Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 24 Résultats Classements Options
  1. // Coupe du monde 2018
  2. //

Nainggolan, regret de fan

Soutenu par une grande majorité des supporters belges, mais pas sélectionné par Roberto Martínez pour la Coupe du monde, Radja Nainggolan a officiellement mis un terme à sa carrière internationale à seulement trente ans. Un beau gâchis.

Modififié
« Je suis dans le livre des records. En tant que seul meilleur joueur qui n'a pas été autorisé à disputer la Coupe du monde. Et ce, deux fois de suite. C'est tellement incompréhensible que je ne peux qu'en rire. (...) Je suis fatigué de toujours être vu comme un bad boy. Je veux être jugé sur ma performance, et non sur ce que je fais en dehors du terrain. Allons-nous parler différemment de Maradona ?  » Boum. Fidèle à son style, Radja Nainggolan dessine ses contours de l’indignation pour Het Laatste Nieuws. Dans son viseur, Roberto Martínez. Le sélectionneur de l’équipe nationale de Belgique même pas belge qui a osé l’écarter du groupe et le priver du Mondial 2018, pense-t-il sûrement.


Cet entraîneur qui se permet de se passer d’un des meilleurs milieux de terrain du monde, gronde-t-il encore intérieurement. Ce technicien, si on peut le qualifier ainsi, qui n’a encore jamais eu de grandes teams entre les mains. Puisque c’est comme ça, le Ninja tout juste trentenaire (il a fêté ses trente piges en début de mois) a tranché : pour lui, terminé les Diables rouges. « C'est avec une grande douleur dans le cœur que je mets un terme à ma carrière internationale. J'ai toujours tout fait pour faire partie de cette équipe et représenter la Belgique. Mais être SOI-MÊME n'est pas bien pour CERTAINS  » , a-t-il balancé sur Instagram.


Relayeur de haut niveau et performant à la Roma depuis plusieurs années, Nainggolan constitue certainement le meilleur élément de son pays à son poste. Et son envie de voir la Russie n’a jamais été remise en cause, comme il l’a noté au micro de VTM : « Je voulais évidemment être dans la sélection. Il a fait le choix de ne pas me reprendre. Pourquoi ? Ce n'est pas très clair pour moi.  » Oui, pourquoi ?


Ce n’est en fait un secret pour personne : si le tatoué à crète n’a pas été retenu, c’est parce que Martínez, à l’instar de Marc Wilmots en 2014, doit considérer que sa présence peut être néfaste pour la vie de vestiaire. Le natif d’Anvers paierait donc ses écarts de conduite, son comportement parfois limite, ses prises de parole publiques garanties sans langue de bois. D’une certaine manière, les pragmatiques plaçant la dynamique de groupe au rang de priorité absolue peuvent d'ailleurs considérer son absence comme totalement logique. Il y a par exemple de grandes chances pour que Didier Deschamps, exemple au hasard, trouve légitime le choix de son confrère.

Explications plus que douteuses


Sauf qu’au contraire d’Adrien Rabiot, qui ne comprend pas comment des facteurs extrasportifs peuvent influencer la réflexion d’un coach et qui a désormais une bonne partie des fans français à dos, Nainggolan jouit d’une cote de popularité extrêmement élevée au sein de son Plat Pays.


À tel point que de nombreux supporters ont tweeté leur colère avant et après l’annonce de la pré-liste des 28, évoquant une bonne « blague belge » , et ont créé une pétition en ligne pour dénoncer ce non-sens, attirant plus de 20 000 signataires. Et si une quarantaine de personnes seulement se sont présentées au siège de l'Union belge de football à Bruxelles au lieu des 8000 prévues pour afficher leur mécontentement, les justifications de Martínez n’ont convaincu personne.


« Radja est un joueur de grande classe, mais son absence s’explique par des raisons tactiques, a ainsi essayé l’Espagnol en conférence de presse au lieu de mettre en avant d’autres considérations. Je l’ai appelé hier, nous avons beaucoup parlé. (...) Nous savons que Nainggolan joue un rôle essentiel dans son club, mais nous ne pouvons pas lui donner ce rôle en équipe nationale. » Difficile à gober, notamment quand on voit que l’effectif élargi parvient à faire de la place à deux joueurs évoluant en Chine (Axel Witsel et Yannick Ferreira Carrasco), à deux remplaçants de Manchester United et de Monaco (Marouane Fellaini et Youri Tielemans), ou encore à un garçon appartenant à la lanterne rouge de Premier League, West Bromwich Albion (Nacer Chadli). Au moins, le bonhomme pourra fumer tranquillement ses clopes autour d’un verre devant sa télé et en compagnie de ses potes. Triste lot de consolation pour le Romain et ses innombrables soutiens. Mais pour une fois, ce n’est pas lui qui intéressera les médias.



Par Florian Cadu
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


il y a 1 heure Un club de 3e division espagnole ne veut plus que Vinicius Jr joue 11
Hier à 18:05 La FIFA suspend trois dirigeants nord-américains à vie 8
Partenaires
Tsugi Un autre t-shirt de foot est possible Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Podcast Football Recall
À lire ensuite
Les notes de Liverpool