1. //
  2. // 34e journée
  3. // Ce qu'il faut retenir

Nantes cartonne, Monaco dégonfle

Bastia et Monaco battus, Wiltord auteur d’un triplé, suspens à tous les étages, la Ligue 2 a décidé de surprendre jusqu’au bout cette saison. Le vent nouveau qui souffle sur le championnat devrait même condamner Le Havre, Metz ou Lens. Si même le respect pour les anciens a disparu…

Modififié
1 2
Bastia devra attendre
Les résultats, ils les ont déjà eus. La fiesta, ils l’ont déjà faite. Ne restait plus qu’à officialiser la montée pour les Bastiais. En déplacement à Tours, les Corses n’avaient visiblement pas récupéré de leur grosse bringue de lundi dernier après la victoire à domicile contre Châteauroux (2-1). Battus chez les Tourangeaux (2-1), les coéquipiers de Toifilou « bandelette » Maoulida n’ont pas officialisé leur retour parmi l’élite. Juste une question de temps, eux qui reçoivent Metz dès mardi. En même temps, fêter la montée et le titre de champion à Tours, au milieu d’étudiants de DUT bourrés, il y a mieux…


Monaco va retaper
La blague avait assez duré. Après 10 matchs sans défaite, dont 8 victoires, Monaco a rendu les armes. Cantonnés au fond de la classe, les Monégasques ont longtemps pensé que leur bon dernier trimestre serait suffisant pour aller à la fac. Mais dès le premier vrai test en maths, Marco Simone et ses hommes ont affiché leurs lacunes. Battu 1-0 à Clermont, sur un but d’Alessandrini à la 78e minute de jeu, l’ASMFC a dit adieu à la L1 et retombe à une triste 11e place. En même temps, la prof principale avait dit de bosser régulièrement depuis le début de l’année…


Retour vers le futur pour Wiltord
On l’avait un peu oublié, mais la Ligue 2 possède un champion d’Europe dans ses rangs. Souvent cantonné à un rôle de joker qu’il a longtemps occupé avec succès en équipe de France, Sylvain Wiltord était titulaire face à Amiens (5-0). Et « Nino » en a profité pour régaler La Beaujoire, inscrivant hat-trick, soit plus de la moitié de son total de buts avant la rencontre (5). Si Nantes n’a plus son destin en mains dans la course à la montée (7e à 6 points de Troyes, 3e), Wiltord (37 ans) a sans doute gagné le droit de porter le maillot des Canaris au moins une année supplémentaire.


Le Havre, Metz et Lens : les historiques au bord du gouffre
Jocelyn Blanchard doit sérieusement se faire des cheveux blancs. Car l’ancien ratisseur de Lens et Metz va peut-être voir une de ces deux anciennes formations connaître les affres d’une descente en National. Les Messins, tenus à échec contre Angers (1-1) et les Nordistes, battus à Châteauroux (1-0), ne possèdent que 3 points d’avance sur Le Havre, le premier relégable. Les Normands, auteur d’une deuxième partie de saison calamiteuse, ont longtemps cru pouvoir sortir la tête de l’eau, mais un csc de Benjamin Genton dans les arrêts de jeu les a empêchés de prendre 3 points face à Reims (1-1). Peut-être bien le coup de grâce pour un des favoris à la montée en début de saison.


Amiens de retour en National
Dernier quasiment toute la saison, Amiens est officiellement relégué en National après la rouste prise à Nantes (5-0). Les Picards retournent dans une division qu’ils avaient quittée l’an passé. En même temps, avec 4 victoires en 34 matchs…

Ligue 2 cherche goleador
De la dizaine de joueurs ayant inscrit 10 buts ou plus depuis le début de saison, seul le Boulonnais Alexis Allart a marqué hier. Avec seulement 13 buts en 34 journées, Kamel Ghilas (Reims) occupe seul la tête du classement des buteurs. Pas suffisant pour marcher sur les traces de Giroud et Hoarau.

Résultats et Classement

Par Alexandre Alain
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

13 buts pas suffisant pour marcher sur les traces d'Hoarau?
Il a déjà marqué 13 buts en une saison Guillaume?
28 buts en Ligue 2 en 2008. Et 17 buts pour sa première saison au PSG en 2009 en Ligue 1.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
1 2