En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 15 Résultats Classements Options

Nasser assure que Matuidi va rester au PSG

Modififié
La fin d'un long feuilleton ?

Depuis l'arrivée d'Unai Emery au PSG, et le passage en 4-2-3-1 que l'ancien entraîneur de Séville a instauré sur le terrain, Blaise Matuidi était annoncé sur le départ. Grand perdant de ce système où il est en concurrence pour les deux places du milieu avec Thiago Motta, Marco Verratti, Adrien Rabiot et la nouvelle recrue Grzegorz Krychowiak, l'avenir de Blaisou semblait s'inscrire loin de Paris. Et plus précisément à Turin, où son transfert à la Juventus était annoncé comme quasiment bouclé.


Alors que les supporters parisiens pensaient avoir vu le dernier match de Matuidi au Parc des Princes contre Metz dimanche dernier, le milieu de vingt-neuf ans devrait finalement rester à Paris, comme l'a annoncé son président, Nasser Al-Khelaïfi au Parisien : « Je vous confirme qu'il ne partira pas et que nous allons prolonger son contrat. J'ai toujours souhaité qu'il reste et lui aussi a toujours souhaité rester. C'est un joueur exemplaire qui a toujours tout donné pour le PSG. Il a un cœur immense sur le terrain comme en dehors. C'est un très grand représentant du club. »

« Blaisou, mon gars soin. » SO
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


vendredi 16 février 243€ à gagner avec la Juve & Naples 3
Hier à 16:48 Les maillots du PSG floqués en mandarin 17 Hier à 12:17 La panenka ratée de Diego Castro en Australie 16 vendredi 16 février Ligue 1 - 26e journée : Résultats et Classement vendredi 16 février Suivez SoFoot.com sur Facebook
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
vendredi 16 février Nîmes, Le Havre et Nancy pleurent, Brest rigole enfin 6