Naples résiste au Bayern

Bien que supérieur à Naples, le Bayern Munich n’a pu ramener mieux qu’un match nul de San Paolo. Les deux Manchester s’imposent quant à eux dans la difficulté.

Modififié
0 0
Ce Bayern Munich, c’est un peu l’autre terreur d’Europe, avec le Barca. La bande à Jupp Heynckes écrase la Bundesliga le week-end et s’amuse en Ligue des champions en semaine. Faciles vainqueurs de Villarreal et de Manchester City, les Allemands n’ont cette fois pas pu disposer d’un Naples largement dominé sur sa pelouse, mais vaillant (1-1). Le Bayern a été supérieur d’un bout à l’autre du match, mais Badstuber a maintenu les Italiens en vie en trompant son propre gardien juste avant la mi-temps. Ca faisait 1147 minutes que Neuer n’était pas allé chercher la balle au fond de ses filets. Une éternité, certes, mais il n'y a pas de quoi rougir non plus. Kroos, encore impressionnant ce soir, avait donné l’avantage aux siens dès la deuxième minute de jeu. Malgré une foule d’occasions, dont un pénalty raté par Gomez, le Bayern, extrêmement bien huilé, n’a pas réussi à faire la différence. Naples, dangereux en contre, et poussé par un San Paolo surchauffé, aurait même pu réaliser le hold-up, mais Cavani n’y était pas ce soir.

Manchesters poussifs

Mancini et Ferguson auraient bien fait tourner avant le gros derby de dimanche prochain à Old Trafford, mais leurs équipes ont eu la mauvaise idée de se mettre en difficulté lors des matchs précédents en C1. Mention spéciale à United, loin de se trouver dans le groupe de la mort. Battus par Bâle et le Benfica, les Roumains de l’Otelul Galati n’avaient a priori pas grand-chose d’effrayant. Pourtant, les Reds Devils ont eu besoin de deux penaltys de Rooney pour en venir à bout (2-0). Le premier à l’heure de jeu, le deuxième dans le temps additionnel. Entre-temps, Vidic avait vu rouge. Ferguson ne retiendra que les trois points, et peut passer au dossier derby.

City aussi avait besoin de gagner pour suivre la cadence du Bayern et de Naples dans le plus beau groupe de cette Ligue des champions. Les Citizens recevaient un Villarreal complètement à l’ouest en ce début de saison, à la quête de sa survie en Europe ce soir. Les Espagnols ouvrent le score d’entrée par Cani, suite à une frappe repoussée de Rossi, puis barricadent derrière. City va alors passer le reste du match à tourner autour de la défense de Villarreal, la punissant par deux fois au pire moment. La première fois avec l’aide de Marchena, qui tacle le centre de Kolarov dans ses propres filets, foutant en l’air tout le travail de Diego Lopez dans la cage du sous-marin jaune. La deuxième dans les arrêts de jeu, par Aguero (2-1). L’Argentin sort une belle épine du pied à son équipe, et la relance dans ce groupe A.

Hiérarchie respectée chez les petits

Dans le groupe de Lille, le CSKA Moscou n’a pas fait de détail, en écrasant les Turcs de Trabzonspor (3-0), de retour sur terre. C’est encore Doumbia, le bourreau des Lillois il y a un mois, qui a fait la différence pour les Russes, avec un nouveau doublé. Vagner Love s’est cette fois contenté du rôle du passeur. En s’imposant sur la pelouse du Dinamo Zagreb (2-0), l’Ajax d’Amsterdam s’est donné le droit de rêver à un huitième de finale. Tout se jouera contre les Lyonnais. Les Hollandais se sont au moins quasiment assurés l’Europa League, puisqu’avec cette victoire, ils ont relégué leur adversaire du soir à quatre points. Hiérarchie également respectée dans le groupe C, avec la victoire de Benfica sur la pelouse de Bâle (2-0), qui ne confirme pas son exploit d’Old Trafford. César, puis Cardoso, ont plié l’affaire et positionné les Portugais en tête du groupe. Devant Manchester United...


Les résultats

Groupe A

Naples 1-1 Bayern Munich

Buts : Babstuber (39è, csc) pour Naples; Kroos (2è) pour le Bayern

Manchester City 2-1 Villarreal

Buts : Marchena (43è, csc) et Aguero (93è) pour City; Cani (4è) pour Villarreal

Groupe B

CSKA Moscou 3-0 Trabzonspor

Buts : Doumbia (29è, 86è) et Cauna (76è) pour Moscou

Lille-Inter Milan : compte-rendu

Groupe C

Otelul Galati 0-2 Manchester United

Buts : Rooney (64è sp, 92è sp)

FC Bâle 0-2 Benfica

Buts : Cesar (20è) et Cardozo (75è) pour Benfica

Groupe D

Real Madrid-Lyon : compte-rendu

Dinamo Zagreb 0-2 Ajax Amsterdam

Buts : Boerrigter (48è) et Eriksen (90è) pour l’Ajax


Leo Ruiz
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Aucun commentaire sur cet article.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
0 0