En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 4 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Demi-finale
  3. // Bayern Munich/FC Barcelone (4-0)
  4. // Notes

Müller touche les étoiles, Robben les caresse

Les Bavarois mériteraient tous un 10/10, ce soir. Pratiquement tous, sauf Neuer, qui n'a pas touché un ballon. Mentions spéciales pour Robben, qui a mal commencé mais qui a fini en trombe, et pour Thomas Müller, impliqué d'une façon ou d'une autre sur tous les buts.

Modififié
Neuer (non noté) : Pas une seule parade, rien à faire. La seule fois où il aurait pu trembler, Bartra a mis 10 minutes à se retourner et a tiré 5 mètres au-dessus. Emploi fictif, comme l'arbitre de surface.

Lahm (7) : Le capitaine a beaucoup donné, sur son côté droit. Il a totalement éteint Pedro, et s'est même permis quelques montées, comme à son habitude. S'il y en a bien un qui mérite de gagner une C1, pour l'ensemble de son œuvre, c'est lui.

Boateng (6,5) : Au vu de ses dernières prestations en championnat, Jupp Heynckes n'avait pas franchement de doutes quant à sa titularisation. Il a été quasiment impeccable, sauf sur l'alignement qui a provoqué l'occasion de Bartra. À part ça, l'efficacité allemande. Et sinon, Kevin-Prince, ça va ?

Dante (6,5) : Tout pareil que pour Boateng. Sauf que la référence à Kevin-Prince n'a aucun sens avec lui.

Alaba (7) : Qu'est-ce qu'il court... Il n'arrête jamais. À la 82e, il avait encore les jambes pour venir offrir un dédoublement à Ribéry, pour servir parfaitement Müller pour le quatrième pion. À 20 ans, il est l'un des futurs très grands d'Europe. Pas moyen de le naturaliser allemand ?

Javi Martínez (7) : L'Espagnol avait à cœur de faire bonne figure face à ses « potes » . Il a pris le match par le bon bout, se battant sur tous les ballons, toujours à la limite de la faute. En seconde période, il a légèrement baissé en régime... Tu parles, il a continué de se battre comme un dingue sur tous les ballons, et ce jusqu'au coup de sifflet final. Finalement, 40 millions, c'était peut-être un bon investissement.

Schweinsteiger (8) : Mais quel monstre... Ce n'était pas Scheinsteiger, c'était Chien-steiger. Le mec n'a pas lâché d'une semelle Messi, toujours prêt à tacler, à presser, à donner de sa personne. Il a également été efficace en phase offensive, venant soutenir les attaques de ses petits copains. Merkel peut être fière : l'Allemagne forte est là.

Robben (8,5) : Après deux minutes, il nous fait la classique Robben van Perso : tirer au lieu de servir Ribéry seul au centre. Mais derrière, il se remet dans son match, et là, c'est le début des emmerdes pour le Barça. Inarrêtable, il a rendu dingue Jordi Alba, jusqu'à lui péter les reins en fin de match sur le 3e but bavarois. Arjen ultra.

Müller (9) : Deux buts, une passe décisive, une faute de filou sur le plus filou des Barcelonais... What else ? L'Allemand a été phénoménal, dans tout ce qu'il a entrepris, dans ses gestes, dans ses prises de balle, dans son pressing. Il était absolument partout. Clairement : il n'a pas digéré de ne pas être le buteur décisif d'une finale de C1... Hein, Didier ?


Ribéry (7,5) : La vraie info du soir, ce n'est pas que tonton Francky a été bon, car ça, c'est presque devenu une habitude. Non. La vraie info, c'est qu'il a donné une interview d'après-match censée, presque intelligente, et avec le sourire. Le voir pour le croire.

Gómez (6,5) : En l'absence de Mario numéro 1, Mario numéro 2 a pu reprendre les clefs de l'attaque bavaroise. Il a pesé, pesé, pesé, et puis, à un moment, hop, il a disparu. Et, tour de magie, il est réapparu devant le but vide pour la foutre au fond. Merci, maître renard.

Götze (10) : Bon courage pour mettre sur le banc l'un des mecs du secteur offensif.

Remplaçants : Luiz Gustavo et Shaqiri, entrés en fin de partie pour donner de la consistance au milieu de terrain, pourront dire qu'ils y étaient. Ce qui est déjà pas mal.

Eric Maggiori
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



il y a 12 heures 267€ à gagner avec Shakhtar - Roma & CSKA Moscou 1 il y a 3 heures Henry calme le jeu après ses propos sur Neymar 41 il y a 12 heures BONUS ÉDITION LIMITÉE : 200€ offerts pour miser sur Séville - Manchester 1
il y a 8 heures Ranieri ne dirait pas non à l'Italie 16
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
Hier à 17:15 Lamine Sané signe à Orlando 8 Hier à 09:47 Ronaldinho se lance dans la musique 12