1. // Euro 2017
  2. // Gr. A
  3. // Pays-Bas-Danemark

Nadia Nadim, de la charia au ballon rond

Près de soixante-dix matchs joués, une vingtaine de buts inscrits, Nadia Nadim est un pilier de la sélection danoise. Né en Afghanistan, réfugiée au Danemark, premier joueur étranger à vêtir la tunique rouge et blanc, sélection masculine et féminine confondues, la joueuse de vingt-neuf ans est un symbole d’intégration réussie. L’avenir de la footballeuse était pourtant loin d’être évident.

Modififié
Tunique rouge sur les épaules, numéro neuf dans le dos, l’hymne danois en fond sonore, prête à affronter la Belgique pour son premier match de l’Euro, Nadia Nadim repense-t-elle à cette époque où, enfant, elle rêvait de réussite ? « Je ne me souviens pas d’un rêve en particulier que j’avais quand je vivais en Afghanistan, mais j’ai toujours voulu réussir » , expliquait-elle il y a quelques années. Alors qu’elle tâte la balle avec son père dans le jardin protégé de la maison familiale, et qu’elle rêve de succès, Nadia Nadim ne se doute pas que celui-ci sera lié au football. Il faut dire que tout est alors réuni pour que la jeune Afghane n’enfile jamais de crampons. Pratiquer un sport est considéré comme harām par les talibans, qui dirigent la vie des Afghans depuis 1996. Du football, ils n’aiment que les stades, qui servent de lieu d’exécutions, de lapidations ou d’amputations. Et surtout, peu considérées par ces types à la mentalité plus que moyenâgeuse, les femmes n’ont leur place qu’à la maison ou sous le grillage de leur burqa. La lapidation guette quiconque porte un short et touche un ballon. C’est peu dire alors que le jeu n’en vaut pas la chandelle.

Talibans et foot dans le jardin


Un père général de l’armée nationale afghane, une mère principale de collège, Nadia Nadim a la chance de grandir au sein d’un foyer ouvert d’esprit. Chez les Nadim, la religion ne régit pas la vie de la famille. « J’étais une femme éduquée. Je connaissais la différence entre le vrai et le faux, et ce qu’était la religion, c’est pourquoi je n’ai jamais imposé la religion à mes enfants  » , expliquera des années plus tard Hamida, la mère. Le début de la vie de la jeune fille et de ses quatre sœurs est heureux, bien que rythmé par de nombreux déménagements, dû au statut professionnel du père. Un père qui, malgré l’arrivée au pouvoir des talibans en 1996, aime trop son pays pour se résigner à le quitter. La charia est appliquée à toute la société, les exécutions sommaires sont monnaie courante, son statut d’ancien militaire en fait une cible privilégiée des arriérés islamistes, mais Rabena Nadim n’en a cure.


Fan de football, il tente de convertir ses filles au ballon rond : « Il en était fou, et il essayait de transmettre son amour du jeu à ses cinq filles » , confiait Nadia Nadim au site de la FIFA en février dernier. C’est dans le jardin familial que, malgré l’interdiction des talibans, l’actuelle attaquante de la sélection danoise fait ses premiers dribbles : « Nous jouions parfois avec mon père dans notre jardin quand nous étions petites. Nous n’étions pas autorisées à pratiquer un sport, ni à jouer auprès des garçons, mais la plupart des maisons en Afghanistan étaient gardées et protégées, donc personne ne pouvait nous voir. » Heureuse malgré la crainte que le nouveau régime afghan inspire, la vie de Nadia bascule en 2000. Son père, parti pour un rendez-vous, ne rentrera jamais. La famille apprend quelques jours plus tard qu’il a été exécuté par les talibans.

Camps et ballons perdus


Sans figure masculine à ses côtés, Hamida Nadim ne peut vivre avec ces cinq filles sous un régime exigeant la présence d’un homme ne serait-ce que pour franchir la porte du foyer. Les six femmes n’ont alors d’autre choix que de fuir leur pays. L’idée est de rejoindre Londres où réside déjà de la famille. Première étape le Pakistan, puis l’Italie et finalement le Danemark. Débarquées par hasard dans le nord de l’Europe, Nadia, sa mère et ses sœurs décident d’y rester. Demandeuses d’asile, elles passent de camp de réfugiés en camp de réfugiés. C’est dans le dernier, près d’Aalborg, que l’avant-centre du Portland Thorns FC chope le virus football. Avec les autres enfants du camp, elle fonce dans la forêt récupérer les ballons égarés pendant les entraînements du club de foot d’à côté. Là-bas, Nadia fait ce qui lui était interdit dans son pays natal, sous peine d’être fouettée, voire lapidée : elle joue avec des filles, mais aussi des garçons.


La balle ne quitte plus les pieds de la jeune fille. Ses qualités athlétiques, sa technique et son talent pur impressionnent. C’est lors d’un tournoi régional que Brian Sørenson, son futur mentor, en prend plein les mirettes : « Je pensais que nous avions la meilleure équipe et que nous allions tout gagner. GUG Boldklub avait pris Nadia et deux de ses sœurs, Giti et Diana, et les trois faisaient des choses qu’aucune autre fille ne pouvait faire : dribble, prise de ballon dans les airs, passes avec toute la surface du pied. Vous pouviez voir qu’elles avaient l’habitude de jouer avec des hommes. J’ai pensé : "Wouah, elle sont douées. Comment dois-je faire pour les avoir dans mon équipe ?" »

American dream et fac de médecine


Tout s’accélère ensuite dans la vie de Nadia Nadim. Six saisons à l’IK Skovbakken, puis trois autres au Fortuna Hjørring, l’un des meilleurs clubs du pays, en font une valeur sûre du foot féminin. Dans la foulée de son accession à la nationalité danoise, l’avant-centre enfile le maillot de la sélection nationale. Mais Nadia est une femme de défi. Après avoir réussi à s’imposer dans son pays d’adoption, la joueuse a besoin d’un nouveau challenge : réussir de l’autre côté de l’Atlantique, là où le soccer féminin est roi. Chose qu’elle réussit une fois de plus à merveille. Elle est aujourd’hui titulaire indiscutable des Thorns de Portland, mais aussi en sélection, où elle forme avec Pernille Harder un redoutable duo d’attaque (elles ont à elles deux planté quatorze des vingt-deux pions de leur équipe en éliminatoires).


Marquée par les épreuves qu’elle a dû traverser, la joueuse de vingt-neuf ans ne se laisse pas aveugler par sa réussite. En parallèle de sa carrière de joueuse, l’attaquante prépare son avenir et s’est inscrite en fac de médecine pour devenir chirurgien : « J’ai toujours voulu réussir, parce que l’argent rend la vie plus facile. Ma mère n’a pas eu la vie la plus simple et je veux l’aider. En devenant médecin, je peux gagner de l’argent, aider ma mère et aider les autres, ce qui me correspond totalement. » Footballeuse professionnelle, bientôt médecin, bien loin du jardin familial dans lequel elle faisait ses premiers jongles à l’abri des regards des talibans, Nadia Nadim est devenue un symbole pour toute une génération de jeunes réfugiées afghanes : « J’ai senti que j’accomplissais quelque chose au-delà du football. J’ai changé les opinions à propos de ce que les filles peuvent ou ne peuvent pas faire, et cela signifie beaucoup. »

Par Maeva Alliche
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article

Merci pour ce portrait. Certaines personnes ont vraiment des destins assez dingues. Esperons que la malédiction So Foot n'intervienne pas ce soir :)
En voilà une bonne question : Les talibans lisent-ils sofoot ?
Kit Fisteur Niveau : Loisir
So foot sans doute non, mais t'inquiètes pas que alors qu'ils interdisent le foot au peuple, en réalité ils kiffent ça...
2 réponses à ce commentaire.
Nadimnoumouk, ispice di counasse !
Ah ben effectivement, y'a des énervés du -1 sur le site.
Après je conçois aisément que cette vanne soit un peu faisandée...
PandaNotreRoi Niveau : District
Je confirme. C'est une frappe de loin très très osée.
Ta réponse corrige légèrement la trajectoire mais échoue tout de même au poteau de corner.
:)
Ce commentaire a été modifié.
il'y'a une frontière parfois difficilement perceptible entre l'ironie et le sarcasme...
J'ai rectifié ta note comme j'ai pu. J'espère t'avoir aidé.
WirsinddiePauliner Niveau : District
Une belle référence aux guignols de l'info a une période ou c'était le seul journal d'information sérieux de France. Après c'est parti en couille...
Moi je dis oui !
(Ou alors je me trompe et tu n'est pas un aficionado des Guignols, et du coup : "Rhooo, c'est pas beau d'insulter !")
Merci les gars, ça fait chaud à mon p'tit cœur.
6 réponses à ce commentaire.
Kit Fisteur Niveau : Loisir
En fait les talibans appliquent juste la doctrine de Bernard Lacombe à fond quoi...
Loulou Nic au Lin Niveau : CFA
Le fameux prophète Bernard Lacombe.
1 réponse à ce commentaire.
Note : 2
Elle est partie de si loin... j'imagine même pas l'enfer que ça devait être de vivre sous le régime Taliban, encore plus pour une femme. Respect !
Y'a des gens comme ça, le destin s'est particulièrement penché sur leur cas.
1 réponse à ce commentaire.
Jack Facial Niveau : CFA
Bizarrement, personne pour nous proposer la traditionnelle recherche Google Images...

Jack Facial depuis le Brésil
lilisushi Niveau : DHR
Super papier merci ! Gros big up à son père aussi. Même en France des mecs refusent d'accepter que des filles jouent au foot alors qu'un afghan, militaire de surcroît, emmerde les traditions de son pays pour ses filles respect ! Ça confirme que l'égalité ne se fera pas sans les hommes !
WirsinddiePauliner Niveau : District
Talibans = tradition afghane ? Ooookkkaaaayyyy
lilisushi Niveau : DHR
Ne me fais pas dire ce que je n'ai pas dit. Est ce deconnant de dire que les sociétés moyen orientales ne sont pas les plus favorables à l'émancipation féminine? (comme dans une certaine mesure les sociétés latines hein)
WirsinddiePauliner Niveau : District
Disons que d'un point de vue scientifique, ce raisonnement ne tiens pas vraiment. Dans le traitement médiatique, oui sûrement. Mais c'est très loin d'un raisonnement scientifique.

Premier problème: définir le moyen orient. Bon chance !
Deuxième problème : dresser un parallèle entre les sociétés de la péninsule arabique et les pays proches de l'Asie (Pakistan, Afghanistan...), on peut rajouter L'Iran ou l'Irak (tout dépend de ta définition du moyen orient, retour au point 1) : bon courage
Troisième problème, prendre en considération l'aspect historique et politique de ses différentes régions. En particulier suite à la décolonisation et la guerre froide. Il faudrait également traiter de géopolitique pour y analyser l'influence de l'Occident sur la période (quelle période ? À définir également)
Quatrième problème: dresser un parallèle entre wahhabisme, islam chiite ou sunnite par rapport au traitement des femmes dans ces sociétés : ouhla! Pas facile facile...
Cinquième problème : évaluer sur une période donnée la relation entre institution politique et religion dans ces pays : have fun
Sixième problème : essayer d'éviter le concept d'orientalisme (coucou Edward Said) en analysant tous les points précédents selon des critères culturels, historiques et de société purement occidentaux. (Point de loin le plus important)

J'aurais pu continuer mais j'imagine que tu saisis l'immensité du problème.

Tout ça pour dire qu'effectivement dans les médias il y a cette image de la femme musulmane forcément soumise à l'homme mais que cela ne reflète pas vraiment la réalité. Ou alors une forme de réalité "instantanée" qui ne prends pas n compte tout le contexte pourtant nécessaire à la compréhension. Donc tu n'as pas forcément tort, mais la réflexion est biaisée dès le depart...

Trop de gens oublient que l'Égypte de nasser dans les années 60 était un régime hyper progressif. Ou la Turquie de Atatürk. Bref. Concernant le moyen orient on a une mémoire de poisson rouge et on n'accepte pas d'assumer l'immense bordel qu'on a nous meme mis en place.
lilisushi Niveau : DHR
Je ne peux pas être en désaccord avec toi, tout ça est très complexe mais je voulais juste dire dans mon commentaire que le papa paraissait être quelqu'un d'exceptionnellement ouvert d'esprit au vu du contexte politique de l'époque mais aussi et tu as raison je ne le sais pas précisément, en présupposant qu'un militaire afghan élevé dans les années 50/60 ne devait pas être particulièrement sensibilisé à la question de l'émancipation (a l'instar d'un militaire francais eleve dans les 50's et la je sais de quoi je parle). Loin de moi l'idee de viser une culture dans mon comm, juste la volonté de mettre en lumière un comportement qui m'a semblé (positivement) étonnant
WirsinddiePauliner Niveau : District
Alors la d'accord ! J'ai pinaillé de bon cœur, surtout que si j'avais pu te mettre un +1 je l'aurais fait rien que pour ton "ça confirme que l'égalité ne se fera pas sans les hommes !"
Tu n'étais pas forcément la cible du commentaire, je pense pas que tu es le genre à faire des amalgames, mais j'aime faire attention aux arguments dans une discussion ;)
lilisushi Niveau : DHR
Pas de souci, j'aime aussi quand les mots sont utilisés à bon escient mais on peut pas dire que le format de commentaire de l'appli (avec ses 2 lignes visibles) aident à formuler une "pensée complexe" (cassedédi à notre CEO national)
6 réponses à ce commentaire.
Le Baldé Vampire Niveau : Ligue 2
Le sofoot qu'on aime. Alors effectivement ça fait moins de comms, parce que tout est dit dans l'article pour le coup, et bien tourné.
Mais putain ça fait du bien.

Force à Nadia et à Maeva !
Tout ça parque que le papa n'a pas pu avoir un fils, saleté de chromosome Y
1 réponse à ce commentaire.
pousse-casse signe de l'art Niveau : Loisir
Le père n'a pas été à l'encontre des coutumes de son pays mais de celles des talibans. L'Afghanistan a (heureusement) une longue et belle histoire avant l'arrivée des talibans.
mercredi 16 août NOUVEAU : 100€ offerts pour miser chez BetStars !
Hier à 14:37 Valdés lance sa société de production 8 Hier à 13:27 Zlatan à l'affiche d'un jeu vidéo 13
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
mercredi 16 août Un match arrêté par des jets d'œufs 11 mercredi 16 août Des lions sur les murs d'un vestiaire 30 mardi 15 août La belle ouverture du score de Liverpool 16 mardi 15 août Macron s'est invité à la Commanderie 30 mardi 15 août Un mercato raccourci en Premier League ? 26 mardi 15 août Gignac donne son nom à un tigre 22 mardi 15 août Déjà un doublé pour Gomis en Turquie 6 lundi 14 août Ribéry défait les lacets de l'arbitre en plein match 42 dimanche 13 août Le premier but de Neymar avec Paris 10 dimanche 13 août La banderole guingampaise pour Neymar 33 dimanche 13 août Gignac claque son premier pion de la saison dimanche 13 août La douceur de Bendtner 11 dimanche 13 août L'expulsion invraisemblable de Kaká 29 samedi 12 août Un joueur expulsé après 39 secondes 3 samedi 12 août Les Farc veulent une équipe professionnelle 23 vendredi 11 août Sneijder présenté à l'Allianz Riviera 11 vendredi 11 août 340€ à gagner avec Bordeaux & Caen-Saint-Etienne vendredi 11 août Watford annonce une recrue via Football Manager 13 vendredi 11 août L'énorme raté de Van Wolfswinkel 6 vendredi 11 août Burnley s'intéresse à De Préville 25 vendredi 11 août Botafogo et le Club Nacional voient rouge en Libertadores 5 vendredi 11 août La photo de Fellaini en street-art à Melbourne 11 jeudi 10 août Un club estonien marque sans avoir touché le ballon 7 mercredi 9 août La drôle de vidéo de présentation de Boudebouz au Betis 9 mercredi 9 août Taye Taiwo s'exile en Suède 23 mercredi 9 août Peux-tu résoudre l'énigme de Geoffrey Jourdren ? (via BRUT SPORT) mercredi 9 août Il se blesse en enjambant un panneau publicitaire 36 mercredi 9 août La mine exceptionnelle de Tierney pour le Celtic 7 mercredi 9 août Et si c'était la saison d'Arsenal ? (via BRUT SPORT) mardi 8 août Patrick Montel s'indigne du transfert de Neymar (via BRUT SPORT) mardi 8 août Maradona est prêt à se battre pour Maduro 61 lundi 7 août Nainggolan, Strootman et Cafu s'essayent au drone challenge 12 lundi 7 août Djourou finalement à Antalyaspor 13 lundi 7 août Ils remboursent leurs supporters après une défaite 8-2 18 lundi 7 août Bricomarché partenaire de la Coupe de la Ligue 83 lundi 7 août David Villa plante un triplé dans le derby new yorkais 4 dimanche 6 août Le PSG aurait dépensé 50 000€ pour illuminer la Tour Eiffel 28 dimanche 6 août Une reprise de volée monumentale en Russie 9 dimanche 6 août Aboubakar Kamara : appelez-le "AK 47" 9 dimanche 6 août Quand Buffon rend hommage à Bolt 32 dimanche 6 août La praline de Drogba 5 samedi 5 août La merveille de Graziano Pellè 28 vendredi 4 août 400€ à gagner avec Neymar meilleur buteur de la Ligue 1 ! 1 vendredi 4 août Le vrai salaire de Neymar au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 3 août En direct devant l'hôtel de Neymar à Paris (via BRUT SPORT) jeudi 3 août Comment accueillir Neymar à Paris ? (via BRUT SPORT) jeudi 3 août L'ouverture du score du Videoton contre Bordeaux 2 jeudi 3 août La Premier League interdit les dessins sur ses pelouses 10 jeudi 3 août L'ancien boss de Disney s'offre Portsmouth 14 jeudi 3 août Le Real Madrid accroché par les All-Stars MLS 16 jeudi 3 août Domenech : « Les entraîneurs français ont un déficit d'image » 88 jeudi 3 août La lettre du maire d'Ostende aux supporters de l'OM 69 jeudi 3 août Un tifo du Legia revient sur la révolte de Varsovie 53 jeudi 3 août La franchise MLS de Beckham prend forme 35 jeudi 3 août 200€ à gagner avec PSG & FC Bâle jeudi 3 août Lampard embrasse la carrière de consultant 11 jeudi 3 août Aly Cissokho rejoint un promu turc 18 mercredi 2 août Kylian Mbappé souhaiterait quitter l'AS Monaco 114 mercredi 2 août Le super but collectif qui libère Nice 15 mercredi 2 août Le tifo en l'honneur de Nouri 2 mercredi 2 août Un joueur rémunéré en huile d'olive 39 mercredi 2 août Dundee met en vente son gardien sur Twitter 6 mardi 1er août Schweinsteiger trolle la presse US 7 mardi 1er août Les supporters bâlois s'invitent en conférence de presse 3 mardi 1er août Un cycliste parodie le tweet de Piqué 6 mardi 1er août Nainggolan met un coup de tondeuse à des supporters 5 mardi 1er août Excuse-toi comme Echouafni ! (via BRUT SPORT) mardi 1er août La formule « ABBA » lancée pour les TAB 33 mardi 1er août Klopp répare le micro de Simeone 22 lundi 31 juillet Adu testé en Pologne 26 lundi 31 juillet Les joueurs de Colo-Colo rentrent sur la pelouse avec des chiens 30 lundi 31 juillet "On peut te tuer dans la rue pour un téléphone portable" (via BRUT SPORT) lundi 31 juillet Giovinco claque encore un coup franc 16 lundi 31 juillet Dybala ridiculise Nainggolan 38 dimanche 30 juillet Le plus vieux derby du monde (via BRUT SPORT) dimanche 30 juillet La jolie praline de Kaká 16 dimanche 30 juillet Griezmann en saucisse sur Twitter 15 dimanche 30 juillet L'énorme boulette de la gardienne danoise 19 dimanche 30 juillet Un gardien égalise en dégageant 7 samedi 29 juillet Le derby de Soweto endeuillé 2 samedi 29 juillet Podolski débute par un doublé 5 samedi 29 juillet Laszlo Bölöni oublie le nom d'un joueur recruté la veille 15 samedi 29 juillet Kondogbia inscrit un superbe but... contre son camp 23 vendredi 28 juillet Les frangins dos Santos réunis aux Los Angeles Galaxy 23 vendredi 28 juillet Jermaine Pennant va signer en septième division anglaise 20 vendredi 28 juillet Le fils de Rivaldo claque une mine devant les yeux de son père 8 vendredi 28 juillet Metz veut rapatrier Emmanuel Rivière 27 vendredi 28 juillet Ángel María Villar démissionne de ses postes à la FIFA et l'UEFA 25 vendredi 28 juillet Brandão retrouve Anigo en Grèce 15 jeudi 27 juillet Le triplé de Valère Germain 20 jeudi 27 juillet La boulette de la gardienne portugaise 29 jeudi 27 juillet Bob Bradley va revenir en MLS à Los Angeles FC 2 jeudi 27 juillet Leroy Sané se tatoue son portrait dans le dos 103 mercredi 26 juillet Le Dynamo Kiev et Astana rigolent, Ludogorets et le Celtic font la moue 30 mercredi 26 juillet Les supporters niçois déjà bouillants 2 mercredi 26 juillet Un joueur quitte son club à cause de la croix catholique sur l'écusson 139 mercredi 26 juillet Siniša Mihajlović enquille les lucarnes à l'entraînement 22 mercredi 26 juillet Les fans de San Lorenzo reprennent Despacito (via Brut Sport) mardi 25 juillet Ederson atteint d'un cancer des testicules 67 mardi 25 juillet Marca annonce un accord pour Mbappé au Real Madrid 164 mardi 25 juillet Droit de réponse "Mistral Gagnant" 33