1. //
  2. // 13e journée
  3. // Résumé

Nantes reste en haut, Bastia et l'ETG se rassurent

En gagnant pour la troisième fois d'affilée à l'extérieur, les Canaris restent à la cinquième place. Au fond du classement, l'ETG et Bastia, vainqueurs respectivement de Nice (1-0) et Montpellier (2-0) se sont rassurés. Dans le ventre mou, Toulouse a giflé Metz 3-0.

Modififié
3 11
  • Bastia 2–0 Montpellier

    Buts : Junior Tallo (21e) et (45e) pour Bastia

    Ah, le fameux éléctrochoc du changement d'entraîneur. Les Bastiais l'ont bien illustré ce samedi soir à Armand Cesari face à des Montpelliérains qui se sont rendus en Corse au plus mauvais moment. Agressifs, appliqués et déterminés à défaut d'être géniaux, Squillaci et ses potes ont décroché une victoire importante pour leur premier match depuis le départ de Claude Makelele. Avec Ghislain Printan sur le banc, les Bastiais pointent ce soir à la quinzième place après deux revers face à Guingamp et Monaco. Et l'homme de la soirée se nomme Junior Tallo. Sur une frappe détournée à la suite d'un corner bastiais, l'attaquant traîne dans les six mètres et fusille Jourdren. L'Ivoirien remet ça avant la pause en se jouant d'un Hilton trop passif. 2-0. En seconde période, les spectateurs n'ont pas grand-chose à se mettre sous la dent. Boudebouz régale, mais trouve la barre à la 71e minute. Venus en touristes sur l'Île de Beauté, les hommes de la Paillade repartent logiquement sur le continent avec zéro point. Bastia, de son côté, se rassure avant la trêve.

  • Toulouse 3-0 Metz

    Buts : Sirieix (3e), Ben Yedder (60e) et Pešić (71e) pour le Téfécé

    Le Téf' restait sur trois défaites consécutives en Ligue 1. Du coup, Alain Casanova se dit que c'est dans les vieux pots que l'on fait les meilleures soupes et titularise Pantxi Sirieix, 34 ans, pour la première fois de la saison. Bingo. L'ancien n'a besoin que de quatre petites minutes pour ouvrir le score au Stadium sur un centre parabolique d'Akpa Akpro. Le latéral droit messin veut intervenir et se troue. Le ballon file au second poteau et le vieux Pantxi est à l'affût pour ouvrir la marque. Ce but rappelle de bons souvenirs à Wissam Ben Yedder, muet en Ligue 1 depuis plus d'un mois. Mis sur orbite par Pešić, l'attaquant toulousain s'en va battre Carrasso à l'heure de jeu. Les deux attaquants inversent les rôles dix minutes plus tard. Ben Yedder sert son compère dans la surface, le Serbe se retourne et plante du pied droit le troisième but de la soirée pour les locaux. 3-0, les Messins sans Falcon, Bussmann, Nsor, Rocchi, Cornet et sans idées s'inclinent. Belle réaction des Toulousains qui reviennent à un point de leurs adversaires du soir. Tonight is gonna be a good night pour le Téfécé.


  • Évian TG 1–0 Nice

    Buts : Wass (75e) pour l'ETG

    « Rater un éléphant dans un couloir de bus. » Cette expression parle d'elle-même, mais Moudou Sougou a décidé de l'illustrer à merveille ce soir au Parc des Sports d'Annecy. Sur un caviar de Daniel Wass, le Sénégalais n'a plus qu'à pousser le cuir au fond de la tête à trois mètres de la ligne. Mais l'attaquant de l'ETG manque le cadre (27e). Du coup, en seconde période, le Danois décide de prendre les choses en main lui-même. Comme souvent. Sur coup franc, à 25 mètres, le meilleur joueur de Pascal Dupraz trompe Hassen grâce à un rebond malicieux. Grâce à leur homme providentiel, auteur de son cinquième but de la saison, l'ETG met fin à une mauvaise série de trois défaites consécutives en championnat. Et sort de la zone de relégation. Les Niçois, sans réaction, se calent quant à eux bien confortablement dans le ventre mou.

  • Caen 1-2 Nantes

    Buts : Duhamel (23e) pour Caen / Vizcarrondo (40e) et Veretout (60e) pour le FC Nantes

    Des matchs nul à La Beaujoire et des victoires à l'extérieur. Voilà comment les Nantais s'installent progressivement dans les cinq premières places de la Ligue 1 depuis un mois. Après avoir gagné à Guingamp puis à Annecy, les Canaris sont allés chercher une troisième victoire consécutive à l'extérieur à D'Ornano. Et pourtant, comme la semaine passée face aux Rennais, les hommes de Der Zak' dorment en début de match. Heureusement, Riou veille sur une tête de Koïta. Le portier de la meilleure défense de Ligue 1 ne peut en revanche que constater les dégâts sur la frappe de Duhamel. Après un duel avec Djilobodji, le buteur normand met un genou à terre, se relève, crochète, puis nettoie la lucarne d'une ogive du pied gauche. Assurément le but de la soirée. Bammou sonne la révolte pour les Canaris et trompe Vercoutre sur une reprise de volée. Mais Calvé traîne au second poteau et sauve les Caennais. Battu sur cette occasion nantaise, l'ancien gardien lyonnais réalise ensuite sa spéciale : la sortie aérienne foirée. Face à Gakpé qui tente de reprendre une tête de Vizcarrondo, Vercoutre manque d'autorité et se troue, permettant ainsi aux Canaris d'égaliser. À l'heure de jeu, le portier caennais de 34 ans ne bouche pas son premier poteau et s'incline encore une fois sur une belle frappe de Veretout qui combine bien avec Bammou. En réaction, Jean Calvé essaye bien de trouver la lucarne de Riou, mais le gardien nantais s'envole parfaitement pour détourner le coup franc. Idem sur un centre vicieux d'Appiah. Décisif, a contrario de son homologue du soir. Score final, 2-1. Cinquième défaite à domicile de la saison pour Malherbe. Les Nantais, eux, s'accrochent à leur cinquième place.

    Résultats et classement de notre belle Ligue 1

    Les résultats des autres matchs européens de ce samedi 8 novembre

    Par Antoine Beneytou
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié

    Note : 4
    "Des matchs nuls à la Beaujoire et des victoires à domicile..."

    La Beaujoire étant le domicile du FCN, merci de corriger.
    Cordialement.
    Peut être qu'il a voulu dire que Nantes gagnait de façon nulle à la maison
    Note : 5
    Message posté par VicTorres
    "Des matchs nuls à la Beaujoire et des victoires à domicile..."

    La Beaujoire étant le domicile du FCN, merci de corriger.
    Cordialement.


    vu le bruit que fait la BL à l'extérieur, c'est à se demander si on ne joue pas à chaque fois à domicile.
    Note : 2
    N'ayant pas put faire le déplacement, mais ayant suivi le match sur internet, il est vrai que l'ambiance du stade Michel D'Ornano était ornée de chants Nantais. Alors soit les micros sont placés de façon à accentuer l'ambiance pour le téléspectateurs, soit le stade de Caen est monotone.
    Belle victoire de nos nantais, 5ème place, 12 points d'avance sur le 1er relégable.
    Pourvu que ça dure
    la montre Niveau : DHR
    Alterner entre le match real-rayo et etg-nice c'est un peu comme passer d'eva longoria à angela merkel, ça fait saigner des yeux
    Pfff Vercoutre, le mec qui nous coute trop de points depuis le début de la saison...On est mal barrés. Y'a bien que le but de Super Duhamel qui remet un peu de baume au cœur. Mais on perd beaucoup trop de points. Le maintien s'annonce, comme toujours, très difficile pour Malherbe.
    volontaire82 Niveau : Loisir
    Putain ca commence à gaver ces commentaires à la con du genre 'passer de machin à la ligue 1 ca fait mal aux yeux' sérieux ca me soule de voir ça sur tout les articles, sans dec Ronaldo serait au dessus de Bosetti, Modric meilleur que Digard ? Ptain merci pour l'info
    j'y suis giresse Niveau : Ligue 1
    Le ballon d'eau fraiche pour Pantxigoal !!! Dix ans qu'il est là, il joue un match sur 10 mais il répond toujours présent quand on fait appel à lui.

    Superbe retour d'Ahamada également (oui je sais, ça fait bizarre à moi aussi)

    Par contre Veskovac me doit un slip...
    En tant que Niçois ce soir je le déteste... Mais j'admire ce joueur
    Wass partira l'été prochain si ce n'est au mercado d'hiver, je ne vois aucune autre issue. D'autant que sa polyvalence est une chose assez rare à ce niveau là, le mec peut autant jouer latéral que milieu défensif, autant ailier que numéro 10. Après il faut prendre en compte les paramètres dans lesquels il joue, c'est à dire dans une équipe au jeu abyssal, avec une faiblesse sans pareille dans notre bonne vieille liguain. Le fait de surnager dans cette équipe ne fera pas forcément de lui un bon joueur d'Everton, de Séville voire de Lyon, même si je lui souhaite.
    Partenaires
    Logo FOOT.fr Olive & Tom
    Article suivant
    Le Real foudroie le Rayo
    3 11