1. //
  2. // 35e journée
  3. // Everton/Man United

Moyes, success Sir convaincu

De manager respecté, David Moyes est devenu depuis son intronisation à la tête de Manchester United la risée du Royaume, se voyant même qualifié ironiquement de « génie du football » par les fans de Liverpool. Mais malgré l’infâme saison des Red Devils et les remontrances répétées dont il fait l’objet, il en faut plus pour affaiblir l’ex-coach d’Everton. Discret mais déterminé, opiniâtre et sûr de lui, le natif de Glasgow attend son heure. Patiemment.

Modififié
0 5
En football comme en amour, les ruptures sont parfois brutales. Et ne laissent que très peu de place aux sentiments ou à une once de nostalgie. Même après avoir vécu une longue romance, certes imparfaite, mais toujours empreinte de franchise. David Moyes a passé onze années en tant que manager d’Everton. Près d’une décennie à lui redonner sa splendeur d’antan et, surtout, sa fierté. Pas rien pour un club qui, dans l’histoire, doit se contenter de jouer les faire-valoir du grand Liverpool. Mais pour son comeback ce dimanche dans son ancien jardin de Goodison Park, David Moyes ne recevra pas la reconnaissance légitime et escomptée.

Pourquoi ? Parce que l’Écossais a raté sa sortie. À peine intronisé nouveau boss de Manchester United, il a tenu cette phrase : « Je sais que si j'étais le manager d’Everton et que Sir Alex venait me demander Baines et Fellaini, j’aurais beaucoup de mal à les garder. » Le Belge l’a rejoint, l’Anglais non. Il n’en fallait pas plus pour froisser les supporters des Toffees, ulcérés par cette remarque condescendante. À l’aller, emportés par le succès de leur équipe à Old Trafford (0-1, 4 décembre 2013), ils lui avaient fait payer, non sans une pointe d’ironie : « You’re getting sacked in the morning » , reprenaient-ils en chœur. C’est pourtant bien vite oublier que si le club de Liverpool se retrouve à lutter pour la Champions League cette saison, il le doit en grande partie au travail réalisé par son ancien boss. Un homme passionné, pudique, déterminé. Avec sa part de complexité, aussi.

Pur produit de la classe ouvrière de Glasgow

À l’instar de nombreux de ses homologues, la trajectoire de David Moyes résulte en grande partie de sa personnalité. Écossais protestant, il incarne pleinement les valeurs de la classe ouvrière de Glasgow, ville où il est né. « C’est un meneur d’hommes, un homme intègre, "un homme de fer". On peut dire que c’est un Écossais classiquement à l’écossaise. Il fait toujours preuve de respect envers les personnes qu’il côtoie, que ce soient les joueurs ou les supporters, confesse Martin Baker, son biographe et ami depuis voilà seize ans. C’est quelqu’un qui fait toujours preuve de sérieux et a un sens profond de l’humilité. Il ne se prend pas pour ce qu’il n’est pas. Le respect est, selon ses dires, un devoir qui doit se gagner. Pour lui, les relations personnelles et les relations professionnelles sont sensiblement similaires. » Des valeurs et des principes intangibles. Cette rectitude morale, Moyes n’y déroge jamais et l’a prouvé lors de sa première expérience en tant que manager à Preston North End.

Joueur, entraîneur-joueur puis coach à part entière. Dans le club anglais où s’était illustré auparavant l’une des plus grandes fiertés écossaises, Bill Shankly, il a franchi les étapes avec à-propos. Pour laisser aujourd’hui une trace indélébile. De 1998 à 2002, il hisse les Northenders de la League One (D3 anglaise) jusqu’aux play-offs de la Championship (D2). Farid Diaf, ancien joueur éphémère de Preston (1999-2000) et actuel entraîneur du FA Carcassonne (DH), se souvient : « Il m’a marqué par sa méthode. C’est quelqu’un de très exigeant, de vraiment très compétent. Aujourd’hui, je m’en inspire beaucoup. Que ce soit dans ses discours, sa façon de préparer les matchs, les séances d’entraînements, les causeries, etc. » Surtout, alors qu’il n’est encore qu’un rookie dans le métier, l’enfant de Bearsden interpelle par son travail acharné ainsi que son sens du détail. « C’est quelqu’un de très minutieux, qui fait attention aux détails. Que ce soit, notamment, en ce qui concerne les phases stratégiques, où est le joueur, la connaissance de l’adversaire, poursuit Diaf qui, victime d’une grosse blessure lors de son passage dans le Nord-Ouest de l’Angleterre, a pu prendre du recul pour analyser les choses avec acuité. Il maîtrisait toujours bien son sujet et, surtout, connaissait parfaitement ses joueurs. J’ai le sentiment qu’il ne s’est jamais trompé lorsqu’il a constitué un groupe pour aller jouer un match. Tout était bien ficelé, pointu. »

Mise en application à Everton

Convaincu de son parcours remarquable à la tête d’une modeste formation, Everton décide de s’adjoindre les services de l’Écossais. Et n’aura jamais à le regretter. Roberto Martínez ne disait d’ailleurs pas autre chose avant de retrouver son prédécesseur - élu manager de l’année en Premier League à trois reprises - ce dimanche : « Je suis reconnaissant et privilégié de reprendre ce qu’il a fait. » En onze ans passés chez les Toffees, il a redonné de l'éclat à l’autre club de Liverpool avec, encore une fois, des moyens limités. « Durant les dix années avant son arrivée, Everton a lutté à maintes reprises contre la relégation et n'a terminé qu’une seule fois dans la partie du haut de tableau de Premier League. Les onze ans qui ont suivi avec lui, Everton a fini au-delà de la 10e place une seule fois, s’est qualifié pour l'Europe plusieurs fois et a terminé 4e en 2004/05. J’ai l’habitude de dire que Moyes a redonné à Everton son orgueil » , confie David Prentice, co-rédacteur en chef de la rubrique sport au Liverpool Echo et ancien correspondant d’Everton au magazine qui travaillait quotidiennement en étroite collaboration avec Moyes.

Mais quid de son management au quotidien ? Au fil des années, David Moyes s’est imposé comme un manager exigeant, honnête et avec du caractère. « Il était un manager de League One quand il est arrivé et devait forcément être intimidé dans un vestiaire composé de David Ginola, Paul Gascoigne et Duncan Ferguson. Mais il a très vite appris !, rappelle Prentice. Il a renvoyé une fois chez lui Duncan Ferguson une semaine après un mauvais entraînement, alors que c’est une sacrée personnalité. Puis il a ensuite poussé vers la sortie Gascoigne et Ginola qui ne lui plaisaient pas. » Ses séances d’entraînement, réputées comme éprouvantes physiquement - au point de « mettre les jambes en compote et de faire brûler les poumons » selon Phil Neville – en ont découragées plus d’un. Autre particularité, sa faculté à dénicher des talents. Il a su aller chercher des joueurs alors méconnus (Cahill, Lescott, Arteta, Mirallas) ou polir de purs produits evertonians (Rooney). Enfin, il a montré une implication sans faille chaque jour au club puisqu’il a, par exemple, supervisé le passage de l'historique mais obsolète terrain d'entraînement de Bellefield à un nouveau plus moderne et sophistiqué, à Finch Farm. Pas étonnant, donc, que le président des Toffees, Bill Kenwright, ait versé quelques larmes au moment de l’officialisation du départ de son protégé pour Manchester United.

United, une question de temps ?

Mais les sourires souvent affichés du temps d’Everton ont, depuis, laissé place à de la déception. À un regard pâle, hagard, voire à de l’abattement. En à peine une saison à Old Trafford, David Moyes, souvent prostré lors des matchs ou en conférence de presse, semble avoir pris dix ans dans la gueule. Ceux qui le connaissent soutiennent toutefois qu’il en faudrait plus pour faire vaciller le bonhomme. « Pour bien le connaître, il a dû vivre un calvaire en privé. Mais il garde toujours confiance malgré la tempête. On pourrait le comparer à un animal politique, il souhaite absolument gagner, glisse Baker. Sa foi, sa volonté ne sont jamais altérées et c’est ce qui impressionne les gens qui le connaissent. Ça les pousse aussi à le suivre dans sa voie. Une fois, je lui avais demandé : "Si tu avais un don, ce serait quoi ?" Il m’avait répondu : "C’est la constance, je me bats jusqu’au bout." Il donne toujours ses tripes dans ce qu’il fait. » Même son de cloche de la part de Farid Diaf : « Je ne pense pas qu’il est abattu. Au contraire, il est dans la réflexion. Ce n’est pas une défaite qui va l’ébranler. Je le connais, quelles que soient les circonstances, il arrivait à nous insuffler la valeur du travail. Peut-être que son visage exprime de l’abattement après une déconvenue, mais il réfléchit déjà au prochain match. Il a déjà analysé, il sait pourquoi il a perdu » , corrobore-t-il.

En ayant pris la relève de Sir Alex Ferguson, David Moyes a fait le choix délibéré de se retrouver au centre de l’attention. Une situation excitante, quoique déjà éreintante, mais également difficile à appréhender pour un homme tout aussi compliqué à cerner. « Ce n’est pas une personne qui laisse facilement transparaître ses émotions. Il est bourré de paradoxes. Il cherche une vie simple alors qu’il est au cœur d’un business avec le football. David est à la fois très ouvert et très pudique » , poursuit l’écrivain britannique. Une seule certitude n’a, elle, cessé d’escorter le parcours de David Moyes : Manchester United devait être, un jour ou l’autre, son jardin. « Ça ne m’étonne pas qu’il ait pris le relais de Ferguson, juge Diaf. Déjà, en 1999-2000, j’avais entendu certaines personnes dire qu’il deviendrait manager de Manchester United. Des habitants du coin, des gens du club, le physiothérapeute ou encore le kiné le répétaient à l’envi. » À l’heure d’affronter son ancien club d'Everton, une confrontation qui ressemble à une confluence entre son passé prometteur et un avenir brumeux, l’Écossais cristallise logiquement l’attention. « Avant tout, ce match n’est pas centré sur moi… » , a-t-il lancé en conférence de presse. Si, un peu quand même. Qu’il le veuille ou non.

Par Romain Duchâteau
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

En étant à ce point moqué sans être viré (ce qui est en soit un privilège rare), il a toutes les cartes en main pour bâtir sa propre légende. On en reparle dans quelques saisons.
Un article sur le Barca et un autre sur United, c'est journée dépression sur Sofoot.
Bel article sur David Moyes, on ne peut qu'espérer que les choses tourneront mieux mais honnêtement, c'est difficile de croire encore qu'il incarne un futur glorieux pour United
J'espère qu'il va écrire sa légende . Je pense que cet été il va faire le ménage dans l'effectif pour le façonner à son image , je crois en lui . Cette année c'était un peu tout détruire pour mieux reconstruire
aswinning_11 Niveau : Ligue 2
Je sais pas si les fans voudront attendre 5 ans pour qu'il construise son histoire.
il y a 5 heures EXCLU : 120€ offerts pour parier chez Unibet ! il y a 1 heure Le dur métier de traducteur du Rubin Kazan
il y a 4 heures Lourdes suspensions pour avoir laissé leurs adversaires marquer il y a 4 heures PV pour Karim Benzema à cause d'un iguane il y a 5 heures Bellerín, la relève de la droite barcelonaise ?
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
il y a 5 heures Giggs : « Donner plus de chance aux entraîneurs anglais » il y a 6 heures Wayne Shaw pourrait rebondir comme testeur de tourtes il y a 6 heures Quand Griezmann peste contre le remplacement de Gameiro Hier à 17:21 Le gardien de Sutton contraint de démissionner Hier à 15:58 Chamakh, le Qatar plutôt que l’Italie ? Hier à 15:50 La minasse d'Hulk
Hier à 15:39 La femme d'Axel Witsel vend une Ford KA Hier à 15:33 Robert Vittek rebondit à Bratislava Hier à 14:52 Record explosé dans le Ninety-Two Club Hier à 13:14 Samuel Eto'o en Chine ? Hier à 11:37 Manuel Neuer a trollé Arsenal ce week-end Hier à 09:38 Des incidents durant un match de D3 anglaise Hier à 09:27 Pronostic Manchester City Monaco : jusqu'à 560€ à gagner sur l'affiche de Ligue des Champions ! Hier à 09:06 Theo Walcott dans les vestiaires de Sutton pour les féliciter Hier à 00:00 Wayne Shaw mange sur le banc lundi 20 février Des joueurs de Viry-Chatillon accusés d'avoir parié sur leur match lundi 20 février Une bicyclette en D5 belge lundi 20 février Brésil : l'arbitre annule le match avant de donner le coup d'envoi lundi 20 février Guardiola a hâte de voir Bielsa à Lille lundi 20 février CDM 2018: les sponsors ne se bousculent pas lundi 20 février Acheampong fête la victoire sur un adversaire lundi 20 février Neil Warnock veut qu'on le hue à sa mort lundi 20 février Christian Bassogog part toucher le jackpot en Chine lundi 20 février L'entraîneur d'America joue le douzième homme lundi 20 février Le poirier du coach des Rangers lundi 20 février Une sacrée quetsche en D2 belge lundi 20 février Quand le gardien de Sutton était approché pour poser nu lundi 20 février Une prime de 5000 livres pour les joueurs de Lincoln lundi 20 février La chevauchée fantastique de Mavididi lundi 20 février Berbatov cherche un club lundi 20 février Mon Petit Gazon : les tops et les flops de la 26e journée lundi 20 février 315€ à gagner avec City-Monaco, Séville & Caen-Nancy lundi 20 février Un joli coup franc du milieu de terrain lundi 20 février Les golazos de Youri Tielemans lundi 20 février Superbe geste technique raté au Mexique lundi 20 février Volés par l'arbitre, ils protestent en laissant leur adversaire marquer trois fois dimanche 19 février Coup du foulard de l'espace chez les U15 de Wigan dimanche 19 février Le golazo d'Insigne face au Chievo dimanche 19 février Le tifo gigantesque des fans du Standard dimanche 19 février Le golazo de Rudy Gestede dimanche 19 février Les supporters de Millwall envahissent la pelouse dimanche 19 février Ancelotti, un homme (de doigt) d'honneur dimanche 19 février Ribéry rend visite à Théo dimanche 19 février Favre en colère contre Letizi dimanche 19 février Chamakh va rebondir en Serie B dimanche 19 février Thibaut Courtois chanté par Shay dimanche 19 février Pronostic PSG Toulouse : jusqu'à 390€ à gagner sur l'affiche de Ligue 1 ce week-end ! samedi 18 février La virgule petit pont de CR7 samedi 18 février Le but somptueux de Thauvin samedi 18 février Ronaldo explique son départ du Barça samedi 18 février Dwight Yorke refoulé des États-Unis samedi 18 février Suspendu six matchs pour avoir bousculé un ramasseur de balle samedi 18 février Cyril Hanouna veut racheter Guingamp samedi 18 février Un club norvégien signe un défenseur grâce au crowdfunding samedi 18 février Momo Sissoko de retour en Europe, en Serie B samedi 18 février CR7 à la télé turque avec Angelina Jolie samedi 18 février André-Pierre Gignac marque enfin samedi 18 février Suspendu 47 matchs pour avoir frappé l'arbitre vendredi 17 février Le coup franc soyeux de Dybala vendredi 17 février Des Iraniens copient Messi et Suárez vendredi 17 février Ronaldinho publie son deuxième clip vendredi 17 février But contre son camp... du milieu de terrain vendredi 17 février Les Ultramarines à l'honneur sur le maillot girondin vendredi 17 février Chabal avec les Chamois niortais vendredi 17 février Lutz Pfannenstiel et les pingouins vendredi 17 février La banderole provocatrice des fans de Thessalonique vendredi 17 février SO FOOT & Mon Petit Gazon vendredi 17 février Les clubs de Championship donnent leur accord pour la goal-line technology vendredi 17 février Les hooligans du Legia se déchaînent contre l'Ajax vendredi 17 février Les Pogba à Manchester jeudi 16 février La merveille de Bernardeschi jeudi 16 février 203€ à gagner avec Chelsea, Atalanta Bergame & Burnley jeudi 16 février Mark Clattenburg file en Arabie saoudite jeudi 16 février Dégoûtés, les fans d'Arsenal revendent leurs tickets jeudi 16 février La coupe de cheveux fraternelle de Florentin Pogba jeudi 16 février Quand Darmstadt invite Barack Obama jeudi 16 février Infantino n'a pas peur des hooligans jeudi 16 février Un bar ouvre en hommage à Chapecoense jeudi 16 février Baston pendant un entraînement à Boca Juniors jeudi 16 février La boulette du gardien de Newcastle jeudi 16 février Les hooligans russes sont déjà prêts pour « leur » Mondial jeudi 16 février Lemina, lui aussi de retour à l'OM ? jeudi 16 février La compagne de Maradona ne fait pas de dépositions jeudi 16 février Le Bayern enterre Arsenal sur Twitter jeudi 16 février En Suisse, des ultras deviennent sponsor maillot de leur club mercredi 15 février Une étude montre des dommages cérébraux sur six anciens footballeurs mercredi 15 février Ricardo Carvalho signe en Chine mercredi 15 février L'hymne de la Ligue des champions sauce tarentelle mercredi 15 février Le chant de Saint-Valentin des supporters de Cardiff mercredi 15 février Le père de Zizou n'a pas regardé la finale de France 98 mercredi 15 février Maradona a-t-il agressé sa compagne à Madrid ? mercredi 15 février Ces clubs français plus forts que le Barça mercredi 15 février La coupe « non éthique » d'Asamoah Gyan mercredi 15 février Matuidi, sa femme et Google mercredi 15 février 5€ offerts sans dépôt : 100€ à aller chercher chez Winamax mercredi 15 février 216€ à gagner avec le Bayern Munich & Real Madrid - Naples mercredi 15 février Luis Enrique perd son sang-froid face à un journaliste mardi 14 février Craig Gardner offre 50 tickets famille aux supporters de Birmingham mardi 14 février Le corner rentrant de Youssouf mardi 14 février Philadelphie cherche à renforcer son staff avec un tatoueur mardi 14 février Guardiola congratule Arter pour sa future fille mardi 14 février Thierry Froger de la L2 au TP Mazembe mardi 14 février Gignac stoppe une interview de son coéquipier Vargas mardi 14 février Djibril Cissé serait complice dans l'affaire de la sextape de Valbuena mardi 14 février Thomas Tuchel veut attiser la curiosité des joueurs mardi 14 février Quand le fair-play débouche sur un but gag lundi 13 février Le bijou de Sinama-Pongolle lundi 13 février Diaby : la blague de Julien Cazarre ne passe pas lundi 13 février Golazo en D3 espagnole lundi 13 février La finale de la Coupe maintenue au Calderón ? lundi 13 février Le FC Cologne lance un projet de réalité virtuelle lundi 13 février Un fan de Burnley évite un drame en tribune lundi 13 février Un supporter meurt en marge d'un derby de Rio lundi 13 février Pas assez de contrôles antidopage en Angleterre ? lundi 13 février Sankt Pauli : la banderole qui fait mal lundi 13 février 308€ à gagner avec PSG - Barça & Benfica - Dortmund lundi 13 février La célébration ratée de Simon Terodde lundi 13 février Un joueur de Serie B copie Zlatan lundi 13 février Mon Petit Gazon : les tops et les flops de la 25e journée lundi 13 février Quand un joueur de l'Ajax utilise une blessure pour dribbler son adversaire dimanche 12 février Ligue 1 : une 25e journée record dimanche 12 février La merveille de Torres dimanche 12 février Gareth Bale a repris l'entraînement dimanche 12 février Robbie Brady nettoie les filets de Courtois dimanche 12 février Un joueur amateur décède sur le terrain dimanche 12 février Tolérance zéro contre l'homophobie dans le sport britannique dimanche 12 février Les supporters des Orlando Pirates envahissent la pelouse dimanche 12 février Deux splendides reprises de volée à Norwich dimanche 12 février Le commentaire polémique de Lee Dixon sur Son dimanche 12 février Bilić en tribune pour avoir fracassé un micro dimanche 12 février Morecambe régale (littéralement) ses fans dimanche 12 février Célébration houblonnée en Angleterre dimanche 12 février L'énorme boulette du gardien de La Gantoise dimanche 12 février Un match annulé vire à la bataille de boules de neige samedi 11 février Le perroquet fugueur de Philippe Mexès samedi 11 février Gordon Ramsay prêt à remplacer Mark Warburton samedi 11 février Mertens a hésité à signer en Chine vendredi 10 février La volée de Chumacero vendredi 10 février Le Tchad n'est déjà plus sponsor du FC Metz vendredi 10 février Liverpool a échappé à une catastrophe vestimentaire en 1990 vendredi 10 février Et voilà le maillot des 80 ans du TFC vendredi 10 février John Terry s'amuse avec son chewing-gum vendredi 10 février Dele Alli joueur du mois, Carroll récompensé pour son but vendredi 10 février Des fans déneigent le terrain pour éviter le report du match vendredi 10 février Rétro : Le jour où Griezmann a cisaillé l'OL vendredi 10 février Heitinga et ses pépins financiers vendredi 10 février Thierry Henry joue les chauffeurs pour le groupe Texas vendredi 10 février Kim Källström signe en Suède vendredi 10 février Maradona va travailler avec la FIFA jeudi 9 février 214€ à gagner avec la Roma, Juventus & Sampdoria-Bologne jeudi 9 février Arsenal signe un jeune Nigérian de treize ans jeudi 9 février Royston Drenthe se lance dans le rap jeudi 9 février Čeferin pour une limitation des mandats à la tête de l'UEFA jeudi 9 février Depay et le micro de Saint-Étienne jeudi 9 février Le mythique commentateur de l'AC Milan ému par Deulofeu jeudi 9 février La Premier League s'attaque au streaming illégal jeudi 9 février Rooney et Ibrahimović zlatanent un fromage suisse jeudi 9 février Le but du week-end en Suisse jeudi 9 février Le maillot de Depay dans le musée de l'OL jeudi 9 février Les tops et les flops de Mon Petit Gazon de la 24e journée jeudi 9 février Les excuses du Shanghai Shenhua mercredi 8 février Payet de retour avec un but mercredi 8 février Liverpool rend hommage à Cissé mercredi 8 février Argentine : 50 sponsors sur le même maillot mercredi 8 février Keylor Navas n'aime pas être filmé mercredi 8 février Le président de Boca accusé de pressions sur l'arbitrage mercredi 8 février Le jour où Ronaldo ne valait pas 15 000 dollars mercredi 8 février Exeter, l'équipe la plus intello d'Angleterre mercredi 8 février Théo invité par l'Inter mercredi 8 février Howard Webb va superviser la vidéo aux États-Unis mercredi 8 février Marc Wachs de retour au Dynamo Dresde mercredi 8 février Un ballon de foot dans l'espace mercredi 8 février Pas de contrat pour Freddy Adu mercredi 8 février L'Atlético veut garder Griezmann mercredi 8 février Le Qatar dépense 500 millions de dollars par semaine mardi 7 février Oscar marque son premier but chinois mardi 7 février 321€ à gagner avec la Juventus, Dortmund & Nice - Sainté mardi 7 février Bruxelles peut-elle perdre le match d'ouverture de l'Euro 2020 ? mardi 7 février But gag en Irlande du Nord mardi 7 février Hamouma a refusé l'OM pour des raisons de sécurité mardi 7 février La Ligue 1 a dépensé 225 millions d'euros cet hiver mardi 7 février Les supporters de l'Atlético mettent la pression à leurs joueurs lundi 6 février Robbie Keane à l'entraînement avec Al-Ahli lundi 6 février Quand Joe Hart se fait piéger par une flaque lundi 6 février Leeds et le drapeau de la discorde lundi 6 février MPG : les tops et les flops de la 23e journée dimanche 5 février Le but du sacre par Aboubakar dimanche 5 février Le missile de Cuadrado dimanche 5 février Le golazo de Sergio León dimanche 5 février Le trou de souris flairé par Elneny dimanche 5 février Ça chauffe dès l'arrivée du bus lyonnais dimanche 5 février Un scénario de fou entre Brentford et Brighton
0 5