Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 3 Résultats Classements Options

Nasri « n'a tué personne »

Modififié
Écarté de l'équipe de France pendant un an, Samir Nasri a affirmé en conférence de presse qu'il retrouvait les Bleus « avec le sourire » , d'autant plus que le regard du groupe envers lui «  n'a pas changé » . L'ancien milieu de terrain d'Arsenal est ensuite revenu sur sa mise à l’écart et a évoqué en préambule les réserves qui planent toujours sur son comportement.

« J'ai eu un problème avec un journaliste, mais ne suis pas aussi mauvais dans la vie de groupe qu'on a pu le dire. Ma prise de conscience a été par rapport à mon entourage, mes parents, mon agent. Bien sûr que je regardais les conférences de presse du sélectionneur où il disait que personne n’était à l’écart, mais qu’il fallait être performant et assumer ses erreurs. J’ai regardé tous les matchs, j’aime trop le foot. Cela faisait mal, mais j’ai regardé. »

Le Citizen, qui pourrait fouler la pelouse face à la Belgique, explique avoir une dette envers Didier Deschamps :


« Je reviens tout petit. S’il me fait jouer à gauche, à droite ou dans l’axe, c’est bien, et sur le banc, c’est bien aussi ! Je lui dois pas mal de choses sur le fait d’être revenu en équipe de France. Il faut profiter. J’ai envie de lui rendre cette confiance. Tout le monde a droit à une seconde chance. Je n’ai tué personne. En 2010, il y a eu des événements plus graves et ils ont eu droit à une seconde chance. À moi de ne pas répéter le genre d’erreurs qui m’ont mis à l’écart durant un an. » CG
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



il y a 3 heures 470€ offerts EN CASH pour parier sans risque sur la Coupe du monde 2018
Partenaires
Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Podcast Football Recall Olive & Tom
Podcast Football Recall Épisode 32 : La France gagne 11-0, le miracle suisse et notre interview de Thomas Meunier Podcast Football Recall Épisode 31: La France fait le boulot, le naufrage argentin et les votes WTF suisses
À lire ensuite
Doni arrête sa carrière