1. //
  2. // 5e journée
  3. // Résumé

Nancy leader, le Red Star et Créteil explosés

C'est assez rare pour être souligné, ce vendredi de L2 a été prolifique en spectacle et en retournements de situation. 24 buts ont été inscrits sur les huit terrains de l'antichambre de l'élite. Valenciennes et Dijon ont détruit le Red Star et Créteil, tandis que Nancy a remporté le match pour la première place contre Clermont.

Modififié
127 13

Clermont Foot 1 – 2 Nancy

Buts : Diedhiou (56e) pour Clermont // Robic (80e) et Chrétien (86e) pour Nancy

C'était le choc de cette cinquième journée entre le troisième et le deuxième du championnat, avec à la clé une première place provisoire en cas de victoire d'une des deux équipes. Finalement, c'est l'AS Nancy-Lorraine qui aura cet honneur. Nancy entame le match tambour battant et se procure très vite trois occasions nettes. Clermont réagit calmement en mettant le pied sur le ballon, histoire de calmer tout ça. Mais pas grand-chose à se mettre sous la dent lors de la première période. Au retour des vestiaires, Famara Diedhiou prend les choses en main et inscrit son cinquième but de la saison sur un enchaînement d'une fluidité stupéfiante. L'attaquant clermontois a marqué 100% des buts de son équipe lors de ces cinq premières journées. L'AS Nancy-Lorraine puise dans ses ressources et revient dans la partie au mental à 10 minutes de la fin. Les Lorrains arrachent même la victoire dans les derniers instants pour rafler le fauteuil de leader en attendant le match du rival messin.

Auxerre 1 – 0 Nîmes

But : Vincent (29e) pour Auxerre

Là, c'était plutôt le choc des losers, entre le 18e et la lanterne rouge. Cette fois-ci, Auxerre a enfin confirmé ses ambitions de montée du début de saison. D'abord, les Bourguignons, qui restaient sur six buts encaissés en deux matchs, ont réglé leurs problèmes défensifs. Ensuite, l'AJA a été patient dans la construction pour trouver la faille. À la demi-heure de jeu, Diaw et Vincent font éclater l'arrière-garde nîmoise sur un une-deux lumineux. Nîmes, qui est définitivement parti pour une saison galère, est à cours de solutions. Au retour des vestiaires, Auxerre décide de laisser le ballon aux Nîmois. Une option dangereuse, sauf face à Nîmes, toujours aussi impuissant. Michel est même obligé de sortir un double arrêt de l'espace pour éviter le 2-0. Ensuite, RAS. Nîmes n'a toujours pas gagné à l'Abbé-Deschamps en sept confrontations, et stagne à la 20e place avec... -6 points.

Niort 0 – 1 Laval

But : Alioui (51e) pour Laval

Le seul match de l'ennui ce vendredi. Comme souvent, Niort et Laval n'ont pas proposé grand-chose dans le jeu. Comme souvent, Laval est sorti vainqueur de ce genre de rencontres. Une seule véritable occasion en 45 minutes à mettre à l'actif de Habran pour Laval, ce n'est définitivement pas assez. Même si les Lavallois s'installent tranquillement, tout doucement dans le camp niortais, ils éprouvent toutes les peines du monde à se montrer véritablement dangereux. Comme d'habitude, Laval ne s'est pas pressé, n'a pas stressé et a fini par marquer le petit but qui va bien pour s'offrir une victoire extrêmement profitable sur le plan comptable. Les Lavallois pointent à la quatrième place du classement et restent sur leur lancée de la saison dernière. Ce sont eux, les véritables outsiders pour la montée, tant ils semblent sereins.

Bourg-en-Bresse 2 – 1 Sochaux

Buts : Boussaha (45e) et Ogier (93e) pour Bourg-en-Bresse // Toko Ekambi (10e, sp) pour Sochaux

Sochaux n'y arrive pas. Cela fait maintenant douze matchs que les Doubistes n'ont plus gagné un match en Ligue 2. Pourtant, tout commence bien pour le FCSM, qui ouvre le score dès la 10e minute sur penalty face à la plus mauvaise défense du championnat. Le seul tir cadré des Doubistes en 90 minutes ! Mais Bourg-en-Bresse est plein de ressources et ne lâche rien. Les Sochaliens reculent, et les Bressans se procurent occasion sur occasion, obligeant Werner à lâcher deux énormes arrêts. La pugnacité de Bourg-en-Bresse paie en toute fin de première mi-temps, avec l'égalisation de Boussaha. Après une seconde mi-temps sochalienne d'une laideur incroyable, les Bressans créent un nouvel exploit à domicile en arrachant la victoire dans les derniers instants. Le petit poucet se porte bien. En revanche, du côté de Sochaux, la trêve internationale pourrait coûter sa place au coach Echouafni.

Red Star 1 – 5 Valenciennes

Buts : Da Cruz (58e) pour le Red Star // Butin (17e et 84e), Tameze (60e), Abdelhamid (77e) et Slidja (91e) pour Valenciennes

Le Red Star peut être frustré. Comme depuis le début de saison, les Franciliens ont produit énormément de jeu, mais ne sont pas parvenus à décrocher la victoire. Pire, ils se sont fait sévèrement corriger. Dans un match très rythmé, Valenciennes ouvre le score grâce à un geste de buteur de Butin dès le quart d'heure de jeu. Le reste de la première mi-temps est très ouvert, avec de nombreuses occasions de part et d'autre. La deuxième mi-temps est complètement folle. Da Cruz croit avoir fait le plus dur en permettant au Red Star d'égaliser, mais c'était sans compter le but exceptionnel de Tameze deux minutes plus tard. Assommés, les Franciliens lâchent complètement et encaissent trois buts. De plus. 5-1 à domicile, ça fait très, très mal.

Paris FC 1 – 1 Brest

Buts : Pellenard (83e) pour Paris // Koubemba (1re) pour Brest

Le Paris FC n'a rien lâché. Ce sont les Bretons qui entament très fort la rencontre en marquant d'entrée sur un but robbenesque de Koubemba. Pas mal pour son premier match dans le groupe brestois. Si le Paris FC tient le ballon, Brest est beaucoup plus efficace offensivement et se crée plus de situations dangereuses. Après un gros coup de coude sur la tempe de Platje, la rencontre perd en intensité. Brest verrouille le match tactiquement et le PFC, très appliqué, manque d'imagination. La seconde période reprend sur le même rythme. Sauf que Brest recule dangereusement et se fait sanctionner par le but de l'égalisation dans les dix dernières minutes. C'est à ce moment que le PFC prend pleinement conscience de ses chances et commence à dominer outrageusement. Trop tard, Charléty devra se contenter du match nul.

AC Ajaccio 1 – 2 Tours FC

Buts : Toudic (39e) pour Ajaccio // Kouakou (81e et 88e) pour Tours

Le début de saison de l'AC Ajaccio est cruel. En manque d'efficacité lors des quatre premières journées, les Corses, privés de Nicolas Fauvergue en partance pour le PFC, ont mis du temps à trouver la faille. Alors qu'ils se créent énormément de situations chaudes malgré une pelouse encore une fois catastrophique, il faut attendre les cinq dernières minutes de la première période pour que Toudic ouvre le score de la tête. Du côté de Tours, les hommes de Marco Simone ont énormément de mal à se montrer dangereux, hormis ce beau coup franc de Bosetti. Au retour des vestiaires, le match perd en qualité technique, mais Ajaccio n'est clairement pas en danger. Et pourtant, un homme va faire la différence pour Tours. Kouakou crucifie les Corses en marquant coup sur coup à la 84e et à la 88e. Ajaccio court toujours après sa première victoire.

Dijon 4 – 1 Créteil

Buts : Tavares (10e), Hérelle (21e, CSC), Sammaritano (83e) et Diony (89e) pour Dijon // Lesage (60e) pour Créteil

Dijon s'offre une place sur le podium de la Ligue 2. La première mi-temps est une histoire de duels entre Tavares et Hérelle, avec à chaque fois, une victoire de l'attaquant dijonnais. À la 10e minute, Hérelle, en retard, détourne légèrement une tête de Tavares dans ses filets. 10 minutes plus tard, Hérelle, encore en retard et au duel avec le Dijonnais, marque lui-même contre son camp. Les Bourguignons mènent très logiquement à la pause. Sauf que dans les vestiaires, l'entraîneur de Créteil décide de tout changer et fait deux changements. Dont Lesage, qui réduit le score dès le début de la seconde période. La physionomie de match change complètement. Créteil pousse, et Dijon devient maladroit. Malheureusement pour Créteil, Sammaritano vient écraser tout espoir de match nul. Diony donne le coup de grâce et offre un 4-1 très flatteur. Dijon est deuxième et toujours invaincu contre Créteil en onze confrontations.

Par Kevin Charnay
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Perdre 4-1 contre Dijon, ça pique!
ZidaneLeMagnifique Niveau : DHR
Nancy et Dijon ont fait grosse impression, une nouvelle fois. On peut comprendre le dépit des auxerrois lors du départ de Sammaritano.

Le Red Star, Niort et surtout Sochaux par contre, on se rapproche de plus en plus d'une saison galère si ça continue. Que c'est faible, inactif et naïf.

Gros +1 pour la Ligue 2 qui nous a régalé ce soir, championnat trop dénigré hélas.
Kit Fisteur Niveau : Loisir
Purée achevez-moi... Ou virez ce coach sans âme et sans couilles pour faire venir un vrai coach à Sochaux...

"Vieux loup de mer recherche jh ou jf motivé(e), aimant les fessées déculottées, pour redresser la vieille barre se ramolissant sur le gouvernail historique du paquebot, volontaire, sûr de lui/elle, ASV demandé, CV et lettre de motivation non exigés, doit être adepte du SM bondage et aimer souffrir"

Pour un des plus vieux clubs de France, ce type d'annonce pourrait être le seul pouvant attirer des volontaires au poste d'entraîneur parce que là, faut avouer que ça part mal...
S'il vous plait PFC: tenir le nul c'est bien. Mais gagner, c'est mieux... Il faut un foutu attaquant parce que Socrier était bon en National mais en Ligue 2 ça va deux minutes quoi !
LeMagicienOz Niveau : DHR
Sinon en Corse on met des droites a la fin du match, tout va pour le mieux.
pierre ménès 2.0 Niveau : Ligue 1
Sochaux est devenu si faible que ça??
Aucun tir cadré à part le péno...face à Bourg en Bresse??
Pas un mot sur la baston en Corse?
GougouleBxl Niveau : CFA2
Message posté par popeye
Pas un mot sur la baston en Corse?


C'est clair, c'est bien possible qu'on ne revoit pas Sainati avant 2016...
Le Tours FC est bel est bien présent, quel mois d'août ! 3 nuls et 2 victoires en championnat, qualifié pour le tour suivant en coupe.
Ces deux dernières saisons j'aurais misé mes couilles sur la montée de l'asnl et on s'est fait voler dans la dernière ligne droite. Cette année j'y croit pas du tout au vu de la pauvreté de l'effectif mais Robic plante comme un malade et l'équipe joue mieux que jamais
Message posté par Kit Fisteur
Purée achevez-moi... Ou virez ce coach sans âme et sans couilles pour faire venir un vrai coach à Sochaux...

"Vieux loup de mer recherche jh ou jf motivé(e), aimant les fessées déculottées, pour redresser la vieille barre se ramolissant sur le gouvernail historique du paquebot, volontaire, sûr de lui/elle, ASV demandé, CV et lettre de motivation non exigés, doit être adepte du SM bondage et aimer souffrir"

Pour un des plus vieux clubs de France, ce type d'annonce pourrait être le seul pouvant attirer des volontaires au poste d'entraîneur parce que là, faut avouer que ça part mal...


On a connu ça à Nantes (bon, même si Kita est toujours là...)
Courage ami sochalien, la route sera encore longue.
TheRedRooney Niveau : DHR
En tant que supporter nantais, j'aimerai savoir si Rémi Walter est un bon joueur svp..
Merci!
le-gros-Arthur Niveau : Loisir
Je suis tellement ému de voir que l'on parle de Bourg-en-Bresse sur Sofoot... Pour une fois que c'est sur un autre sujet qu'un cas de pédophilie ou d'un jeune qui s'exhibe à chaque fois qu'un tracteur passe. C'est beau le football
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
127 13