caméras de l'émission Intérieur Sport. « On a été mis en contact par Tiburce Darou. J'étais en équipe de France de course à pied en montagne, c'est lui qui m'a sollicitée pour m'occuper de Yoann. » L'objectif de la semaine que le meneur passe avec elle ? Le préparer à un retour rapide à la compétition, à raison de deux heures d'entraînement quotidiennes. Rapidement, Nathalie Chabran comprend qu'elle a en face d'elle un phénomène : « Il était impressionnant, notamment en foncier. » Quels que soient les exercices, des 400 mètres, des 1000 mètres, des montées de col, Gourcuff tient le coup. « Honnêtement, pour un footballeur, il courait vraiment bien. Par rapport à des spécialistes de la course, il serait dans la moyenne des athlètes de haut niveau en national. Il a le coffre et le moteur pour pratiquer des sports d'endurance à très haut niveau » , se souvient l'athlète.

« Un athlète doué, c'est comme une Ferrari, le moindre grain de sable... »


Une observation qui tranche avec la situation du joueur, régulièrement blessé et donc indisponible en club. Une fragilité difficile à expliquer même pour Nathalie Chabran, qui dégage cependant deux théories : « Les athlètes très doués sont souvent plus fragiles et sujets aux blessures. C'est comme une Ferrari : le moindre grain de sable dans le moteur fait tout partir en vrille. C'est particulièrement vrai dans mon sport. » La seconde ? Le mal-être d'un joueur que beaucoup, à commencer par son président et son avocat, n'hésitent pas à présenter comme malheureux. « Pour faire du sport de haut niveau, il faut être très bien dans sa tête. Quand on a des problèmes personnels, quand il y a un malaise au sein d'une équipe, ou un contexte qui fait que l'athlète n'est pas totalement focalisé sur son sport, cela peut engendrer des blessures. L'esprit impose beaucoup au corps. » Rien à voir donc, selon elle, avec un possible côté bon vivant du joueur, qui ne ferait pas assez attention à son hygiène de vie, comme l'avait sous-entendu un membre du pôle performance lyonnais en début de saison. « Sans un minimum d'hygiène de vie, Yoann ne pourrait pas avoir le coffre que je l'ai vu avoir. Je suis donc un peu sceptique par rapport aux réserves sur son hygiène de vie. Sur ce que j'ai vu, qu'il ne soit pas super strict, pourquoi pas, mais ce n'est pas quelqu'un qui se défonce à l'alcool et à la cigarette. »

« Yoann Gourcuff aime se faire attendre »


Pour la championne de course en montagne, la fragilité physique du joueur découle du Mondial 2010, période depuis laquelle « Yoann en a pris beaucoup dans la figure sans avoir pris la parole pour se défendre, ce qui est peut-être une erreur. » Quand elle lit dans la presse que Yoann Gourcuff est un homme qui ne se fond pas dans le vestiaire, qui reste sur la réserve, elle se remémore « une personne réservée, mais vraiment sympathique » . Au menu des conversations, « beaucoup de sport en général, tous les sports » et de la curiosité, le footballeur se renseignant sur les méthodes d'entraînement et l'alimentation des sportifs d'endurance. « Un curieux et un passionné » pour Nathalie Chabran. Si elle devait lui faire un reproche, ce serait sur sa tendance à être toujours légèrement en retard, « mais rien de très méchant. Il se faisait attendre, mais c'est un mec à la cool, qui ne se prend pas la tête pour rien. »

Retrouvez un dossier complet sur Yoann Gourcuff, dans le SO FOOT #123 actuellement en kiosque.

Par Nicolas Jucha
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

gwynplaine76 Niveau : CFA2
Putain, mais encore l'OL, toujours l'OL, y'en a marre de l'OL!! Moi, je veux savoir si Zlatan a gagné le tournoi entre amis qu'il organisait sur Xbox One, ou si José a dit du mal d'un arbitre!!!

Faisez gaffe SoFoot, vous allez finir par donner les notes de Montpellier-Lyon!!
Donc si je comprends bien, le joueur qu'on nous vend comme un grand professionnel est un alcoolique qui fume comme un pompier?
Note : 4
Message posté par popeye
Donc si je comprends bien, le joueur qu'on nous vend comme un grand professionnel est un alcoolique qui fume comme un pompier?


Beh non c'est pas ce qui est dit
Note : 6
Message posté par popeye
Donc si je comprends bien, le joueur qu'on nous vend comme un grand professionnel est un alcoolique qui fume comme un pompier?


Tu ne comprends pas bien.
Mou-rinho Niveau : CFA
Message posté par popeye
Donc si je comprends bien, le joueur qu'on nous vend comme un grand professionnel est un alcoolique qui fume comme un pompier?


Il faut savoir lire.
Message posté par popeye
Donc si je comprends bien, le joueur qu'on nous vend comme un grand professionnel est un alcoolique qui fume comme un pompier?


Non seulement il ne sait pas lire mais en plus son pseudo c'est "popeye", et il l'ose la ramener au sujet du tabagisme.
PauletaSusicGaucho Niveau : Ligue 1
Si Gourcuff a le coffre, Gignac a la caravane...
pattes chez saloute Niveau : Loisir
Cet homme n'est plus un joueur de football professionnel depuis un bon moment, au moins 3 ans.

Regardez sa manière de courir, de se tenir, d'aborder les duels etc, ce joueur est totalement crispé, tétanisé sur un terrain, il a peur du tout, ça se sent terriblement.

Pourquoi ça je ne sais pas mais par contre je suis certain de ce que j'avance, ça se voit...


Ce qui est sur et ce que j'ai toujours toujours dit et répété depuis son arrivée à lyon, c'est que le barnum médiatique voulu et installé par aulas à son arrivée (de multiples déclarations comme "transfert hors-normes", la présentation de gourcuff à gerland maquillée en présentation de l'équipe lyonnaise, etc etc) et le fait de vouloir en faire "le grand joueur de l'olympique lyonnais" aura totalement écrasé yohan gourcuff de pression, totalement. C'est pour moi la plus grosse erreur d'aulas des 10 dernières années au moins, il s'est complètement trompé dans son investissement et sa meilleur de gérer l'Homme en lui-même à son arrivée.

Et ça personnellement je l'ai remarqué dès sa signature, qu'il y avait un foutoir bien bien, biennnnnn trop important autour d'un joueur avec de vraies qualités certes mais qui n'a jamais été un grand joueur, et qui paraît fragile.

Aucune excuse à trouver à gourcuff ce n'est pas mon but je m'en fous, mais il est bon de rappeler objectivement les faites importants qui ont conduit à la situation actuelle, directement ou indirectement.
Euh les mecs, c'était une blague.
Message posté par popeye
Euh les mecs, c'était une blague.


On a ri...
kris prolls Niveau : CFA2
Un premier article sur ferri, Fékir ou tolisso plutot que le 256ème sur Gourcuff?
tuvasmniquerlabatterie Niveau : Loisir
Sinon Sofoot vous comptez le rendre disponible quand le SOFOOT 123 sur votre application ? Deux semaines après sa sortie il n'y est toujours pas.


C'est du second degré. Les mecs ci-dessus ont été cons à prendre ma remarque au sérieux et un ton condescendant pour me répondre.
C'est tout.
Allez, bonne journée.
Message posté par popeye


C'est du second degré. Les mecs ci-dessus ont été cons à prendre ma remarque au sérieux et un ton condescendant pour me répondre.
C'est tout.
Allez, bonne journée.


Euh, nous aussi on a le droit de faire des blagues, et peut être même de se vautrer comme toi.
C'est bien les gars vous avez écrit un article après avoir vu l'intérieur sport sur Yoann Gourcuff, trop fort
Ce n'est pas le premier joueur qui souffre de ce syndrome-là. Pour moi, il est moins comparable à Diaby, qui a connu de grosses blessures, qu'à un Louis Saha. Saha n'a jamais eu de très grave blessure, mais il les enchaînait, et je me souviens que Ferguson avait évoqué le fait que Saha avait à un moment presque peur de jouer et de se blesser à nouveau, et sa reprise était toujours repoussée. Un peu comme Gourcuff qui à la moindre petite gêne veut s'arrêter. Etonnant quand on voit les guerriers avec lesquels il évoluait à Milan, il aurait pu apprendre davantage d'eux!
Message posté par momobarca
Ce n'est pas le premier joueur qui souffre de ce syndrome-là. Pour moi, il est moins comparable à Diaby, qui a connu de grosses blessures, qu'à un Louis Saha. Saha n'a jamais eu de très grave blessure, mais il les enchaînait, et je me souviens que Ferguson avait évoqué le fait que Saha avait à un moment presque peur de jouer et de se blesser à nouveau, et sa reprise était toujours repoussée. Un peu comme Gourcuff qui à la moindre petite gêne veut s'arrêter. Etonnant quand on voit les guerriers avec lesquels il évoluait à Milan, il aurait pu apprendre davantage d'eux!


Hmmm c'est quand même plus facile d'être un guerrier quand on a peu de problèmes physiques.
Je me mets à sa place, c'est totalement logique comme réac, et on ne ferait pas mieux à sa place. Chacun ressent la douleur différemment. Bref article intéressant
Maldini, Seedorf, Kaka, Pirlo, Nesta et compagnie on connu des vraies blessures, notamment le dernier nommé au mondial 2006. Et ils sont toujours revenus plus fort.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
419 19