Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 4 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Newcastle-Tottenham

Moussa Sissoko, un an de perdu

Il y a un an, à la sortie d'un Euro de haute volée, Moussa Sissoko devait quitter Newcastle pour un top club européen. Il a finalement signé à Tottenham dans le money time du mercato pour y devenir remplaçant de luxe et perdre une partie de son crédit en Bleu. Une année ratée qu'il ne peut reproduire, sous peine de regarder la Coupe du monde 2018 à la télé.

Modififié
Fort d'un Euro 2016 exceptionnel, Moussa Sissoko avait été l'une des attractions du mercato d'été. Tellement coté qu'un transfert au Real Madrid aurait même été dans les tuyaux pour le joueur formé à Toulouse. Mais c'est finalement à Tottenham - plutôt qu'à Everton où il semblait sur le point d'atterrir - que Moussa Sissoko a posé ses valises à la toute fin du dernier jour d'août. Sur le papier, le deal avait tout d'une opération win/win. D'un côté, les Spurs s'offraient un milieu de terrain polyvalent, puissant et expérimenté, de l'autre, l'international français s'épargnait une saison en Championship avec Newcastle pour participer à la Ligue des champions et à la lutte pour le titre avec les Londoniens. Sauf que rien n'a vraiment marché comme prévu pour Sissoko. Dès novembre, il a ainsi vécu un derby contre Chelsea depuis son canapé, avant de se faire tailler publiquement par son coach : « Le football n'est pas une question d'argent. Les joueurs doivent montrer qu'ils sont meilleurs, qu'ils montrent à l'entraînement qu'ils sont meilleurs qu'un autre coéquipier, et qu'ils méritent ou non d'être dans l'équipe. » Résultat des courses, le Français a vécu une saison frustrante avec seulement huit titularisations en Premier League pour vingt-cinq apparitions, et pas bien mieux en Ligue des champions (une titularisation, quatre apparitions au total). Le tout avec des statistiques faméliques - deux passes décisives, zéro but - et un impact quasiment nul dans la saison de Tottenham.

Une place pour le Mondial 2018 à préserver


Douze mois suffisamment mauvais pour que l'intéressé perde son totem d'immunité en Bleu avec zéro temps de jeu entre le France-Suède de novembre et le match retour de juin. Une défaite de fin de saison autour de laquelle sa titularisation à la place d'Ousmane Dembélé - censée sécuriser le bloc équipe - a valu à Didier Deschamps une volée de critiques. La confirmation d'un crédit chèrement gagné à l'Euro et désormais totalement épuisé... Moussa Sissoko a quitté Newcastle pour Tottenham afin de ne pas perdre son statut de gars sûr de la Dèche en Bleu. Force est de constater que ses chances de partir en Russie en juin ne tiennent désormais qu'à un fil. À bientôt 28 ans, l'ancien Magpies arrive dans ce qui doit être la meilleure période de sa carrière et ne peut pas se permettre une seconde saison sur le banc. Car Ousmane Dembélé, son principal concurrent à droite, a impressionné toute la saison avec le Borussia Dortmund et pourrait prendre une nouvelle dimension à Barcelone.

La relance à... Tottenham ?


Mais pour Sissoko, la porte de sortie n'est pas évidente : recruté pour 35 millions d'euros il y a un an, il est aujourd'hui prisonnier de sa valeur marchande. Longtemps intéressé, Marseille semble avoir renoncé, quand Everton a été échaudé par le rendez-vous manqué d'août 2016 et que West Bromwich n'a toujours pas bougé malgré un intérêt supposé. La piste la plus solide à deux semaines de la fin du marché mène en Turquie, et plus précisément à Trabzonspor. Pas forcément idéal pour se mettre en valeur avant une Coupe du monde. Pour l'heure, la formation turque n'arrive pas à s'entendre avec les Spurs, qui veulent un transfert sec quand leurs homologues ne proposent qu'un prêt. Coincé à Londres, où son coéquipier Hugo Lloris a indiqué le voir rester cette saison, Moussa Sissoko n'a cependant pas dit son dernier mot. Ecarté de la tournée américaine de son équipe pour une obscure histoire de surplus d'oxygène dans les muscles, le milieu international a été titularisé à Wembley pour le dernier match amical de Tottenham face à la Juventus. Plus d'une heure de temps de jeu concrétisée par une frappe sur le poteau et une solide performance qui pourraient avoir radouci le jugement de Pochettino sur son joueur. Et avec la blessure du latéral droit, Kieran Trippier, il se dit que Sissoko pourrait être une option de dépannage et débuter dès ce week-end contre Newcastle. Nouveau poste pour une nouvelle vie ?




Par Nicolas Jucha
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Hier à 12:42 OFFRE SPÉCIALE LIMITÉE : 10€ offerts sans avoir à déposer le moindre centime 1 il y a 30 minutes R3 : Bourbaki remporte le derby de Pau 1 Hier à 11:41 NOUVEAU : 150€ OFFERTS en CASH chez ParionsSport jusqu'au 14 novembre seulement !
il y a 1 heure Gignac plante son dixième but de la saison 1

Le Kiosque SO PRESS

Partenaires
Tsugi Podcast Football Recall Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE Un autre t-shirt de foot est possible Olive & Tom
À lire ensuite
Dybala, le dix en héritage