Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 9 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Nantes-Dijon (3-1)

Nantes plie Dijon

Auteurs d’un excellent début de match, les Nantais auront connu un coup de moins bien en fin de première période. Avant de bien revenir en seconde. Et d’empocher une belle victoire (3-1).

Modififié

Nantes 3-1 Dijon

Buts : Bammou (3e), Sala (59e, sp) et Pardo (79e) pour Nantes // Dubois (37e, csc) pour Dijon

« J'ai fait avec, mais c'est vrai que c'est chiant, ça te travaille un peu malgré tout. Mais j'ai un mental et je suis venu de si bas que ce n'est pas ça qui va me faire écrouler. » Quand il évoque les sifflets dont il est la cible depuis quelques semaines maintenant, Yacine Bammou ne cache donc pas sa déception. Et encore moins sa motivation. Celle qui l’a justement poussé à ne rien lâcher. À continuer à bosser sans relâche. Et à tenter, aussi. Comme cette frappe en angle fermé qui permet de mettre le FC Nantes sur la route du succès, face à Dijon, après seulement trois minutes de jeu. Un but qui permet surtout à Bammou d’exulter, de se libérer. Il faut dire que le bonhomme n’avait plus marqué depuis le quinze octobre dernier. Pas étonnant, alors, que la joie soit intense, presque brutale. De quoi faire la paix avec ses supporters, enfin ? En tout cas, il a fait le premier pas.

Un duel équilibré


Il était préférable de ne pas avoir une galère de dernière minute au taf, ce vendredi soir, si on avait prévu d’aller fêter ce début de week-end du côté de la Beaujoire. Sur la pelouse, les Nantais mettent donc moins de trois minutes pour lancer les hostilités. Après un ballon bêtement perdu par les Dijonnais au milieu de terrain, Yacine Bammou cherche le une-deux avec Iloki, pénètre dans la surface et ne se pose aucune question au moment de lâcher une praline en angle fermé. De quoi surprendre Baptiste Reynet et permettre à Nantes de virer en tête. Auteurs d’un très bon début de match, les Canaris sont même tout proches d’écrire le scénario idéal, mais l’enroulé d’Iloki fuit le cadre pour quelques centimètres (19e). Malmenés, les Dijonnais ne refusent pas le combat. Bien au contraire. Mais si les intentions sont là, la conclusion, elle, se fait cruellement désirer. D’ailleurs, il faut qu’un Nantais s’en mêle pour enfin voir l’abnégation dijonnaise récompensée. Au milieu de terrain, Belmonte tente d’alerter Tavares en profondeur, mais c’est le malheureux Léo Dubois qui, en voulant devancer l’attaquant dijonnais, trompe son propre gardien. Cruel, mais pas illogique au vu de la bonne première période des hommes d’Olivier Dall’Oglio.

Un péno et un bijou


À l’image du début de rencontre, les Nantais entament ce second acte de façon très autoritaire. Aux Dijonnais, désormais, de courir après un ballon que les Canaris parviennent à faire vivre de façon très intéressante. Il faut cependant un coup de pied arrêté pour sentir un frisson parcourir la Beaujoire : aux vingt-cinq mètres, Lucas Lima enroule un amour de coup franc qui vient flirter avec le montant de Reynet. Mais du mauvais côté. Pleinement revenu dans son match après son csc de la première période, Léo Dubois n’en finit plus de créer le danger sur son côté droit. Et même dans la surface où le jeune Nantais pousse Balmont à concéder le penalty. Emiliano Sala s’élance et envoie une bonne vieille minasse des familles plein axe (58e). Un classique. Et voilà Nantes qui reprend sa course en tête. Avant de prendre définitivement ses distances à dix minutes de la fin de la rencontre. Et de quelle manière ! À la suite d'une mauvaise passe en retrait, le Colombien devance la sortie de Reynet et, malgré un crochet un peu long, parvient à trouver la lucarne d’une merveille d’enroulé prés du poteau de corner. Un bijou. Et un bijou qui compte puisqu'il permet au FC Nantes de valider une précieuse victoire. De quoi se donner, encore, un peu d’air dans cette seconde moitié de tableau.


  • Résultats et classement de Ligue 1
    Retrouvez tous les articles « Ligue 1 » ici

    Par Gaspard Manet
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    Concours FIFA 19 Gagne un séjour à Barcelone pour assister au Clasico il y a 42 minutes Un chien tacle un joueur en D4 roumaine 4
    il y a 5 heures DERNIER JOUR : 10€ offerts sans sortir la CB pour parier sur la Ligue des champions
    Partenaires
    Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Un autre t-shirt de foot est possible Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Podcast Football Recall
    Hier à 16:26 Une amende de 2250 euros pour Lampard 12
    À lire ensuite
    La bonne tête de Vainqueur