1. //
  2. // Football féminin
  3. //

Nasser taclé par Laura Georges

Modififié
14 22
Comme leurs homologues masculins, les féminines du PSG sont actuellement deuxièmes du championnat de France. Les joueuses de la capitale s'accrochent à un petit point derrière l'Olympique lyonnais, qui a remporté les huit derniers championnats.

Interrogée sur le site Lemonde.fr, Laura Georges, sélectionnée à 152 reprises avec l'équipe de France, a toutefois regretté le manque d'investissement de son président qatari. « Je ne donnerai pas d'excuses à Nasser Al-Khelaïfi, indique la jeune femme, défenseur des Bleues. C'est mon président, mais on ne le voit pas aux matchs des féminines. Il est venu une ou deux fois seulement la saison passée. On peut dire de Jean-Michel Aulas qu'il est très présent dans les médias, mais c'est un manager près de ses joueurs. Si son équipe féminine en est là, c'est parce qu'il s'investit avec ses moyens, mais aussi en tant que personne. Si le président du PSG croit au foot féminin, il faut qu'il soit présent. Il suffirait simplement qu'il communique, lors de ses interviews, sur son équipe féminine pour que les gens aient envie eux aussi de s'investir dans le football féminin. Il y a encore du boulot à faire au niveau des dirigeants de notre club » termine l'ancienne joueuse lyonnaise.

Allez, un petit effort, Nasser. AB
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Peut-être qu'il y croit pas justement, ou qu'il s'en fout.
tokouille Niveau : DHR
"Il y a encore du boulot à faire au niveau des dirigeants de notre club"

Je serais Nasser, je la convoque direct lundi matin dans mon bureau pour lui rappeler c'est qui le patron.
Note : 22
soit contente d'avoir le droit de conduire, toi!
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
14 22