Muntari, le Milan aussi

Le milieu de terrain ghanéen quitte le Milan. De martyr lors d'un match Scudetto à capitaine symbole d'une équipe en perdition, il aura tout connu dans le club lombard.

Modififié
4 19
Geoffrey Hurst peut se ranger. L'avant-centre anglais incarne pourtant la plus célèbre des polémiques arbitrales. Son but face à la RFA lors de la finale de 1966 est-il rentré ? Plus d'un demi-siècle est passé, on ne sait toujours pas, et ce fait de jeu continue de truster les hit-parades des articles publiés à chaque lendemain d'erreur d'arbitrage. Hors d'Italie en tout cas. En effet, dans la Botte, le duel Ronaldo-Iuliano de 98 tient la corde, mais est fortement menacé par le but fantôme de Muntari en 2012. Deux chocs « Scudetti » contre la Juve. Supporters des équipes concernées et presse un poil partisane ne perdent jamais une occasion de commémorer ces faits lorsqu'ils affrontent le club turinois. Dirigeants, joueurs et tifosi bianconeri encaissent et enchaînent les Scudetti. Après tout, qui se souviendrait du passage du Ghanéen au Milan sans ce fait de jeu ?

« Le Milan désire remercier Muntari pour l'investissement, l'attachement et la professionnalisme qu'il a toujours démontrés en endossant le maillot du Milan. » Après Nesta, Inzaghi, Ambrosini, une autre page se tourne pour les Rouge et Noir… On se moque, mais c'est bien l'un des plus anciens de l'effectif qui s'en va. Seuls Abbiati, Bonera, Abate et Mexès étaient arrivés avant lui à Milanello. 3 saisons et demie pour le meilleur et pour le pire. À la fois symbole de la décadence du Milan AC, mais aussi des derniers sursauts d'orgueil d'un prestigieux club englouti dans les abîmes de la médiocrité. Sulley était arrivé de l'Inter, en prêt, puis gratuitement après la fin de son contrat six mois plus tard. Un cadeau empoisonné ? Disons le genre qu'on déballe en poussant un râle de fausse satisfaction. Chez les cousins, il avait remporté le triplé de 2010, mais aussi pris deux jaunes en une minute, peu après une entrée en jeu. Parait que c'était pour déplacer plus rapidement son véhicule garé en double file, ce qui peut se comprendre quand on voit la bête :

Coups d'éclats et muntarades


20 buts en 200 matchs tout rond. Voilà un chiffre auquel personne ne s'attend lorsqu'il s'agit de tirer le bilan comptable du Ghanéen dans les deux clubs milanais. Rappelons que l'on parle d'un milieu rugueux, pas forcément réputé pour ses exploits techniques. Pour être complet, il faut aussi y ajouter une quarantaine de jaunes et 5 cartons rouges. Sa seconde expérience milanaise a été marquée par de nombreux coups de sang, mais aussi des coups d'éclat que Montolivo et Poli, pourtant plus épargnés par la critique, peuvent toujours rêver. En vrac, un doublé au Juventus Stadium, un exploit que peu ont réussi dans le nouvel antre de la Vieille Dame. Mais aussi, un but contre le Barça lors de ce 8e aller de la Champions League 2012/13 qui avait fait croire à une ultime résurgence du diable. Une goutte d'eau toutefois dans une mer de « muntarades » faites de coups de savate distribués à droite à gauche. La spéciale Sulley ? Se faire remplacer à la mi-temps après avoir reçu un carton jaune, trop risqué de le laisser sur le terrain.

Inclassable


« Un capitano, c'è solo un capitano. » C'était le 7 février dernier contre la Juve, et Muntari portait le brassard ayant appartenu à Baresi et Maldini. Le point de non-retour ? En tout cas, ce soir-là, Sulley en était pourtant le porteur le plus légitime. C'est dire. Son expérience rossonera est si contrastée qu'il est difficile de le mettre dans une case. Pas assez mauvais pour finir dans la catégorie royale des bidoni, pas assez régulier pour entrer dans les joueurs passables. Son but fantôme contre la Juve en 2012 l'a fait intégrer un temps le panthéon des Rossoneri. Le fait de jeu y est encore et a même pris un aspect biblique. Son auteur, lui, l'a vite quitté, histoire de ne pas incommoder les autres occupants. En avril dernier, il avait même fait mieux en s'auto-excluant du groupe pro, car ayant compris qu'il n'avait plus sa place dans le groupe. Et au moment où nombre de ses coéquipiers refusent des destinations pour toucher leur contrat jusqu'au dernier centime, lui choisit de rompre le sien à l'amiable. Les supporters du Milan ne l'avoueront peut-être jamais, mais au fond d'eux, ils l'aimaient, leur Sulley. Surtout quand il leur faisait décrocher un sourire durant cette difficile saison grâce à une entrée en jeu elle aussi remarquée. Et si Muntari était tout simplement inclassable ?



Par Valentin Pauluzzi
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Milan_forza18 Niveau : CFA
Article qui raconte rien mais ce fameux but a san siro contre la Juve... Pas un but fantôme ! Un but que les arbitres non pas valider !
Mais bon vent sulley
Milan_forza18 Niveau : CFA
Sinon on peut vendre cette chevre de montolivo cela serait magnifique !
Il était bon pourtant "Mortolivo" à la Fio...
JuanSchiaffino Niveau : National
Message posté par kevick
Il était bon pourtant "Mortolivo" à la Fio...


Mortovivo*
Petites précisions pour cet article un peu trop clément envers l'une des pires farces du club:

- coups d'éclat que Montolivo et Poli peuvent toujours rêver ? Si l'on parle a proprement parler de buts, soit. Question prestations, même un Monto médiocre et Poli sont très loin devant Muntari en terme de rendement.

- le porteur le plus légitime du brassard ? Non, clairement pas. On est au Milan ici, l'ancienneté prime SAUF si la personne qui est la plus ancienne est humainement a des années de le mériter.

- Il est clairement classé dans la liste des bidons. Réussir 3% de ces matchs (et donc en rater 97% suffit), on parle tout de même d'un des pires joueurs d'un des pires Milan. Il en faut quoi de plus ?

- Les vrais tifosi du Milan ne peuvent pas aimer Muntari.
Le Grand Milan Niveau : District
Un bon gars le Muntari, généreux et un peu barré. Avec Inzaghi ça s'est mal passé ( comme avec pas mal d'autres joueurs de l'effectif). Sulley a toujours montré de l'attachement aux couleurs.
Sujet aux coups de sang et aux frappes de 40 m dans les tribunes , capable d'être monumental contre le Barca à San Siro et de te faire enrager contre le Chievo ou Sassuolo. Il a eu l'honnêteté de s'éclipser sachant ne plus faire partie du projet du club pas comme Zaccardo et autres arnaques...
Valentin Pauluzzi tu as raison,( en tout cas, en ce qui me concerne) au fond je l'aimais bien le Sulley.

ps; son but refusé contre la Juve me reste en travers de la gorge, une escroquerie monumentale.
Muntari... un but...

Neurologiquement, ça s'explique très bien. L'arbitre assiste à un truc qu'il n'était pas prêt à voir, son cerveau décode mal l'information.
Message posté par Le Grand Milan
Un bon gars le Muntari, généreux et un peu barré. Avec Inzaghi ça s'est mal passé ( comme avec pas mal d'autres joueurs de l'effectif). Sulley a toujours montré de l'attachement aux couleurs.
Sujet aux coups de sang et aux frappes de 40 m dans les tribunes , capable d'être monumental contre le Barca à San Siro et de te faire enrager contre le Chievo ou Sassuolo. Il a eu l'honnêteté de s'éclipser sachant ne plus faire partie du projet du club pas comme Zaccardo et autres arnaques...
Valentin Pauluzzi tu as raison,( en tout cas, en ce qui me concerne) au fond je l'aimais bien le Sulley.

ps; son but refusé contre la Juve me reste en travers de la gorge, une escroquerie monumentale.


MDR on dirait Ousmane de Calciomio. Avoue t'es un fan ?
Le Grand Milan Niveau : District
Cher Maldini , non je ne connais pas Ousmane ni ne fréquente le site Calciomio .
Concernant Muntari qu tu ne peux pas encadrer apparemment, et c'est ton droit le plus absolu je te renvoie à Cristiano Ruiu( journaliste et milanista acharné de Telelombardia) expliquant comment Muntari a toujours été sérieux à l'entrainement et mettait "l'anima" sur et en dehors du terrain. Muntari est un impulsif , irritant, parfois hors du coup mais ne triche jamais. Pas un tire-au-flanc comme pas mal de joueurs de l'effectif. Heureusement pour nous, le militaire Sinisa va faire fermer pas mal de bouches( Cerci, El Shaarawy and co). D'ailleurs ils ont pu allègrement déguster, lors du premier entrainement, la méthode serbe. Comment dit on déjà bon appétit en serbe?

Milanistement votre.
Message posté par Le Grand Milan
Cher Maldini , non je ne connais pas Ousmane ni ne fréquente le site Calciomio .
Concernant Muntari qu tu ne peux pas encadrer apparemment, et c'est ton droit le plus absolu je te renvoie à Cristiano Ruiu( journaliste et milanista acharné de Telelombardia) expliquant comment Muntari a toujours été sérieux à l'entrainement et mettait "l'anima" sur et en dehors du terrain. Muntari est un impulsif , irritant, parfois hors du coup mais ne triche jamais. Pas un tire-au-flanc comme pas mal de joueurs de l'effectif. Heureusement pour nous, le militaire Sinisa va faire fermer pas mal de bouches( Cerci, El Shaarawy and co). D'ailleurs ils ont pu allègrement déguster, lors du premier entrainement, la méthode serbe. Comment dit on déjà bon appétit en serbe?

Milanistement votre.




Je ne remet pas en question l'implication de Muntari a l'entraînement, je remet en question son attitude sur le terrain (coup de sang contre l'entraîneur, rouge stupide, coup de sang envers un joueur adverse) qui n'est tolérable dans un club comme le Milan et que l'on ne peut pas supporter si l'on aime un tantinet ce club.
Fabrizio Salina Niveau : CFA2
Des coups d'éclats DONT Montolivo et Poli peuvent rêver, pas QUE
Note : 2
On ne retient de lui que cette inquiétante et inexplicable erreur d'arbitrage aux conséquences qu'on connait.
Il aura mis quelques beaux buts, à force de frapper n'importe comment et de n'importe ou sans réfléchir (sa spécialité), il lui est arrivé d'en mettre 1 ou 2.
Rarement vu un joueur aussi idiot dans le jeu et imprévisible dans ses réactions. Pas un mauvais bougre mais un manque d'intelligence que ne renierait pas Sagnol.
Pour aller au charbon, c'était pas le dernier et il faut le reconnaitre, pour ça qu'on ne lui en veut pas au fond.

Le mec qui jouait, à ses débuts, avec des protèges tibia de l'inter sous ses chaussettes... de l'AC...
georgesleserpent Niveau : Loisir
Message posté par Le Grand Milan
Un bon gars le Muntari, généreux et un peu barré. Avec Inzaghi ça s'est mal passé ( comme avec pas mal d'autres joueurs de l'effectif). Sulley a toujours montré de l'attachement aux couleurs.
Sujet aux coups de sang et aux frappes de 40 m dans les tribunes , capable d'être monumental contre le Barca à San Siro et de te faire enrager contre le Chievo ou Sassuolo. Il a eu l'honnêteté de s'éclipser sachant ne plus faire partie du projet du club pas comme Zaccardo et autres arnaques...
Valentin Pauluzzi tu as raison,( en tout cas, en ce qui me concerne) au fond je l'aimais bien le Sulley.

ps; son but refusé contre la Juve me reste en travers de la gorge, une escroquerie monumentale.


"Un bon gars ce Sulley"
Non. Un connard. Entre ses coups de sang qui sont pas bon signe (parce que bon, quand tu es nul à chier, tu viens pas en plus faire chier le monde parce que tu sors) et ses rouges, j'ai pas franchement apprécié son attitude.
Puis cette video est quand même révélatrice:
https://www.youtube.com/watch?v=KJecMAX3YA8
C'est certes un humour lourd au possible, mais il est le seul joueur "interrogé" à avoir eu une telle attitude.

Bref, moi aussi il me fait rire le Sulley, mais qu'il dégage. Ni son attitude ni son niveau footballistique ne peuvent sauver le bilan.
Note : 1
OK, un connard, c'est aussi mon avis depuis son passage à l'Udinese.

Mais l'autre demeuré des Iene aurait pu éviter ce genre de vanne avec un Ghanéen.

http://www.stophomophobie.com/video-sou … -la-foule/

http://yagg.com/2011/07/21/ghana-un-min … mosexuels/

Effectivement, avec le recul on peut se demander si le Milan n'aurait pas dû garder Gourcuff ...


Ps : Re David , tu m'as fait rire ...
Ils sont drôles tous ces milanais qui ne cessent de penser qu'ils ont perdu le titre à cause du but refusé à Muntari. On a beau leur répéter que la Juve s'est vue refuser un but valable elle aussi (on ne parlera pas des autres faits de jeu très favorables pour eux également), ils y croient dur comme fer.

Il me semble que cette année là la Juve avait terminé championne avec 4 points d'avance, tout comme il me semble également que Bologne avait perdu contre ce même Milan lors d'un match qui restera dans les annales de la parodie arbitrale. Sans parler de quelques pénos offerts gracieusement sur l'ensemble de la saison.

Nous sommes donc d'accords, une Juve invaincue toute la saison et bien au dessus en termes de qualité de jeu, d'envie et de gestion saine (année du nouveau stade, recrutement intelligent, etc.) a volé un titre destiné au Milan.
Bref on va pas refaire le débat éternellement.

Muntari reste, quand on regarde ça d'un oeil objectif, le symbole de la mauvaise période du Milan. Joueur ultra limité avec le ballon dans les pieds, qui n'a pour lui qu'une excellente condition physique. Allegri avouait implicitement ces caractéristiques avant le match aller contre le Barça, Muntari était pour lui fondamental au milieu parce qu'il était le seul à pouvoir... courir autant après le ballon. C'est assez révélateur.

Le départ de ce joueur est peut-être d'ailleurs un symbole également : celui d'un changement de mentalité et du renouveau du club ?
Ronniesheva Niveau : CFA
[citer id="1784126" auteur="EternaJuve"]Bref on va pas refaire le débat éternellement.

Tu me fais marrer, t'es le premier à relancer le débat par ton commentaire et tu fais genre après "on va pas refaire le débat éternellement..."

Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Le Chili l'a fait !
4 19