En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 12 Résultats Classements Options

Nasser Al-Khelaifi s'exprime à propos du projet du PSG

Modififié
Dans un long entretien réalisé par le Telegraph, Nasser Al-Khelaifi a dressé le bilan de ses six premières années à la tête du PSG. Morceaux choisis.

Parlons peu, parlons chiffres : le président quatre fois champion de France résume son bilan économique et les différentes rentrées d’argent que le club a pu utiliser pour grandir. « Nous avons travaillé dur pour construire les rentrées d’argent de ce club. Nous sommes passés de 90 millions d’euros à 500 millions d’euros de profit sur les deux dernières saisons. » Fort de ce constat, Nasser s’oriente désormais vers l’avenir, et expose son plan d’attaque pour les prochaines saisons : « Nous avons pour objectif désormais de poursuivre notre augmentation de chiffre d’affaires d’environ 20 à 40%. »

Le plus intéressant reste l'éclairage qu’il donne des risques encourus par le PSG à la suite des enquêtes menées par l’UEFA dans le cadre du fair-play financier. « Nous avons jusqu’au 30 juin 2018 pour nous confronter au critère du FPF, alors j’ai dit à tout le monde de se détendre et de penser à notre projet, rassure l'ex-joueur de tennis qatarien, avant de poursuivre : « Il y a une certaine pression délivrée par les autres clubs, mais je ne pense pas que l’UEFA sera influencée par ces pressions parce que c’est une instance mature et professionnelle. Nous respectons toutes les règles. »

Non content de rassurer ses troupes, et l’UEFA indirectement, Nasser se justifie aussi de la folie inflationniste qui l’a frappé cet été : rappelons qu’il a dépensé la clause libératoire de Neymar de 222 millions d'euros, avant de s’engager à payer 145 millions d’euros sur deux ans pour Mbappé. « C’est une très bonne chose qu’ils aient signé maintenant, parce que les prix des transferts, les salaires des joueurs et les revenus des clubs augmentent vraiment rapidement dans le monde du sport et particulièrement dans le football. Nous sommes donc satisfaits et confiants sur nos décisions. »


Riche et content. LG
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Hier à 18:30 La Fondation Lionel Messi pas très utile selon les Football Leaks 29
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
dimanche 14 janvier Le low-kick fou de Tony Chapron 165