1. //
  2. // 35e journée
  3. // Everton/Man United

Moyes, success Sir convaincu

De manager respecté, David Moyes est devenu depuis son intronisation à la tête de Manchester United la risée du Royaume, se voyant même qualifié ironiquement de « génie du football » par les fans de Liverpool. Mais malgré l’infâme saison des Red Devils et les remontrances répétées dont il fait l’objet, il en faut plus pour affaiblir l’ex-coach d’Everton. Discret mais déterminé, opiniâtre et sûr de lui, le natif de Glasgow attend son heure. Patiemment.

Modififié
0 5
En football comme en amour, les ruptures sont parfois brutales. Et ne laissent que très peu de place aux sentiments ou à une once de nostalgie. Même après avoir vécu une longue romance, certes imparfaite, mais toujours empreinte de franchise. David Moyes a passé onze années en tant que manager d’Everton. Près d’une décennie à lui redonner sa splendeur d’antan et, surtout, sa fierté. Pas rien pour un club qui, dans l’histoire, doit se contenter de jouer les faire-valoir du grand Liverpool. Mais pour son comeback ce dimanche dans son ancien jardin de Goodison Park, David Moyes ne recevra pas la reconnaissance légitime et escomptée.

Pourquoi ? Parce que l’Écossais a raté sa sortie. À peine intronisé nouveau boss de Manchester United, il a tenu cette phrase : « Je sais que si j'étais le manager d’Everton et que Sir Alex venait me demander Baines et Fellaini, j’aurais beaucoup de mal à les garder. » Le Belge l’a rejoint, l’Anglais non. Il n’en fallait pas plus pour froisser les supporters des Toffees, ulcérés par cette remarque condescendante. À l’aller, emportés par le succès de leur équipe à Old Trafford (0-1, 4 décembre 2013), ils lui avaient fait payer, non sans une pointe d’ironie : « You’re getting sacked in the morning » , reprenaient-ils en chœur. C’est pourtant bien vite oublier que si le club de Liverpool se retrouve à lutter pour la Champions League cette saison, il le doit en grande partie au travail réalisé par son ancien boss. Un homme passionné, pudique, déterminé. Avec sa part de complexité, aussi.

Pur produit de la classe ouvrière de Glasgow

À l’instar de nombreux de ses homologues, la trajectoire de David Moyes résulte en grande partie de sa personnalité. Écossais protestant, il incarne pleinement les valeurs de la classe ouvrière de Glasgow, ville où il est né. « C’est un meneur d’hommes, un homme intègre, "un homme de fer". On peut dire que c’est un Écossais classiquement à l’écossaise. Il fait toujours preuve de respect envers les personnes qu’il côtoie, que ce soient les joueurs ou les supporters, confesse Martin Baker, son biographe et ami depuis voilà seize ans. C’est quelqu’un qui fait toujours preuve de sérieux et a un sens profond de l’humilité. Il ne se prend pas pour ce qu’il n’est pas. Le respect est, selon ses dires, un devoir qui doit se gagner. Pour lui, les relations personnelles et les relations professionnelles sont sensiblement similaires. » Des valeurs et des principes intangibles. Cette rectitude morale, Moyes n’y déroge jamais et l’a prouvé lors de sa première expérience en tant que manager à Preston North End.

Joueur, entraîneur-joueur puis coach à part entière. Dans le club anglais où s’était illustré auparavant l’une des plus grandes fiertés écossaises, Bill Shankly, il a franchi les étapes avec à-propos. Pour laisser aujourd’hui une trace indélébile. De 1998 à 2002, il hisse les Northenders de la League One (D3 anglaise) jusqu’aux play-offs de la Championship (D2). Farid Diaf, ancien joueur éphémère de Preston (1999-2000) et actuel entraîneur du FA Carcassonne (DH), se souvient : « Il m’a marqué par sa méthode. C’est quelqu’un de très exigeant, de vraiment très compétent. Aujourd’hui, je m’en inspire beaucoup. Que ce soit dans ses discours, sa façon de préparer les matchs, les séances d’entraînements, les causeries, etc. » Surtout, alors qu’il n’est encore qu’un rookie dans le métier, l’enfant de Bearsden interpelle par son travail acharné ainsi que son sens du détail. « C’est quelqu’un de très minutieux, qui fait attention aux détails. Que ce soit, notamment, en ce qui concerne les phases stratégiques, où est le joueur, la connaissance de l’adversaire, poursuit Diaf qui, victime d’une grosse blessure lors de son passage dans le Nord-Ouest de l’Angleterre, a pu prendre du recul pour analyser les choses avec acuité. Il maîtrisait toujours bien son sujet et, surtout, connaissait parfaitement ses joueurs. J’ai le sentiment qu’il ne s’est jamais trompé lorsqu’il a constitué un groupe pour aller jouer un match. Tout était bien ficelé, pointu. »

Mise en application à Everton

Convaincu de son parcours remarquable à la tête d’une modeste formation, Everton décide de s’adjoindre les services de l’Écossais. Et n’aura jamais à le regretter. Roberto Martínez ne disait d’ailleurs pas autre chose avant de retrouver son prédécesseur - élu manager de l’année en Premier League à trois reprises - ce dimanche : « Je suis reconnaissant et privilégié de reprendre ce qu’il a fait. » En onze ans passés chez les Toffees, il a redonné de l'éclat à l’autre club de Liverpool avec, encore une fois, des moyens limités. « Durant les dix années avant son arrivée, Everton a lutté à maintes reprises contre la relégation et n'a terminé qu’une seule fois dans la partie du haut de tableau de Premier League. Les onze ans qui ont suivi avec lui, Everton a fini au-delà de la 10e place une seule fois, s’est qualifié pour l'Europe plusieurs fois et a terminé 4e en 2004/05. J’ai l’habitude de dire que Moyes a redonné à Everton son orgueil » , confie David Prentice, co-rédacteur en chef de la rubrique sport au Liverpool Echo et ancien correspondant d’Everton au magazine qui travaillait quotidiennement en étroite collaboration avec Moyes.

Mais quid de son management au quotidien ? Au fil des années, David Moyes s’est imposé comme un manager exigeant, honnête et avec du caractère. « Il était un manager de League One quand il est arrivé et devait forcément être intimidé dans un vestiaire composé de David Ginola, Paul Gascoigne et Duncan Ferguson. Mais il a très vite appris !, rappelle Prentice. Il a renvoyé une fois chez lui Duncan Ferguson une semaine après un mauvais entraînement, alors que c’est une sacrée personnalité. Puis il a ensuite poussé vers la sortie Gascoigne et Ginola qui ne lui plaisaient pas. » Ses séances d’entraînement, réputées comme éprouvantes physiquement - au point de « mettre les jambes en compote et de faire brûler les poumons » selon Phil Neville – en ont découragées plus d’un. Autre particularité, sa faculté à dénicher des talents. Il a su aller chercher des joueurs alors méconnus (Cahill, Lescott, Arteta, Mirallas) ou polir de purs produits evertonians (Rooney). Enfin, il a montré une implication sans faille chaque jour au club puisqu’il a, par exemple, supervisé le passage de l'historique mais obsolète terrain d'entraînement de Bellefield à un nouveau plus moderne et sophistiqué, à Finch Farm. Pas étonnant, donc, que le président des Toffees, Bill Kenwright, ait versé quelques larmes au moment de l’officialisation du départ de son protégé pour Manchester United.

United, une question de temps ?

Mais les sourires souvent affichés du temps d’Everton ont, depuis, laissé place à de la déception. À un regard pâle, hagard, voire à de l’abattement. En à peine une saison à Old Trafford, David Moyes, souvent prostré lors des matchs ou en conférence de presse, semble avoir pris dix ans dans la gueule. Ceux qui le connaissent soutiennent toutefois qu’il en faudrait plus pour faire vaciller le bonhomme. « Pour bien le connaître, il a dû vivre un calvaire en privé. Mais il garde toujours confiance malgré la tempête. On pourrait le comparer à un animal politique, il souhaite absolument gagner, glisse Baker. Sa foi, sa volonté ne sont jamais altérées et c’est ce qui impressionne les gens qui le connaissent. Ça les pousse aussi à le suivre dans sa voie. Une fois, je lui avais demandé : "Si tu avais un don, ce serait quoi ?" Il m’avait répondu : "C’est la constance, je me bats jusqu’au bout." Il donne toujours ses tripes dans ce qu’il fait. » Même son de cloche de la part de Farid Diaf : « Je ne pense pas qu’il est abattu. Au contraire, il est dans la réflexion. Ce n’est pas une défaite qui va l’ébranler. Je le connais, quelles que soient les circonstances, il arrivait à nous insuffler la valeur du travail. Peut-être que son visage exprime de l’abattement après une déconvenue, mais il réfléchit déjà au prochain match. Il a déjà analysé, il sait pourquoi il a perdu » , corrobore-t-il.

En ayant pris la relève de Sir Alex Ferguson, David Moyes a fait le choix délibéré de se retrouver au centre de l’attention. Une situation excitante, quoique déjà éreintante, mais également difficile à appréhender pour un homme tout aussi compliqué à cerner. « Ce n’est pas une personne qui laisse facilement transparaître ses émotions. Il est bourré de paradoxes. Il cherche une vie simple alors qu’il est au cœur d’un business avec le football. David est à la fois très ouvert et très pudique » , poursuit l’écrivain britannique. Une seule certitude n’a, elle, cessé d’escorter le parcours de David Moyes : Manchester United devait être, un jour ou l’autre, son jardin. « Ça ne m’étonne pas qu’il ait pris le relais de Ferguson, juge Diaf. Déjà, en 1999-2000, j’avais entendu certaines personnes dire qu’il deviendrait manager de Manchester United. Des habitants du coin, des gens du club, le physiothérapeute ou encore le kiné le répétaient à l’envi. » À l’heure d’affronter son ancien club d'Everton, une confrontation qui ressemble à une confluence entre son passé prometteur et un avenir brumeux, l’Écossais cristallise logiquement l’attention. « Avant tout, ce match n’est pas centré sur moi… » , a-t-il lancé en conférence de presse. Si, un peu quand même. Qu’il le veuille ou non.

Par Romain Duchâteau
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

En étant à ce point moqué sans être viré (ce qui est en soit un privilège rare), il a toutes les cartes en main pour bâtir sa propre légende. On en reparle dans quelques saisons.
Un article sur le Barca et un autre sur United, c'est journée dépression sur Sofoot.
Bel article sur David Moyes, on ne peut qu'espérer que les choses tourneront mieux mais honnêtement, c'est difficile de croire encore qu'il incarne un futur glorieux pour United
J'espère qu'il va écrire sa légende . Je pense que cet été il va faire le ménage dans l'effectif pour le façonner à son image , je crois en lui . Cette année c'était un peu tout détruire pour mieux reconstruire
aswinning_11 Niveau : Ligue 2
Je sais pas si les fans voudront attendre 5 ans pour qu'il construise son histoire.
il y a 4 heures Schweinsteiger arrive à Chicago comme un roi 3 Hier à 18:49 Mourinho a un œil sur sept Monégasques 32 Hier à 17:05 Ronaldinho lance son premier tube solo 9
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 16:45 MU : Zlatan veut rester 24 Hier à 16:45 Matchs truqués : cinq joueurs de D2 portugaise arrêtés 1 Hier à 16:12 L'arbitre de France-Espagne satisfait de la vidéo 18 Hier à 13:22 12 000 euros pour un album Panini 5 Hier à 13:17 Le sauvetage in extremis d'Ahmed Ibrahim pour l'Irak 3 Hier à 11:58 Alexis plante un superbe coup franc 5 Hier à 11:51 Une magnifique reprise en D8 anglaise 2
Hier à 11:06 Chicago accueille Schweinsteiger en superstar 6 Hier à 10:48 L'arbitre distribue un coup de boule 2 Hier à 09:29 Florent Sinama-Pongolle continue de régaler en Thaïlande 12 mardi 28 mars La volée de CR7 17 mardi 28 mars Rummenigge satisfait de la réforme de la Ligue des champions 4 mardi 28 mars Le stade du Shanghai Shenhua prend feu 12 mardi 28 mars Wenger s'invite au match Nouvelle-Zélande-Îles Fidji 6 mardi 28 mars Il quitte le terrain pour aller visiter une maison 10 mardi 28 mars Envahissement de terrain à Côte d'Ivoire-Sénégal 17 mardi 28 mars Sheffield United sauvé par la bière 16 mardi 28 mars Neymar veut jouer avec Coutinho 23 lundi 27 mars Une maison close comme sponsor 28 lundi 27 mars Knockaert joueur de l'année ? 19 lundi 27 mars Le Real s'intéresse à un nouveau prodige brésilien 24 lundi 27 mars Pronostic France Espagne : jusqu'à 460€ à gagner sur le match amical des Bleus ! 3 lundi 27 mars La nouvelle folie capillaire de PEA 17 lundi 27 mars Une merguez de gardien en D2 algérienne 5 lundi 27 mars Justin Kluivert régale en U19 6 lundi 27 mars Sauvetage héroïque en D3 anglaise 7 lundi 27 mars Hatem intime, épisode 2 83 lundi 27 mars Luís Fabiano exclu pour un coup de boule imaginaire 12 lundi 27 mars En Allemagne, une mascotte attaque un arbitre 10 lundi 27 mars La belle enroulée au Costa Rica 5 lundi 27 mars Superbe arrêt contre quatre attaquants 4 lundi 27 mars Barzagli pris la main dans la discothèque 24 lundi 27 mars Hazard accepte de négocier avec le Real 58 dimanche 26 mars Hatem Ben Arfa fait le point sur sa situation au PSG 64 dimanche 26 mars Fatma Samoura dément les rumeurs de dissolution du comité d'éthique de la FIFA 5 dimanche 26 mars Medel demande sa femme en mariage avec un avion 17 dimanche 26 mars Zubizarreta veut San Iker à l'OM 29 dimanche 26 mars Verratti veut rester à Paris 46 dimanche 26 mars Thiago Silva souffre du genou 24 samedi 25 mars Toni Kroos regarde plus son frère que le Bayern 25 samedi 25 mars La panenka syrienne à la dernière seconde 14 samedi 25 mars 50 heures de match pour les 50 ans de l'ASNL 4 samedi 25 mars La Chine veut Gameiro 14 samedi 25 mars Pronostic Luxembourg France : Analyse, prono et cotes du match des Bleus 2 samedi 25 mars Le golazo de Zaha 5 samedi 25 mars Des fans de San Diego veulent appeler une équipe Footy McFooty Face 8 samedi 25 mars Passe magique et inutile de Bale 7 samedi 25 mars Gros tacle et jambe cassée pour Seamus Coleman 6 vendredi 24 mars Kevin Kurányi prend sa retraite 20 vendredi 24 mars Shaqiri s'amuse à l'entraînement vendredi 24 mars Une pièce à l'effigie de Pavel Nedvěd 14 vendredi 24 mars Rosario tient-il son nouveau Messi ? 25 vendredi 24 mars Beckenbauer interrogé dans l'enquête pour corruption 6 vendredi 24 mars Quand Griezmann tremble devant Mbappé 35 vendredi 24 mars Vers une réforme de la Ligue des champions dès 2021 ? 67 vendredi 24 mars Superbe lob de Neymar 18 vendredi 24 mars Le raté d'Otamendi jeudi 23 mars 317€ à gagner avec Italie & Serbie 2 jeudi 23 mars Huntelaar de retour à l'Ajax ? 29 jeudi 23 mars Un match suspendu à la suite de l'agression d'un juge de ligne 8 jeudi 23 mars Arda vers Arsenal ? 39 jeudi 23 mars De la cocaïne Messi découverte au Pérou 14 mercredi 22 mars Le missile en lucarne de Podolski 19 mercredi 22 mars Quand Kylian Mbappé va aux cages 19 mercredi 22 mars Une réforme de la réglementation des transferts ? 21 mercredi 22 mars SO FOOT CLUB - Spécial Coupe de France mercredi 22 mars Deniz Aytekin ne sera pas suspendu 20 mercredi 22 mars Monaco aurait refusé 110 millions pour Mbappé 110 mercredi 22 mars L'agent de Lacazette nie avoir rendu visite à l'Atlético 50 mercredi 22 mars Une vidéo anti-Wenger embarrassante 39 mercredi 22 mars Un lob soyeux au Chili 2 mercredi 22 mars Rooney de plus en plus proche d'Everton 43 mardi 21 mars Baston entre parents pendant un match de jeunes à Majorque 21 mardi 21 mars La praline de Novick 5 mardi 21 mars En cas de montée en L2, Chambly jouerait au Mans 11 mardi 21 mars David James voit Joe Hart à la Juve 34 mardi 21 mars Bizutage en règle pour les néo-Bleus 17 mardi 21 mars Courtois n'ira pas au Real 30 mardi 21 mars Sven Kums expose ses photos Instagram 15 mardi 21 mars La boulette du gardien de San José 5 mardi 21 mars Schweinsteiger à Chicago 26 lundi 20 mars Un arbitre ghanéen suspendu à vie 21 lundi 20 mars Une équipe de D2 agressée à son hôtel 9 lundi 20 mars Jallet en renfort 41 lundi 20 mars Gago écrase son adversaire 11 lundi 20 mars Florentin et Mathias Pogba font le show à la télé 26 lundi 20 mars Le capitaine de Derry City retrouvé mort 12 lundi 20 mars Mon Petit Gazon : les tops et les flops de la 30e journée 5 dimanche 19 mars Rabiot relève le PSG 1 dimanche 19 mars Draxler donne l'avantage au PSG 2 dimanche 19 mars Lacazette ouvre le score au Parc 1 dimanche 19 mars Le caramel de Griezmann 8 dimanche 19 mars Quand le match Chambly-Marseille Consolat dégénère 20 dimanche 19 mars Le coup franc magistral de Mertens 10 dimanche 19 mars Pronostic PSG Lyon : jusqu'à 600€ à gagner sur l'affiche de Ligue 1 dimanche 19 mars Puni, il doit nettoyer les sièges du stade 14 dimanche 19 mars Un joueur ghanéen se trahit en interview 6 samedi 18 mars Les Ultramarines rendent hommage à Triaud, qui craque un fumigène 9 samedi 18 mars La bataille du ciel pour Wenger 15 samedi 18 mars La femme de Michael Essien rachète un club de D3 italienne 6 samedi 18 mars Un gardien complètement fou en Angleterre 8 samedi 18 mars Yaya Touré à United ? 15 samedi 18 mars Fernandão se fracture le bras vendredi 17 mars Une statue parodique de Peter Lim aux Fallas de Valence 3 vendredi 17 mars Golazo en Copa Libertadores 4 vendredi 17 mars Crystal Palace veut garder Sakho 12 vendredi 17 mars Le musée de la FIFA se sépare de la moitié de ses collaborateurs 10 vendredi 17 mars 211€ à gagner avec Monaco & Naples jeudi 16 mars Les buts de Roma - Lyon 1 jeudi 16 mars Les Aigles noirs à la fête 2 jeudi 16 mars La Ligue 1 aura bientôt son naming 51 jeudi 16 mars Pendant ce temps-là, Benzema se la coule douce au soleil 56 jeudi 16 mars À table avec Carlo Ancelotti 38 jeudi 16 mars Le triple arrêt d'Oblak contre Leverkusen 12 mercredi 15 mars Le coup de boule de Bakayoko mercredi 15 mars Leroy Sané sonne Monaco mercredi 15 mars Fabinho double la mise pour l'ASM mercredi 15 mars Le but de Mbappé mercredi 15 mars L'UJSF demande d'arrêter de filmer en tribune de presse 11 mercredi 15 mars Golazo en Uruguay 7 mercredi 15 mars Un club de D2 suédoise veut sanctionner ses joueurs qui simulent 15 mercredi 15 mars Des photos de mariage au stade d'Anderlecht 2 mercredi 15 mars Lukaku a refusé une prolongation à 140 000 livres par semaine 25 mercredi 15 mars 7000 km pour un match de D2 russe 15 mercredi 15 mars Une émission espagnole dévoile un maillot parodique du Barça 13 mercredi 15 mars Pronostic Monaco Manchester City : jusqu'à 735€ à gagner sur l'affiche de Ligue des Champions mardi 14 mars Deux joueurs suspendus un an pour agression sur un arbitre 5 mardi 14 mars Pirlo : « Pour rivaliser, la MLS doit supprimer les restrictions de transferts » 27 mardi 14 mars Un ultra de D3 argentine tire sur des supporters adverses 24 mardi 14 mars Les candidats de l'UEFA au Conseil de la FIFA sont connus 1 mardi 14 mars Des nouvelles de Michael Essien 8 mardi 14 mars Au Brésil, un match vire au chaos total 18 mardi 14 mars Wylan Cyprien sera opéré ce mardi 14 mardi 14 mars Le bourreau d'Axel Witsel lourdement sanctionné 37 mardi 14 mars Everton veut blinder la clause de Lukaku 11 lundi 13 mars Après son carton rouge, il est rétrogradé en équipe réserve 9 lundi 13 mars Ils s'embrouillent pour tirer un péno... et le ratent 9 lundi 13 mars Wayne Shaw vend des tourtes 5 lundi 13 mars Il se balade sur le terrain avec une barre de fer 26 lundi 13 mars Yuya Kubo se balade dans la défense adverse 4 lundi 13 mars Mon Petit Gazon : les tops et les flops de la 29e journée 17 lundi 13 mars Reprise de folie au Kosovo 5 lundi 13 mars 299€ à gagner avec Monaco - City & Leicester - FC Sévillle lundi 13 mars Bale investit dans un pub au pays de Galles 9 lundi 13 mars Un Sénégalais tente de jeter un sort dans le but zambien 8 dimanche 12 mars La belle boulette de Navas 9 dimanche 12 mars Le but dingue de Depay 13 dimanche 12 mars Mats Hummels s'offre le tacle de l'année 15 dimanche 12 mars Wylan Cyprien revient sur sa blessure 12 dimanche 12 mars Un fan de Tottenham remercie la Croix rouge flamande 1 dimanche 12 mars L'œil de faucon d'un arbitre américain 7 dimanche 12 mars King Kazu devient le plus vieux buteur de l'histoire 8 dimanche 12 mars Un but « bumper » en Ukraine samedi 11 mars Pedro Caixinha nouveau coach des Rangers 3 samedi 11 mars Infantino appuie Čeferin contre Trump 6 samedi 11 mars Grève des arbitres au Mexique 1 samedi 11 mars Un csc ridicule au Danemark 4 samedi 11 mars Une mine en championnat tunisien 2 vendredi 10 mars Kaboré plaît en Chine 9 vendredi 10 mars En prison depuis 2010, Bruno pourrait reprendre le foot 29 vendredi 10 mars Hitzlsperger : « On ne fait pas son coming-out pour énerver les hétéros » 22 vendredi 10 mars 321€ à gagner avec PSG, Spartak & Chievo - Empoli vendredi 10 mars Zaza définitivement à Valence dès ce week-end 3 vendredi 10 mars Le stade fumi-friendly d'Orlando 9 vendredi 10 mars Un cavalier allemand trolle le BvB 3 vendredi 10 mars Le tifo fumeux de Copenhague 2 vendredi 10 mars Joe Hart ne veut pas retourner à City 16 vendredi 10 mars Gerrard bientôt dans le staff de la sélection ? 5 vendredi 10 mars La séance de tirs au but remise en question 13 jeudi 9 mars Les buts de Lyon - Roma 7 jeudi 9 mars Cruzeiro sort un maillot spécial 7 jeudi 9 mars Anthony Vanden Borre accueilli en héros en RDC 16 jeudi 9 mars L'Asie monte à son tour au créneau pour le Mondial à 48 24 jeudi 9 mars Arsenal casse sa tirelire pour prolonger Özil 26 jeudi 9 mars Xabi Alonso raccrochera en fin de saison 4 jeudi 9 mars André-Pierre Gignac enfonce Paris 38
0 5