1. //
  2. // Ligue 2
  3. // 17e journée
  4. // Clermont/Nantes (0-1)

En déplacement à Clermont, les Nantais n’ont pas laissé passer l’opportunité de prendre provisoirement la première place de la Ligue 2. Un succès sur le plus petit des scores, 1-0, mais un succès quand même. Précieux, qui plus est.

Modififié
3 6
Deux mois. Quand ils arrivent en Auvergne ce lundi, au milieu des volcans, les Nantais n’ont plus gouté au goût amer de la défaite depuis deux mois. C’était le 5 octobre dernier, en Corse, contre le Gazelec Ajaccio (3-1). Depuis, les Nantais enchaînent les victoires à l’extérieur et les nuls à domicile. Une série d’invincibilité qui leur permettait, en cas de victoire, de prendre provisoirement la tête de la Ligue 2 en attendant le match de Monaco, demain, à Caen. L’occasion était belle, les Canaris ne l’ont pas laissée passer. Avec une quatrième victoire consécutive hors de ses bases et 24 heures, minimum, dans la peau du leader, Nantes va plutôt bien.

Gakpe la bonne pioche

Clermont est une équipe que connaît bien Michel der Zakarian, l’entraîneur nantais. Et pour cause, il en a été le coach lors des trois dernières saisons. Si le stade Gabriel-Montpied n’a pas de secret pour lui, c’est, cette fois, sur le banc des visiteurs que le technicien s’assied. Pas d’accueil hostile de la part des supporters locaux, mais de l’inquiétude, quand même, pour le coach des Canaris. On peut le comprendre, Filip Djordjevic, le serial buteur serbe, est suspendu. Pas très rassurant d’être privé de l’homme qui a inscrit 13 des 24 buts de son équipe depuis le début de la saison. Pour pallier cette absence, Der Zakarian titularise Serge Gakpe. Bien vu. C’est lui qui ouvre le score après 38 minutes de jeu. Profitant d’une belle remise de la tête de Madouni, suite à un corner, le Franco-Togolais reprend en pivot. Sa frappe est un peu molle, mais suffisamment vicieuse pour tromper Fabien Farnolle, le portier clermontois. Ça fait 1-0, et c’est plutôt logique, tant les Nantais se montrent les plus entreprenants durant ce premier acte. Les locaux, bien que loin d’être ridicules, n’arrivent pas à se montrer vraiment dangereux et leurs tentatives n’inquiètent guère une défense nantaise bien compacte.

Au retour des vestiaires, les Clermontois se montrent plus tranchants et prennent le jeu à leur compte. Seulement, ils restent un peu brouillons dans le dernier geste. Du coup, bah, les Nantais procèdent en contre. Sur l’un d’eux, mené tambour battant par Gakpé, Veretout est tout près de trouver la lucarne de Farnolle. Ouf ! Le match prend des allures de Premier League, toutes proportions gardées, bien entendu, et les actions s’enchaînent, d’un côté comme de l’autre. Bayod, aux vingt mètres, est à deux doigts de trouver le petit filet de Riou, mais le portier nantais se couche parfaitement. Pas d’égalisation. Finalement le score n’évolue plus, et M. Leonard, l’arbitre de la rencontre, siffle la fin de la rencontre sur cette victoire des Canaris. Un succès plutôt mérité, mais frustrant, tout de même, pour des Clermontois qui auront fait pas mal d’efforts en deuxième mi-temps, en vain. Nantes monte provisoirement sur la première marche du podium. La nuit sera bonne, pour Der Zakarian et ses joueurs.

Par Gaspard Manet
Modifié

Note : 3
Je veux pas m'avancer, j'ai trop été déçu par ce club ces dernières années, mais putain* ça commence à sentir bon la ! J'ai jamais autant souhaité un retour en Ligue 1 et avec ce coach, cette équipe, et cette nouvelle politique axée sur la formation, ça peut avoir de la gueule.

En attendant, prudence parce que derrière au classement ça pousse...
Allez mes p'tits canaris !! ALLEZ !!!
Note : 1
Comment ne pas y croire alors qu'on est premier et qu'on a tapé l'ogre monégasque chez lui!?

Etant parmi les premiers à avoir critiqué Kita, aujourd'hui, force est de constater que son projet est plus cohérent. Je veux bien qu'il y ait des rancœurs, mais comment se penser crédible quand on crie "Kita dégage" à tout bout de champ alors même qu'on constate que le mec a changé. Aujourd'hui, je suis plutôt content du boulot qu'il fait, la formation marche pas mal, on a un coach spécial ligue 2 qu'il laisse travailler...

Laissons le tranquille le temps qu'il revende le club, aujourd'hui, ça va plutôt pas mal. Espérons juste que si on remonte il nous fasse pas la même que la dernière fois à recruter des gros noms alors qu'il nous faudra juste une équipe bien en place pour se maintenir.
Partenaires
Vietnam Label Trash Talk basket Le kit du supporter
3 6