1. //
  2. // Chelsea/Man Utd

Nani technologie

Autrefois comparé à raison par ses détracteurs à un joueur de futsal, Nani est enfin passé du statut d'amuseur public à celui de joueur indispensable du système mancunien. Le meilleur de son équipe, pour ainsi dire.

Modififié
0 36
Le départ de Cristiano Ronaldo devait libérer Rooney. Ce fut le cas en partie, notamment la saison dernière, qui a vu l'Anglais réaliser l'exercice le plus prolifique de sa carrière. Mais en y regardant de plus près, le transfert de CR7 à Madrid a surtout permis à Nani de prendre son envol. Depuis le départ de CR7 vers la capitale espagnole, le natif du Cap Vert naturalisé –décidément une spécialité portugaise– ne souffre plus la comparaison avec son aîné. C'était pourtant loin d'être gagné. Recruté 22 millions d'euros par Manchester United à l'été 2007, Nani participe certes à la grandiose saison 2007-2008 des Red Devils (doublé championnat-C1) mais sans en être un des acteurs majeurs. Auteur de fulgurances aussi prometteuses qu'intermittentes, il n'est qu'un soliste inconstant. Pire, la saison suivante, Nani disparaît carrément de la circulation pour ne disputer qu'une quinzaine de matchs à peine, avec un seul petit but en championnat au compteur. A peine fait-il le bonheur d'adolescents en mal de reconnaissance qui réalisent des montages de ses passements de jambes sur du Linkin Park. Il faut dire que Nani symbolise alors le joueur Youtube par excellence, lui qui allie souvent le futile à l'agréable, oubliant au passage les fondamentaux du foot à onze contre onze. Alors qu'il était censé assurer en douceur la relève de Ryan Giggs, son irrégularité chronique renforce au contraire plus que jamais la position du vétéran gallois au sein du onze type de Ferguson. Et pendant ce temps, Cristiano Ronaldo emmène les Mancuniens vers un nouveau titre et une deuxième finale de C1 en deux ans.

Aujourd'hui pourtant, celui qui s'appelle en réalité Luís Carlos Almeida da Cunha s'est bel et bien débarrassé de l'image d'otarie qui lui collait à la peau, au prix d'une saison 2010-2011 pour le moment de haute volée. Il a fallu du temps, mais le portugais marche désormais sur les traces de son compère en sélection. Il lui manque encore le jeu de tête pour égaler à terme le niveau de son compatriote mais au moins parvient-il à s'en rapprocher. Le déclic a eu lieu le 7 avril dernier, lors du quart de finale retour de Champions League entre Manchester et le Bayern (3-2). Si c'est le Bayern qui s'est finalement qualifié, Nani, auteur d'un doublé dont une Madjer exceptionnelle, a quant à lui rendu une copie de très haut niveau ce soir-là, pour finalement finir la saison en boulet de canon –insuffisant cependant pour ramener au club un quatrième titre de champion d'affilée– avant de se blesser à quelques encablures de la Coupe du Monde. Et au regard du joueur qu'il est devenu, c'est peu dire qu'il a cruellement fait défaut à un Portugal en manque d'inspiration en Afrique du Sud.

Bien réfléchi, ce forfait de dernière minute s'est peut-être avéré un mal pour un bien. L'été dernier, le funambule portugais a d'une pu avoir de vraies vacances et de deux profiter des bienfaits d'une préparation non tronquée, au contraire de tous les internationaux rentrés cramés mentalement et physiquement du continent africain. Depuis, avec les blessures conjuguées de Valencia, Rooney, Park ou encore Giggs à un moment de la saison, il est devenu l'un des rouages essentiels du système United pour ne pas dire sa pièce maîtresse. Meilleur passeur du championnat, deuxième meilleur buteur de son club, Nani est devenu à la fois efficace et régulier. Tout en restant terriblement bandant à voir jouer. Ses dribbles, arrêtés ou en mouvement, sont déroutants, sa frappe est d'une rare violence et pas mal de ses victimes (défenseurs comme gardiens de but) se demandent encore si le bonhomme est gaucher ou droitier. Bonne question, à laquelle il ne répond que lorsque il doit tirer un coup-franc. Une dernière chose : le monde du foot s'est paluché (à juste titre) sur la bicyclette de Rooney face à Manchester City, mais que dire de l'ouverture du score du Lusitanien dans le même match, juste avant la mi-temps ? Lancé à pleine vitesse, il avait alors battu Joe Hart tranquilou après avoir réalisé un contrôle impeccable sur un ballon à un mètre cinquante du sol. Certains diront qu'il a des articulations suffisamment souples pour se le permettre. Les puristes parleront d'une extension à la Dhalsim.

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

"le natif du Cap Vert naturalisé –décidément une spécialité portugaise-"

Nani est arrivé au Portugal encore bébé, tu repasseras pour la naturalisation.

Nani pur produit d'Amadora et du Real Massamá.
Il a de la dynamite dans les pieds. Joueur electrique! Un assassin de la pelota, Michael Jackson Nani ( pommettes saillantes comme dans Thriller) lol!
Une bonne conclusion de geek.
On dirait une rédaction de niveau collège avec des références de geek et une culture de Footix, change de cible the U, ton créneau c'est "OK Podium"...
naturaliser ???????? pfffffffff il a etait former par des petis club lisboete avant de finir sa formation au sporting,mais c sur que en matiere dse joeur venut de l mmmigration la france na que peu de joueur dans ce cas la .....l epok naturalisation c le domenech portugais queioz qui la faite ,avec paulo bento c niet!!d ailleur a part pepe,y a zero joueur naturaliser!
faites un sondage sur so foot avant de vous emballer, je mise sur un 80% des lecteurs qui ont au moins joué une fois a street fighters, voilà c'est juste un clin d'oeil basta, y a rien à aller chercher plus loin, on a jamais vu joueur diplômé d'un doctorat soulevé un trophée majeur dans le football
+1 pour Avonbarksdale

Et encore 80% c'est gentil !

Il est fort ce con Nani, j'espère qu'il ne sera pas trop en jambes ce soir parce qu'à mon avis cet imbécile d'Ashley Cole ne doit pas être au top psychologiquement !

Come on Blues !
"on a jamais vu joueur diplômé d'un doctorat soulevé un trophée majeur dans le football"

Pas faux. En même temps, ce n'est pas parce que 80% des footeux pros ("et encore, c'est gentil") ont une culture minable que les journalistes sont obligés de se mettre au même niveau.

Mais bon, rien de bien méchant, chacun ses références, chacun ses bons mots. Et allez Chelsea pour ce soir.
Bonjour les pisse-vinaigre. Il faut lire le Nouvel Observateur si on veut absolument éviter les références populaires ( et encore ).
Ca mfait marrer ; juste parce que c'est le U on se gausse et on balance. Autant certains articles ne sont pas ouffisimes, autant celui là est sympa!

Et si on aime de temps en temps Sofoot, c'est aussi pour ses références minables à ISS, Olive et Tom ou ici Street Figther. Arrêtez de vous gaussez pour des vannes qui vous font kiffer chez d'autre journaliste.
Pour revenir a Nani, lors du dernier match contre Wigan, des qu'il commence a fixer un defenseur adverse, tous ses coequipiers s'arretent de jouer et de courir. Bah ouais il va en passer un, ptet 2 mais de toute façon shooter...

C'est assez drole cette manie de donner les clés du jeu a des mecs aussi persos... C'est pas qu'il joue mal, mais dans un orchestre le soliste n'a pas le droit de faire autant d'erreurs... Du coup oui des passes dec' il en fait quand il se comporte en veritable ailier (et il se debrouille meme super bien dans ce role) mais on sent que son truc, ca reste la partition solo jusqu'a ecoeurement de tout le monde (adversaires, coequipers, spectateurs, telespectateurs...)...
Merci Arnok!

Je regardes presque tous les matchs de MU et j'ai encore un peu de mal. Il a beau avoir de bon stats, je le trouve trop perso. Il a une bonne frappe mais à encore du boulot. Quand il fera le bon choix, on aura un BEAU Man U vainqueur. Et ca ne devrait pas tarder! Comme tu le dis, il est meilleur dans son rôle d'allier et avec le retour de Valencia, il devrait retrouver son côté gauche où il me semblait plus "collectif". Ca tombe bien, MU devrait hausser le ton pour la deuxième partie de l'année.
Je suis d'accord avec Arnok pour dire qu'il se la joue perso des fois, mais on peut pas dire que c'est un soliste, car il donne beaucoup de bons ballon (je regarde aussi les matches de MU), concernant ses pertes de balles, bah c'est proportionnelle a sa prise de risque, des fois il tente des trucs improbable le nani!
J'ai jamais dit que l'article était mauvais ! La vanne de cinesraekin, c'est plus contre le personnage du U je pense, moi c'est une boutade sur le côté un peu geek de la référence de fin. J'aime bien l'article en plus, arrêtons la parano.

Et sinon le raccourci "remarque un peu abrupte sur les références culturelles = pisse-vinaigre" est une erreur...

Sinon je suis d'accord avec Arnok sur l'ami nani.
En meme temps on le compare pas à CR7 pour rien.

Ces types là sont des génies, mais de purs solistes, comme vous le dites.
Y a qu'à voir les matches du Real, c'est pareil. Quand CR7 ne marque pas ou n'est pas décisif il est juste blasé. Leur vision du collectif passe après, de ce qu'ils laissent transparaitre. Même si chez Nani ça semble moins flagrant.
Street fighter 2 c'est tout sauf une référence minable. C'est un classique. Quand tu compares aux merdes de maintenant genre la WII qui t'apprend à faire du yoga où les tests d'intelligence où tu dois choisir des réponse sur un écran...
Fan inconditionnel de Man Utd, Nani a un énorme problème a mes yeux, je rejoins d'ailleurs arnok, pour un mec aussi perso, ses stats de buts sont presque minables, face a wigan et face à l'om, il faisait du cricri ronaldo, sauf que ronaldo quand il faisait son perso il terminait avec un doublé. Nani est génial mais il me gonfle, avec son crochet, feinte, je rentre dans l'axe et je frappe... si c'est une botte secrète c'est génial, si c'est son seul truc c'est relou.

Pour moi il est clairement l'ailier d'avenir de Man Utd (n'oublions pas Valencia) mais son jeu doit clairement être (encore )épuré.
+1 pour Arnok !

Techniquement, il est vraiment bon... mais on voit qu'il énerve souvent ses partenaires (voir les réactions de Rooney lorsque Nani préfère frapper que passer... il ne cache pas ce qu'il pense!)

En même temps, c'est le lot de la plupart des joueurs 'techniquement au-dessus': ils ont tendance a essayer de frapper/dribbler encore plutôt que de passer

C'est le rôle de l'entraineur de les recadrer si il pense que le cout (ambiance/vie du groupe ou ressentiment d'autres joueurs) dépasse l'apport du client

J'aimerais savoir ce que pense réellement certains joueurs du Real qui aimerait peut-être aussi frapper quelques coup-francs ou penalties... Maintenant, ds le cas de Ronaldo, je pense que vu son apport, difficile de se plaindre...
13 passes dé pour un mec qualifié d'"égoiste"...

c'est Berbatov qui lui dit merci !!
@thomerinho
Si t'étais vraiment un fan inconditionnel de United, tu penserais pas ca. Parce qu'apres l'avoir suivi depuis 4 saisons maintenant, tu te rends compte des énormes progres qu'il a fait. Il n'est plus du tout frustrant comme joueur, comparé a ce qu'il était a ses débuts, ou il était pas forcément adulé par les fans a cause de son manque d'apport collectif et ses dribbles ratés. Et ton coup de la "botte secrete" la, c'est hilarant. Le truc de Nani justement, c'est que tu sais jamais, en tant que défenseur, si tu dois l'empecher de déborder et de centrer, ou si tu dois l'empecher de piquer dans l'axe pour qu'il frappe. C'est pour ca qu'il est aussi dangereux.
Alors oui, il a encore une marge de progres énorme. S'il commence a cadrer 50%-60% de ses frappes, il va marquer 2-3 buts par matchs, il finira meilleur buteur du championnat et gagnera le Ballon d'Or ^^ Mais ce sera pas d'ici 3-4 ans tout ca.
Il est encore tres jeune de toute facon. Joueur d'avenir, c'est sur.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Les boulets d'Arsenal
0 36