1. //
  2. //
  3. // Résumé

Nancy toujours leader, Nîmes sort de la zone rouge

Double ration de Ligue 2 pour le multiplex de cette 23e journée avec 9 matchs. Nancy, vainqueur face à Clermont (3-1), conserve la tête, tandis que le FC Metz grimpe sur le podium en s'imposant à Évian (0-1). Tout en bas, Nîmes, pour la première fois de la saison, sort de la zone rouge après sa victoire face à Auxerre (2-1).

Modififié
105 12

AS Nancy-Lorraine 3-1 Clermont Foot Auvergne

Buts : Clément Lenglet (64e), Famara Diedhiou (75e, CSC) et Junior Dale (84e) pour le leader // Gaëtan Laborde (51e) pour Clermont

C’était le duel au sommet de ce vendredi soir, mais les occasions manquent à l’appel dans la première période. C’est au début du deuxième acte que Gaëtan Laborde, l’attaquant des visiteurs, vient profiter d’une déviation plus ou moins voulue avant l'heure de jeu sur corner pour tromper un Brice Samba surpris. 0-1 pour Clermont, qui espère faire une belle affaire dans la lutte pour la montée. Mais Nancy ne se laisse pas faire et réagit quelques minutes plus tard sur corner, avec le capitaine Clément Lenglet qui met un gros coup de casque que Caillard n’arrive pas à détourner. Le match s’emballe, Nancy se crée des occasions, mais n’arrive pas à tromper la vigilance du portier clermontois. Mais avec le mojo nancéien, Famara Diedhiou, meilleur buteur de Ligue 2, va marquer… contre son camp, pour permettre à Nancy de prendre l’avantage. Pour ne pas trembler, Junior Dale, bien placé dans la surface, fait le break à cinq minutes du terme et assure aux locaux la place de leader. À noter que Brandon Agounon, entré en jeu en seconde période, obtient un carton rouge en toute fin de match après un très mauvais geste. Un beau cadeau des joueurs de l’ASNL offert à leur coach, Pablo Correa, qui a vécu le décès de son paternel il y a quelques jours.

ETG FC 0-1 FC Metz

But : Christian Bekamenga (4e) pour le FC Metz

Évian n’a pas su capitaliser après sa victoire la semaine dernière face à Niort et va devoir se battre jusqu’au bout pour le maintien. Le premier but de la soirée est à mettre au crédit du FC Metz après moins de 5 minutes, grâce à Christian Bekamenga qui, sur un beau centre de Thiago Gómez, n’a plus qu’à envoyer une volée à l’entrée de la surface qui fusille Benjamin Leroy. Metz domine d’entrée de jeu et va voir Tejeda sauver les siens aux alentours de la demi-heure de jeu, qui s’est sacrifié sur sa ligne pour empêcher les visiteurs de faire le break dans cette première période. Tout s’accélère après le retour des vestiaires : Cédric Barbosa, bien servi par Koné, rate son face-à-face, ce qui permet aux Messins de rapidement partir en contre-attaque, par le biais de Yeni Ngbakoto, qui envoie une grosse frappe qui s’écrase sur le montant droit de Johann Durand. Un sursaut dans ce match qui ne donnera rien, si ce n’est les trois points pour le FC Metz, qui monte sur le podium de cette Ligue 2.

FC Sochaux-Montbéliard 1-1 Bourg-en-Bresse Péronnas 01

Buts : Raphaël Cáceres (21e s.p.) pour les Lionceaux // Loïc Damour (39e) pour Bourg-en-Bresse

Sochaux avait besoin de points pour repartir de l’avant dans la course au maintien, mais il faudra revenir pour la victoire. Florent Ogier, auteur d’une main involontaire sur une frappe sochalienne, provoque un penalty et va pourtant aider les locaux à entrer dans la partie. Raphaël Cáceres ne se fait pas prier et prend Julien Fabri à contre-pied. 1-0 au bout de 21 minutes, tout semble aller pour les Sochaliens, mais Loïc Damour n’est pas de cet avis. Sur une frappe dans un angle assez fermé, la malédiction des gardiens au FCSM se poursuit, avec une grosse erreur de Maxence Prevot à la 39e minute qui laisse filer le cuir dans ses cages. En deuxième mi-temps, les spectateurs du stade Auguste-Bonal ne verront pas grand-chose, voire rien du tout. Un point qui n’arrange pas Sochaux, plus que jamais relégable.

Nîmes Olympique 2-1 AJ Auxerre

Buts : Renaud Ripart (15e) et Anthony Koura (59e) pour les Crocos // Jérémy Cordoval (77e, CSC) pour l'AJA

Les Crocos sont tout simplement inarrêtables, et Auxerre en a payé le prix. Dans un stade qui n’a jamais été aussi plein depuis le début de saison, Nîmes enflamme rapidement cette rencontre, juste après le quart d’heure de jeu, avec Renaud Ripart et sa tête parfaitement placée sur un centre au goût de caviar combiné à un marquage auxerrois inexistant. 1-0 à la pause, le Nîmes Olympique domine et va rapidement se mettre à l’abri à la 59e minute. Anthony Koura récupère un ballon laissé à l’abandon par Zacharie Boucher. Le gardien des visiteurs n’est plus sur sa ligne et voit un lob du numéro 10 nîmois finir au fond de ses filets. Le break est fait, mais les locaux vont se faire peur dans les dix dernières minutes, avec un centre auxerrois contré par Jérémy Cordoval, qui expédie le ballon dans ses propres buts. Auxerre pousse, mais n’arrive pas à recoller au score. Les Crocos continuent de mordre toutes leurs proies et sortent de la zone de relégation.

Stade brestois 29 1-0 Paris FC

But : Youssef Adnane (32e) pour les Bretons

Un but, c’est tout. Voilà comment résumer cette rencontre. Les deux équipes s’observent tranquillement, mais juste après la demi-heure de jeu, sur une très belle action collective, Youssef Adnane arrive le premier sur un centre adverse et trompe toute la défense parisienne, un peu à la rue sur la seule grosse action de ce premier acte. Le Paris FC, courageux, essaie tant bien que mal de sortir de sa torpeur, mais manque de chance en deuxième période, avec la frappe du prêté Bahamboula à la 67e minute qui heurte le poteau gauche de Joan Hartock. Baky Koné, le nouveau Parisien, qui a fait sa première apparition sous ses nouvelles couleurs, n’arrive pas à aider ses coéquipiers à arracher un point. Brest remonte à la 10e place, le Paris FC reste quant à lui le bonnet d'âne toujours aussi inquiétant de cette Ligue 2.

Stade lavallois Mayenne FC 0-0 Chamois niortais FC


Première purge de ce multiplex. Le spectacle est absent en première mi-temps, les deux équipes de milieu de tableau ne prennent pas tellement de risques et attendent la faille. Clairement, on se fait chier. Du coup, en début de deuxième période, Alioui essaie d’allumer une mèche sur coup franc à 40 mètres, mais Paul Delecroix est vigilant. Une vigilance un peu mise à mal sur le corner qui suit, mais les locaux n’arrivent pas à profiter de leur première grosse occasion du match. Une première occasion qui sera la dernière, si ce n’est la tête dangereuse des visiteurs dans le temps additionnel. Laval et Niort repartent logiquement avec le point du match nul.

Tours FC 1-1 Ajaccio AC

Buts : Pape Abou Cisse (55e, CSC) pour le Tours FC // Vincent Marchetti (6e) pour les Corses

Une occasion et demie et deux buts, voilà comment résumer cette confrontation entre Tours et Ajaccio. Tout commence fort pourtant après 5 minutes de jeu, sur un contre express, l’ACA, par le biais de Vincent Marchetti, profite d’une belle feinte de Madri sur un centre à ras de terre pour tromper le portier tourangeau. Une très mauvaise entame des locaux, qui ne s’aggrave pas. Mieux, 10 minutes après le début de la seconde période, c’est un joueur ajaccien, en la personne de Pape Abou Cissé, qui vient remettre les deux équipes à égalité sur un corner, en trompant son propre gardien, alors que le Tours FC n’arrivait à rien depuis le début de rencontre. Une égalisation qui sera le dernier frisson de cette partie.

US Créteil Lusitanos 0-1 Dijon FCO

But : Jérémy Bela (73e s.p.)

La pire défense contre la meilleure attaque. Sur le papier, les buts devaient pleuvoir à Duvauchelle. Mais non, service minimum pour le deuxième de cette Ligue 2. Dijon domine dans la première demi-heure et asphyxie les locaux, mais n’arrive pas à prendre l’avantage dans les 45 premières minutes. Laurent Roussey n’apprécie pas la qualité du match et fait un double changement au moment où l’arbitre siffle le début de la deuxième période pour essayer d’inverser la tournure de la rencontre. Mais à 20 minutes du terme, Dijon va profiter d’un main involontaire dans la surface des locaux pour s’offrir un penalty, que va transformer Jérémy Bela en prenant à contre-pied Yann Kerboriou. Créteil se fait punir et continue sa lente descente au classement, après avoir garé le bus pour espérer accrocher le point du match nul.

Valenciennes FC 0-0 Red Star FC


La deuxième et plus grosse purge de la soirée. Bon, en première période, le stade du Hainaut se les gèle et n’a rien à voir sur le terrain pour se réchauffer, mis à part une belle parade d’Arnaud Balijon pour l’étoile rouge, qui maintient le score de parité. Même Pierre Slidja, seul face au portier des visiteurs, se transforme en statue de glace et n’armera jamais sa frappe à dix minutes du terme. Vous vouliez un résumé ? Voilà, rien d’autre à ajouter.

  • Résultats et classement de Ligue 2


    Par Mathieu Guillot
  • Modifié

    Dans cet article

    joker7523 Niveau : CFA
    Putain , Créteil (19ème), Paris fc (20 ème), dur dur pour les franciliens cette saison, assez dommageable quand on voit le départ du premier cité et l'ambition du second.
    En espérant qu'ils arriveront à inverser la spirale d'ici les prochaines semaines.

    Sinon assez étonné par Nîmes qui fait un bel exploit tout de même en sortant de la zone de relégation.
    Mais ouiiiiiii !!!

    Ripart qui commence à devenir bon ça veut tout dire, ce type était au lycée avec moi il a Nîmes dans le sang, y'a que ça qui les fait marcher. Va falloir faire attention car la gueule de bois va être sévère... 12/12 en janvier chef !
    read my mind Niveau : National
    Message posté par Passe-D
    Mais ouiiiiiii !!!

    Ripart qui commence à devenir bon ça veut tout dire, ce type était au lycée avec moi il a Nîmes dans le sang, y'a que ça qui les fait marcher. Va falloir faire attention car la gueule de bois va être sévère... 12/12 en janvier chef !


    T'étais dans quel lycée à nimes duhoda ?
    Message posté par read my mind
    T'étais dans quel lycée à nimes duhoda ?


    Non Daudet, d'ailleurs Ripart était en Ts dans la meilleure classe du lycée, tout en ayant sauté une classe, pas mal pour un footeux
    read my mind Niveau : National
    Message posté par Passe-D
    Non Daudet, d'ailleurs Ripart était en Ts dans la meilleure classe du lycée, tout en ayant sauté une classe, pas mal pour un footeux


    T'es toujours sur nimes ou tu as bougé sur montpellier?
    Ni l'un ni l'autre, malheureusement
    read my mind Niveau : National
    Message posté par Passe-D
    Ni l'un ni l'autre, malheureusement


    Je te dis ça parce que tu suis nimes à fond.

    Moi quand j'étais plus jeune j'ai du m'expatrier à nimes et aussi Montpellier pendant quelque temps .

    Des fois je repasse à nimes passer un aprés midi par nostalgie , depuis meme si je ne suis pas de là bas je garde de la sympathie et pour eux et pour monptellier.
    Message posté par read my mind
    Je te dis ça parce que tu suis nimes à fond.

    Moi quand j'étais plus jeune j'ai du m'expatrier à nimes et aussi Montpellier pendant quelque temps .

    Des fois je repasse à nimes passer un aprés midi par nostalgie , depuis meme si je ne suis pas de là bas je garde de la sympathie et pour eux et pour monptellier.


    Difficilement compatible quand on voit la ferveur nîmoise et le calme plat de chez le vendeur de poubelles, mais je comprends ! :)
    read my mind Niveau : National
    Message posté par Passe-D
    Difficilement compatible quand on voit la ferveur nîmoise et le calme plat de chez le vendeur de poubelles, mais je comprends ! :)


    Ha ha je sais bien mais moi je ne suis ni de nimes , ni de montpellier et j'ai passé de trés bons moments dans les 2 donc:)
    Pantelis Kaffès Niveau : District
    Note : 1
    Nîmes c'est juste fou ce qu'ils font ! En se maintenant de justesse l'an dernier, cette année c'était parti pour être compliqué, mais alors avec 8 points en moins c'était quasiment cuit... L'an dernier tu leur enlève 8 points ils finissent relégables, et là ils font un mois de janvier de champion ! Chapeau
    On va y arriver les gars!!! Plus de 9000 spectateurs aux Costières, une équipe en feu, la confiance et on est plus relégable!! Avec +8 points on jouerait la montée! :D
    Bravo à Nimes mais attention à eux, le plus dur reste à faire

    Le Kiosque SO PRESS

    Partenaires
    Olive & Tom Logo FOOT.fr
    105 12