En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 3 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 8es
  3. // Chelsea/PSG (2-2 ap)
  4. // Billet d'humeur

Mourinho, the Losing One ?

L'incroyable échec de Chelsea face au PSG est avant tout celui de son entraîneur. Les Blues n'ont rien proposé et leur mentor avec eux. Et si José Mourinho n'était devenu qu'une caricature de lui-même… ?

Modififié
On en connaît un du côté de Londres qui, ce matin, a dû troquer son Earl Grey matinal pour boire du p'tit lait. Cette mine réjouie, c'est celle d'Arsène Wenger. Celui que José Mourinho qualifie de loser tous les quatre matins. Comme l'an passé, après que le manager d'Arsenal eut supposé que son homologue de Chelsea refusait d'évoquer le titre de champion par peur d'échouer dans cette quête. « Si Wenger a raison et que j'ai peur de l'échec, c'est parce que je n'en ai pas connu beaucoup. Il a peut-être raison. Peut-être que je ne suis pas habitué à perdre. La réalité, c'est que lui est un spécialiste. Huit ans sans rien gagner, c'est un échec. Si moi, je fais ça avec Chelsea, je quitte Londres et je ne reviens pas. » Oubliant au passage que lui-même, José, s'apprêtait à enquiller une deuxième saison de suite sans rien gagner. Alors bien sûr, il y a quelques jours, le Mou a engrangé une bonne petite League Cup face à Tottenham (autre grand expert de l'échec, soit dit en passant), histoire de briser le « jinx » qui guettait. Mais finalement, est-ce bien différent de la FA Cup grattée à l'arrache par Arsenal face à Hull City l'an dernier (3-2 a.p.) ? Pas tellement à vrai dire. Car pour des clubs calibrés comme cela, ces coupes prennent surtout un vrai sens quand elles viennent en appoint d'une conquête majeure. Sans ça, elles font surtout office de léger cache-misère. Au vrai, c'est surtout en Ligue des champions que l'on attendait Mourinho. Histoire de vérifier si la magie est toujours présente. Car disons-le, depuis deux ou trois ans, on est pris par un petit doute.

Plus de lapin dans le chapeau


Il fut un temps où Mourinho sortait le meilleur club du monde en jouant une heure à dix contre onze. Mercredi soir à Stamford Bridge, il a perdu en jouant plus d'une heure et demie à onze contre dix face à une équipe même pas leader de Ligue 1. Bien entendu, on force un peu le trait, mais juste un peu. Car face au PSG, le Special One a ressemblé plus que jamais à ce qu'il est depuis quelque temps : une caricature de lui-même. Le plan de jeu des Blues ? Minimaliste. Et on compte large. À l'aller comme au retour, les Londoniens n'ont absolument rien proposé, marquant au Parc sur leur seule occase (une balle dans la boîte), dans la simple attente de coups de pied arrêtés au Bridge. Et les deux fois en concédant une foultitude d'occases à l'adversaire, et franchement, l'impeccable Courtois aura donné une allure décente au naufrage des Blues. Rien à voir avec le ballet défensif sublime de son Inter au Camp Nou il y a cinq ans, un truc à montrer dans les écoles, quand les Barcelonais s'étaient cassé la binette pour se créer ne serait-ce qu'une demi-occase.

Mais au-delà de ce coup de maître assorti de sa petite légende urbaine qui vous signe les grands moments d'histoire (non Eto'o n'a pas joué latéral dans ce match, mais milieu de couloir), il y avait chez Mourinho une capacité à surprendre l'adversaire, à le prendre à la gorge en lui sortant un lapin de son chapeau. Comme en 2005, lors du plus beau match des années 2000, quand il avait armé Chelsea dans un 4-4-2 surprise pour mettre KO d'entrée le Barça (3 buts lors des 19 premières minutes) en huitième retour de C1. Ou en 2010 en demi-finale aller, quand son Inter avait ciblé non pas Messi, mais Xavi dans le dispositif catalan pour isoler le vrai maître à jouer blaugrana avec le succès que l'on sait (3-1 à San Siro, net et sans bavure). On arrête là la démonstration, mais on en aurait des wagons entiers (ah, la leçon à Ancelotti, toujours en 2010 en 8e retour à Stamford). Oui, l'homme de Setúbal a souvent donné dans le génie pur, au-delà des bons mots.

Le phénomène des artistes en vogue


Mais peut-être conscient de ce pouvoir de fascination dès qu'il dit le moindre mot, esquisse le plus petit début de sourire carnassier, José Mourinho semble aujourd'hui se contenter du match en salle de presse. Là où il reste incontestablement « le putain de chef » , comme dirait Pep Guardiola. Mais pour le reste… ? Car le Mou a tellement subjugué son monde que chaque succès porte désormais sa marque. Même quand il n'y est pas pour grand-chose. Comme l'an passé quand Demba Ba profite d'une glissade lunaire de Steven Gerrard pour aller ruiner les rêves de Liverpool et où tout le monde avait clamé : « Mourinho a encore réussi son coup » . Sauf que le Portugais n'était pour rien dans ce fait de jeu. Il fallait plutôt guetter du côté de la fébrilité du skipper des Reds, coutumier du fait. Mais voilà, la course à la surinterprétation avait conduit à cette analyse bien trop flatteuse sur l'influence réelle de ce brave José, comme on le fait pour les artistes en vogue qui peuvent vous pondre une bouse bien bâclée et au sujet de laquelle tous les critiques crieront au génie. Ivre de sa propre réussite, Mourinho a arrêté d'inventer.

Et ce n'est pas un hasard si ces trois dernières saisons, ses équipes sont sorties de la Champions en prenant des leçons de football, que ce soit par Dortmund, l'Atlético Madrid ou le PSG. Trois équipes qui ont joué au ballon, quand lui s'est contenté de bâtir des machines à balancer de grands coups de bottes devant en attendant la réussite providentielle (comme celle de Demba Ba face à Paris dans une forêt de jambes à deux minutes de la fin l'an dernier), une réussite qu'il avait fini par rendre proverbiale. Sauf qu'en ce temps-là, Mourinho la provoquait, il ne l'attendait pas. Alors oui, ses fidèles parmi les fidèles argueront que Chelsea se dirige vers un titre de champion d'Angleterre et ça ne peut pas être anodin. Oui, une belle couronne conquise dans un championnat dont tous les représentants se sont fait rosser dès qu'ils ont croisé le reste du continent. Dans une semaine, c'est très probable, Arsenal devrait se faire sortir par Monaco. Dans une semaine, Wenger et Mourinho auront des choses à se raconter.

Par Dave Appadoo
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



vendredi 22 septembre EXCLU : 120€ offerts au lieu de 100€ pour miser chez France-Pari !
Hier à 10:40 Le fou sosie de Marek Hamšík 3
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
samedi 23 septembre Wayne Shaw suspendu deux mois pour avoir mangé une tarte 5 samedi 23 septembre Le jeune fils de Donald Trump rejoint DC United 11 samedi 23 septembre Ronaldinho sait toujours y faire 3 samedi 23 septembre Quand les Ultramarines enflamment Bordeaux 1 samedi 23 septembre Le récap de la #SOFOOTLIGUE 2 vendredi 22 septembre Le Shanghai Shenhua accuse SFR Sport d’avoir déformé les propos de Tévez 8 vendredi 22 septembre Rolf Fringer agressé physiquement par Christian Constantin 33 vendredi 22 septembre Le but fou d'Enzo Pérez 13 vendredi 22 septembre Le magnifique loupé en D1 roumaine 2 jeudi 21 septembre L'UEFA crée « la Ligue des nations » 102 jeudi 21 septembre 288€ à gagner avec Barça, Man City & Lyon 2 jeudi 21 septembre 153 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions ! 1 mercredi 20 septembre Quand les joueurs de Sankt-Pauli chassent des hooligans 5 mercredi 20 septembre Carlos Tévez chambre les footballeurs chinois 56 mercredi 20 septembre Énervé, il fait mine de se masturber 24 mercredi 20 septembre Čeferin espère plus de soutien politique 14 mercredi 20 septembre L'entraîneur d'Antalyaspor prend la porte 17 mercredi 20 septembre Neuchâtel : trois des quatre gardiens absents, un croupier gardera les cages 11 mercredi 20 septembre OFFRE SPÉCIALE - FIFA 18 à 46,99 € seulement ! mercredi 20 septembre La douceur de Slimani 10 mercredi 20 septembre Quand le sponsor de Burnley insulte ses propres joueurs 6 mercredi 20 septembre Paco Jémez était à Mexico lors du séisme 6 mardi 19 septembre Tianjin Quanjian ne veut plus d'Aubameyang 13 mardi 19 septembre Qui es-tu, UEFA League Nations ? 35 mardi 19 septembre Infantino pense que le fair-play financier est un grand succès 39 mardi 19 septembre Un joueur de Majorque sauvé en plein match 4 mardi 19 septembre Mbappé et Dembélé nommés pour le Golden Boy 2017 11 mardi 19 septembre Rafael Márquez reprend l'entraînement 6 mardi 19 septembre Bony chante à sa gloire lors de son bizutage 2 lundi 18 septembre Un joueur assassiné à l'entraînement 24 lundi 18 septembre 341€ à gagner avec l'AS Roma & le Milan AC lundi 18 septembre Lyon-Duchère : club recherche supporters 19 lundi 18 septembre 139 Millions d'€ à gagner ce mardi à l'Euro Millions ! 1 lundi 18 septembre Un site de pari annonce un footballeur décédé comme possible coach de Birmingham 4 lundi 18 septembre Mâcon : il sauve son pote avec des ciseaux 21 dimanche 17 septembre Ligue 1 - 6e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Liga - 4e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Premier League - 5e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Serie A - 4e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Bundesliga - 4e journée - Résultas et Classements dimanche 17 septembre Rejoignez SoFoot.com sur Facebook ! dimanche 17 septembre Rejoignez SO FOOT sur Facebook ! dimanche 17 septembre Harry Redknapp remercié par Birmigham City 4 samedi 16 septembre Kurzawa offre son maillot sur le périphérique 18 vendredi 15 septembre 426€ à gagner avec le PSG, Milan AC & Juventus vendredi 15 septembre Un club allemand au tribunal pour défendre ses positions antinazies 25 vendredi 15 septembre Dernier jour : 110€ offerts chez Winamax au lieu de 100€ !!! 1 vendredi 15 septembre Dernier jour : 110€ offerts chez Winamax au lieu de 100€ !!! jeudi 14 septembre 130 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions ! 4 jeudi 14 septembre Deux championnes du monde rejoignent la campagne de Juan Mata 3 jeudi 14 septembre Club América vient en aide aux victimes du tremblement de terre 2 jeudi 14 septembre Villas-Boas va faire l'objet d'une procédure disciplinaire 14 jeudi 14 septembre Vers une Liga Iberica en 2019 ? 29 jeudi 14 septembre Mondial 2018 : Les premiers billets sont en vente 15 jeudi 14 septembre FIFA : Infantino visé par une nouvelle plainte 9 mercredi 13 septembre Villas-Boas accuse son adversaire de sabotage 13 mercredi 13 septembre Tévez en surpoids 32 mercredi 13 septembre Eibar chambre Leganés 4 mercredi 13 septembre Ribéry énervé d'être remplacé 22 mardi 12 septembre 522€ à gagner avec Manchester City & Naples 1 mardi 12 septembre Barcelone, Chelsea et City dévoilent leur maillot third 36 lundi 11 septembre 255€ à gagner avec le PSG & Manchester United lundi 11 septembre C1/C3 : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1 lundi 11 septembre Nouveau : 300€ offerts en CASH pour parier le cœur léger ! lundi 11 septembre Gignac et Kolodziejczak au secours des sinistrés mexicains 6 lundi 11 septembre Pourquoi faut-il succomber à l’offre Club VIP RueDesJoueurs 3 lundi 11 septembre Le magnifique coup franc de Veretout 7 dimanche 10 septembre Le but impossible de Diamanti 15 dimanche 10 septembre Huntelaar a de beaux restes 11 vendredi 8 septembre 768€ à gagner avec Lyon, Naples & Torino 1 jeudi 7 septembre Le club de Calais en voie de disparition 28 mercredi 6 septembre Čeferin pour un mercato plus court 7 mercredi 6 septembre LIVE : la conférence de présentation de Mbappé 34 mercredi 6 septembre Quand la télé péruvienne s'enflamme... 23 mardi 5 septembre Serge Aurier rend hommage au PSG 34 mardi 5 septembre Bibiana Steinhaus dans le grand bain dès ce week-end 13 mardi 5 septembre Un ticket Beckham-Ronaldo en MLS ? 15 mardi 5 septembre Dele Alli risque une suspension 32 lundi 4 septembre L'Allemagne déroule, l'Angleterre sur la voie royale 32 dimanche 3 septembre Mbappé titulaire avec les Bleus 20 dimanche 3 septembre Alessandrini régale encore Los Angeles 4 dimanche 3 septembre Quand Isco mystifie Verratti 21 samedi 2 septembre Augustin écarté du groupe France espoirs 22