1. // Groupe G
  2. // Côte d'Ivoire/Portugal

Nani, la blessure en carton ?

Écarté de dernière heure par Carlos Queiroz pour une blessure à l'épaule, Nani éveille les phantasmes sur son inattendu départ...

0 1
Ce Mondial 2010 devait être le sien. Le vieillissant Simão allait s'éclipser devant le panache de Nani. Auteur d'une fin de saison diabolique avec Manchester United, l'attaquant de 23 ans espérait dérouler avec la Selecção aux côtés de son pote –et compagnon de ping-pong– Cristiano Ronaldo. « Je me sens plus mûr et plus expérimenté. Aujourd'hui j'ai plus de responsabilités » , s'enhardissait-il au moment de larguer les amarres vers l'Afrique du Sud.

Mais le 8 juin dernier, à peine débarqués en Afsud, les “Navigateurs” –comme les a surnommés le sélectionneur Carlos Queiroz– surprennent tout le globe. « Le joueur s'est plaint de douleurs à l'épaule, nous avons réalisé des examens médicaux et le diagnostic ne nous permet pas de le garder pour la compétition » , lâche le Professor devant des journalistes médusés.

Le joueur se serait « blessé à Lisbonne » , lors d'un banal entraînement. Voilà deux jours que le natif du Cap-Vert ne travaillait pas avec le groupe mais jusqu'ici, le “selecionnador” se montrait optimiste et catégorique : « Il sera de retour d'ici un ou deux jours » . Alors pourquoi un tel retournement de situation ? La question fait en tout cas parler, baver et même fantasmer bon nombre d'observateurs au Portugal.

Dopage, conflit...


Les plus mauvaises langues annoncent que Nani aurait été coupé de la liste pour éviter un contrôle anti-dopage. La FIFA multiplie les tests lors de ce Mondial et la prise de masse musculaire du joueur depuis sa signature en Angleterre laisse parfois songeur... A l'annonce de la blessure de son joueur, le Mister cultive, en plus, le mystère : « Je ne veux pas révéler des détails qui sont sensibles, privés et qui doivent rester au sein de l'équipe médicale, de moi-même, d'Alex Ferguson et du médecin de Manchester United » . Nani, dopé ? Lors du stage de préparation à Covilhã, fin mai, il est passé par l'urinoir... avec succès. Une thèse qui donc Nani queue, ni tête.

Ce serait plutôt sa tête qui ne reviendrait pas (ou plus) à Queiroz. Le Mancunien serait en désaccord avec le Roi Carlos qui aurait espéré LE prétexte pour faire tomber la tête du jeune acrobate. A cela, Gilberto Madail, le patron de la Fédé, répond peu convaincant : « Que je sache, il n'y a eu aucun conflit avec qui que ce soit » . Mais samedi, alors que la Fédé avait annoncé que le joueur allait rester avec ses coéquipiers pendant la compét, Nani informe qu'il rentre au pays : « Je n'avais plus rien à faire en Afrique du Sud. Je suis coupé du Mondial, je ne peux pas jouer et je ne peux pas aider l'équipe à atteindre ses objectifs » . Nani s'en va donc « pour poursuivre la phase de récupération au Portugal » . Bien loin des siens, d'Essien, Beckham, Ballack, ou Ferdinand qui malgré les blessures soutiendront, au moins un temps, les 23 sur place. Sans parler de Didier Drogba qui, malgré un bras cassé, pourrait être aligné, mardi, contre le Portugal. Attention, un éléphant ça trompe énormément...

Par Nicolas Vilas

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
Chaouchi dans la colle
0 1