1. // Ligue des Champions – 8e de finale – Manchester/Barcelone
  2. // Billet

Nasri, qui rira le dernier ?

Un sale gosse surcoté qui n’a rien à faire en Bleu. Un milieu de terrain important dont on est heureux qu’il puisse revenir seulement un mois après s’être fait sécher par Yanga-Mbiwa. Il y a deux Nasri, le Français et l’Anglais. Pas toujours au top outre-Manche, le Marseillais réalise une bonne saison avec Manchester City. L’occasion de fermer quelques bouches. Poliment, cette fois.

Modififié
8 26
From the Ritz to the Rubble. D’un palace aux décombres. En un titre, les Arctic Monkeys ont résumé le début de carrière de Samir Nasri, un mioche né avec de l’or dans les pieds et une tête de cochon mais qui, au lieu de scintiller, s’est longtemps contenté d’être un intermittent du spectacle. S’il n’a pas vraiment la ganache d’une rock star, le Marseillais a le chic pour ne pas laisser indifférent. D’ailleurs, généralement, ce n’est pas de l’indifférence, mais de la haine. Exemple le plus récent de ce genre de manifestation il y a un mois, quand cisaillé par Mapou Yanga-Mbiwa, Nasri était annoncé indisponible pour la Coupe du Monde. Champagne à la main et voitures prêtes à décoller, nombreux étaient ceux prêts à se réunir sur les Champs-Elysées. Pourquoi ? Parce que des cuisines du Ritz, Nasri a gardé quelques casseroles qu’il traîne péniblement, notamment sous le maillot de l’équipe de France. Cependant, l’heure est venue de ranger les coupes en cristal et de reboucher le Dom Pérignon puisque le Marseillais, de retour de blessure avant la date annoncée, a marqué pour son retour en Coupe face à Chelsea. Un petit but, histoire de relancer une saison qui était sans doute sa meilleure depuis son arrivée dans le Nord de l’Angleterre. Opposé à Barcelone ce mardi soir, avec le Mondial brésilien dans un petit coin de la tête, le milieu de terrain sait que 2013-2014 est une belle occasion de balayer la bave de certains crapauds. Car si Nasri n’a rien de la blanche colombe, il sait bien que les Arctic Monkeys ont eu raison d’appeler ce fabuleux premier album Whatever people say I am, that is what I am not.

Des Bleus à l’âme

Si l’histoire entre Samir Nasri et la France est aussi catastrophique que Tchernobyl, c’est en grande partie à cause de l’Ukraine. Ce « ferme ta gueule » balancé à Vincent Duluc après l’égalisation contre l’Angleterre à Donetsk lors de l’Euro 2012 n’était pas un modèle de finesse. Pas vraiment une bonne idée dans un pays en quête de modèles depuis Knysna, non plus, même si cette « insulte » n’est ni plus ni moins qu’un relent acide et mal venu de frustration. Et puisqu’il faut être mauvais partout afin que Nasri le joueur soit aussi détesté que Nasri l’homme, il y a aussi une histoire de terrain. Cette fois, c’est à Kiev, lors du barrage aller face à l’Ukraine. Titulaire surprise au poste de numéro 10 à la place d’un Valbuena indispensable tout au long de la qualification, Samir passe à travers, comme tout le reste de l’équipe. Sauf que ce face-à-face loupé contre Pyatov est la goutte d’eau qui fait déborder le vase déjà bien rempli de l’intéressé chez les Bleus. Sélectionné à 41 reprises en équipe nationale, le Mancunien n’a jamais vraiment convaincu. Trop frileux, trop lent, trop pistonné par Ribéry. Trop tout, en somme, sauf trop bon. Trop mal utilisé, aussi. En quelque sorte, il a parfois été le Jérémy Morel de l’équipe de France : quand quelque chose ne va pas, « c’est à cause de Samir » . Alors la foule a fini par l’emporter. Nasri s’est excusé publiquement pour le « ferme ta gueule » et, jusqu’à preuve du contraire, n’a pas à s’excuser d’avoir été mauvais, comme d’autres. Ni par rapport au fait d’être des précoces qui atteignent vite leur meilleur niveau. Car s’il ne sera jamais un Ballon d’Or, ce que beaucoup lui reprochent également, c’est de ne plus progresser. De ne pas évoluer. L’histoire classique de l’élève qui ne chope que des 15/20 depuis la 6e et qui pâlit de la comparaison avec celui qui passe de 8/20 à 13/20 entre le premier et le dernier trimestre.

Avec Pellegrini, ça pétille

Quoi qu’il en soit, le changement de professeur du côté de Manchester City a fait du bien à Samir Nasri. Lui qui avait parfois l’air de cette démo de PlayStation plaisante mais qui se stoppe à tout moment sous Mancini, semble plus régulier et plus impliqué cette saison. Auteur de 4 buts et 3 passes décisives en Premier League, il affiche également un joli 91% de passes réussies et un non moins correct 60% de dribbles réussis (Stat Opta). Une mue due à une arrivée à maturité à 26 ans, mais pas étrangère au libéralisme tactique de Pellegrini ou aux qualités des joueurs qui l’entourent. Touré, Silva, Jovetic, Navas, Fernandinho, sont tous des joueurs capables d’évoluer en mouvement et qui apprécient le fait de pouvoir bouger un peu partout sur le terrain. La mobilité constante, le meilleur poste de Nasri, qui n’est ni un 10, ni un 8, et surtout pas un joueur de couloir. «  Il est heureux et il a l’impression d’être important. La manière dont joue l’équipe lui convient  » , balançait notamment Pellegrini en conférence de presse, en fin 2013. « Vous savez tous que c’est un grand joueur » , abondait-il. Tout sauf prophète en son pays, Nasri a, en cette saison 2013-2014, une occasion de prendre une très belle revanche. En brillant avec City, celui qui a été plus dauphin que Flipper (en Ligue 1, deux fois en Coupe de France, une fois en Premier League, une fois en League Cup, une fois en FA Cup) pourrait garnir son palmarès. Il pourra également postuler à une place au Brésil, lui qui n’a jamais participé à une Coupe du Monde. En somme, loin de son modeste Sud natal et auprès de son tonton anglais Mr Pellegrini, Nasri découvre une nouvelle classe de football et devient un autre footballeur. Ou quand le Petit Prince de Marseille devient le Prince de Bel Air.

Par Swann Borsellino
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Vu l'image, il a vraiment envie de faire taire des bouches mais lesquelles ?
Il est très tres bon a city en ce moment ! Bizarrement, on lui reproche de ralentir le jeu en équipe de France et de faire 3 a 4 touches de balles avant de la passer.. bizarrement c'est pas du tout le cas a city.. réponse : personne devant pour prendre ses ballons en EDF
Aucune mention des insultes assénées à un journaliste (fils de pute & co) pendant l'Euro ? De ses problèmes dans le vestiaire en EDF, à Arsenal et à City ?
Tu peux pas comparer le collectif de city à celui de l équipe de France . En terme de qualité mais aussi de temps ce n est pas comparable , à city il y est toute l année en EDF c est quoi un dizaine de match par saison pas facile de bosser les automatismes surtout que les joueurs changent souvent en EDF il n'y a toujours pas d équipe type pas même de certitude dans la disposition tactique . Nasri veut sûrement bien faire en EDF il se cherche un peu et il est vrai rarement bon avec la sélection mais la France ne peut pas se permettre de laisser un joueur comme lui a la maison
Remarque, Vincent Duluc non plus n'est pas un modèle de finesse (je ne mettrai pas de photo par respect).
Pascal Pierre Niveau : Loisir
Quand on lit que Grenier peut être un choix pertinent à la place de Nasri au Brésil, que des auditeurs d'une radio talk sport votent majoritairement qu'ils ne voudraient pas de nasri dans leurs clubs, quand on s'offusque que nasri déclare "ferme ta gueule" à Duluc alors que tout le monde a eu cette pensée trotter dans sa tête à la lecture des ses médiocres articles, on a la confirmation que Nasri sert vraiment d'exutoire à la frustration des supporters et journalistes français.

Il serait cependant temps que toutes les qualités affichées à City se ressentent en équipe de France. A lui de mettre tout le monde d'accord en juin.
Nsgm duluc le ptit gros qui a jamais toucher un ballon
Je pense qu'il devrait avoir sa chance, mais c'est un peu facile de toujours taper sur Nasri en EDF, il n'est pas le seul joueur à bien jouer en club et à être mauvais en EDF malheureusement...
Arthur-FAFI Niveau : DHR
Il gagne sa place à City, il s'excuse, il mérite le pardon. Comme tous les joueurs (sauf Messi et Ronaldo), il y a des jours avec et des jours sans. Mais, il ne faut mettre le doigt sur ces jours sans, à cause de ses erreurs de comportement passées.
Dans le match de Kiev, on l'a chargé à mort mais c'était assez injuste. Ce jour-là c'est toute l'équipe qui avait été en dessous de son niveau. ça arrive on s'est refait à Paris.
Il a une chance d'aller au Brésil s'il fait une bonne fin de saison. Comme Griezmann, Lacazette ou Thauvin.
Mon avis est perso est qu'il fera ou ne fera pas de grandes performances (on verra) mais qu'il a appris et devrait bien se comporter. Souhaitons qu'il utilise bien son talent, car il en a.
Nasri et Benzema, même combat. Victimes des analyses trop franchouillardes de nos médias.

http://www.lesaintflorent.com/UserFiles … C_0473.JPG
Anagramme de VINCENT DULUC : T'ENCUL DU VIN.

Rien d'autre à lui dire.

(logo de Bordeaux à cocher ... coïncidence ?)
Message posté par Jijor
Il est très tres bon a city en ce moment ! Bizarrement, on lui reproche de ralentir le jeu en équipe de France et de faire 3 a 4 touches de balles avant de la passer.. bizarrement c'est pas du tout le cas a city.. réponse : personne devant pour prendre ses ballons en EDF


City joue pas à une touche de balle non plus hein. C'est juste qu'ici on adore piailler dès qu'un joueur lâche pas son ballon dans la seconde ou qu'un joueur dézonne. C'est des tabous du foot français.
@Lmkt : Le stéréotype du beauf qui ressasse encore et toujours les mêmes histoires... Lourd.
Encore heureux que Samir ne s'est pas vautré dans la blanche,n'a pas encore trompé sa femme et n'a pas de compte en Suisse.Dans le monde sportif d'aujourd'hui , on te pardonne tes frasques si tu reste lisse comme une peau de dauphin...

On adule et pardonne facilement le parcours "enneigé" du Biterrois Gasquet et son superbe revers et sa domiciliation Suisse.Par contre ,on se félicite que Yannick Noah ne soit plus personnalité préferée des Francais,dont les gens oublient peu à peu qu'il est le seul vainqueur d'un tournoi de Roland Garros...

On adule et respecte facilement le parcours de David Douillet l'alcoolique,amateur de buffets mondains.C'est une autre histoire pour Farid Khidder...http://www.alljudo.net/actualite-judo-2283-ferrid-kheder-----briser-la-loi-du-silence.html

On adule et respecte notre Johnny national , lui aussi amateur de sucre pour son yoghourt et de lifting americains,ou les pseudos bad boy genre Benjamin Biolay...

On adule et on se fascine pour notre pervers narcissique Giroud,gendre idéal volontaire dans l'effort de montrer sa bisexualité refoulée,illustré par son site de la même trempe que celui de Mickael Vendetta.(cherchez les vous même leurs site de m...)

On adule des footeux ayant trompé leurs femmes (Terry/Giggs & co),mal élevé leurs gosses, dévié dans leurs moeurs et leur amour propre ou bu le calice de l'alcoolisme jusqu'a la lie,genre Best ou Gazza...et on les admire encore plus après leur retraite sportive ou leur mort.

Samir a un profil de joueur qui ne peut être que bénéfique pour l'EDF.vu son talent,et la façon dont les médias et DD le gèrent,pas étonnant que des jeunes comme Bentaleb par exemple fuient cette pression inutile pour une vraie ferveur Nationale.


Pour pas mal de monde maintenant dont Sofoot, Nasri est le sale gosse (dixit),Ben Arfa,l'enfant Terrible du French football et Anelka le pestiféré.L'unité journalistique et le corporatisme dont ils font preuve ne laisse aucune chance à Samir de réaliser que la page est vraiment tournée.(Bouc émissaire officiel lors de la déroute en Ukraine.)

Et il pourrait très bien être un super Joker en CDM pour gerer un resultat en fin de match.

S'il ne va pas à la coupe du monde alors que les 3/4 de l'effectif de city y sera,ce sera une preuve de plus que l'on aime bien en France ne pas pardonner,ni oublier...surtout quand tu es un binational...

Bref,tout est discutable...sauf quand il faut laver l'honneur d'un jeune homme qui fait tout pour prouver son mea culpa et montrer sa valeur...n'est ce pas Jeremy...?

James Patt Hagël Niveau : CFA2
from the ritz to the ruble, et quel morceau...
Pour moi il devrait être titulaire en EDF. Il peut apporter beaucoup, et benzema cest pareil! Le PB avec la France c'est que des qu'un joueur de ligue 1 fait 3 bons matchs de suite on le sélectionne. Nasri devrait être dans un milieu en turnover avec matuidi selon le profil de l'équipe en face.. on peut pas se permettre de laisser un joueur comme lui a la maison. Et les fautifs dans le match de l'Ukraine sont les journalistes du torche cul qu'est l'équipe
Message posté par Cervantès
Encore heureux que Samir ne s'est pas vautré dans la blanche,n'a pas encore trompé sa femme et n'a pas de compte en Suisse.Dans le monde sportif d'aujourd'hui , on te pardonne tes frasques si tu reste lisse comme une peau de dauphin...

On adule et pardonne facilement le parcours "enneigé" du Biterrois Gasquet et son superbe revers et sa domiciliation Suisse.Par contre ,on se félicite que Yannick Noah ne soit plus personnalité préferée des Francais,dont les gens oublient peu à peu qu'il est le seul vainqueur d'un tournoi de Roland Garros...

On adule et respecte facilement le parcours de David Douillet l'alcoolique,amateur de buffets mondains.C'est une autre histoire pour Farid Khidder...http://www.alljudo.net/actualite-judo-2283-ferrid-kheder-----briser-la-loi-du-silence.html

On adule et respecte notre Johnny national , lui aussi amateur de sucre pour son yoghourt et de lifting americains,ou les pseudos bad boy genre Benjamin Biolay...

On adule et on se fascine pour notre pervers narcissique Giroud,gendre idéal volontaire dans l'effort de montrer sa bisexualité refoulée,illustré par son site de la même trempe que celui de Mickael Vendetta.(cherchez les vous même leurs site de m...)

On adule des footeux ayant trompé leurs femmes (Terry/Giggs & co),mal élevé leurs gosses, dévié dans leurs moeurs et leur amour propre ou bu le calice de l'alcoolisme jusqu'a la lie,genre Best ou Gazza...et on les admire encore plus après leur retraite sportive ou leur mort.

Samir a un profil de joueur qui ne peut être que bénéfique pour l'EDF.vu son talent,et la façon dont les médias et DD le gèrent,pas étonnant que des jeunes comme Bentaleb par exemple fuient cette pression inutile pour une vraie ferveur Nationale.


Pour pas mal de monde maintenant dont Sofoot, Nasri est le sale gosse (dixit),Ben Arfa,l'enfant Terrible du French football et Anelka le pestiféré.L'unité journalistique et le corporatisme dont ils font preuve ne laisse aucune chance à Samir de réaliser que la page est vraiment tournée.(Bouc émissaire officiel lors de la déroute en Ukraine.)

Et il pourrait très bien être un super Joker en CDM pour gerer un resultat en fin de match.

S'il ne va pas à la coupe du monde alors que les 3/4 de l'effectif de city y sera,ce sera une preuve de plus que l'on aime bien en France ne pas pardonner,ni oublier...surtout quand tu es un binational...

Bref,tout est discutable...sauf quand il faut laver l'honneur d'un jeune homme qui fait tout pour prouver son mea culpa et montrer sa valeur...n'est ce pas Jeremy...?


Il y a des choses louables dans ton post, et je suis d'accord avec toi sur pas mal de points. Dommage que y ait des détails qui tournent un peu à l'accusation de racisme. Et puis tu peux pas vraiment mettre Nasri dans la même case que Ben Arfa ou Anelka. Okay ils ont tous été critiqués mais justement, mettre Nasri dans le même sac que les deux autres c'est faire de l'amalgame foireux.
Je suis dudurmoumou sur tweeter

2 Abonnés.

Oh la solitude.

HELP
Note : 1
Ce ne sera pas la 1er (ni le dernier) joueur à être bon en club et moins bon (pas le meme rendement) en équipe nationale.
Il n'y a pas le meme collectif autour de lui par exemple. Et lui qui est milieu, il n'a pas les mm attaquants devant pour recevoir ses passes !

Mtn, côté comportement il a touché le fond il y a qql tps, mais apparemment les gens vivent dans le passé et ne savent pas tourner les pages, encore moins pardonner..
et encore, s'il se marie et qu'il trompe sa femme avec une (moche) escorte girl, il se fera encore plus vite descendre..

Les journalistes, c'est leur métier de faire vendre du papier, qu'ils disent ce qu'ils pensent, qu'ils déforment un peu la vérité etc.. on ne peut pas leur en vouloir et les joueurs sont les premiers à le savoir..
mais au public/supporteur de savoir faire la part des choses et comprendre toute la pression qu'à un joueur et qu'un jour ou l'autre, il a le droit (oui le droit) de faire des erreurs !

Personnellement, les joueurs qui trompent leur femmes etc... c'est pas "beau" mais ca les regarde eux et leur famille (ils n'ont tué personne) et je ne vois pas pk le public s'amuse à parler de ça, ce qui est intéressant, c'est son rendement sur le terrain !
et actuellement (et mm s'il revient de blessure, merci Mapou.. c'est pas Kompagny qui irait fauché Hazard..) il est excellent à M City, point barre.
Fredinhovic95 Niveau : Ligue 2
Note : 7
Explications à votre copine ce soir:
https://fbcdn-sphotos-c-a.akamaihd.net/ … 1368_n.jpg
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
8 26