Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 1re journée

Naples réussit sa première, OK pour Lazio, Roma et Inter

Première journée réussie pour toutes les grandes équipes de la Serie A. Le Napoli s'impose 3-0 contre Bologne, la Lazio bat l'Udinese (2-1), la Roma gagne à Livourne (2-0) et l'Inter se débarrasse du Genoa (2-0). Victoires aussi pour Cagliari et le Torino.

Modififié
Napoli ? Présent. Lazio ? Présente. Roma ? Présente. Inter ? Présente. Les grandes sont là, et bien là. En attendant le match de la Fiorentina, demain soir, contre Catane, toutes les équipes « favorites » se sont ce soir imposées, lors de la première journée de Serie A. Seul Milan, battu hier sur la pelouse du Hellas Vérone, reste à zéro point. Le gros coup de la soirée, il est réalisé par le Napoli. On attendait un signal fort des Napolitains après la victoire de la Juve, hier soir. Le signal est arrivé, sous un score on ne peut plus rond : 3-0. L'occasion pour le San Paolo d'assister au premier but en Italie de José Callejón et de célébrer, encore, son capitaine, Marek Hamšík, auteur ce soir de doublé. Il ne manquait qu'un but de Gonzalo Higuaín pour que la fête soit parfaite. Les tifosi attendront. Ce soir, ils se contentent amplement du large succès contre Bologne qui, l'an dernier, était venu s'imposer deux fois au San Paolo. Ce soir, pas de mauvaise blague. Naples s'impose largement, et, surtout, convainc dans le jeu. L'équipe napolitaine a entièrement dominé la première heure de jeu, inscrivant trois buts et se créant de nombreuses occasions (un poteau pour Callejón). Après le troisième but, Naples a baissé le pied, et Bologne a pu tenter de se créer quelques situations favorables. En vain. Le premier Napoli de Benítez fait forte impression, avec un Hamšík extraordinaire. Lavezzi et Cavani sont partis faire les joies du PSG (tous les deux buteurs ce soir à Nantes), Hamšík, lui, est resté. Et il est plus que jamais le leader et l'idole de ce nouveau Napoli, premier leader de Serie A.

La Roma déroule, la Lazio gagne en se faisant peur

Premières sorties réussies, également, pour les deux équipes romaines. La Lazio, encore sous le choc de la raclée reçue en Supercoupe d'Italie contre la Juve (4-0), devait se rassurer contre l'Udinese. Dans un stade à moitié vide à cause de la suspension de la Curva, la Lazio, qui arbore un maillot « We Love Football, We Fight Racism » , entame le match à l'abordage. Petković a changé de schéma tactique par rapport au match face à la Juve, et cela se ressent immédiatement. De fait, la Lazio fait déjà la différence en un quart d'heure. Hernanes, courtisé cet été par le PSG, fait parler la poudre avec un missile du pied gauche, dans un angle impossible, qui vient se loger dans la lucarne. Trois minutes plus tard, Kelava, le nouveau gardien de l'Udinese, fauche Klose dans la surface. Pénalty, que Candreva transforme. Pendant 60 minutes, la Lazio va dominer la rencontre de la tête et des épaules. Mais sur sa première occasion, à l'heure de jeu, l'Udinese score par Muriel, qui part sur le fil du hors-jeu et s'en va tromper Marchetti. Le but frioulan change totalement la rencontre. La Lazio se met à douter et l'Udinese, malgré les évidentes lacunes affichées ce soir, y croit. Elle aurait d'ailleurs pu égaliser par Zelinski, qui rate l'immanquable face au but vide, après une énorme cagade de Dias. Les Romains serrent les dents et s'imposent 2-1. Tant mieux, car dès la semaine prochaine, ils retrouveront encore la Juventus.

L'autre Romaine, elle, n'a pas autant souffert. Rudi Garcia passe haut la main son premier test, en s'imposant 2-0 sur la pelouse du promu, Livourne. Une rencontre où l'ancien coach du LOSC a surpris tout le monde en alignant Borriello, que l'on dit pourtant hors du projet romain depuis le début de l'été. Comme sa cousine laziale, la Roma a fait la différence en l'espace de trois minutes. De la 65e à la 68e minute. Symbole, les buts romains sont inscrits par De Rossi et Florenzi, deux joueurs formés au club. Et le troisième pion aurait pu être inscrit par le troisième joueur issu du centre de formation, un certain Francesco Totti, qui a frappé la barre en première période. La Roma n'a eu aucun mal à gérer son double avantage, face à un adversaire, il faut l'admettre, vraiment très faible. Et maintenant, pour la Roma, place à une semaine très chaude sur le marché des transferts, avec le désormais inévitable départ de Lamela (sur le banc ce soir) et l'arrivée d'un joueur offensif. Reste à savoir qui.

L'Inter, petit à petit

C'est bon aussi pour la première de Walter Mazzarri à la tête de l'Inter. Les Nerazzurri s'imposent 2-0 face au Genoa, dans un match pas franchement enthousiasmant, au cours duquel l'Inter a eu le mérite de monter en puissance au fil des minutes. La première mi-temps n'a eu aucune intérêt : aucun tir, aucune occasion, aucune intensité. Merci. Mais en seconde période, l'Inter accélère et le Genoa, pas franchement venu à San Siro pour faire le jeu (un seul attaquant, Gilardino, et les 10 autres derrière), recule. L'Inter finit par prendre l'avantage sur un centre dévié, façon Fortes contre Lyon, que Nagatomo n'a plus qu'à propulser au fond des filets. Avec ce but d'avance, l'Inter se libère, Icardi trouve la barre et, en toute fin de rencontre, Palacio double la mise. Nagatomo, Palacio : on a beaucoup parlé des nouvelles recrues de l'Inter pendant l'été, et, finalement, ce sont deux « anciens » qui résolvent le premier casse-tête de la saison. Mazzarri, au terme de la rencontre, s'est dit satisfait. Et a surtout constaté que son équipe ne pouvait « que progresser » . Ça a le mérite d'être honnête.

Trois autres matchs avaient lieu ce soir. Cagliari, qui avait bien terminé sa saison dernière, s'est imposé 2-1 face à l'Atalanta. Les Bergamaschi ont pourtant ouvert le score par Stendardo, mais Nainggolan, magnifiquement servi par Sau, a égalisé une minute plus tard. En seconde période, les Sardes prennent l'avantage grâce à L'Uruguayen Cabrera, qui inscrit là son tout premier but en Serie A. Avec la même équipe que l'an dernier (Pinilla, Sau, Nainggolan), Cagliari a tout pour faire une jolie saison et, pourquoi pas, aller se glisser dans la première moitié de tableau. Victoire aussi du Torino, qui a disposé du promu, Sassuolo (2-0). Brighi et Cerci sont venus à bout de l'équipe d'Eusébio Di Francesco, qui avait survolé la Serie B la saison passée. Mais l'apprentissage de la Serie A est une tout autre affaire. Sassuolo l'apprendra tout au long de la saison. Enfin, un 0-0, parce qu'il en faut toujours un, entre Parme et le Chievo. Pour son premier match au stadio Tardini, Antonio Cassano n'aura pas réussi à faire la différence. Les deux gardiens se sont distingués : Puggioni, d'un côté (grosse parade sur une tête de Biabiany) et Mirante, de l'autre. Mais ce Parme-là aura de quoi séduire, on est prêt à le parier.

Ça s'est passé aussi ce soir

- Nagatomo n'avait plus marqué en Serie A depuis le 13 décembre 2011, soit 620 jours. Son dernier but avait été marqué contre... le Genoa. D'ailleurs, Nagatomo a inscrit 5 buts en Serie A avec le maillot de l'Inter, dont 3 contre le Genoa. L'inverse d'une bête noire.

- Daniele De Rossi, lui, n'avait plus marqué en Serie A depuis le 13 mai 2012. Mais entre-temps, il avait scoré 4 fois avec la Nazionale. À croire que le type choisit les entraîneurs à qui il veut faire plaisir.

- Rudi Garcia a passé deux minutes au téléphone avec son adjoint, qui était dans les tribunes du stade de Livourne. On ne sait pas franchement ce qu'ils se sont dit.


- À la 71e minute du match Lazio-Udinese, le public de la Lazio (ceux qui étaient dans le stade, et ceux qui étaient dehors) a hurlé comme si un but avait été marqué. Clin d'œil au but de Lulić, inscrit lors de la finale de Coupe d'Italie contre la Roma, en mai dernier. Un but inscrit... à la 71e minute.

- Vincenzo Montella a dit qu'il était « soulé par le cas Ljajić » . Comprendre : le joueur va se tirer. Direction : Milan ou la Roma. En fonction du résultat du Milan AC mercredi soir au tour préliminaire de la C1 ?

- Stanković a salué les tifosi de l'Inter avant la rencontre, avec sa famille. Visiblement, le bon Dejan s'est fait plaisir pendant l'été. Il est apparu avec, au moins, 10 kilos de plus que lors de la saison dernière.


Les résultats :

Hellas Vérone - Milan 2-1

Toni 30' et 53' / Poli 15'
Sampdoria - Juventus 0-1
Tévez 58'
Inter - Genoa 2-0
Nagatomo 75', Palacio 92'
Cagliari - Atalanta 2-1
Nainggolan 28', Cabrera 63' / Stendardo 27'
Lazio - Udinese 2-1
Hernanes 13', Candreva 16' / Muriel 60'
Livorno - Roma 0-2
De Rossi 65', Florenzi 68'
Napoli - Bologna 3-0
Callejón 32', Hamšík 45' et 63'
Parma - Chievo 0-0
Torino - Sassuolo 2-0
Brighi 40', Cerci 63'
Fiorentina - Catania, lundi, 20h45 Eric Maggiori
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Partenaires
Un autre t-shirt de foot est possible MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Podcast Football Recall Tsugi Olive & Tom