1. //
  2. // 1re journée

Naples réussit sa première, OK pour Lazio, Roma et Inter

Première journée réussie pour toutes les grandes équipes de la Serie A. Le Napoli s'impose 3-0 contre Bologne, la Lazio bat l'Udinese (2-1), la Roma gagne à Livourne (2-0) et l'Inter se débarrasse du Genoa (2-0). Victoires aussi pour Cagliari et le Torino.

Modififié
0 21
Napoli ? Présent. Lazio ? Présente. Roma ? Présente. Inter ? Présente. Les grandes sont là, et bien là. En attendant le match de la Fiorentina, demain soir, contre Catane, toutes les équipes « favorites » se sont ce soir imposées, lors de la première journée de Serie A. Seul Milan, battu hier sur la pelouse du Hellas Vérone, reste à zéro point. Le gros coup de la soirée, il est réalisé par le Napoli. On attendait un signal fort des Napolitains après la victoire de la Juve, hier soir. Le signal est arrivé, sous un score on ne peut plus rond : 3-0. L'occasion pour le San Paolo d'assister au premier but en Italie de José Callejón et de célébrer, encore, son capitaine, Marek Hamšík, auteur ce soir de doublé. Il ne manquait qu'un but de Gonzalo Higuaín pour que la fête soit parfaite. Les tifosi attendront. Ce soir, ils se contentent amplement du large succès contre Bologne qui, l'an dernier, était venu s'imposer deux fois au San Paolo. Ce soir, pas de mauvaise blague. Naples s'impose largement, et, surtout, convainc dans le jeu. L'équipe napolitaine a entièrement dominé la première heure de jeu, inscrivant trois buts et se créant de nombreuses occasions (un poteau pour Callejón). Après le troisième but, Naples a baissé le pied, et Bologne a pu tenter de se créer quelques situations favorables. En vain. Le premier Napoli de Benítez fait forte impression, avec un Hamšík extraordinaire. Lavezzi et Cavani sont partis faire les joies du PSG (tous les deux buteurs ce soir à Nantes), Hamšík, lui, est resté. Et il est plus que jamais le leader et l'idole de ce nouveau Napoli, premier leader de Serie A.

La Roma déroule, la Lazio gagne en se faisant peur

Premières sorties réussies, également, pour les deux équipes romaines. La Lazio, encore sous le choc de la raclée reçue en Supercoupe d'Italie contre la Juve (4-0), devait se rassurer contre l'Udinese. Dans un stade à moitié vide à cause de la suspension de la Curva, la Lazio, qui arbore un maillot « We Love Football, We Fight Racism » , entame le match à l'abordage. Petković a changé de schéma tactique par rapport au match face à la Juve, et cela se ressent immédiatement. De fait, la Lazio fait déjà la différence en un quart d'heure. Hernanes, courtisé cet été par le PSG, fait parler la poudre avec un missile du pied gauche, dans un angle impossible, qui vient se loger dans la lucarne. Trois minutes plus tard, Kelava, le nouveau gardien de l'Udinese, fauche Klose dans la surface. Pénalty, que Candreva transforme. Pendant 60 minutes, la Lazio va dominer la rencontre de la tête et des épaules. Mais sur sa première occasion, à l'heure de jeu, l'Udinese score par Muriel, qui part sur le fil du hors-jeu et s'en va tromper Marchetti. Le but frioulan change totalement la rencontre. La Lazio se met à douter et l'Udinese, malgré les évidentes lacunes affichées ce soir, y croit. Elle aurait d'ailleurs pu égaliser par Zelinski, qui rate l'immanquable face au but vide, après une énorme cagade de Dias. Les Romains serrent les dents et s'imposent 2-1. Tant mieux, car dès la semaine prochaine, ils retrouveront encore la Juventus.

L'autre Romaine, elle, n'a pas autant souffert. Rudi Garcia passe haut la main son premier test, en s'imposant 2-0 sur la pelouse du promu, Livourne. Une rencontre où l'ancien coach du LOSC a surpris tout le monde en alignant Borriello, que l'on dit pourtant hors du projet romain depuis le début de l'été. Comme sa cousine laziale, la Roma a fait la différence en l'espace de trois minutes. De la 65e à la 68e minute. Symbole, les buts romains sont inscrits par De Rossi et Florenzi, deux joueurs formés au club. Et le troisième pion aurait pu être inscrit par le troisième joueur issu du centre de formation, un certain Francesco Totti, qui a frappé la barre en première période. La Roma n'a eu aucun mal à gérer son double avantage, face à un adversaire, il faut l'admettre, vraiment très faible. Et maintenant, pour la Roma, place à une semaine très chaude sur le marché des transferts, avec le désormais inévitable départ de Lamela (sur le banc ce soir) et l'arrivée d'un joueur offensif. Reste à savoir qui.

L'Inter, petit à petit

C'est bon aussi pour la première de Walter Mazzarri à la tête de l'Inter. Les Nerazzurri s'imposent 2-0 face au Genoa, dans un match pas franchement enthousiasmant, au cours duquel l'Inter a eu le mérite de monter en puissance au fil des minutes. La première mi-temps n'a eu aucune intérêt : aucun tir, aucune occasion, aucune intensité. Merci. Mais en seconde période, l'Inter accélère et le Genoa, pas franchement venu à San Siro pour faire le jeu (un seul attaquant, Gilardino, et les 10 autres derrière), recule. L'Inter finit par prendre l'avantage sur un centre dévié, façon Fortes contre Lyon, que Nagatomo n'a plus qu'à propulser au fond des filets. Avec ce but d'avance, l'Inter se libère, Icardi trouve la barre et, en toute fin de rencontre, Palacio double la mise. Nagatomo, Palacio : on a beaucoup parlé des nouvelles recrues de l'Inter pendant l'été, et, finalement, ce sont deux « anciens » qui résolvent le premier casse-tête de la saison. Mazzarri, au terme de la rencontre, s'est dit satisfait. Et a surtout constaté que son équipe ne pouvait « que progresser » . Ça a le mérite d'être honnête.

Trois autres matchs avaient lieu ce soir. Cagliari, qui avait bien terminé sa saison dernière, s'est imposé 2-1 face à l'Atalanta. Les Bergamaschi ont pourtant ouvert le score par Stendardo, mais Nainggolan, magnifiquement servi par Sau, a égalisé une minute plus tard. En seconde période, les Sardes prennent l'avantage grâce à L'Uruguayen Cabrera, qui inscrit là son tout premier but en Serie A. Avec la même équipe que l'an dernier (Pinilla, Sau, Nainggolan), Cagliari a tout pour faire une jolie saison et, pourquoi pas, aller se glisser dans la première moitié de tableau. Victoire aussi du Torino, qui a disposé du promu, Sassuolo (2-0). Brighi et Cerci sont venus à bout de l'équipe d'Eusébio Di Francesco, qui avait survolé la Serie B la saison passée. Mais l'apprentissage de la Serie A est une tout autre affaire. Sassuolo l'apprendra tout au long de la saison. Enfin, un 0-0, parce qu'il en faut toujours un, entre Parme et le Chievo. Pour son premier match au stadio Tardini, Antonio Cassano n'aura pas réussi à faire la différence. Les deux gardiens se sont distingués : Puggioni, d'un côté (grosse parade sur une tête de Biabiany) et Mirante, de l'autre. Mais ce Parme-là aura de quoi séduire, on est prêt à le parier.

Ça s'est passé aussi ce soir

- Nagatomo n'avait plus marqué en Serie A depuis le 13 décembre 2011, soit 620 jours. Son dernier but avait été marqué contre... le Genoa. D'ailleurs, Nagatomo a inscrit 5 buts en Serie A avec le maillot de l'Inter, dont 3 contre le Genoa. L'inverse d'une bête noire.

- Daniele De Rossi, lui, n'avait plus marqué en Serie A depuis le 13 mai 2012. Mais entre-temps, il avait scoré 4 fois avec la Nazionale. À croire que le type choisit les entraîneurs à qui il veut faire plaisir.

- Rudi Garcia a passé deux minutes au téléphone avec son adjoint, qui était dans les tribunes du stade de Livourne. On ne sait pas franchement ce qu'ils se sont dit.


- À la 71e minute du match Lazio-Udinese, le public de la Lazio (ceux qui étaient dans le stade, et ceux qui étaient dehors) a hurlé comme si un but avait été marqué. Clin d'œil au but de Lulić, inscrit lors de la finale de Coupe d'Italie contre la Roma, en mai dernier. Un but inscrit... à la 71e minute.

- Vincenzo Montella a dit qu'il était « soulé par le cas Ljajić » . Comprendre : le joueur va se tirer. Direction : Milan ou la Roma. En fonction du résultat du Milan AC mercredi soir au tour préliminaire de la C1 ?

- Stanković a salué les tifosi de l'Inter avant la rencontre, avec sa famille. Visiblement, le bon Dejan s'est fait plaisir pendant l'été. Il est apparu avec, au moins, 10 kilos de plus que lors de la saison dernière.


Les résultats :

Hellas Vérone - Milan 2-1
Toni 30' et 53' / Poli 15'
Sampdoria - Juventus 0-1
Tévez 58'
Inter - Genoa 2-0
Nagatomo 75', Palacio 92'
Cagliari - Atalanta 2-1
Nainggolan 28', Cabrera 63' / Stendardo 27'
Lazio - Udinese 2-1
Hernanes 13', Candreva 16' / Muriel 60'
Livorno - Roma 0-2
De Rossi 65', Florenzi 68'
Napoli - Bologna 3-0
Callejón 32', Hamšík 45' et 63'
Parma - Chievo 0-0
Torino - Sassuolo 2-0
Brighi 40', Cerci 63'
Fiorentina - Catania, lundi, 20h45 Eric Maggiori
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

"We love football we fight racism".
Ca c'est un coup de cet ordure de blatter.
ChapeauDePaille Niveau : DHR
ah ouais, il s'est bien empiffré Stankovic
LincolnDeGalatasarayOnT'OubliePas Niveau : Loisir
la guerre Roma Lazio est juste magique
PenoIndirect Niveau : Loisir
Quand les mots ne veulent rien dire .
Match très agréable du Cagliari ( Meme si l'on s'est fait bouger les 20 dernières minutes, quoique l'entrée d'Ibarbo m'a réchauffé le coeur ).

Alors certes : Sau Pinilla Nainggolan. On peut rajouter sans problème : Murru, Ekdal, Conti, Ibarbo. On verra Cabrera et Cossu se disputer une place de 10 ( Si l'un confirme, ce que qui a été "fait" hier et l'autre stop les blessures.. )

On a bougé l'Atalanta 1 heure. Enormissime travail a la récupération. Comme d'hab. Mais aussi a la relance, très très propre.

Puis devant ca combinait sec, a une touche de balle. Cabrera et Murru.. J'en
attends beaucoup.

On a été un peu fébrile en défense, mais pas mauvais non plus. Dessena pas habitué a ce poste. Ariaudo Rossettini nouvelle charnière ?

PS : Allez voir nos deux buts. http://www.tvgolo.com/match-showfull-1377461296---42

Ciao, Forza Cagliari !
doncarnol Niveau : CFA2
Pffffo aie aie aie, l'assist de Sau à Naingollan, WAOUW !
Magnifique...il est bon celui là ! Pourquoi Naingollan n'est pas repris en Equipe Nationale Belge, bon y'a du monde, mais Timmy Simons franchement ?
Franchement j'accepte le fait que Radja ne soit pas appelé. La concurence on va dire.

Mais il se déclare triste et victime d'un énorme manque de reconaissance, seulement car il joue en Serie A. Et a Cagliari. Il meurt d'envie d'etre appelé. Après il peut etre maladroit dans ses déclaration, mais il est pas égoiste, loin de la.

Entre ne pas etre dans le 11 et pas dans les 30, il y a une différence quand meme.. Lui n'est dans aucun des deux. Et c'est pas ses matches qui lui donnent tord.
Bon match du Napoli malgré les hors jeux de Higuain et Martens et la barre de Callejon, sinon on a vraiment dominé le match et Hamsik a été monstrueux.
Petite question aux supporteurs du napoli que j'ai trouvé, par ailleurs, très prometteur lors de sa première sortie, hier soir : cela ne vous dérange pas de voir le club, à l'image de ce que propose l'inter depuis trois saisons, ainsi que d'autres clubs, n'aligner qu'un ou deux autochtones dans son onze initial? Moi, qui suis avant tout supporter de la nazionale, cela me dérange profondément, car je vois là un frein permanent à l'épanouissement de ceux qui devraient prendre la relève après le mondial brésilien.
Petite question... est ce que quelqu'un a vu le match de la Lazio et pourrait me donner son avis sur la prestation de Biglia svp?
vinnyroma Niveau : CFA2
Message posté par europa
Petite question aux supporteurs du napoli que j'ai trouvé, par ailleurs, très prometteur lors de sa première sortie, hier soir : cela ne vous dérange pas de voir le club, à l'image de ce que propose l'inter depuis trois saisons, ainsi que d'autres clubs, n'aligner qu'un ou deux autochtones dans son onze initial? Moi, qui suis avant tout supporter de la nazionale, cela me dérange profondément, car je vois là un frein permanent à l'épanouissement de ceux qui devraient prendre la relève après le mondial brésilien.



moi cela me dérange beaucoup surtout de voir autant d'étrangers médiocres (pas tous et pas spécialement au Napoli) mais la formation devrait être le levier numéro un du foot italien de clubs pour progresser et retrouver les sommets européens ?
On a de bonnes équipes de jeune, il suffit de voir les U21 U19, des tas de jeunes qui n'ont qu'à mûrir un peu. C'est étonnant de voir que chez les finalistes italiens du dernier championnat d'europe U21, aucune grand club italien (ou plutôt ex grand club) ne mise vraiment sur eux et que pas mal sont partis à l'étranger.

Alors oui les étrangers sont indispensables pour la compétitivité, la compétition, la concurrence mais seulement s'ils apportent une plus value, là beaucoup trop d'étrangers médiocres empêchent des jeunes de s'épanouir.
Insigne au Napoli pourquoi il n'est toujours pas titulaire ?
vinnyroma Niveau : CFA2
en parlant des U21 italiens actuels (génération 93 et après) qui jouent pour la plupart en serie B, le défenseur capitaine actuel Bacchetti n'est pas titulaire au Hellas Verona (cela doit être des monstres à sa place).
à l'inter on entend parler de Crisetig depuis des années, mais le mec est prété à des clubs de serie B tous les ans.
En même temps y'a beaucoup de jeunes qui n'arrive même pas à faire leur trou en Serie B alors en Serie A... Mais c'est vrai qu'il y a pas mal de joueurs qu'il y a des équipes qui ont de gros effectif avec des joueurs quasi inutile et à gros salaire alors qu'ils peuvent avoir des jeunes joueurs avec un salaire ridicule à leurs places.
C'est clair que beaucoup de bon joueurs évoluent en serie B ou ne sont pas titulaire, pour l'exemple de 1nsigne, De sciglio ou Biraghi alors qu'ils pourraient très bien exploser dans les années à venir, surtout Insigne qui est de plus en plus bon, et qui devrait s'imposer rapidement comme titulaire avec le Napoli malgré la concurrence.
L'Inter a dominé son match de A à Z, le Genoa n'a rien eu à se mettre sous la dent hormis une petite erreur de coordination dans la défense.
vinnyroma Niveau : CFA2
Message posté par Claro
C'est clair que beaucoup de bon joueurs évoluent en serie B ou ne sont pas titulaire, pour l'exemple de 1nsigne, De sciglio ou Biraghi alors qu'ils pourraient très bien exploser dans les années à venir, surtout Insigne qui est de plus en plus bon, et qui devrait s'imposer rapidement comme titulaire avec le Napoli malgré la concurrence.


De Sciglio est quand même normalement titulaire au Milan, on peut d'ailleurs critiquer l'évolution de l'effectif du Milan mais au moins eux ils jouent avec Balotelli, De Sciglio et El Shaarawy, après il faut voir comment ils sont entourés et on ne peut pas dire que les étrangers du Milan soient des super joueurs...
Je savais que le débat sur le surplus de joueurs étrangers provoquerait quelques saines et pertinentes réactions qui semblent, pour la plupart, aller dans mon sens...Chaque année, ce fait inquiétant est relevé et, pourtant, à l'entame de chaque nouvelle saison de serie A, le problème ne fait que s'amplifier!
vinnyroma Niveau : CFA2
de toutes façons je regrette l'arrêt bosman au moins avant les clubs italiens dominaient l'Europe.

Voir que des étrangers comme au PSG ou à l'inter période Mourinho oui éventuellement parce que c'étaient des grands joueurs mais maintenant comme il y a plus de sous on a des étrangers de seconde zone la plupart du temps...

et là tu vois quand sans sous, les présidents de club italiens valent pas grand chose, pas de stratégie, pas d'idée nouvelle, aucune vision globale du foot italien que du bricolage à part à la juventus et peut être au Napoli.
Comme ils n'ont aucune idée pour traiter les excés des supporters, attirer plus de public, augmenter les recettes, ils n'en ont pas plus pour développer la formation.

Tu entends un peu Prandelli, Sacchi se plaindre de la situation mais bon en clubs ces mecs feraient la même chose que les autres coachs.
c'est comme Blanc ou Deschamps, en sélection, ils veulent que les français jouent mais en club ben oui ils sont prêts à faire jouer 11 étrangers sur 11;
Message posté par vinnyroma


De Sciglio est quand même normalement titulaire au Milan, on peut d'ailleurs critiquer l'évolution de l'effectif du Milan mais au moins eux ils jouent avec Balotelli, De Sciglio et El Shaarawy, après il faut voir comment ils sont entourés et on ne peut pas dire que les étrangers du Milan soient des super joueurs...



Du point de vu du Milan, c'est clair que les joueurs Italiens apportent beaucoup à l'effectif, et cela leur sera de plus en plus utile d'ici quelques années.
Si tu regarde à Naples, on a un gros manque de joueurs de cette qualité, malgré le fait que beaucoup de joueurs étrangers arrivent à faire tourner l'équipe, mais dans l'ensemble, cela reste préjudiciable pour la qualité de la Nazionale c'est sûr.
vinnyroma Niveau : CFA2
Naples avaient des sous cette année et ils ont acheté que des étrangers alors qu'il pouvait acheté des jeunes italiens donc et miser sur eux comme Milan. Naples n'est pas le plus critiquable car ils n'ont pas fait venir des tocards (même si Higuain a été payé beaucoup trop cher) et on sent quand même une progression dans ce club. mais ce que je reproche le plus au Napoli c'est le manque au niveau de la formation, ils ont formé des joueurs bien sur et des illustres mais ils ont un vivier énorme avec la région, ils ont aussi une énorme zone d'influence dans le sud.

et quand ils sortent Insigne, ils le laissent un peu végéter, c'est à lui de se rendre indispensable peut être mais bon le recrutement de Benitez n'est pas bon pour lui.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
0 21