En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 7 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 17e journée
  3. // OM/Nantes (0-1)

Nantes comme au bon vieux temps, l'OM dans le dur

Sans inspiration offensive, l'OM a concédé à domicile une seconde défaite d'affilée en championnat face à Nantes (0-1). Solidaires et entreprenants, les Canaris grimpent ce soir à la quatrième place du classement.

Modififié

OM - Nantes
(0-1)
A. Bedoya (16') pour Nantes.


Crucifiés dans les arrêts de jeu face à Lille, alors qu'ils restaient sur trois victoires de rang en championnat, les Marseillais avaient l'occasion ce soir d'oublier leur soucis en s'envoyant un petit jaune, la spécialité de la ville. La tâche s'annonçait néanmoins difficile pour les hommes d'Élie Baup, privés de Mathieu Valbuena et talonnés au classement par des Canaris ambitieux. Victorieux contre Valenciennes mardi malgré une performance mitigée (2-1), les Nantais sont venus « prendre les trois points » selon leur entraîneur Michel Der Zakarian, pour une affiche qui sent bon les nineties.

Nantes conquérant

Dans un début de match enlevé, les Nantais joignent le geste à la parole en se montrant rapidement à leur avantage. Entreprenants, ils profitent de la fébrilité du milieu olympien, composé du trio Romao-Cheyrou-Lemina, pour dominer et combiner efficacement. Une première occasion de Bessat, bien stoppé par Nkoulou (16e), inquiète le Vélodrome qui assiste sur l'action qui suit à l'ouverture du score. Sur un très joli mouvement collectif, le remuant Djordjevic pénètre dans la surface et sert en retrait Alejandro Bedoya, qui marque de près malgré le retour des défenseurs (17e). Dominés, les Marseillais peinent à se projeter en attaque : leur première frappe cadrée est l'œuvre de Dimitri Payet, qui réveille Rémy Riou d'un tir mou et écrasé (22e). C'est bien peu pour des Olympiens dépassés et sifflés par un public déçu, qui voit Mandanda sauver les siens sur une tête de Djilobodji, tout proche du 2-0 sur corner (25e). Largement supérieur, le promu gère tranquillement une fin de première période plus équilibrée.

Marseille impuissant

Mario Lemina laissé au vestiaire, remplacé par Khalifa, l'OM revient sur la pelouse avec de meilleures intentions. Plus incisifs en contre, les Marseillais parviennent à inquiéter Rémy Riou sur une tête de Thauvin (53e), un tir de Khalifa (58e) et une frappe de Payet (60e). Solide, le portier nantais est ensuite tout heureux de voir le Tunisien galvauder une magnifique occasion en reprenant au-dessus un centre de Gignac (69e). Bien que bousculés, les Nantais ne paniquent pas et restent organisés, à l'affût de la moindre occasion. À la suite d'un déboulé de Serge Gakpé, ils sont même tout prêt d'inscrire le but du KO, mais Mandanda détourne en corner la frappe de Djordjevic (78e). Dans une fin de match sans envergure, les Nantais finissent par endormir les hommes d'Élie Baup et savourent ce soir un succès aussi précieux que mérité. Provisoirement relégué ce soir à huit points du podium, l'OM a sans doute dit au revoir à la Ligue des champions. Ah non, c'est vrai, il reste encore Dortmund mercredi prochain.

Par Christophe Gleizes
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 23:00 L2 : Les résultats de la 21e journée 3
Hier à 15:55 L'entraînement extrême des gardiens du Dock Sud 20 Hier à 13:45 Le gouvernement italien veut intégrer les migrants par le foot 33 Hier à 11:55 Tévez : « En Chine, j'étais en vacances » 81
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
lundi 15 janvier La Fondation Lionel Messi pas très utile selon les Football Leaks 40