1. //
  2. //
  3. // Sunderland-Manchester United

Moyes, des claques et des claques

Septième entraîneur de Sunderland en cinq ans, David Moyes est depuis plusieurs semaines en roue libre au cœur d'une institution qui se devait d'exploser avant, cette fois, de redescendre en Championship. Le dernier chapitre d'une carrière qui n'a plus de sens depuis son échec à Manchester United.

Modififié
« Attention à vous la prochaine fois. » Malgré la fronde, malgré la colère et malgré tout ce qui l'entoure, David Moyes affiche un sourire de façade. L'homme ne veut pas se courber, ce n'est pas le moment. La scène date du 18 mars dernier, un jour où Sunderland a interrompu une série de trois baffes consécutives par un nul qui ne sert finalement pas à grand-chose contre Burnley (0-0) au Stadium of Light. Oui, pas à grand-chose, car deux semaines plus tard, les Black Cats ont replongé face à Watford (0-1) avant de se faire une nouvelle fois piétiner le moral à Leicester (2-0). Voilà plusieurs saisons que tout le monde s'est préparé à voir Sunderland dégager en Championship, la seule incertitude était de savoir quand et comment. Sur les cinq dernières campagnes, Moyes est la septième solution, mais l'Écossais devrait donc être l'homme de la chute. Bien sûr, il ne peut être entièrement tenu responsable de cette situation, mais le football est comme ça : à la fin, il faut un nom pour porter la responsabilité, que ce soit dans la gloire ou dans la défaite. Aujourd'hui, la situation est la suivante : à huit journées de la fin du championnat d'Angleterre, Sunderland est toujours le dindon de la Premier League. Condamné, déjà ? Presque lorsqu'on regarde le calendrier (Arsenal, Chelsea, Manchester United), mais surtout quand on assiste au bordel que traversent depuis plusieurs semaines les Black Cats. Retour au 18 mars. Dans les couloirs du Stadium of Light, Moyes se sait sous pression. Pour la réception de Burnley, le propriétaire de Sunderland, Ellis Short, est venu alors que la journaliste de la BBC présente pour couvrir la rencontre, Vicki Sparks, a une question simple : la présence de Short est-elle le signe d'une pression particulière sur les épaules de l'entraîneur écossais ? La caméra s'éteint et voilà comment Moyes enchaîne : « Attention à vous la prochaine fois. Même si vous êtes une femme, vous pourriez bien recevoir une gifle. » Une autre brique dans le mur.

« Je veux gagner »


Il y a quatre ans, David Moyes était encore l'un des entraîneurs les plus cotés du Royaume et était adoubé par Sir Alex Ferguson sur le banc de Manchester United avec l'étiquette d'entraîneur « prometteur » , récompensé trois fois coach de l'année par la League Managers Association (LMA) au cours de la première décennie des années 2000. Puis, il y a eu l'échec, la Real Sociedad et donc Sunderland où Moyes a débarqué il y a neuf mois sur un discours simple : « Je suis ici pour quatre ans et j'ai pour objectif d'apporter de la stabilité. Mon travail est de gagner des matchs. Peut-être qu'au début, nos victoires ne seront pas belles, mais sur le long terme, je veux que les supporters prennent du plaisir. Je veux gagner. Gagner est la chose la plus importante pour moi. Sunderland a un potentiel que beaucoup de clubs n'ont pas, mais nous devons progresser. » Problème, pour progresser, Sunderland devait avant tout faire le ménage, nettoyer ce que Gustavo Poyet, entraîneur du club entre octobre 2013 et mars 2015, détaillait il y a quelques mois en parlant de « quelque chose au plus profond du cœur de l'institution. C'est difficile à expliquer, mais c'est une façon de faire, quelque chose d'enfoui, qui fait que c'est compliqué. » Ça n'a pas été fait, et la guillotine va maintenant tomber sur un club flingué par les affaires depuis plusieurs saisons (Adam Johnson, Margaret Byrne) et abattu par des mauvais résultats à répétition. Sous Moyes, Sunderland n'a claqué que cinq victoires en trente combats et est surtout déjà largué à dix points de Hull City, premier relégable. Le comportement de Moyes face à Vicki Sparks n'est finalement que la représentation d'un club pourri de l'intérieur par un gouffre financier, des licenciements à répétition et un Stadium of Light qui ne cesse de se vider. Face à Manchester United dimanche, Moyes retrouvera ce qu'il a laissé : le premier chapitre du reste de sa vie d'entraîneur. Une carrière qui n'a aujourd'hui plus de sens.

Par Maxime Brigand
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article

zinczinc78 Niveau : CFA
Note : 1
Ça a du être dur pour Moyes de voir son boulot saccagé par Le Pélican a Man.U et détruit par Koeman à Everton..
Résultat il semble perdu a Sunderland.
Sans oublier la crucifixion de la Real Sociedad par le bien-nommé Eusebio Sacristàn
1 réponse à ce commentaire.
Moi j'ai de la peine pour lui. Man Utd était malheureusement beaucoup trop grand pour lui, il m'a fait penser a moi dans FM quand tu te retrouves enfin a la tête d'une grande équipe et que tu fais des offres à gauche a droite sur des joueurs qui sont quasi impossibles a obtenir. Il avait tenté mais avait choisi les mauvaises cibles (Marchisio, Schweinsteiger, Bale, CR7, Müller,...) et a été incapable de trouver des solutions crédibles a ces refus (Fellaini c'était beaucoup trop léger). Parfois je me demande ce qu'il aurait donné si on lui avait laissé une seconde saison...puis je me rappelle de tous les matchs pourris de son année..

En tout cas j'espère encore qu'il arrivera à rebondir car c'est loin d'être le manche que l'on dit, ses années à Everton en sont la preuve
Faustino Asprilla Niveau : Loisir
Lui comme bon nombre de professionels devraient lire "le Principe de Peter"... ca eviterait pas mal de deconvenues...
La hyène Niveau : CFA2
Il est très difficile pour moi de me faire une idée précise de la valeur de Moyes. Je me souviens de la première saison de Martinez avec Everton, sérieux, il n'y avait pas photo avec la dernière de Moyes.

Everton gagnait plus et jouait mieux, point barre. Certains disent que Martinez a pu s'appuyer sur le travail mis en place par Moyes, mais je n'y crois pas, puisque les hommes de base de Moyes ont presque tous été écartés ou sont partis (Cahill, Fellaini,Jelavic, Pienaar, Gibson etc.). Lukaku à Everton, c'est Martinez, Barkley titulaire qui réalise sa meilleure saison, c'est Martinez, Stones replacé dans l'axe alors que Moyes voyant en lui un latéral, c'est Martinez...

Moyes a profité du syndrome "entraîneur britannique" dont l'un des symptômes est d'être surcoté (ça marche aussi pour joueur britannique). Oui, il a réalisé de vraies bonnes saisons avec Everton, mais beaucoup lui ont reproché, à tort ou à raison, de se terrer derrière une absence réelle ou feinte de moyens pour masquer un manque d'ambitions.

J'invoque l'esprit supérieur d'AriGold pour confirmer ou infirmer mes propos.
Benito-Bx Niveau : CFA
 //  12:51  //  Supporter de la Belgique
Hormis leicester l'an passé...Moyes avait quand même réussi un gros truc avec Everton...finir dans le TOP 4.

Manque de bol, en barrage pour la LDC, ils se sont mangé le Villareal de Pellegrini qui ira jusqu'en demi-finale...

C'est sûrement pas un génie mais à Everton il a fait du bon taffe...
La hyène Niveau : CFA2
Encore moi (sorry).

Je ne pense pas qu'il soit un manche total, mais je pense qu'il a perdu son mojo depuis son départ d'Everton. Tenter de relancer des joueurs comme Pienaar, Gibson et consors alors que les mecs sont cramés (avec tout le respect que je dois à Pienaar qui a été un super joueur mais qui s'est jamais remis d'une série de blessures). Anichebe pareil, c'est un joueur moyen de ventre mou... La seule bonne pioche dans sa tentative de relancer des anciens d'Everton, c'est Oviedo, qui reste je le pense un joueur sous-estimé qui a réalisé de très bonnes choses avant de se casser la jambe.

Après à sa décharge, je pense que quelque soit le choix, l'héritage de Ferguson était trop lourd à porter d'autant plus qu'il fallait renouveler toute une partie de l'équipe. Ferguson, malgré tout ses succès, n'a jamais réussi à renouveler l'équipe après le départ en retraite de toute la génération Scholes - Giggs.Je pense que tous les coachs, même les meilleurs, qu'ils soient néerlandais ou non (ça c'est pour le troll) auraient du faire face à plusieurs saisons de chantier.

Finalement le drame de Moyes est peut-être d'avoir été pris lui-même dans ce miroir aux alouettes qui voyait en lui le prochain grand manager britannique, alors qu'au fond c'est juste qu'un bon entraîneur BPL. The harder the fall...
Note : 1
"Ferguson, malgré tout ses succès, n'a jamais réussi à renouveler l'équipe après le départ en retraite de toute la génération Scholes - Giggs"

Très juste, avec un Van Persie en état de grâce pendant une saison en guise de cache-misère. Mais déjà, le jeu était consternant, comme si il s'était évaporé avec le départ de SAF. Je comprends qu'un tel changement soit difficile à gérer dans l'immédiat, mais passer de la machine de l'ère Giggs-Scholes aux 1-0 merdeux qui ont suivi, c'était limite choquant ^^
5 réponses à ce commentaire.
la faucheuse...le mec est un putain de chat noir
mercredi 16 août NOUVEAU : 100€ offerts pour miser chez BetStars !
Hier à 14:37 Valdés lance sa société de production 8 Hier à 13:27 Zlatan à l'affiche d'un jeu vidéo 13
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
mercredi 16 août Un match arrêté par des jets d'œufs 11
mercredi 16 août Des lions sur les murs d'un vestiaire 30 mardi 15 août La belle ouverture du score de Liverpool 16 mardi 15 août Macron s'est invité à la Commanderie 30 mardi 15 août Un mercato raccourci en Premier League ? 26 mardi 15 août Gignac donne son nom à un tigre 22 mardi 15 août Déjà un doublé pour Gomis en Turquie 6 lundi 14 août Ribéry défait les lacets de l'arbitre en plein match 42 dimanche 13 août Le premier but de Neymar avec Paris 10 dimanche 13 août La banderole guingampaise pour Neymar 33 dimanche 13 août Gignac claque son premier pion de la saison dimanche 13 août La douceur de Bendtner 11 dimanche 13 août L'expulsion invraisemblable de Kaká 29 samedi 12 août Un joueur expulsé après 39 secondes 3 samedi 12 août Les Farc veulent une équipe professionnelle 23 vendredi 11 août Sneijder présenté à l'Allianz Riviera 11 vendredi 11 août 340€ à gagner avec Bordeaux & Caen-Saint-Etienne vendredi 11 août Watford annonce une recrue via Football Manager 13 vendredi 11 août L'énorme raté de Van Wolfswinkel 6 vendredi 11 août Burnley s'intéresse à De Préville 25 vendredi 11 août Botafogo et le Club Nacional voient rouge en Libertadores 5 vendredi 11 août La photo de Fellaini en street-art à Melbourne 11 jeudi 10 août Un club estonien marque sans avoir touché le ballon 7 mercredi 9 août La drôle de vidéo de présentation de Boudebouz au Betis 9 mercredi 9 août Taye Taiwo s'exile en Suède 23 mercredi 9 août Peux-tu résoudre l'énigme de Geoffrey Jourdren ? (via BRUT SPORT) mercredi 9 août Il se blesse en enjambant un panneau publicitaire 36 mercredi 9 août La mine exceptionnelle de Tierney pour le Celtic 7 mercredi 9 août Et si c'était la saison d'Arsenal ? (via BRUT SPORT) mardi 8 août Patrick Montel s'indigne du transfert de Neymar (via BRUT SPORT) mardi 8 août Maradona est prêt à se battre pour Maduro 61 lundi 7 août Nainggolan, Strootman et Cafu s'essayent au drone challenge 12 lundi 7 août Djourou finalement à Antalyaspor 13 lundi 7 août Ils remboursent leurs supporters après une défaite 8-2 18 lundi 7 août Bricomarché partenaire de la Coupe de la Ligue 83 lundi 7 août David Villa plante un triplé dans le derby new yorkais 4 dimanche 6 août Le PSG aurait dépensé 50 000€ pour illuminer la Tour Eiffel 28 dimanche 6 août Une reprise de volée monumentale en Russie 9 dimanche 6 août Aboubakar Kamara : appelez-le "AK 47" 9 dimanche 6 août Quand Buffon rend hommage à Bolt 32 dimanche 6 août La praline de Drogba 5 samedi 5 août La merveille de Graziano Pellè 28 vendredi 4 août 400€ à gagner avec Neymar meilleur buteur de la Ligue 1 ! 1 vendredi 4 août Le vrai salaire de Neymar au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 3 août En direct devant l'hôtel de Neymar à Paris (via BRUT SPORT) jeudi 3 août Comment accueillir Neymar à Paris ? (via BRUT SPORT) jeudi 3 août L'ouverture du score du Videoton contre Bordeaux 2 jeudi 3 août La Premier League interdit les dessins sur ses pelouses 10 jeudi 3 août L'ancien boss de Disney s'offre Portsmouth 14 jeudi 3 août Le Real Madrid accroché par les All-Stars MLS 16 jeudi 3 août Domenech : « Les entraîneurs français ont un déficit d'image » 88 jeudi 3 août La lettre du maire d'Ostende aux supporters de l'OM 69 jeudi 3 août Un tifo du Legia revient sur la révolte de Varsovie 53 jeudi 3 août La franchise MLS de Beckham prend forme 35 jeudi 3 août 200€ à gagner avec PSG & FC Bâle jeudi 3 août Lampard embrasse la carrière de consultant 11 jeudi 3 août Aly Cissokho rejoint un promu turc 18 mercredi 2 août Kylian Mbappé souhaiterait quitter l'AS Monaco 114 mercredi 2 août Le super but collectif qui libère Nice 15 mercredi 2 août Le tifo en l'honneur de Nouri 2 mercredi 2 août Un joueur rémunéré en huile d'olive 39 mercredi 2 août Dundee met en vente son gardien sur Twitter 6 mardi 1er août Schweinsteiger trolle la presse US 7 mardi 1er août Les supporters bâlois s'invitent en conférence de presse 3 mardi 1er août Un cycliste parodie le tweet de Piqué 6 mardi 1er août Nainggolan met un coup de tondeuse à des supporters 5 mardi 1er août Excuse-toi comme Echouafni ! (via BRUT SPORT) mardi 1er août La formule « ABBA » lancée pour les TAB 33 mardi 1er août Klopp répare le micro de Simeone 22 lundi 31 juillet Adu testé en Pologne 26 lundi 31 juillet Les joueurs de Colo-Colo rentrent sur la pelouse avec des chiens 30 lundi 31 juillet "On peut te tuer dans la rue pour un téléphone portable" (via BRUT SPORT) lundi 31 juillet Giovinco claque encore un coup franc 16 lundi 31 juillet Dybala ridiculise Nainggolan 38 dimanche 30 juillet Le plus vieux derby du monde (via BRUT SPORT) dimanche 30 juillet La jolie praline de Kaká 16 dimanche 30 juillet Griezmann en saucisse sur Twitter 15 dimanche 30 juillet L'énorme boulette de la gardienne danoise 19 dimanche 30 juillet Un gardien égalise en dégageant 7 samedi 29 juillet Le derby de Soweto endeuillé 2 samedi 29 juillet Podolski débute par un doublé 5 samedi 29 juillet Laszlo Bölöni oublie le nom d'un joueur recruté la veille 15 samedi 29 juillet Kondogbia inscrit un superbe but... contre son camp 23 vendredi 28 juillet Les frangins dos Santos réunis aux Los Angeles Galaxy 23 vendredi 28 juillet Jermaine Pennant va signer en septième division anglaise 20 vendredi 28 juillet Le fils de Rivaldo claque une mine devant les yeux de son père 8 vendredi 28 juillet Metz veut rapatrier Emmanuel Rivière 27 vendredi 28 juillet Ángel María Villar démissionne de ses postes à la FIFA et l'UEFA 25 vendredi 28 juillet Brandão retrouve Anigo en Grèce 15 jeudi 27 juillet Le triplé de Valère Germain 20 jeudi 27 juillet La boulette de la gardienne portugaise 29 jeudi 27 juillet Bob Bradley va revenir en MLS à Los Angeles FC 2 jeudi 27 juillet Leroy Sané se tatoue son portrait dans le dos 103 mercredi 26 juillet Le Dynamo Kiev et Astana rigolent, Ludogorets et le Celtic font la moue 30 mercredi 26 juillet Les supporters niçois déjà bouillants 2 mercredi 26 juillet Un joueur quitte son club à cause de la croix catholique sur l'écusson 139 mercredi 26 juillet Siniša Mihajlović enquille les lucarnes à l'entraînement 22 mercredi 26 juillet Les fans de San Lorenzo reprennent Despacito (via Brut Sport) mardi 25 juillet Ederson atteint d'un cancer des testicules 67 mardi 25 juillet Marca annonce un accord pour Mbappé au Real Madrid 164 mardi 25 juillet Droit de réponse "Mistral Gagnant" 33 mardi 25 juillet La praline de Castillo au Mexique 4