Nasri ne comprend pas

Modififié
0 2
La génération 87 l'a dans l'os pour la coupe du monde.



Sont absents Jérémy Menez, Karim Benzema et Samir Nasri. Ce dernier a d'ailleurs du mal à digérer sa non sélection.


Auteur de bonnes performances avec Arsenal depuis son retour de blessure, fin octobre 2009, Nasri s'est exprimé sur Canal + Sport.


« C'est difficile mais il y a des choix de sélectionneur, je les respecte mais j'aimerais savoir aussi pourquoi, parce que j'entends qu'on me reproche mon comportement. Or je n'ai pas grand chose à me reprocher là-dessus » , a-t-il lâché.



Reste Tatiana Golovin pour passer d'agréables vacances.



SM
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Je regrette vraiment la non-sélection de Nasri pour la Coupe du Monde. C'est un joueur que j'aime beaucoup voir évoluer, comme tous les meneurs de jeu d'ailleurs. Peut-être peut on y voir le signe d'une sélection basée sur une tactique défensive. Dommage.
Tout le monde parle de Nasri mais de quand date son dernier gros match avec Arsenal? Face aux grosses équipes, il est très souvent absent des débats. Au fait, il joue quel poste? Wenger le fait jouer à droite, ce qui n'est pas son poste et il le met dans l'axe uniquement quand Cesc est blessé. Et entre les 2, y a pas photo. Il a une grande qualité de passe pour jouer en relayeur mais il doit faire des progrès en récupération du ballon.
Sinon, un constat: le quatuor de la G87 (Ménez, Benzema, Nasri, HBA) est absent des 30 sauf HBA et c'est le seul qui joue encore en L1. Et cette année, c'est le seul qui a gagné des titres. Nasri serait devenu le patron de l'OM et il serait incontournable aujourd'hui.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
0 2