Nasri aimerait finir en MLS

6 15
Samir Nasri et l'équipe de France, c'est fini : « Même si mon père était sélectionneur, je n'y retournerais pas. (...) J'ai souffert avec la sélection  » , a déclaré le milieu de terrain de Man City dans l'émission J+1 sur Canal +.

Et l'ancien Marseillais ne compte pas non plus retrouver le championnat de France. Même en toute fin de carrière. « Non, je ne reviendrai pas en Ligue 1, affirme Nasri. J'ai prolongé de cinq ans [jusqu'en 2019], car j'aime beaucoup le championnat d'Angleterre et après, j'ai dans l'optique d'aller jouer en MLS, découvrir autre chose plutôt que revenir en France. »

Il nous reste toujours Hatem, et on ne s'en plaindra pas. FL
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
O Alegria Do Povo Niveau : Ligue 2
Note : 6
Hatem, rajuste-moi ce bonnet, là on dirait le schroumpf grognon.
Nasri la quintessence de la génération 87. Du talent à profusion mais une incapacité à comprendre que le foot se n'est pas les vidéos YouTube ou un sport à statistique.

Nasri, Menez et Ben Arfa ont raté leur rdv en EDF à cause de leur mentalité et non par manque de talent comme Martin par exemple (qui lui a eu la faveur de la presse et de l'opinion publique après quelques matchs à Sochaux).
Il a "souffert" en sélection justement parce qu'il ne s'est pas assez donné pour offrir au sélectionneur les solutions qu'il attendait.
Du talent il en a, mais il s'est trop appuyé dessus pour essayer de se dispenser des tâches nouvelles qu'on lui a confiés et forcément cela limite les possibilités de succès.

Il est compréhensible qu'il n'apprécie pas de devoir faire des choses auxquelles il n'est pas habitué et qui ne font pas partie de ses spécialités, mais c'était la condition pour parvenir à avoir un rendement efficace, et une opportunité pour étendre sa palette de joueur.

Il est bon, mais il aurait pu être encore plus.
Señor Gifle Niveau : CFA
Note : 10
En même temps y'a eu un vrai choc des générations entre les champions du monde de 98, des bons franchouilloss, gourmette, poils sur le torse et Renault19 et la génération 87, passements de jambe, jogging casquette et accent Marseillais de la télé-réalité.

Je comprend que Blanc ou Dédé qui les ont eu comme selectionneur aient pas très bien compris ce qu'il se passait quand ils ont eu en face d'eux des Menez, HBA ou Nasri. A l'époque (on parle de 10 ans plus tôt, c'est rien bordel) y'en avait pas un qui dépassait, s'il mouftait il était blacklisté (et il l'a rammenait pas derrière s'il voulait revenir), c'était un putain de groupe et pas des invididualités, comme le dit Makelele : "on joue ensemble, on meurt ensemble". En 2008-2010 c'est embrouilles dans le bus pour une place "reservée", embrouille parce que petit dej trop tot puis enfin l'apothéose en Afsud, suite à laquelle certains ne comprennent pas que la mission "rédorer l'image de l'EDF" soit plus importante qu'eux même, Nasri en tête de file.

Tu m'étonnes que Dédé (et Blanc avant lui) nous ai recollé une EDF toute gentille, toute lisse, il le dira jamais mais il a dû souffler de joie quand il a su que Ribéry était blessé, son EDF bon chic bon genre a pu regagner les coeurs des Français et HBA semble avoir pris du plomb dans la tête et suivre l'exemple de Benzema qui lui a eu un avantage dès le début sur les autres, être un mec à la cool pas prise de tête qui l'ouvre pas souvent. Pour Nasri, on repassera hein ...
P'tit Filet Niveau : CFA
Message posté par Señor Gifle
Tu m'étonnes que Dédé (et Blanc avant lui) nous ai recollé une EDF toute gentille, toute lisse


C'est là où nos avis divergent un peu Senor... On peut redorer le blason par la comm' (comme Deschamps) ou par le terrain (pas comme Deschamps). Personnellement, j'opte pour la réponse B. Comme Blanc avait tenté de le faire (avant d'avoir peur de son ombre).

En revanche, gros oui pour le choc générationnel, et les problèmes d'ego sous la casquette.
motherfucker Niveau : CFA
Note : 2
Message posté par Señor Gifle
En même temps y'a eu un vrai choc des générations entre les champions du monde de 98, des bons franchouilloss, gourmette, poils sur le torse et Renault19 et la génération 87, passements de jambe, jogging casquette et accent Marseillais de la télé-réalité.

Je comprend que Blanc ou Dédé qui les ont eu comme selectionneur aient pas très bien compris ce qu'il se passait quand ils ont eu en face d'eux des Menez, HBA ou Nasri. A l'époque (on parle de 10 ans plus tôt, c'est rien bordel) y'en avait pas un qui dépassait, s'il mouftait il était blacklisté (et il l'a rammenait pas derrière s'il voulait revenir), c'était un putain de groupe et pas des invididualités, comme le dit Makelele : "on joue ensemble, on meurt ensemble". En 2008-2010 c'est embrouilles dans le bus pour une place "reservée", embrouille parce que petit dej trop tot puis enfin l'apothéose en Afsud, suite à laquelle certains ne comprennent pas que la mission "rédorer l'image de l'EDF" soit plus importante qu'eux même, Nasri en tête de file.

Tu m'étonnes que Dédé (et Blanc avant lui) nous ai recollé une EDF toute gentille, toute lisse, il le dira jamais mais il a dû souffler de joie quand il a su que Ribéry était blessé, son EDF bon chic bon genre a pu regagner les coeurs des Français et HBA semble avoir pris du plomb dans la tête et suivre l'exemple de Benzema qui lui a eu un avantage dès le début sur les autres, être un mec à la cool pas prise de tête qui l'ouvre pas souvent. Pour Nasri, on repassera hein ...


Une super analyse, c'est vrai que que perso j'avais un peu sous-estimé l'aspect "choc des générations". Et ta description de l'équipe 98, c'est de l'or en barre, sérieusement je peux imaginer CHAQUE joueur comme collant à la description, avec une préférence pour Petit, Zidane, Deschamps, Blanc, Leboeuf, et Barthez. "bons franchouilloss, gourmette, poils sur le torse et Renault19", franchement on fait pas mieux haha
Vu la photo, il ferait un formidable homme sandwich
Dans l'interview, il admet aussi qu'il n'a jamais été bon en équipe nationale et qu'il ne veut plus y aller parce qu'il ne s'y sent pas bien.
Il se prend pas pour de la merde mais il est quand même extrêmement lucide Samir.

Et puis sinon il portait le chapeau de l'Undertaker
Ronahldoignon Niveau : CFA
Message posté par O Alegria Do Povo
Hatem, rajuste-moi ce bonnet, là on dirait le schroumpf grognon.


C'est pas le bonnet qu'est tordu sur la photo,
c'est sa gueule.
Message posté par Señor Gifle
En même temps y'a eu un vrai choc des générations entre les champions du monde de 98, des bons franchouilloss, gourmette, poils sur le torse et Renault19 et la génération 87, passements de jambe, jogging casquette et accent Marseillais de la télé-réalité.

Je comprend que Blanc ou Dédé qui les ont eu comme selectionneur aient pas très bien compris ce qu'il se passait quand ils ont eu en face d'eux des Menez, HBA ou Nasri. A l'époque (on parle de 10 ans plus tôt, c'est rien bordel) y'en avait pas un qui dépassait, s'il mouftait il était blacklisté (et il l'a rammenait pas derrière s'il voulait revenir), c'était un putain de groupe et pas des invididualités, comme le dit Makelele : "on joue ensemble, on meurt ensemble". En 2008-2010 c'est embrouilles dans le bus pour une place "reservée", embrouille parce que petit dej trop tot puis enfin l'apothéose en Afsud, suite à laquelle certains ne comprennent pas que la mission "rédorer l'image de l'EDF" soit plus importante qu'eux même, Nasri en tête de file.

Tu m'étonnes que Dédé (et Blanc avant lui) nous ai recollé une EDF toute gentille, toute lisse, il le dira jamais mais il a dû souffler de joie quand il a su que Ribéry était blessé, son EDF bon chic bon genre a pu regagner les coeurs des Français et HBA semble avoir pris du plomb dans la tête et suivre l'exemple de Benzema qui lui a eu un avantage dès le début sur les autres, être un mec à la cool pas prise de tête qui l'ouvre pas souvent. Pour Nasri, on repassera hein ...


Vous parlez d'un faux problème, il n'y a qu'en France qu'on lit ce genre de commentaire, moi je m'en fiche de leur mentalité ou que Ribéry parle un dialecte hors du commun. Ce qui importe, c'est sur le terrain.

Comme ça a été dit dans l'autre article, regarde les Pays-Bas avec Robben, VDV, Sneijder, vPersie, ect les joueurs ne peuvent pas se blairer mais ils terminent 2ème en 2010 et 3ème en 2014 alors que personne ne pronostiquait jamais sur eux. Je suis la sélection néerlandaise et je peux t'assurer qu'un Nasri qui n'aime pas être sur le banc c'est du pipi de chat à côté d'un Robben. Dernière frasque en date? son lynchage de son coéquipier Martins Indi après son carton rouge, t'imagines un instant si Nasri avait critiqué Koscielny après son carton rouge contre l'Ukraine?

Robben c'est le mec psychologiquement instable qui peut même frapper Lahm si ce dernier rate un tacle!
http://www.last-video.com/video-bagarre … ern-munich mais tu vois Lahm & Robben ont quand même formé un duo d'enfer sur l'aile droite...

Ton histoire de place dans le bus ou de bouteille de shampoing volé à Thierry Henry, c'est de la merde, ça se passe partout, ce genre de chose ne devrait même pas sortir dans des presses "dîtes" sportive. D'ailleurs comme avec Lahm & Robben ça n'a pas empêché Nasri & Henry d'avoir une bonne relation http://www.leparisien.fr/images/2011/07 … 2_psg2.jpg

Putain les mecs vous avez jamais joué dans un club? vous vous êtes jamais embrouillé 2 minutes?

J'anticipe déjà ceux qui vont me dire, l'image qu'on donne au public c'est important, les selfies c'est important blabla, regarde France 98 avec Cantona. Bon déjà si vous lisez la biographie de Jacquet, vous apprendrez que ce dernier a tout fait pour refaire venir Cantona mais à un poste d'attaquant ce que Cantona n'a pas voulu.
Après on va me dire, Nasri a toujours été mauvais en bleus... d'accord et Pogba, Valbuena, Griezmann ils ont fait quoi de plus au mondial que Nasri dans son Euro?
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
6 15