En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 3 Résultats Classements Options

Mourinho, un défi galactique

C'était attendu depuis plusieurs mois, c'est désormais une certitude : José Mourinho sera bien sur le banc du Real Madrid. Le meilleur entraîneur du monde dans le club le plus puissant de la planète. Pourtant, le chantier est vaste de part et d'autre pour permettre la réalisation de leur vœu commun : déboulonner une bonne fois pour toutes le Barça.

Modififié
Faut pas lui en vouloir à Massimo Moratti, c'est juste du dépit amoureux. « Il y a une fête, et si quelqu'un l'a gâchée, c'est Mourinho en partant » , a déclaré le dirigeant de l'Inter Milan. Oui, le patron des nouveaux champions d'Europe sait que son club vient de laisser filer un animal d'une espèce rare. Qui plus est vers un rival continental. Alors, quitte à voir, impuissant, ses festivités gâchées par le départ de son mage, autant pourrir les célébrations du voisin. Bon, on préfère prévenir Moratti tout de suite : il aura bien du mal à foutre l'ambiance madrilène en l'air. Car c'est une douce euphorie qui s'est emparée du club de la capitale espagnole. Si un bon mariage se reconnaît à l'évidence à l'union des deux promis, alors l'alliance entre le Real Madrid et José Mourinho a tous les ingrédients d'un excellent mariage. La Maison Blanche est en train gentiment de devenir un symbole de la lose. L'entraîneur portugais, plus que jamais après le triomphe de son Inter Milan en finale de Ligue des Champions, est désormais synonyme de winner. Comme disent les Anglais, “do the maths”. Rarement, en effet, des intérêts auront convergé de la sorte. Les rêves de retour au pouvoir national et européen du Real trouvent un écho sans précédent avec les ambitions de Mourinho de devenir le premier coach à gagner la C1 avec trois clubs différents et surtout de battre le Barça, ce club qui l'appellera toujours “Le petit Traducteur”.

La culture madrilène du beau jeu ? Tu parles !


Pour autant, à bien y regarder, le scepticisme pourrait être de mise. Faut bien l'avouer, les équipes de Mourinho ne se sont jamais vraiment distinguées par le spectacle généré. Certes son Porto 2003-2004 portait en lui quelques élans offensifs séduisants sous la baguette d'un Deco alors véritable numéro dix. Mais que dire de son Chelsea et de son Inter ? De formidables machines à broyer, à faire déjouer, à contrer. Froides. Efficaces. Et peu concernées par la notion de spectacle. Vous savez celle qui est supposée être si chère au Real. Il se raconte que là-bas gagner ne suffit pas. Il faut aussi bien jouer. D'ailleurs, les évictions de Fabio Capello et de Bernd Schuster, pourtant sacrés champions à la tête du club castillan en 2007 et 2008, vont dans le sens de cette condition sine qua non. Sine qua non, vraiment ? La bonne blague ! Madrid n'aime pas ce qui est beau mais ce qui brille, nuance ! Les sorties de route brutales de Capello et Schuster malgré le titre doivent surtout au fait que quand un club a déjà glané 29 championnats dans son histoire, il se fout un peu d'en ajouter deux de plus à sa collection en se faisant chier au stade. Mais on peut prendre les paris que l'issue aurait été radicalement différente si les deux bonshommes avaient conduit Raul et ses potes sur le toit de l'Europe. Celui qui se voit tellement plus que celui de la péninsule. D'ailleurs, les socios continuent de se pâmer sur le millésime 2002, le dernier à avoir gratté une C1 grâce à une volée de Zidane. Pourtant, cette année-là, le Real n'avait pas formidablement bien joué, avait souffert face au Bayern en quart, avait froidement abattu le Barça pourtant maître du jeu en demie et s'était fait joyeusement rentrer dedans par le Bayer Leverkusen en finale. Avant cette volée de Zidane si belle, si pure mais tellement contre le cours du jeu. Oui, à Madrid aussi, on a le culte du résultat. Pourvu qu'il soit éclatant. Et là, on peut faire confiance à Mourinho.

José et la « prostitution intellectuelle »


La séduction, pour un entraîneur, est une chose qui se joue à trois niveaux : la personnalité, la façon de jouer et les résultats. Sur le premier, José Mourinho est tout simplement imbattable sur la planète football. Jamais probablement un technicien n'avait à ce point fasciné pour ce qu'il est. Comme dans ce sondage fait en Italie sur l'homme du monde sportif qui serait l'amant rêvé où le “Mou” devance largement Fabio Cannavaro et le nageur Filippo Magnini. Et ce commentaire sans équivoque de la revue Diva e donna : « Il possède une personnalité irrésistible et c'est un vrai homme » . Fort de son potentiel charismatique, “The Special One” a déjà entamé une drague agressive pour déminer les critiques qui anticipent un spectacle désastreux. « Mon Real jouera bien. Les joueurs et moi allons créer cette identité. Ceux qui écrivent en se basant sur des préjugés font de la prostitution intellectuelle » , explique-t-il “à la José”. Restent les résultats. Son passé parle évidemment pour lui mais ne pèsera déjà plus à l'heure du coup d'envoi de la saison prochaine. Une certitude : le recrutement sera l'exact inverse de celui de l'été dernier. Ou quand le meilleur recruteur de la planète débarque dans le club ayant procédé au pire mercato de l'histoire (Sneijder, Robben, Van Nistelrooy, vous dit quelque chose ?). Ses priorités : des latéraux (Maicon et A. Cole ?), un meneur (Gerrard ou Lampard ?) et un joueur de couloir (Di Maria ?). Mais ça pourrait ne pas s'arrêter là.

Au fond, le Real et Mourinho sont à un tournant majeur de leurs histoires respectives. Le club merengue s'apprête à conférer des pouvoirs sans précédent à un entraîneur, traditionnellement là-bas dévoué à la direction du club. Et pour la première fois, José Mourinho va s'exposer au risque d'ingérence sportive de sa hiérarchie en cas de résultats insuffisants, une ingérence qu'il promet de balayer, contrairement à tous ses prédécesseurs. Certains, et pas des moindres, s'y sont cassé les dents. Et c'est finalement au bout de ce défi excitant que l'on saura si le Real a décidé de redevenir un grand club et si Mourinho est définitivement un entraîneur à part. Rien que pour ça, on peut bien le dire : on a hâte.

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



vendredi 22 septembre EXCLU : 120€ offerts au lieu de 100€ pour miser chez France-Pari !
Hier à 10:40 Le fou sosie de Marek Hamšík 3
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
samedi 23 septembre Wayne Shaw suspendu deux mois pour avoir mangé une tarte 5 samedi 23 septembre Le jeune fils de Donald Trump rejoint DC United 11 samedi 23 septembre Ronaldinho sait toujours y faire 3 samedi 23 septembre Quand les Ultramarines enflamment Bordeaux 1 samedi 23 septembre Le récap de la #SOFOOTLIGUE 2 vendredi 22 septembre Le Shanghai Shenhua accuse SFR Sport d’avoir déformé les propos de Tévez 8 vendredi 22 septembre Rolf Fringer agressé physiquement par Christian Constantin 33 vendredi 22 septembre Le but fou d'Enzo Pérez 13 vendredi 22 septembre Le magnifique loupé en D1 roumaine 2 jeudi 21 septembre L'UEFA crée « la Ligue des nations » 102 jeudi 21 septembre 288€ à gagner avec Barça, Man City & Lyon 2 jeudi 21 septembre 153 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions ! 1 mercredi 20 septembre Quand les joueurs de Sankt-Pauli chassent des hooligans 5 mercredi 20 septembre Carlos Tévez chambre les footballeurs chinois 56 mercredi 20 septembre Énervé, il fait mine de se masturber 24 mercredi 20 septembre Čeferin espère plus de soutien politique 14 mercredi 20 septembre L'entraîneur d'Antalyaspor prend la porte 17 mercredi 20 septembre Neuchâtel : trois des quatre gardiens absents, un croupier gardera les cages 11 mercredi 20 septembre OFFRE SPÉCIALE - FIFA 18 à 46,99 € seulement ! mercredi 20 septembre La douceur de Slimani 10 mercredi 20 septembre Quand le sponsor de Burnley insulte ses propres joueurs 6 mercredi 20 septembre Paco Jémez était à Mexico lors du séisme 6 mardi 19 septembre Tianjin Quanjian ne veut plus d'Aubameyang 13 mardi 19 septembre Qui es-tu, UEFA League Nations ? 35 mardi 19 septembre Infantino pense que le fair-play financier est un grand succès 39 mardi 19 septembre Un joueur de Majorque sauvé en plein match 4 mardi 19 septembre Mbappé et Dembélé nommés pour le Golden Boy 2017 11 mardi 19 septembre Rafael Márquez reprend l'entraînement 6 mardi 19 septembre Bony chante à sa gloire lors de son bizutage 2 lundi 18 septembre Un joueur assassiné à l'entraînement 24 lundi 18 septembre 341€ à gagner avec l'AS Roma & le Milan AC lundi 18 septembre Lyon-Duchère : club recherche supporters 19 lundi 18 septembre 139 Millions d'€ à gagner ce mardi à l'Euro Millions ! 1 lundi 18 septembre Un site de pari annonce un footballeur décédé comme possible coach de Birmingham 4 lundi 18 septembre Mâcon : il sauve son pote avec des ciseaux 21 dimanche 17 septembre Ligue 1 - 6e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Liga - 4e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Premier League - 5e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Serie A - 4e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Bundesliga - 4e journée - Résultas et Classements dimanche 17 septembre Rejoignez SoFoot.com sur Facebook ! dimanche 17 septembre Rejoignez SO FOOT sur Facebook ! dimanche 17 septembre Harry Redknapp remercié par Birmigham City 4 samedi 16 septembre Kurzawa offre son maillot sur le périphérique 18 vendredi 15 septembre 426€ à gagner avec le PSG, Milan AC & Juventus vendredi 15 septembre Un club allemand au tribunal pour défendre ses positions antinazies 25 vendredi 15 septembre Dernier jour : 110€ offerts chez Winamax au lieu de 100€ !!! 1 vendredi 15 septembre Dernier jour : 110€ offerts chez Winamax au lieu de 100€ !!! jeudi 14 septembre 130 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions ! 4 jeudi 14 septembre Deux championnes du monde rejoignent la campagne de Juan Mata 3 jeudi 14 septembre Club América vient en aide aux victimes du tremblement de terre 2 jeudi 14 septembre Villas-Boas va faire l'objet d'une procédure disciplinaire 14 jeudi 14 septembre Vers une Liga Iberica en 2019 ? 29 jeudi 14 septembre Mondial 2018 : Les premiers billets sont en vente 15 jeudi 14 septembre FIFA : Infantino visé par une nouvelle plainte 9 mercredi 13 septembre Villas-Boas accuse son adversaire de sabotage 13 mercredi 13 septembre Tévez en surpoids 32 mercredi 13 septembre Eibar chambre Leganés 4 mercredi 13 septembre Ribéry énervé d'être remplacé 22 mardi 12 septembre 522€ à gagner avec Manchester City & Naples 1 mardi 12 septembre Barcelone, Chelsea et City dévoilent leur maillot third 36 lundi 11 septembre 255€ à gagner avec le PSG & Manchester United lundi 11 septembre C1/C3 : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1 lundi 11 septembre Nouveau : 300€ offerts en CASH pour parier le cœur léger ! lundi 11 septembre Gignac et Kolodziejczak au secours des sinistrés mexicains 6 lundi 11 septembre Pourquoi faut-il succomber à l’offre Club VIP RueDesJoueurs 3 lundi 11 septembre Le magnifique coup franc de Veretout 7 dimanche 10 septembre Le but impossible de Diamanti 15 dimanche 10 septembre Huntelaar a de beaux restes 11 vendredi 8 septembre 768€ à gagner avec Lyon, Naples & Torino 1 jeudi 7 septembre Le club de Calais en voie de disparition 28 mercredi 6 septembre Čeferin pour un mercato plus court 7 mercredi 6 septembre LIVE : la conférence de présentation de Mbappé 34 mercredi 6 septembre Quand la télé péruvienne s'enflamme... 23 mardi 5 septembre Serge Aurier rend hommage au PSG 34 mardi 5 septembre Bibiana Steinhaus dans le grand bain dès ce week-end 13 mardi 5 septembre Un ticket Beckham-Ronaldo en MLS ? 15 mardi 5 septembre Dele Alli risque une suspension 32 lundi 4 septembre L'Allemagne déroule, l'Angleterre sur la voie royale 32 dimanche 3 septembre Mbappé titulaire avec les Bleus 20 dimanche 3 septembre Alessandrini régale encore Los Angeles 4 dimanche 3 septembre Quand Isco mystifie Verratti 21 samedi 2 septembre Augustin écarté du groupe France espoirs 22