1. //
  2. // Retraite de Samir Nasri
  3. // Billet d'humeur

Nasri et les Bleus : divorce pour altération définitive du lien conjugal

Samir Nasri devrait, sauf improbable retournement de situation, tirer un trait sur l'équipe de France. Un trait chargé de regrets, que beaucoup l'ont aidé à tirer. Un gâchis comme seule la France sait en produire.

Modififié
80 104
« Je ne veux pas être comparé à Zidane, c'est le meilleur joueur du monde. Et puis ce n'est même pas sûr que je devienne pro, alors... » Cette phrase, prononcée par un Samir Nasri encore minot et extraite d'un DVD consacré à Zinédine Zidane, tout le monde l'a en mémoire. Une grosse quinzaine d'années plus tard, le gamin de Septème-les-Vallons a troqué ce survêt' dans lequel il avait l'air d'avoir beaucoup trop chaud contre un maillot qui lui rapporte plus de 200 000 euros par semaine. Et le discours est beaucoup moins humble. À tel point que selon la presse anglaise, le milieu de terrain de City aurait décidé d'envoyer bouler les Bleus. À seulement 27 ans. Une décision « facile à prendre » , selon l'intéressé. Une décision qui ressemble surtout à un énorme gâchis.

Youtube

Un clash inévitable


Le compteur de Samir Nasri avec l'équipe de France restera sans doute bloqué à 41 sélections, si comme il l'a déclaré à Skysports, il annonce sa décision d'arrêter sa carrière internationale « quand le moment sera venu » : « Ce n'est pas le genre de choses à annoncer sur Twitter. Je dois m'asseoir et faire une grande interview pour le dire. Je le ferai au bon moment » . Sa sortie avec les Bleus face à l'Ukraine en novembre dernier aura donc probablement été sa dernière. Et son but face à la Biélorussie en septembre 2013, son cinquième en équipe nationale, son dernier pour une équipe dans laquelle il n'a jamais vraiment trouvé sa place. Jamais titulaire indiscutable, ni cantonné au banc de touche, jamais vraiment dans l'axe, sans pour autant occuper l'aile, l'équipe de France et Samir se sont cherchés pendant sept ans, comme un couple qui n'ose pas se dire les choses franchement. Jusqu'au clash, inévitable, irréversible. Quelques assiettes avaient bien volé avant la séparation annoncée, mais pas de quoi alerter les voisins. Une place « volée » à Thierry Henry dans un bus en 2008, un doigt tendu en direction de la presse en 2012, suivi quelques jours plus tard d'une altercation avec un journaliste lors de ce même Euro polono-ukrainien. Des événements qui prennent vite une dimension disproportionnée dans un pays qui ne passe plus grand-chose à ce qu'il considère encore bien souvent comme « des racailles surpayées » . Un pays qui prend la défense du journaliste, lorsque ce dernier publie une dépêche racontant les insultes dont il a fait l'objet, plutôt que celle du joueur, à fleur de peau et déçu par l'élimination de son équipe. Un pays que Samir Nasri a quitté en 2008 pour rejoindre la Premier League, où son talent est reconnu par tous.

Tué par Knysna


Mais l'événement qui a précipité le divorce entre Samir Nasri et les Bleus, comme tout cocu, Samir Nasri n'y était pas. Dans ce bus garé à côté du terrain d'entraînement de l'équipe de France à Knysna, personne n'a piqué la place de Thierry Henry. Ni celle d'aucun autre cadre de Raymond Domenech présent dans le véhicule, ce 20 juin 2010, pour protester contre l'exclusion de Nicolas Anelka et provoquer le plus gros scandale de l'histoire des Bleus. Le retentissement est tel que depuis, plus que d'étoffer son palmarès, plus que de proposer du beau jeu, l'unique objectif de la Fédération française de football est de restaurer l'image de son équipe fanion. Pour y parvenir, le plan de comm' est ficelé comme un gigot de 7 heures. Et Samir Nasri n'en fait pas partie, malgré la dernière chance offerte par Didier Deschamps, en Ukraine, à l'occasion du barrage aller, où comme le reste de l'équipe, Nasri se loupe. C'est donc sans surprise que le Marseillais apprend quelques semaines plus tard, devant le 20h de TF1, qu'il ne sera pas du voyage au Brésil. « Nasri n'est pas content quand il est remplaçant et ça se ressent dans le groupe » , lance, lapidaire, le sélectionneur pour se justifier. Depuis 2010, en équipe de France, il faut désormais être content d'être remplaçant. Rien ne doit dépasser, tant le traumatisme sud-africain est encore présent dans toutes les têtes, et c'est la politique du risque zéro qui est adoptée. Pas question pour Deschamps de tenter « d'apprivoiser » Nasri, comme Prandelli l'a fait avec Balotelli. Trop contraignant, trop risqué, même avec le meilleur joueur français de la saison écoulée. Deschamps se contente de verbaliser, avec l'approbation générale d'un pays qui célébrera quelques semaines plus tard une équipe sortie du Mondial, certes sans avoir combattu, mais poliment. Si Nasri prend la nouvelle avec philosophie en tweetant : « Merci a tous vos message de soutien c'est la vie une autre Coupe du monde a la maison se qui ne tue pas rends plus fort » , c'est sa copine qui rompt définitivement les ponts entre son homme et les Bleus. Anara Atanes, un blase à jouer dans des films qui débutent sur un canapé noir et se terminent sur un bureau sans ordinateur, et des punchlines que ne renierait pas Booba. « J'emmerde la France, j'emmerde Deschamps ! Quel manager de merde ! Au cas où vous n'aviez pas bien compris, je vais me répéter. J'emmerde la France, j'emmerde Deschamps. Oui, j'insulte une nation de racistes. »

Sentiment de persécution


Trois gazouillis de la brune, qui en plus de lui valoir une plainte de la FFF, remettent sur le tapis ce sentiment de persécution, ce racisme (au moins social), que Samir Nasri avait déjà évoqué par le passé en évoquant son bonheur de vivre outre-Manche. Et que Guy Roux avait également évoqué en mars 2014, alors que le cas Nasri faisait déjà débat. Dans Le Parisien, l'homme au bonnet avançait : « Le vrai problème, c'est qu'on veut lui faire payer ses origines. S'il s'appelait Nedelec et jouait à Guingamp, il susciterait moins de fantasmes. Et on aurait arrêté depuis longtemps de lui faire payer ses bêtises de jeunesse. À travers son cas, il y a de vilaines pulsions. Je crois que pour certains, c'est facile de ne pas l'aimer parce qu'il s'appelle Samir. » Est-ce à cet épineux sujet que le Petit Prince fait référence lorsqu'il lâche à Skysports qu' « avant même cet été, il s'était passé beaucoup de choses durant l'Euro 2012 » : « Personnellement, cela ne me touche pas, mais cela touche ma famille. Ils vivent en France et lisent la presse. Je vis en Angleterre donc ce qu'ils disent en France ne me dérange pas. Je suis habitué. Mais c'est très dur pour mes parents. Je veux les rendre heureux et l'équipe nationale ne me rend pas heureux. » ? La fameuse « grande interview » promise par le Citizen y répondra certainement. En attendant, dans le DVD consacré à Zinedine Zidane, le Nasri minot concluait en précisant : « Ma mère, elle veut que je devienne médecin. Mais j'ai pas envie, moi, de devenir médecin. » C'est vrai que ça aurait été dommage.

Par Mathias Edwards
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

volontaire82 Niveau : Loisir
Ce qui est assez dramatique avec le cas Nasri, c'est que sur sa quarantaine de sélections, tout ce que l'on arrive à ressortir de lui, même pour le défendre comme essaie de le faire maladroitement cet article (quel intérêt de publier les tweets de sa pouf sérieux...), ce sont des affaires, des histoires, des polémiques, plus ou moins justifiées... c'est finalement de voir le peu de souvenirs purement sportifs qui en résultent qui montre qu'il ne nous a jamais été indispensable.
Mectoooooon Niveau : Loisir
Message posté par volontaire82
Ce qui est assez dramatique avec le cas Nasri, c'est que sur sa quarantaine de sélections, tout ce que l'on arrive à ressortir de lui, même pour le défendre comme essaie de le faire maladroitement cet article (quel intérêt de publier les tweets de sa pouf sérieux...), ce sont des affaires, des histoires, des polémiques, plus ou moins justifiées... c'est finalement de voir le peu de souvenirs purement sportifs qui en résultent qui montre qu'il ne nous a jamais été indispensable.


Si tu etais honnete tu dirais que son entree face a la Bielorussie change tout (au dela du discours de Evra qui apparement a illumine tout le monde) apres plusieurs matchs de l EDF sans marquer et un jeu degeulasse.

je dis ca alors que je l aime pas specialement..
Et je valide ac Marseille :)
D'accord avec toi volontaire82, c'est un non-évènement d'ailleurs puisqu'il n'a jamais apporté grand-chose à l'EDF. Sinon, de quel droit il prend sa retraite internationale à 27 ans? Je comprends rien à ce joueur, soi-disant très bon sur le terrain mais en fait assez moyen et idiot au niveau de la com en plus...
le redempteur Niveau : Loisir
Message posté par volontaire82
Ce qui est assez dramatique avec le cas Nasri, c'est que sur sa quarantaine de sélections, tout ce que l'on arrive à ressortir de lui, même pour le défendre comme essaie de le faire maladroitement cet article (quel intérêt de publier les tweets de sa pouf sérieux...), ce sont des affaires, des histoires, des polémiques, plus ou moins justifiées... c'est finalement de voir le peu de souvenirs purement sportifs qui en résultent qui montre qu'il ne nous a jamais été indispensable.


Oui c'est vrai c'est vrai pas comme si à lui seul contre la bosnie , en provoquant le penalty et en le transformant il avait qualifié l'EDF .

Mais bon ça va on a l'immense valbuena donc tout va bien.
CacaMourihno Niveau : Loisir
Oui c'est ça Samir fait ta grande déclaration à la TV ça évitera à d'autres de le faire pour toi. Merci bien
Message posté par volontaire82
C'est finalement de voir le peu de souvenirs purement sportifs qui en résultent qui montre qu'il ne nous a jamais été indispensable.


Hormis Zidane, qui a été "indispensable" ? je parle en terme de performance sportive, pas en terme de "il a mouillé le maillot, il a chanté l'hymne, il est pas nonchalant, blabla"
Et bien le seul qui a su se rendre indispensable c'était le Ribéry 2010-2014.
Nasri n'a malheureusement pas été aussi bon que Ribéry (surtout au niveau de la régularité car Samir a aussi fait des gros matchs cf : Bosnie ou l'Euro 2012) mais il n'a pas pour autant été """"""pire"""""" que les autres.

Au final tout le monde est gagnant :
- Les français qui seront satisfait d'être éliminé en 1/4 avec des joueurs qui font des selfies
- Lui, va pouvoir se concentrer uniquement sur son club et ne plus être le bouc émissaire des journalistes
- City, va avoir à disposition un joueur clé qui ne jouera pas de matchs internationaux en plus
Comme dirait ce bon vieux Stefan Zweig :« N'est t-il pas diablement aisé, en fait, de se prendre pour un grand homme quand on ne soupçonne pas le moins du monde qu'un Rembrandt, un Beethoven, un Dante ou un Napoléon ont jamais existé ? »

Des grands joueurs, il y en a à la pelle. Mais Nasri n'en fait pas partie, bien qu'il en ait le talent balle au pied. A City c'est un joueur parmi d'autres, des top players, on peut pas me dire qu'il est meilleur et plus décisif qu'un SIlva ou qu'un Yaya Touré (oh non...). Ici déjà on chiait sur Ribéry car on le disait moins influent qu'un Schweini ou Muller, mais alors Nasri, c'est bien pire.

Puis en Equipe de France, joli désastre. Il aurait pu briller, car là il y avait moins de top players pour lui voler la vedette. Mais son caractère de cochon a fini de lui pourrir le peu de chance d'être enfin une crédible alternative à notre Zz. Ce type manque d'humilité, d'intelligence et d'un entourage compétent.

Tous les joueurs ne sont pas destinés à être des légendes. Il est et restera un riche ouvrier du football, comme un autre.
Ce joueur n'a jamais rien apporté en EDF si ce n'est des polémiques. Personne ne le regrettera.

Seul lui regrettera dans le futur cet échec dans sa carrière (cf Cantona)
Note : 1
Message posté par Mectoooooon


Si tu etais honnete tu dirais que son entree face a la Bielorussie change tout (au dela du discours de Evra qui apparement a illumine tout le monde) apres plusieurs matchs de l EDF sans marquer et un jeu degeulasse.

je dis ca alors que je l aime pas specialement..
Et je valide ac Marseille :)


Tout comme son but égalisateur contre l'Angleterre nous qualifie pour le 1/4 contre l'Espagne.

C'est vraiment un gâchis énorme, aucun sélectionneur n'aura réussi à faire jouer Nasri alors que c'est le meilleur joueur français de la génération post 98/00/06.
Note : 4
On va en bouffer des articles sur ce mec, déjà maintenant mais aprés sa conf', bonjour...
"il n'est plus là, ben il n'est plus là" (mode DD).
Je rejoins v82, le mec n'a pas su s'imposer sur le rectangle vert en EdF, il a eu une quarantaine de chances pour 1 ou 2 réussite, allez passons à autre chose, on s'en cogne de ce qu'il réalise en club, on le voulait bon en Bleu de France, nuance avec le ciel de son club.
De tte façon on s'en fait plus que lui, il donne l'impression de s'en battre.
Ciào !
OKAY l'article pas DU TOUT orienté.

Nasri le pauvre, il a rien fait, c'est Knysna, il y était même pas le pauvre, Deschamps l'a pris contre l'Ukraine, mais c'est la com de l'équipe de France qui fait l'équipe, mais bien sûr !

Nasri a eu quelques bon matchs en équipe de France, le pénalty qui qualifie à l'Euro, je me souviens d'une superbe passe dec pour Loic Rémy, mais à part ça ? Des matchs ou on lui donne les clés, et ou il casse tout le jeu dès qu'il a la balle, où il passe son temps à venir chercher la balle dans les pieds des défenseurs, ou alors à tenter des une deux avec Riébry et Benzema en ignorant tous les autres coéquipiers.
Ah oui son but contre l'Angleterre, on sait ce qu'il s'est passé ensuite.

Arrêtez de vouloir en faire une victime, DD connait le joueur et il en sait bien plus que nous, il se dit qu'il aurait insulté un kiné, ses coéquipiers ont demandé qu'il soit plus sélectionné, et ses potes l'ont même pas défendu.
Le mec a un melon qui l'empêche d'être sur le banc, l'équipe type s'est décidé en retour contre l'Ukraine, il en faisait pas parti, et il veut pas être sur le banc, on en fait quoi ?
J'ajouterais sa cagole qui insulte tout le monde sur Twitter, et le mec qui lui répond presque qu'elle a raison, on va vraiment plaindre un mec comme ça ?

Pour une fois qu'on a un sélectionneur avec un peu de couilles, qui casse le petits égo et qui se fait respecter par ses joueurs, on va plaindre les mecs qui se comportent mal, en faire des victimes, cet article fait vraiment pitié, va ouvrir un fanblog de Samir Nasri je sais pas.
le redempteur Niveau : Loisir
Message posté par Steak-frites
On va en bouffer des articles sur ce mec, déjà maintenant mais aprés sa conf', bonjour...
"il n'est plus là, ben il n'est plus là" (mode DD).
Je rejoins v82, le mec n'a pas su s'imposer sur le rectangle vert en EdF, il a eu une quarantaine de chances pour 1 ou 2 réussite, allez passons à autre chose, on s'en cogne de ce qu'il réalise en club, on le voulait bon en Bleu de France, nuance avec le ciel de son club.
De tte façon on s'en fait plus que lui, il donne l'impression de s'en battre.
Ciào !


Jean michel démaguo.
Note : 15
Quel sketch de sortir l'excuse éculée que Nasri serait détesté à cause de ses origines... Et les Sakho, Sissoko, Pogba et autres Matuidi, ils n'ont pas eux non plus des origines étrangères ? Pourtant, personne ne joue là-dessus lorsqu'ils font de mauvaises performances.

On ne veut pas de tête qui dépasse en EDF, c'est mal ? En équipe d'Allemagne, ils ont des grandes gueules ? Quand on voit ce que fait Balotelli avec l'Italie récemment, on peut se poser des questions sur sa réelle utilité sur le terrain lorsqu'il faut se sortir les doigts.

Avoir une grande gueule ça peut-être utile, seulement si cette gueule est régulière lors de ses perfs en EDF, ce qui est loin d'être le cas de Nasri. On a connu plus ou moins ça avec Cantona dans les années 90, est-ce que son absence a rendu l'EDF plus mauvaise qu'avant suite à sa non sélection pour l'Euro 96 ??? Non.

Pareil pour Nasri. Dommage pour lui, je lui souhaite bonne continuation pour la suite de sa carrière, inutile de souhaiter des malheurs.
le redempteur Niveau : Loisir
Message posté par Pig Benis
Quel sketch de sortir l'excuse éculée que Nasri serait détesté à cause de ses origines... Et les Sakho, Sissoko, Pogba et autres Matuidi, ils n'ont pas eux non plus des origines étrangères ? Pourtant, personne ne joue là-dessus lorsqu'ils font de mauvaises performances.

On ne veut pas de tête qui dépasse en EDF, c'est mal ? En équipe d'Allemagne, ils ont des grandes gueules ? Quand on voit ce que fait Balotelli avec l'Italie récemment, on peut se poser des questions sur sa réelle utilité sur le terrain lorsqu'il faut se sortir les doigts.

Avoir une grande gueule ça peut-être utile, seulement si cette gueule est régulière lors de ses perfs en EDF, ce qui est loin d'être le cas de Nasri. On a connu plus ou moins ça avec Cantona dans les années 90, est-ce que son absence a rendu l'EDF plus mauvaise qu'avant suite à sa non sélection pour l'Euro 96 ??? Non.

Pareil pour Nasri. Dommage pour lui, je lui souhaite bonne continuation pour la suite de sa carrière, inutile de souhaiter des malheurs.


Je vais t'apprendre un truc vu que t'as l'air un poil borgne .On peut trés bien ne rien avoir contre les blacks et détester les arabes .
rp.bourque Niveau : DHR
Apparemment le plan comm' marche bien. Ainsi il va mettre fin à sa carrière internationale alors qu'il ne sera plus sélectionné, et il fait en sorte qu'on croit que c'est pour des raisons extra-sportives en faisant en rajouter à sa femme sur Twitter. On se souvient effectivement un peu de tout le reste : pas besoin de plus pour qu'on oublie que, surtout, et avant tout, il n'était pas bon.
Le problème de Nasri c'est avant tout sur le terrain qu'il existe. Moi je serais journaliste je lui demanderais quand même un petit pourcentage pour participer de la sorte à la manip', même si c'est le business-model d'essayer de nous faire croire que les relations avec la presse sont plus importantes pour un footballeur que le football lui-même.
rp.bourque Niveau : DHR
Message posté par le redempteur


Oui c'est vrai c'est vrai pas comme si à lui seul contre la bosnie , en provoquant le penalty et en le transformant il avait qualifié l'EDF .

Mais bon ça va on a l'immense valbuena donc tout va bien.


Même là il avait été plutôt mauvais. Le truc le pire avec Nasri c'est qu'au niveau des stats individuelles il s'en sort pas trop mal, mais les stats de ses partenaires plongent. Il faut être un peu attentif à ce qui se passe sur le terrain quand même.

Valbuena c'est franchement pas la classe, mais c'est meilleur que Nasri : on peut dire que ça va mal à la rigueur, mais ça va mieux que quand il n'y avait pas meilleur que Nasri.
TsouinTsouin Niveau : Ligue 1
Le problème de Nasri, c'est qu'il a voulu jouer au con avec les journalistes. Et ça, c'est une bataille perdue d'avance, même pour un footeux.
Le but contre l'Angleterre par exemple. Quand on revoit les images, il n'y a rien de scandaleux dans le fond.
Après, on va dire qu'il pète plus haut que son cul. Certes ! M'enfin, c'est le cas pour 90% des joueurs de foot pro.

Il serait temps de loger tout le monde à la même enseigne.
ET BON VENT !

Et arrêtez un peu avec vos débilités d'origine et de racisme.

La connerie est apatride qu'on soit français, arabe ou chinois on est con point barre.

Ce mec est un boulet à l'état pur.

Ribery et Menez ne sont pas arabes que je sache et on leur fait le même procès en France non ?

et quand bien même être d'origine arabe pardonne la connerie dans ce pays ou bien ?
"Jsuis un un connard! Mais oui mais je suis arabe donc on n'a pas le droit de le dire!"

tsss
Kachkar Reviens ! Niveau : DHR
Nasri est un joueur imbu, surcoté, qui pratique un football d'il y a 15 ans (5 touches de balles pour se retourner, OK le génie), et en couple avec une prix nobel qui le décridibilise sur Twitter.

Non t'as raison change rien Samir, c'est les autres !!!
lomenphan Niveau : DHR
Bel article, un peu biaisé mais c'est vrai qu'il souligne des vérités qui dérangent.
Dire que Nasri a été mauvais avec l'équipe de France c'est un poil sévère. Il ne s'est jamais rendu indispensable mais comme Gourcuff j'ai l'impression que ce joueur a toujours bénéficié d'énormément de détracteurs souvent injustes.
On préfèrera un Valbuena à la motivation plus apparente mais au final entre la coupe du monde 2014 et l'euro 2012, l'EdF est vraiment similaire. 2 matchs plutôt réussis (ukraine angleterre/honduras suisse )- un match moyen (suede/equateur )- un manque d'initiative payé cash (espagne/allemagne). Comme l'a dit Mathias juste une histoire de comm au final.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
80 104