1. //
  2. //
  3. // Nantes-Angers (2-0)

Nantes scotche le SCO

Pourquoi être brillant quand il suffit d'être serein ? En quelques accélérations placées quand il le fallait, Nantes s'est débarrassé d'Angers (2-0) et revient coller au peloton de tête grâce à un doublé de Sala.

Modififié
0 7

Nantes 2-0 Angers

Buts : Emiliano Sala (49e, 69e) pour Nantes

NantesAngers, c'est à peine 100 km de route. Tout juste une heure en voiture, si la A11 roule bien. De quoi empocher 5€ par passager sur Blablacar si on aime avoir de la compagnie. C'est aussi un peu plus de 30 minutes en train, pour les plus feignants, et accessoirement deux petits points d'écart en championnat à l'aube de la 30e journée. Problème, si la lutte des glorieux Nantais pour une place européenne ou celle du promu angevin pour la première moitié de tableau sont théoriquement de ces histoires que la France adore, ce dimanche 13 mars 2016, le PSG avait encore tiré toute la couette médiatique de son côté du lit. De la même manière, qui se souvient que le 16 décembre dernier, Virginie Efira, André Dussolier ou Juliette Binoche sortaient leurs nouveaux films ? Personne, la terre entière ayant couru regarder le fils de Han Solo faire n'importe quoi dans le dernier Star Wars. Le mauvais timing dans toute sa splendeur. Et comme les Jedis avec Kylo Ren, le Nantes-Angers du jour avait lui aussi un héros mal coiffé, d'abord surpuissant, puis finalement mis à mal en la personne d'Alexandre Letellier, gardien des cages angevines sans qui son gang aurait pu en prendre deux ou trois de plus.

Le taulier Letellier


Comme souvent, la Beaujoire est pleine, la Beaujoire est belle, et elle chante fort mais juste. Quelques rayons de soleil accompagnent même les premières constructions nantaises, même si c'est Cheikh Ndoye qui s'offre le premier cavalier seul, sans danger pour Riou. Et après avoir été presque dangereux balle au pied, le Sénégalais devient - très - dangereux tout court en levant son pied à une hauteur que l'on n'avait plus vue depuis les grandes heures de Van Damme. Ses crampons passent très près du visage de Sala, lui encore plus près du carton rouge, et le coup franc de Sigthórsson est boxé par un beau plongeon de Letellier. L'entame de match est bien maîtrisée par les Nantais, qui apportent un peu plus de densité que leurs adversaires quand les Angevins cherchent surtout leurs attaquants sur coups de pied arrêtés. Mais comme aux pires heures de l'inefficacité de l'attaque nantaise, aucune action concrète à la clé à part cette tête bien piquée d'Adryan à la 25e, qui bute sur un Letellier une nouvelle fois vigilant. Et comme Ndoye vingt minutes plus tôt, Adryan célèbre immédiatement son action par un enchaînement front kick + carton jaune. Les jambes du SCO se mettent alors à tourner un peu plus vite, leurs passes à être un peu plus précises, offrant une opposition équilibrée, mais là aussi sans réel mouvement dangereux devant le but. Une situation agaçante symbolisée par quelques contacts virils, comme ceux de l'Islandais Sigthórsson qui retrouve ses gènes de pêcheur rugueux. La libération pour les Canaris aurait pu arriver en fin de première période sur une frappe lourde de Bedoya dans la surface, mais Letellier avait décidé d'être infranchissable. Réponse trop croisée et non cadrée de Capelle trois minutes plus tard, avant que l'arbitre ne siffle la pause-café.

Sala sale l'addition


Comme Rocky 6, la deuxième période démarre sans Adryan, changé pour Thomasson. Dommage, le jeune Brésilien touché à la cuisse était l'un des Nantais les plus remuants. Bonne pioche malgré tout, puisque c'est l'ancien de l'ETG qui, d'une ouverture subtile, envoie Emiliano Sala sprinter seul vers le but. L'Argentin ajuste parfaitement un Letellier laissé seul au monde et ouvre le score à la 49e. La partie retrouve alors le même faux rythme, fait de contres maladroitement menés pas les Angevins et de possessions inefficaces côté nantais. Guillaume Gillet, peu tranchant, a beau avoir été sacré un peu plus tôt dans la journée joueur UNFP du mois de février - le tout sans avoir marqué un but ni délivré une passe décisive -, il est loin d'être un franchise player. Aujourd'hui, c'est Sala qui portait les clés, et l'attaquant nantais les utilise à nouveau en terrassant Letellier d'une volée pure à l'entrée de le surface à la 69e. Un coup sur la tête pour Angers, forcément, mais les SCOïstes continuent d'essayer d'approcher de la surface nantaise, obligeant ces derniers à maintenir leur intensité malgré leur matelas de deux buts d'avance. Der Zakarian lance l'opération sang neuf en envoyant Bammou au charbon, et les dix dernières minutes semblent longues pour les Nantais qui doivent faire face aux derniers efforts d'Angers. Heureusement pour les Canaris, les coéquipiers de Ndoye font preuve d'une maladresse chronique et n'arrivent pas à donner même un début de sueur froide à Riou. Un début de boulette du gardien nantais, puis un autre de Vizcarrondo n'y changeront rien, Angers n'en profite pas et remonte dans le bus sur un 7e match sans victoire à l'extérieur. Les Canaris enchaînant eux un neuvième match d'affilée sans défaite à domicile.

  • Résultats et classement de Ligue 1
    Retrouvez tous les articles « Ligue 1 » ici

    Par Alexandre Doskov
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié

    Dans cet article

    roberto-larcos Niveau : Ligue 2
    La photo de Sala est magique...
    J'avais pas fait gaffe mais ouî sa façon de courir est des plus bizarre ...
    Sala, à chaque fois que je le vois, j'ai l'impression qu'il a été livré en kit et monté à l'envers.
     //  20:23  //  Passionné de Nantes
    Enfin un vrai 4-4-2!


    On ne le dit que trop peu mais Kolbein apporte énormément au jeu du FCN, il presse, il remise, il conserve, avec le temps il finira par recevoir de possibles passes décisives. J'espère que les sorties de Koffi et Adryan sur blessure ne nous seront pas trop préjudiciables. Koffi a, je pense, repris trop vite suite à son entorse de la cheville du début 2016. Les blessés s'accumulent en défense centrale, mais Gomis fait toujours le taff à ce poste bien que ce ne soit pas son poste de prédilection. On fait vraiment une belle saison.

    Allez nantais!
    Victoire logique, j'ai bien aimé leur première mi-temps aux Nantais. Ce public, toujours au top.

    Angers, 6 points de la relégation, les mecs ont tout donné en première partie de championnat, çà devrait suffire mais que la fin est douloureuse.
    d equateur Niveau : DHR
    Carrément ... à croire que cotoyer Diabate à Bx l'a inspiré (plus j'ai l'air d'un gogol, moins les dégenseurs me prendront au sérieux).
    d equateur Niveau : DHR
    Message posté par d equateur
    Carrément ... à croire que cotoyer Diabate à Bx l'a inspiré (plus j'ai l'air d'un gogol, moins les dégenseurs me prendront au sérieux).


    Mais je le préfèrerais quand même à Kiese Thelin ...
    Partenaires
    Logo FOOT.fr Olive & Tom
    0 7