1. //
  2. // 36e journée

Naples en C1, la Lazio achève l'Inter

Magnifique 36e journée de Serie A en Italie, avec une particularité : 8 victoires à l'extérieur, 2 nuls et pas la moindre victoire à domicile. Naples se qualifie pour la C1, la Lazio gagne à San Siro contre l'Inter, l'Udinese s'impose à Palerme et la Fiorentina remporte le derby toscan contre Sienne. La Juve gagne 1-0.

Modififié
9 13
S'il y a bien un enjeu fort dans cette fin de saison italienne, c'est la course à l'Europe. L'Europe des grands, la C1, et l'Europe des un peu moins grands, la C3. Pour la C1, on connaît désormais les deux qualifiés directs. Il s'agit de la Juve et du Napoli. Les Napolitains ont validé leur billet ce soir, grâce à une nette victoire 3-0 sur la pelouse de Bologne, qui vient donc de prendre 9 pralines en trois jours. Le Napoli a tout fait en seconde période. Après une première mi-temps plutôt terne, l'équipe de Mazzarri appuie enfin sur l'accélérateur dès la reprise. Il ne faut que sept minutes à Hamšík pour fusiller Stojanović du pied gauche et ouvrir la marque. Dans le stadio Dall'Ara de Bologne, on entend alors que les supporters partenopei, venus en nombre.

Derrière, Bologne sombre, comme dimanche face à la Lazio. Cavani double d'abord la mise sur penalty (et de 27), puis c'est Džemaili, l'homme fort de cette fin de saison, qui inscrit le troisième but pour clore le peu de suspense qu'il restait. Il y aurait même pu en avoir un quatrième, si le juge de ligne n'avait pas injustement annulé une réalisation de Maggio. Anecdotique. Naples s'impose 3-0, aligne un huitième match sans défaite en Serie A (7 victoires et un nul) et, grâce à ses 7 points d'avance sur le Milan AC, se qualifie pour la Ligue des champions, sans avoir besoin de passer par le tour préliminaire. Les Napolitains vont désormais pouvoir se relaxer, et se préparer à un été mouvementé, avec, évidemment, une grande question : Cavani, qui va s'adjuger le titre de meilleur buteur de Serie A, sera-t-il toujours là la saison prochaine ?

Milan (presque) au tour préliminaire de C1


C'est donc loupé pour le Milan AC. Malgré une large victoire 4-0 sur la pelouse de Pescara (officiellement relégué en Serie B depuis ce week-end), les Rossoneri vont devoir se contenter du tour préliminaire de la C1, à disputer au mois d'août. Ce n'est pas encore mathématique, car les Milanais ne comptent que 4 points d'avance sur la Fiorentina (et avec un match face à la Roma à disputer la semaine prochaine), mais c'est en tout cas bien parti pour ce Milan qui n'a donc perdu qu'un seul match (contre la Juve) lors de la phase retour du championnat. Merci qui? Merci Mario. Et puis merci Flamini, aussi. Le Français a aujourd'hui inscrit son quatrième but de la saison (record personnel), tandis que Supermario a claqué son petit doublé, pour porter son total à 11 cette année, soit mieux que ses 9 buts de la saison 2009-10 avec l'Inter. Qu'est-ce que cela aurait été s'il était arrivé au mois d'août...

On parlait donc de la Fiorentina. La formation viola est allée s'imposer 1-0 sur la pelouse de Sienne, lors du derby toscan. Un score qui enfonce un peu plus Sienne vers la Serie B. Les joueurs de Iachini ne sont pas officiellement relégués (6 points de retard sur le Genoa, mais une différence de but particulière favorable), mais il faudrait un miracle pour qu'ils restent en Serie A la saison prochaine. L'équipe de Montella, qui entretient encore un mince espoir de qualification en Ligue des champions, a déjà assuré sa place en Ligue Europa la saison prochaine. Là aussi, ce n'est pas mathématique, mais c'est tout comme. La Fiorentina a besoin d'un point pour être assurée de finir dans les 5 premiers, et elle jouera contre Palerme et Pescara lors des deux derniers tours. Autant dire que ça sent bon l'Europe pour Montella et sa bande. Et autant le dire : c'est plus que mérité.

Lutte à trois pour la C3


Avec la Fiorentina quasiment qualifiée pour la C3, reste deux places à distribuer pour la Ligue Europa. Deux places pour trois équipes encore en lice : l'Udinese, la Lazio et la Roma. Les données du problème sont presque simples. Si la Lazio et la Roma terminent aux 5e et 6e places, elles se qualifient toutes les deux pour la C3, indépendamment du résultat de la finale de Coupe d'Italie entre les deux équipes romaines. En revanche, si l'Udinese termine 5e, la formation frioulane se qualifie pour la C3, et le dernier billet ira au vainqueur de la finale de la Coupe d'Italie. Si la Lazio termine 5e, l'Udinese 6e et la Roma 7e, les Biancocelesti se qualifient pour la C3, et le dernier billet ira soit à la Roma si la Louve gagne la Coupe d'Italie, soit à l'Udinese si c'est la Lazio qui remporte le trophée. Et inversement si la Roma termine 5e, l'Udinese 6e et la Lazio 7e. Elémentaire, non ?

Et l'Inter, dans tout ça? Bah, c'est terminé pour l'Inter. Pas de Coupe d'Europe la saison prochaine, et ce à cause de la cruelle défaite 3-1 concédée ce soir à San Siro contre la Lazio. Un match étrange, où tout aurait pu arriver. La Lazio a ouvert le score par un but rocambolesque, suite à une sortie foireuse de Handanović (en vrai, on ne sait pas vraiment qui de Handanović, Ranocchia ou Floccari la pousse au fond). Dans la foulée, Candreva rate le 2-0, et l'Inter égalise par Álvarez. Ensuite, c'est une histoire de penalty. Le premier est réalisé par Hernanes juste avant la pause, le second est complètement raté par Álvarez, qui nous fait une John Terry en finale de C1. C'est le tournant du match, car derrière, la Lazio inscrit le troisième but par une frappe monumentale d'Onazi (son premier but en Serie A!). La Lazio n'avait plus gagné à San Siro depuis 1998. Un succès fondamental dans la course à la C3.

Fondamental : c'est également le terme qui peut correspondre à la victoire de l'Udinese sur la pelouse de Palerme. D'une part, parce que c'est un résultat qui envoie quasiment Palerme en Serie B. De l'autre, parce que l'Udinese aligne là une cinquième victoire consécutive, et grimpe pour la première fois de la saison dans la zone Europe. Guidolin est un grand adepte de cyclisme : normal que son équipe soit endurante et se révèle toujours en fin de course. Enfin, le vrai mauvais coup de la journée est pour la Roma. Hier soir, les Giallorossi se sont inclinés 1-0 à domicile face à un Chievo déjà en vacances. Un but de Théréau à la dernière minute est venu punir Totti et ses copains. Mais de ce match, on retiendra surtout la fabuleuse simulation de De Rossi. Un très très grand moment de cinéma.

Quasiment fini pour Palerme et Sienne


Ah, tiens, la Juve aussi, jouait ce soir. Les Turinois, champions d'Italie depuis ce week-end, n'avaient pas la gueule de bois, et sont allés gagner 1-0 sur le terrain de l'Atalanta. Ce score fait finalement les affaires des deux équipes : la Juve peut encore battre le record de points de la Juve de Capello, et l'Atalanta obtient mathématiquement son maintien. Tout le monde est content (sauf les supporters qui se sont lancés des objets en tout genre). Le maintien est également arithmétique pour la Sampdoria, malgré le nul concédé à domicile contre Catane. Fin de saison compliquée pour l'équipe génoise, mais le maintien est obtenu, c'était l'objectif affiché en début de saison. Le match sans intérêt du soir : la victoire 1-0 de Parme à Trieste contre Cagliari. Les équipes ont déjà la tête à la saison prochaine. On ne va pas leur en vouloir.

Enfin, la lutte pour le maintien est en train de prendre un tournant quasi-décisif. Le match-frisson du soir se disputait à Turin, entre le Torino et le Genoa. Au final, un 0-0 qui fait les affaires des deux équipes. On résume la situation : Torino 37, Genoa 36, Palerme 32, Sienne 30 (et Pescara, dernier, 22). Le Torino est quasiment sauvé (il leur faut un petit point pour que le maintien soit officiel), et cela sent bon pour le Genoa, qui devra tout de même aller chercher une victoire lors des deux derniers tours pour être sûr de rester en Serie A. En revanche, c'est quasiment fini pour Palerme et Sienne. Pour conserver un mince espoir, les deux clubs doivent obligatoirement remporter leurs deux derniers matchs de championnat, en espérant que le Genoa perdra les siens. Merde alors, Zamparini en Serie B. Il va nous manquer...

Les résultats



Roma - Chievo 0-1
Théréau 90'
Pescara - Milan 0-4
Balotelli 10' et 57', Muntari 33', Flamini 51'
Sampdoria - Catania 1-1
De Silvestri 36' / Spolli 68'
Siena - Fiorentina 0-1
Rodríguez 14'
Torino - Genoa 0-0
Atalanta - Juventus 0-1
Matri 18'
Inter - Lazio 1-3
Álvarez 34' / Handanović (csc) 22', Hernanes 45', Onazi 77'
Bologna - Napoli 0-3
Hamšík 53', Cavani 63', Džemaili 67'
Cagliari - Parma 0-1
Rosi 80'
Palermo - Udinese 2-3
Miccoli 34', Hernandez 81' / Muriel 10', Angella 64', Benatia 83'

Éric Maggiori
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Chris-Sheva92 Niveau : DHR
Palerme qui va sûrement descendre c'est moche.
Sinon Silvio stp un petit recrutement sympa pour la saison pro pour jouer le titre!
ah c'est pas trop tôt Eric t'es rentré de vacances ! j'ai pas eu mon JDZ vendredi dernier et c'est un peu comme une delorean sans plutonium !
Il Ragno Nero Niveau : CFA2
Six victoires consécutives pour l'Udinese. Record du club je crois, mais à vérifier...

Désolé pour Miccoli, en larmes à la fin du match, et ses coéquipiers, désolé pour les supporters de Palerme, toujours présents et qui tentaient presque de consoler leurs joueurs par leurs chants à la fin du match. Mais on avait besoin de ces 3 points...

Bon match d'Angella, encore une fois. Si les départs plus que probables de Benatia et Danilo laisseront un vide, les jeunes Angella et Heurtaux ont montré cette saison qu'ils avaient les moyens de tenir la baraque. Et ça fera plaisir de les voir jouer plus souvent.

Bon, va falloir tenir le choc maintenant. La Roma a un gros calendrier pour finir la saison (Naples et Milan) et on a le tie-breaker, donc le rival n°1 va être la Lazio, une fois n'est pas coutume...

Déjà 190 pts glanés en presque 3 ans de Guidolin, pour une 4ème, une 3ème et peut-être une 5ème place. 100 cahouètes en 4 saisons de Serie A pour Di Natale. Ca mérite bien un stade tout neuf, un succès pareil ! :-)
7 victoires à l'extérieur, deux nuls, aucune victoire à domicile... bizarre cette journée de Série A !
Beaucoup d'équipes en roue libre (hein Bologne!).
Guidolin est vraiment un magicien, chaque année des gros partent, chaque année il fait un départ pourri, et chaque année le final est somptueux. Mais un grand mérite va aussi à la "società" qui a toujours un pied dans le futur et un coup d'avance au mercato. Juste le regret de ne pas voir une équipe qui garderait ses talents un poil plus, et qui pourrait p-e lutter pour le titre (comme l'a fait Naples).
Sinon je pense que c'est une bonne chose pour l'Inter de ne pas jouer l'Europe, à condition d'entamer un véritable projet avec des objectifs cohérents et concrets à moyen terme. A leur place je regarderai du côté de Simeone pour le banc, ça règlerait surement les problèmes de défense et d'organisation et l'équipe ne manquerait pas de caractère. Il connait la maison et est argentin, pas un détail à l'Inter.
Et désolé pour Palerme, mais la frénésie de Zamparini leur a couté très cher cette saison...
Soulflytribe Niveau : District
J'en ai ras le bol de voir 4 ou 5 équipes se battre chaque saison pour accrocher une qualif' en Europe, pis quand ils doivent la jouer ils font toujours un turn over et ne la jouent pas avec l'envie qu'il faut... Tu m'étonne que le coefficient descend chaque saison... Bah!
Joseph Marx Niveau : Loisir
Message posté par Soulflytribe
J'en ai ras le bol de voir 4 ou 5 équipes se battre chaque saison pour accrocher une qualif' en Europe, pis quand ils doivent la jouer ils font toujours un turn over et ne la jouent pas avec l'envie qu'il faut... Tu m'étonne que le coefficient descend chaque saison... Bah!
Mon gars, rien que pour ton avatar, tu mérites un milliard de + 1. La plus belle vidéo au monde sur Baggio : http://www.youtube.com/watch?v=ztEGFHIdbXM

Les images, la musique. Sublime !
Joseph Marx Niveau : Loisir
Message posté par Il Ragno Nero
Déjà 190 pts glanés en presque 3 ans de Guidolin, pour une 4ème, une 3ème et peut-être une 5ème place. 100 cahouètes en 4 saisons de Serie A pour Di Natale. Ca mérite bien un stade tout neuf, un succès pareil ! :-)
Pourquoi "araignée noire" ? Pour Yachine ? Et sinon, es-tu Frioulan ?
Message posté par Il Ragno Nero

Bon match d'Angella, encore une fois. Si les départs plus que probables de Benatia et Danilo laisseront un vide, les jeunes Angella et Heurtaux ont montré cette saison qu'ils avaient les moyens de tenir la baraque. Et ça fera plaisir de les voir jouer plus souvent.


Salve Ragno !

On reste toujours dans la même histoire cyclique, les meilleurs s'en vont et avec un peu de chance leurs remplaçants feront aussi bien. Ça fait quelques années que ça passe (avoue que toi aussi tu as pensé en début de saison que ce coup-ci ça cassait).
Ça me surprend un peu qu'aucun club n'ait voulu débaucher Basta depuis tout ce temps mais je m'en félicite évidemment. Hier soir, il a encore montré toutes ses qualités (on aurait même dit que d'hériter du brassard de Toto l'a boosté en seconde période).

Oui, il y avait beaucoup de tristesse à la fin du match et j'ai été (comme beaucoup je suppose) ému par les larmes de Miccoli prostré sur le terrain et très fier du comportement de Guidolin et de ses joueurs qui ont évité d'exulter trop visiblement. Palerme a tout donné hier soir.

A signaler : un très petit match de Di Natale qui foire beaucoup de passes et rate un péno tiré en plein milieu. Et sort avec un sale geste d'humeur vis-à-vis de Guidolin.
Il Ragno Nero Niveau : CFA2
Message posté par Joseph Marx
Pourquoi "araignée noire" ? Pour Yachine ? Et sinon, es-tu Frioulan ?



Non, pour le premier gardien à avoir gagné les 3 Coupes d'Europe, plus le scudetto et la Coppa Italia.........sans jamais porter le maillot de la Nazionale.

Et oui, j'ai un peu de sang frioulan.



@ Re_David :

Non, je ne pensais pas que ça allait casser cette année. Jusqu'à l'incroyable série de victoires en cours, l'équipe était à peu près là où je l'attendais, calée tranquillement autour de la 7-8ème place (en fait, 9ème), juste derrière les "gros". Comme Guidolin, j'étais juste un peu embêté de voir Catane devant. Et puis, la folle cavalcade printanière a repris ses droits...

Pour Toto, il est nerveux avec Muriel à ses côtés. Contrairement à Sanchez, le Colombien tire la couverture à lui sur le terrain, c'est un vrai buteur. Et la coexistence est délicate. Toto est un mec en or, mais il aime être celui sur qui repose le succès de l'équipe. Là, sortir un péno raté, ça l'énerve, mais c'est humain la frustration, rien de grave.

Quant au comportement de l'effectif (joueurs + entraîneurs) à la fin du match, oui, top. Ca m'a d'autant plus fait plaisir que Palerme est un des clubs que j'apprécie le plus en Serie A et Miccoli est mon joueur préféré hors d'Udine.
maxlojuventino Niveau : Ligue 1
personne pour souligner le but fabuleux de la Juve? Pirlo qui nous fait sa spéciale: passe de 50 mètres dans le dos de la défense directement dans les pieds de Matri qui réalise pour une fois le geste parfait (controle en extension, frappe, But...)


Sinon Balotelli fait un match énorme aussi, 2 buts, mais aussi tellement de gestes classes, de dribbles humiliants l'adversaire, de passes qui méritaient d'être décisives... Ce joueur monte clairement en puissance et il me fait de plus en plus penser à Ibra, mais en potentiellement plus fort.
Message posté par Il Ragno Nero


Non, pour le premier gardien à avoir gagné les 3 Coupes d'Europe, plus le scudetto et la Coppa Italia.........sans jamais porter le maillot de la Nazionale.

Et oui, j'ai un peu de sang frioulan.



@ Re_David :

Non, je ne pensais pas que ça allait casser cette année. Jusqu'à l'incroyable série de victoires en cours, l'équipe était à peu près là où je l'attendais, calée tranquillement autour de la 7-8ème place (en fait, 9ème), juste derrière les "gros". Comme Guidolin, j'étais juste un peu embêté de voir Catane devant. Et puis, la folle cavalcade printanière a repris ses droits...

Pour Toto, il est nerveux avec Muriel à ses côtés. Contrairement à Sanchez, le Colombien tire la couverture à lui sur le terrain, c'est un vrai buteur. Et la coexistence est délicate. Toto est un mec en or, mais il aime être celui sur qui repose le succès de l'équipe. Là, sortir un péno raté, ça l'énerve, mais c'est humain la frustration, rien de grave.

Quant au comportement de l'effectif (joueurs + entraîneurs) à la fin du match, oui, top. Ca m'a d'autant plus fait plaisir que Palerme est un des clubs que j'apprécie le plus en Serie A et Miccoli est mon joueur préféré hors d'Udine.


Et l'Interontinentale en prime.
@Il Ragno Nero. Tu supportes l'Udinese? La classe, j'applaudis. Il est trop suffisamment courant et facile de supporter les gros de type Juve, les Milan... Bravo
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
9 13