1. //
  2. // 3e journée
  3. // Nantes/PSG (1-2)

Nantes/PSG : les réactions

Modififié
2 6
Malgré une belle résistance nantaise, symbolisée par le csc d'Alex, le PSG l'a emporté hier soir à la Beaujoire grâce à des réalisations de Cavani (24e) et Lavezzi (73e).

Une victoire qui satisfait l'entraîneur parisien Laurent Blanc, dont l'équipe remonte avec cinq points à la huitième place du classement. Le Cévenol a confié sur le site officiel du club de la capitale :

« Elle aura été difficile à obtenir, car Nantes y a mis du cœur. La situation aurait pu être mieux gérée pour se mettre à l'abri plus tôt. On veut trouver un schéma bien équilibré, car on a un potentiel offensif très intéressant, mais un match se gagne aussi par la solidité défensive. »

En dépit de la défaite, l'entraîneur des Canaris Michel Der Zakarian a, lui, tenu à féliciter ses troupes à la fin de la rencontre :

« On a fait une première demi-heure dans un système à cinq mal animé. À quatre défenseurs, on a été plus performants, on les a bousculés. C'est dommage d'avoir perdu, car on fait des efforts pour revenir. Ils ont un effectif de grande qualité. Si on reste dans cette dynamique, on gagnera des matchs. Il faut aller chercher le ballon le plus haut possible, mais ce n'est pas facile face à une telle qualité technique. »

Avec trois points seulement, Nantes pourrait bientôt connaître la place de lanterne rouge si sa défaite sur tapis vert est confirmée face à Bastia. CG
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Pour moi le véritable frisson du match, c'est au moment du coup reçu par cavani sur le tibia. A la vue des images au ralenti, j'ai imaginé la goutte de sueur perlée sur le visage de saint Nasser et j'avoue avoir pensé: "ouhlala c'est la fracture sociale"
Stan Key Lubric Niveau : CFA
Nan, le frisson, c'est Matuidi avec un casque de rugby: Et s'il passait un palier comme Cech?
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
2 6