1. //
  2. // 23e journée
  3. // Ajaccio/Lyon (3-1)

Mutu dompte l'Olympique lyonnais

Après une première mi-temps assez calme, Lyon et Ajaccio ont animé un second acte qui a finalement souri aux Corses, vainqueurs 3-1 grâce notamment à un doublé de Mutu. Les Lyonnais auront de quoi regretter plusieurs décisions arbitrales.

Modififié
0 48
Ajaccio - Lyon : 3-1
Buts : Belghazouni (57e) et Mutu (64e et 92e) pour Ajaccio ; Lacazette (53e) pour l'OL

Le week-end avait bien commencé pour les Lyonnais. Certes, le PSG a dézingué Toulouse et pris de l'avance tout en haut de la Ligue 1. Mais le mois de janvier a pris fin. Enfin. Dans son opération dégraissage, Aulas a laissé filer Bastos et Monzón, mais Gomis, Lisandro, Briand et Gourcuff, eux aussi convoités, sont bel et bien restés. « On repart pour quatre mois avec ce groupe » , respirait Rémy Garde. Un nouveau départ qui, à l'instar du centenaire du Tour cet été, avait lieu sur l'Île de Beauté. Un faux départ, finalement, tant l'OL a manqué de chance et de maîtrise défensive à Ajaccio (3-1). Devant dès le retour des vestiaires, la bande à Garde, pas aidée par les décisions arbitrales ni par le manque de profondeur de son banc, s'est fait renverser par des Corses motivés, qui n'avaient gagné qu'une seule fois en L1 lors des dix dernières journées.

Lacazette malheureux

Chant corse, drapeaux rouge et blanc, coup d'envoi de Louise Robert, la charmante Miss locale, et c'est parti. Privé de Lisandro et Briand, blessés, Garde reconduit le onze vainqueur à Valenciennes. Sans Gourcuff et sans Grenier, donc. En face, Albert Emon et sa belle paire de lunettes doivent faire sans Medjani, parti à Monaco, mais avec les recrues hivernales, Chalmé et Oliech, qui, on le rappelle, « vise l'Europa League » . L'OL domine nettement le début de match, Gomis est particulièrement actif, Malbranque enchaîne les coups de pied arrêtés, mais hormis une superbe demi-volée d'Umtiti qui passe à 20 mètres du but d'Ochoa, pas grand-chose à signaler. Heureusement, Ricardo Faty est là pour assurer le spectacle avec roulette et talonnade. Oui, Ricardo Faty. Progressivement, l'ACA sort de son camp, Mutu se montre et distribue les coups de coude aériens, mais Vercoutre n'est pas plus inquiété que son homologue mexicain. Le moment fort de cette première mi-temps a lieu juste après la demi-heure de jeu, lorsque Lacazette pousse au fond des filets une frappe de Guezzal repoussée par Ochoa. But refusé, à tort. Gomis était hors-jeu, pas l'espoir français. C'est con.

Les Lyonnais pas vernis

Son but, le numéro 10 lyonnais finira par l'avoir. Et il est autrement plus beau. La deuxième période a débuté depuis à peine dix minutes, quand Guezzal déborde et centre au deuxième poteau pour Lacazette, qui reprend de volée (53e). Le match est lancé. Débridé. Ochoa sauve une tête de Gonalons sur sa ligne, Vercoutre lui rend la pareille, mais Biševac foire sa relance et offre à Belghazouani l'égalisation (57e). Fier de sa défense, plutôt solide en championnat ces derniers temps, Garde se bouffe les doigts en voyant Mutu doubler tranquillement la mise de la tête entre Umtiti et Lovren (64e). L'arbitre assistant punit même le Croate en lui envoyant son drapeau dans l'œil. Et paf. Galvanisés, les Corses se jettent sur tous les ballons et contiennent les (brouillonnes) offensives des gars du Rhône, désormais organisés autour d'un Gourcuff volontaire mais trop loin du but pour faire la différence. Au contraire, capitaine Cavalli, passeur décisif sur le but de Mutu, continue à alimenter le Roumain, qui manque son lob. Déséquilibré par Saad dans la surface, Gomis a la balle d'égalisation aux 11 mètres, mais Ochoa joue aux héros et sort le tir de l'ancien Stéphanois. Ce n'était pas la soirée des Lyonnais. La preuve, avec l'expulsion de Lovren dans les arrêts de jeu pour une poussette dans la surface sur Oliech, hors-jeu au départ de l'action. Mutu transforme (92e) et donne de l'air au classement à l'ACA.

Par Léo Ruiz
Modifié

Note : 4
Oh un doublé de Mutu, on se croirait en 2006...
PS: Je sais pas pour vous, mais perso, j'ai bloqué le panda avec Adblock, ça fait moins de remords
labriquerouge Niveau : District
Le suspense de ce championnat ne va sans doute plus durer longtemps...
ToxikCheese Niveau : Loisir
Note : -2
quel match de merde putain* ...

Encore une belle preuve de notre fébrilité defensive...

Mais pour le coup, c'est surtout le corps arbitrale qui est a chier* serieux ! But valable de Lacaz" refusé on sait pas trop pourquoi ... penalty sur Gomis : pas de carton pour le défenseur qui fauche le pieds d'appui de Gomis. Penalty sur Oliech : Carton rogue pour Lovren ... ALors qu'au départ de l'action Oliech est hors jeu de 2m...

Après midi pourri !


Ah oui, j'aimerai que les mec qui militaient pour un départ de Licha et un conservation de Gomis se manifestent maintenant pour continuer à étayer leur choix ...
NikkoFromLyon Niveau : CFA
Note : 1
Plus encore que l'arbitrage je me demande comment a t'on pu sortir du match juste après avoir marqué.

Une domination totale, enfin on marque et la extinction totale, on leur donne deux buts et on ne joue plus du tout, on a l'occasion au moins de marquer 1 point et au vu de son match jamais je n'aurais laissé Gomis tirer le penalty.

On vient de perdre 3 points importants face a une équipe qui n'avait que son courage et son état d'esprit a opposer, un réel gâchis en 30 mn.
Foutu pénalty manqué!!
Le PSG a connu des coups de mou aussi, mais on sait tous que la période février-mars est autrement plus déterminante. Et puis en prendre 3 en Corse, il fallait le faire. A défaut de concurrencer Ibra comme il l'avait promis, Mutu a peut-être décidé de l'aider ?
Petit coup d'oeil au calendrier : Lyon enchaîne Lille Bordeaux et Lorient pendant que Paris joue à Sochaux et à Bastia.
Bref, est-ce le début de la fin pour Lyon dans sa course au titre ?

Garrincha7 Niveau : CFA2
Note : 1
Incroyable qu'un arbitre réussisse à accumuler autant d'erreurs en un seul match... On a eu deux penaltys à 2 minutes d’intervalle avec deux sanctions complètement différentes (pas de carton d'un coté, rouge directe de l'autre). Le pire étant qu'Oliech est Hors-jeu au départ, donc le penalty n'a même pas lieu d'être... Et je parle même pas du but refusé à tort en 1ère mi-temps, alors que le dernier défenseur ajaccien était bien deux mètres derrière lacazette...
ToxikCheese Niveau : Loisir
Note : -2
Sinon, un coup d'oeil rapide sur les LIVE SCORE de Sofoot nous apprendra que les buteur du match en question sur cette page sont:

Pour l'ACA

Yann Jouffre (56')
Jeremy alliadiere (65')
Arrayarray (92')

et pour l'OL :

Melvut Erding (53')

Ouate ze phoque ?
Note : 2
Sinon comme titre, vous auriez mieux fait de mettre, "Lyon s'est fait roulé" parce que les erreurs d'arbitrage ont pesé très très lourds sur le résultat final:
- but refusé pour un hors-jeu de Gomis qui n'a même pas le temps de faire action de jeu
- Sur le péno accordé à l'OL, le joueur corse est dernier défenseur mais ne reçoit même pas de jaune
- Et alors le chef d'oeuvre de la soirée, sur une action qui part d'un gros hors-jeu bien dégueulasse, pénalty et carton rouge ("évidemment, lovren était dernier défenseur ! Mais..attendez...et le corse aussi ya quelques minutes non ?!")

Déjà qu'ajaccio a 3 occaz, joli réalisme donc bravo à eux mais c'est dur à encaisser.

Mention spéciale à Lovren et Umtiti sur le but de la tête de Mutu, ça fait plaisir de les voir au taquet comme ça.

A part ça, une bonne entrée de Gourcuff, qui logiquement se blessera au prochain match donc.
Note : 1
Mon titre aurait une belle faute d'orthographe...mais veuillez m'excuser, je suis un peu bourré
Pascal Pierre Niveau : Loisir
Note : -2
Télévisuellement, les stades corses te projettent au temps de l'ORTF. C'est plus efficace qu'une Dolorean.
Note : 1
Au delà des erreurs arbitrales (déjà énumérées dans les posts précédents), on se tire quand même une balle dans le pied tout seul comme des grands parce que l'ACA revient miraculeusement dans la partie alors. Et on leur donne gentiment le moyen de le faire.
C'est un match où doit repartir avec les 3 points et au final on se fait b**ser comme il faut. C'est vraiment dommage mais bon je crois qu'on reçoit ensuite lille et lorient ... A nous de faire ce qu'il faut pour se relancer.
Franchement, les défenseurs de Gomis, je ne vous comprends pas, rôle indispensable de pivot, imprenable dos au but, ah mon dieu, j'en ai assez d'entendre ça. Le mec est une MERDE*, il ralentit le jeu presque systématiquement, il est tout le temps hors-jeu, il rate la plupart de ses dribbles, il fait peu d'appels. Malbranque a encore été le meilleur. Fofana, techniquement c'est pas vraiment ça. C'est dommage, Lyon jouait vraiment bien jusqu'au premier but, dans des petits espaces et tout, mais c'est difficile de s'en remettre à un incapable comme Gomis devant.
Note : -1
Message posté par carlito69
Sinon comme titre, vous auriez mieux fait de mettre, "Lyon s'est fait roulé" parce que les erreurs d'arbitrage ont pesé très très lourds sur le résultat final:
- but refusé pour un hors-jeu de Gomis qui n'a même pas le temps de faire action de jeu
- Sur le péno accordé à l'OL, le joueur corse est dernier défenseur mais ne reçoit même pas de jaune
- Et alors le chef d'oeuvre de la soirée, sur une action qui part d'un gros hors-jeu bien dégueulasse, pénalty et carton rouge ("évidemment, lovren était dernier défenseur ! Mais..attendez...et le corse aussi ya quelques minutes non ?!")



Ca s'appelle des faits de jeux... Tant que t'y es l'arbitre est acheté ?
T'en fais pas Aulas va pleurer bien fort !
Mou-rinho Niveau : CFA
Note : -2
Nan mais franchement des faits de jeu ça ?
Attends t'es d'accord que Lyon aurait eu 1 but de plus, 1 carton rouge en moins Ajaccio 1 carton rouge en plus et un but de moins tout ces "faits de jeu" comme tu dis changent complètement la physionomie du match...

Le Kiosque SO PRESS

Partenaires
Logo FOOT.fr
Article suivant
La Juve répond à Naples
0 48