En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 4 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 8es de finale retour
  3. // Dinamo Moscou/Naples (0-0)

Naples fixe la dynamo

Largement vainqueurs à l'aller, les Napolitains ont dû s'employer pour préserver leur avantage sur le terrain du Dynamo Moscou, au terme de 90 minutes de bon niveau (0-0). Plutôt inspiré, Mathieu Valbuena n'a pas su sonner la révolte des siens.

Modififié
Dinamo Moscou/Naples : 0-0

Longtemps, l'exploit a semblé possible. Dans une Arena chauffée à blanc et pratiquement pleine, le Dynamo Moscou espérait renverser la tendance face à des Napolitains frigorifiés. Abattus à l'aller (3-1) par un triplé de Gonzalo Higuaín, les Moscovites n'ont jamais abdiqué. Portés par leur public, ils ont pourtant laissé la qualification s'envoler au terme de 90 minutes disputées, plus haletantes que le score final ne laisse présager (0-0). De cette soirée, on retiendra avant tout que les Russes sont plus réalistes en géopolitique qu'en football. En dépit d'un nombre satisfaisant d'occasions, les hommes du souriant Stanislav Tchertchessov n'ont jamais menacé la qualification italienne.

Poteaux trop larges


Le début de match est rythmé. Plus affûtés, les visiteurs sont les premiers à se mettre en évidence. Inspiré, Dries Mertens claque une solide frappe enroulée des vingt mètres, mais le ballon s'écrase sur la barre (10e). De quoi donner des idées à son compère Callejón, visiblement admiratif. Lancé à la limite du hors-jeu, l'Espagnol trouve le poteau d'une frappe croisée dans la foulée (15e). Deux occasions qui en annonceront une troisième un peu plus tard dans la soirée. Moins bon qu'à l'aller, Gonzalo Higuaín n'a pas su clore les débats, après s'être amusé du fantasque Gabolov (57e). En dépit d'une défense incertaine, le Napoli n'aura pourtant pas trop souffert de ces ratés.

Valbuena trop court


Il faut dire que les artistes du croquage étaient ce soir de sortie. À l'origine de nombreuses offensives, Mathieu Valbuena a beaucoup pesé, mais n'a pas su compenser la maladresse des siens. L'international français a d'abord déposé un coup franc victorieux sur la tête de Christopher Samba (17e), mais le but a été refusé pour un hors-jeu litigieux. Derrière, c'est Kokorin qui a dévié sa frappe de l'épaule avant d'être signalé par l'arbitre (20e). Dominateurs, les Russes ont sans cesse tenté de trouver la faille par la suite, mais sans réussite. En bonne position, Kokorin a frappé au-dessus (48e), tandis que Büttner a trouvé le petit filet (67e). À mesure que les minutes défilaient, Kevin Kurányi a scellé l'élimination des siens quand sa tête s'est trop envolée (69e). Dommage pour petit Vélo, mais c'est le Napoli qui verra les quarts.


Par Christophe Gleizes
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



il y a 6 heures 414€ à gagner avec Barça & Bayern il y a 9 heures BONUS ÉDITION LIMITÉE : 200€ offerts pour miser sur Chelsea - Barcelone 1
il y a 9 heures 160 Millions d'€ à gagner ce mardi à l'Euro Millions !
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
il y a 12 heures Le derby de Bahia se termine avec dix expulsés 13 il y a 14 heures Un supporter met le feu tout seul en D8 anglaise 9 Hier à 16:01 Tony Chapron est en arrêt maladie 47 Hier à 13:27 Des supporters uruguayens créent un chant sur l'air de Bella Ciao 25 Hier à 12:18 Un entraîneur espagnol s'énerve en conférence de presse 9