En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 4 Résultats Classements Options

Nadal approuve mais ne saisit pas

Modififié
S'il y avait une Balle d'Or pour le tennis, on l'aurait certainement donnée à Rafael Nadal cette année.



Facile vainqueur de Marcos Daniel lors de son premier match de l'Open d'Australie, le numéro 1 mondial a donné son avis sur le Ballon d'Or 2010, donné pour la deuxième fois à Lionel Messi.

« De mon point de vue, c'est normal de le donner à Messi, mais il va falloir clarifier le critère. Étant espagnol, j'aurais aimé que Xavi ou Iniesta le gagne. Et plus particulièrement Xavi, car même si Iniesta a marqué le but lors de la finale du Mondial, il a longtemps été blessé au cours de la saison » a-t-il déclaré en conférence de presse.



Supporter affirmé du Real Madrid, et même de Majorque (bien que son oncle, Miguel Angel, ait joué pendant huit saisons à Barcelone), Nadal a également fait la comparaison avec les récents lauréats.

« On l'a donné en 2006 à Cannavaro alors qu'il n'était pas le meilleur du monde. Ou à Ronaldo parce qu'il a été le meilleur buteur en 2002. Si les critères ont changé, il faut clairement le dire » a-t-il ajouté.



Au moins, au tennis, le problème ne se poserait pas : il n'y a que deux joueurs depuis bientôt dix ans.

EM
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 11:30 OFFRE SANS DÉPÔT : 10€ gratuits jusqu'à mercredi pour parier chez Winamax !!! 4
Hier à 11:24 BONUS ÉDITION LIMITÉE : 200€ offerts pour miser sur le Classico 1
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
samedi 24 février Les retrouvailles entre Patrice Évra et les fans de Liverpool 31 samedi 24 février Le but le plus absurde de l'année en deuxième division allemande 22 samedi 24 février Les lumières s'éteignent en Argentine 16