Nasser : « Monaco n'a jamais été un club de foot »

Adulé dans le Sud, le groupe Nasser veut s'emparer du monde. Contrairement à son homonyme, sa force réside plus dans des beats hallucinés et de grosses machines que dans les pétrodollars. Et pour cause, Nico et Romain ont longtemps été abonnés au Vélodrome, alors que Simon, lui, n'y connaît rien. À l'occasion de la sortie de leur deuxième LP, les membres parlent « couilles » , valises de pognon et Salim Arrache.

Modififié
290 53
Laurent Blanc, ancien capitaine de l'OM, va entraîner le PSG. En 2013, ça choque encore ?
Nicolas : En 2013, il n'y a plus grand-chose qui me choque dans le football. C'est devenu une Cour des miracles, remplie de valises de pognon.

Le titre du PSG, ça vous a rendu fou ?
Romain : Rien. Même un titre de l'OM me toucherait moins qu'avant. Moi, avant, j'étais abonné, j'y allais avec mon frère, mon père. Une tradition. On allait en virage, MTP. Puis j'ai arrêté, ça m'a saoulé, tu n'as plus les mêmes choses dans les tribunes. Le système est devenu hideux. J'ai arrêté il y a cinq ans, je ne suis plus. Je n'aimerais pas que Marseille soit racheté en tout cas.

En définitive, vous préférez le PSG qatari ou le Monaco russe ?
N : Monaco, ça n'a jamais été un club de foot. Ils sont dans leur petite Principauté, avec trois supporters…
R : Ouais, je suis allé plein de fois au Parc, il se passait quelque chose au moins. Il y avait une âme.

Barton, il va rester ? Vous pensez quoi de lui ?
N : J'en suis un peu revenu. Certes, il fait le rebelle, le mec avec des valeurs, mais dernièrement, quand il te sort qu'il n'y a que le PSG qui peut lui payer son salaire en France… Le mec fait des efforts, paraît-il, il se trimbale un salaire de dingue en Angleterre, alors qu'il joue dans une espèce d'équipe pourave… C'est ridicule. Ferme-la, quoi ! Ferme-la. C'est un con parmi les autres.

L'air de rien, l'OM, en gardant sa défense, a envie de se monter une petite équipe. Payet a signé, Alessandrini, Thauvin et Diego Capel sont visés…
N : Déjà, ils ont fait fort cette année avec la deuxième place. Mais ce n'est plus possible, on est dans une spirale infernale de l'argent. À moins qu'on ne vienne poser des liasses de fric sur la Canebière, comme à Monaco

Ça vous a fait quoi d'apprendre que le propriétaire du PSG avait le même nom que vous ?
N : Oh rien… Il a un beau prénom !
R : Ça veut dire « victoire » en arabe, on retiendra ça.

Tapie retourne en garde à vue. Ça reste une figure tutélaire à Marseille ?
N : Non. Il représente la magouille marseillaise…
R : Oui, c'est l'autre côté ! Tu as l'argent propre des émirats et l'argent pourri de la mafia. Je n'ai jamais aimé Tapie.
N : Il fait exactement la même chose, mais sous le manteau. C'est un salopard. Une espèce d'opportuniste qui, partout où il va, retourne sa veste. En politique, il était au gouvernement de Mitterrand, puis il soutient des Sarkozy… Il représente le sale côté du football. Ça fait partie de l'ADN de Marseille, mais bon…

C'est qui le pire joueur de l'OM des quinze dernières années ?
N : Très bonne question. On a eu de bons mauvais… Salim Arrache était vraiment mauvais.
R : Et le mec qui ne marquait jamais là… Bakayoko !
N : Oui. Mais Salim Arrache avait dit un truc qui m'avait fait mourir de rire en interview. « Que pensez-vous des capacités intrinsèques de "je ne sais quelle équipe ?" » Il répond « Oh, nous, qu'on joue sur un terrain sec ou un terrain mouillé, c'est pareil.  » C'est le meilleur.

« On avait des mecs avec des couilles, on avait Cantona ! C'était différent »



Pourquoi n'y a-t-il plus autant d'ambiance qu'avant au stade ?
R : Déjà, il y a moins de mélange dans les virages. La société et les gens ont de plus en plus peur, tu as de plus en plus de gars des quartiers dans les virages, et les gens, bêtement peut-être, ont peur. Du coup, c'est moins mélangé, c'est plus tendu, et il y a moins d'ambiance. Les gens qui aimaient plus l'ambiance que le foot ne viennent plus.
N : Puis il y a une vraie désillusion. Les vieilles familles marseillaises qui se retrouvaient au stade pour l'ambiance ne vont plus au stade. Les valeurs qu'apportaient le foot jusque dans les années 80 n'existent plus. Et l'air de rien, on a souffert de l'histoire du bus, l'Afrique du Sud, tout ça. Tu t'identifies à un mec, il te sort qu'il est marseillais de cœur, qu'il ne partira pas et bam, la saison d'après, il est à Chelsea.

Gamins, vous vous identifiiez à qui ?
N : Chris Waddle. Et puis Papin, tout ça. On avait des mecs avec des couilles, on avait Cantona ! C'était différent. Tu vois comment est Cantona, j'aimerais bien voir ce que deviendra Ribéry… Ou Salim Arrache !

C'est un problème de « couilles » , le football d'aujourd'hui ?
R : Bien sûr. C'est un problème de courage. Ils sont tenus par l'oseille, mais ils en ont assez, putain !
N : Tu sais, on fait des pubs aussi. Et on avait réalisé un truc pour le nouveau maillot du PSG, pour Nike. On était partis toute une après-midi avec Makélélé, Hoarau, Sessegnon, Camara et Giuly. Giuly et Makélélé, qui étaient les plus vieux, c'étaient les mecs les plus sympas. Ils te parlaient, ils te regardaient dans les yeux au moins ! Les autres, ils nous parlaient, mais ils ne nous regardaient même pas. Ils sont dans un autre monde. Les histoires de couilles, de maillots, ils s'en branlent. Hoarau, je lui raconte qu'on est de Marseille, déjà il regarde mal et se marre. Puis il fait chier Camara, parce qu'il a joué à l'OM. Il monte dans le bus, et à travers la vitre il me fait « Je vais chercher la paiiin  » avec un faux accent marseillais pourri. Putain. J'étais atterré.
R : C'était affolant comme ils étaient idiots. Mais ce ne sont pas des couillus, les mecs, ils sont hyper bizarres. Ils sont au-dessus de toi sans l'être. Hoarau, il est ridicule. On dirait de grands enfants capricieux. Tu ne sais pas comment agir avec eux.

Avant, on avait deux groupes en France, IAM et NTM, les uns pour l'OM, les autres pour le PSG. Aujourd'hui, ce serait qui « l'anti-Nasser » ?
(D'une seule voix, rieuse) : Birdy Nam Nam !
N : On a croisé Lil' Mike deux-trois fois, et un jour il a enlevé son T-shirt, il avait un gros tatouage du PSG… Voilà, c'est tout.
R : Je te rassure, on n'a pas de tatouages de l'OM.

Vous jouez au foot pendant les festivals ?
N : Entre nous, comme des cons, mais juste complètement saouls à taper dans un ballon. À faire les abrutis.
R : On est que trois, c'est chiant.

Vous aimeriez faire un match contre qui ?
N : De bons Anglais bien cons…
R : Oasis !
N : Ouais voilà. Son groupe, là, Beady Eye. Et faire de bons tacles bien sévères...

Marseille, c'est la ville où les artistes aiment le plus le foot ?
R : À Marseille, tout le monde aime le foot. Donc les artistes aussi. Il n'y a pas aujourd'hui une prétendue intelligentsia qui s'y intéresse.
N : Tous les groupes de Marseille discutent de foot, avec une vision intelligente. Une vision assez noble de l'époque. Mais tous les potes ont un peu décroché. L'exemple type, c'est notre pote Kid Francescoli, qui ne s'appelle pas comme ça par hasard. Il a bossé au club, c'était un fan énorme. Maintenant, il s'en fout totalement. J'essaie de le brancher un peu parfois, rien à faire.

Votre single s'appelle The World is Ours. C'est qui le Tony Montana du foot ?
N : Ben, Maradona. Non ?

Si. Votre meilleur souvenir avec l'OM ? Sans parler du coup de boule de Boli…
N : Ben, le coup de tête de Basile Boli ! Bon, je vais revenir sur quelque chose de plus contemporain : le but de Valbuena à Liverpool. On avait une espèce d'équipe en transition, avec Albert Emon sur le banc, et l'autre arrive et les crucifie ! Après, c'était Fort Alamo jusqu'à la fin, j'étais dingue devant ma télé.

Pire souvenir ?
N : C'est la Champions League, en fait. On est là, on est lancés et on se fait casser les reins par de grosses équipes. Le Real Madrid arrive et t'as l'autre con de Ronaldo qui te met un coup franc, direct, en deux minutes. Fini.

L'OM terminera à quelle place en 2014 ?
R : Premiers, champions ! Mais je ne pourrais plus y retourner. Je serais le pire des pires fans si j'y retournais juste parce qu'on était redevenus bons. Je retournerai au stade si on retombe en D2.

Youtube

En concert cet été:

05-07 ST-DENIS-DE-GASTINES (53) - FESTIVAL AU FOIN DE LA RUE avec Mixatac Maroc, départ le 3/06 de Marseille
06-07 SAINT-MÉDARD-EN-JALLES (33) - FESTIVAL JALLES HOUSE ROCK
19-07 BRIOUZE (61) - ART SONIC FESTIVAL
25-07 NIORT (79) - LES JEUDIS DE NIORT
03-08 CHEFFOIS (85) - FESTIVAL LA BOUILLIE À SOSSO
17-08 SAINT-AUBIN (39) - FESTIVAL ROCKALLISSIMO
26-08 CALAS/CABRIES (13) - ELECTROSTORM

Album #7 disponible le 14 octobre





Propos recueillis par Thomas Andrei
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Quand j'ai lu le titre j'ai cru qu'il s'agissait de Nasser El Khelaifi. En fait c'est juste un autre groupe de Hipsters, qui squattent un parking à côté de la rédac de So Foot.
"Adulé dans le Sud"

Jamais entendu parlé mais bon..
Rakamlerouge Niveau : National
Le racourci "Nasser" / "pétrodollars" est réducteur... Gamal Abdel Nasser n'était pas un vulgaire dictateur tchétchène, que je sache, mais un révolutionnaire, un homme d'etat, un panafricaniste, populiste certe, démocrate pas vraiment... je dis ca, cela n'a rien à voir l'article ni avec le groupe, dont le son est correct au passage.
Je ne pense pas qu'il parle de Nasser le président égyptien, mais plutôt de Nasser El Khelaifi, le président du PSG.
Rakamlerouge Niveau : National
Ah bon on parlait de Nasser El Khelaifi. Je lirai l'article avant de commenter la prochaine fois. Maintenant je sors de ce forum.
Marre de l'interview de ces hipsters qui disent tous la même chose: "C'était mieux avant"
Des mecs qui essaient de se donner un style, que ce soit vestimentaire ou musicale, parce qu'ils ont aucun succès en amour et aucun charisme naturel...
Mais non, reste avec nous. La plupart commente sans avoir lu l'article de toute façon. Je pense d'ailleurs qu'il y a sur So Foot plus de personnes qui lisent les coms que de lecteurs d'articles. On va exiger une partie du revenu publicitaire.
Le souci mon bon Nasser, c'est que tu a une myriade de journalistes anti PSG, et qu'ils n'accepteront jamais que le PSG ait une bonne image.
Appelle-moi Jack !!! Niveau : CFA
Y'a toujours un mec pour dire "v'là un groupe de hipsters" dans les commentaires !

C'est assez relou en faîte !
Ouais t'a raison Apoooerg, c'est pas le complot judéo-maçonnique aussi ?
Et le mec qui te fait remarquer qu'il y a encore un mec qui te fait remarquer que c'est un groupe de hipsters, tu crois qu'il est pas relou ?
Toofos
Message posté par Principino
"Adulé dans le Sud" Jamais entendu parlé mais bon..
Oh pébron ! T'ch'ié du sud, toi ? :-D Retourneuh à Turin'g ah ! Avé ton Marquis Dzio. :-D
Spike Spiegel Niveau : CFA2
Bon après on va dire qu'ils ressemblent pas à des Hipsters... Mais leur interview est plutôt intéressante en fait. Et ce qu'ils disent sur Marseille, ou sur les joueurs, c'est pertinent.

Et les mecs connaissent leur sujet, ça change.
Joshua_is_a_tree Niveau : CFA
Excellente l'anecdote sur Salim Arrache !! Haha !!

Par contre, ils l'ont super mal prit le pti chambrage de Guillaume Hoarau, pourtant j'ai trouvé cela mignon. Putain* d'hipsters sans humour !!
Joseph Marx Niveau : Loisir
Ah pitin, mais regardez le mec de droite sur la photo et son air. À mourir de rire ! :o)
ça change des groupes parisiens qui n'y connaissent rien

Sinon, Liverpool c'est déjà Gerets, son 1er match je crois
Joseph Marx Niveau : Loisir
Message posté par Joshua_is_a_tree
Par contre, ils l'ont super mal prit le pti chambrage de Guillaume Hoarau, pourtant j'ai trouvé cela mignon. Putain* d'hipsters sans humour !!
U2 ? Enfin, toi aussi ? L'anecdote sur Hoarau est hilarante parce qu'Hoarau est un grand déconneur qui chambre à tout va.
Spike Spiegel Niveau : CFA2
Petite correction. "Après on peut PAS DIRE qu'ils ressemblent pas à des Hipster"

Et sinon leur musique est vraiment pas ouf. Pas pire que ce qu'il se fait actuellement, mais si on pouvait sortir des années 80 un jour, ça serait bien.
Aaaaah je sens que ça vous fait un peu chier quand même que pour une fois un groupe de "hipsters" (ce terme est tellement galvaudé) s'y connaissent vraiment ... ;) J'adhère à la comparaison Maradona / Tony Montana, je me demande même pourquoi je ne l'avais jamais entendu avant ? Années 80, frics, roublardise, coco, tout y est !
"l'argent propre des emirats" o_O
Intéressant comme la stratégie marketing qatarie est efficace
On va bientôt entendre que les gazodollars russes sont équitables
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
290 53