Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 3 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Nantes–Saint-Étienne (0-0)

Nantes incapable de forcer le verrou vert

En supériorité numérique pendant près de 75 minutes, Nantes n'a pas su se défaire de Stéphanois pourtant rapidement diminués par une série noire de blessures. Les Canaris restent seizièmes et n'ont toujours pas marqué à la Beaujoire cette saison.

Modififié

FC Nantes 0-0 AS Saint-Étienne


Nice fait sauter Monaco


Tranquille, Stéphane Ruffier mâche son chewing-gum. On joue la 88e minute, et le portier stéphanois vient de sauver trois fois les siens en l'espace de dix minutes. Auparavant, il avait aussi stoppé sans forcer un penalty de Sala en début de match. En face, les Canaris courent comme des dératés, enchaînent les centres, les frappes, les combinaisons, mais ne parviennent pas à forcer le verrou vert. René Girard serre les dents et Christophe Galtier le poing. Au courage, les Verts rapportent un point de la Beaujoire.

Les Verts fragiles


Après trois défaites de rang, Nantes était enfin parvenu a stopper l’hémorragie de son début de saison catastrophique face à Nancy le week-end dernier (1-1). Suffisant pour décider René Girard à conserver son 4-4-2 à plat. Christophe Galtier aligne, lui, un onze très différent de celui qu'il avait mis en place face à Bastia lors de la cinquième journée, en titularisant notamment Nolan Roux en pointe, Hamouma à droite et Pogba sur le côté gauche, à la place de Théophile-Catherine.

Après dix premières minutes d'une extrême pauvreté technique, Saint-Étienne se retrouve soudainement marabouté. Les sorties coup sur coup de Lemoine et Pogba, blessés, déséquilibrent temporairement le bloc de Galtier. Tant et si bien que Malcuit, tout juste entré en jeu, fait faute dans la surface en position de dernier défenseur sur Kačaniklić. Rouge direct. Heureusement pour les Stéphanois, Emiliano Sala a la délicatesse d'envoyer une frappe de poussin dans les gants de Ruffier, qui stoppe sa tentative sans même avoir besoin de cracher son éternel chewing-gum (17e). En supériorité numérique, Nantes se fait plus pressant, mais n'est réellement dangereux que sur phase arrêtée, comme sur ce coup franc de Lima aux trente mètres, qui oblige Ruffier à s'interposer (32e). Côté vert, le bal des blessures continue, puisque Galtier doit procéder à son troisième et ultime changement en sortant Perrin, visiblement touché à la cuisse.

Le pompier Ruffier en service


Le début de second acte est légèrement plus rythmé. Sur un corner frappé côté droit, Pajot place sa tête et croit tromper Riou. Mais l'arbitre refuse le but pour une faute pas forcément évidente du milieu stéphanois (62e). Nantes continue pour sa part d'arroser de centres la surface stéphanoise, sans aucun résultat. Puis, suite à un ballon perdu par Bryan Dabo, Sala se présente face à Ruffier sur le côté droit de la surface, mais sa frappe, trop molle, est captée par le portier des Verts. Sainté commence à fatiguer, et Nantes prend le dessus. Pas de pot pour les Canaris, Ruffier est, lui, en pleine forme. Le gardien des Verts sauve ainsi les siens à de multiples reprises, en détournant une double tentative du duo Sala-Stępiński (82e), en repoussant une frappe de Gillet (86e), puis enfin en se couchant sur un missile de Dubois du pied droit(88e). Les Nantais continueront jusqu'à la dernière seconde de mettre le feu dans la surface des Verts, sans succès. Avec seulement cinq point en six journées, les hommes de Girard sont dans le dur. Pour sa part, Saint-Étienne reste invaincu depuis huit matchs toutes compétitions confondues. Nul doute que Stéphane Ruffier n'y est pas étranger...

  • Résultats et classement de Ligue 1
    Retrouvez tous les articles « Ligue 1 » ici



    Par Adrien Candau
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié




    Dans cet article


    Partenaires
    Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom Podcast Football Recall
    Podcast Football Recall Épisode 32 : La France gagne 11-0, le miracle suisse et notre interview de Thomas Meunier Podcast Football Recall Épisode 31: La France fait le boulot, le naufrage argentin et les votes WTF suisses